dimanche, 15 décembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

barma yacouba

Il me parait important, afin de lever toute équivoque et au vue des nombreuses remarques et sollicitations qui m’ont été adressés, que comme l’immense sinon la quasi-totalité des nigériens, je déplore et condamne les dérapages incontrôlés qui ont accompagné les manifestations de ces derniers jours. Ma position ainsi que mes publications n’en témoignent en rien d’un quelconque soutien ou sentiment de satisfaction de ces dérapages mais procèdent plutôt d’une démarche visant à mettre en exergue le déphasage flagrant entre les discours politiques et l’opinion générale à défaut d’être publique des nigériens et des nigériennes.

Cela d’autant plus que c’était prévisible dès le lancement de la campagne visant à se désolidariser de l’attitude du Président de la République au début de cette affaire au mépris de ce que cela pourrait impliquer au Niger.

C’était d’autant plus prévisible qu’il y a des précédents qu’il importe ici de rappeler et c’est en ce sens que je me suis engagé dans les premiers à alerter l’opinion sur les conséquences de la participation du Président à la « marche républicaine de Paris » ainsi que des propos que le Chef d’Etat a tenu sur les ondes médias internationaux. La position des Oulémas du Niger me donne raison, en toute modestie, parce que comme ils l’ont affirmé dans leurs déclarations, le peuple n’a pas compris ! Et oui le peuple n’a pas compris et ne peut pas comprendre puisqu’il n’a eu droit à des explications que bien plus tard quand justement nous avons eu des morts (qu’ils reposent en paix) et cette douloureuse épreuve qui a concerné nos concitoyens parmi lesquels ceux de confession chrétienne.

Je comprends vos sentiments en ce moment et je peux comprendre ayez mal interprété ma position et mes articles, notamment pour avoir vu une certaine disposition de ma part à cautionner ces évènements.

Ce n’est pas la première fois que le peuple nigérien s’exprime de cette manière comme en 2006 lors des premières manifestations ayant suivies la publication des caricatures de notre Prophète (PSL).

C’était aussi le cas, lors des manifestations anti-FIMA sous l’ancien régime de Tandja où, rappelez-vous, les mêmes dérapages ont été enregistrés sans pour autant remettre en cause notre pacifique cohabitation religieuse.

C’est à déplorer et surtout à prendre vraiment en compte par nos autorités et nos leaders religieux mais aussi par nous simples citoyens ! Pardonnez à défaut de comprendre, vu la gravité des actes, que tout le monde au Niger n’a pas le même degré de compréhension des véritables enjeux de l’heure. La socialisation sociopolitique des nigériens évoluant à grande vitesse, au même rythme que les mutations géopolitiques mondiales, ceci pouvant peut-être expliquer cela que tous les nigériens n’ont pas la même perception des réalités. Et de la même manière que pour les auteurs de ces actes de vandalisme, les étudiants, élèves ou politiciens s’en prennent aux symboles de l’Etat lors des manifestations tout en oubliant que l’Etat c’est eux donc c’est nous, vous avez été aujourd’hui victime. Comme hier en priant pour que ça ne soit pas demain. Les condamnations unanimes des nigériens relativement à ces actes témoignent fort heureusement que nous sommes sur la bonne voie.

Je demeure convaincu, comme beaucoup de citoyens nigériens, que ces dérapages ne constituent en rien une remise en cause de notre cohésion nationale, de notre tolérance religieuse et de notre pacifisme légendaire, bref de ce qui constitue les déterminants majeurs de notre identité nigérienne.

C’est ce qu’illustre si merveilleusement les manifestations de compassion qui florissent un peu partout à l’endroit des victimes innocentes de l’ignorance. Je demeure aussi convaincu que ces marques d’affection vous prouveront une fois encore que vous êtes nigériens comme nous tous et que ce qui vient de se passer n’est qu’une conjoncture qui est loin d’ébranler notre fierté nationale.

J’en demeure également convaincu, même si je sais que les médias internationaux ne voient que les signes d’une guerre de religion, que notre ambition commune est de consolider la nation nigérienne en cours de construction. En guise de mise au point pour ces médias, il est nécessaire de rappeler qu’ils oublient de prendre en compte que nous sommes dans un pays où chaque citoyen de quelconque confession peut accéder à n’importe quelle fonction et que les nigériens de toutes les confessions se marient entre eux parfois au mépris des recommandations de leur religion comme entre justement musulmans et chrétiens.

Comme le dit à peu près un ami, que je considère comme l’un des observateurs les plus expertisés de la dynamique sociopolitique que connait notre pays, « nous sommes un pays à 98% de musulmans qui cohabitent avec des milliers de chrétiens et de centaine d’autres obédiences, et ça nous convient ! ».

J’y adhère fortement et au travers d’une extrapolation simpliste et intellectuellement paresseuse que je me permets en cette occasion, c’est ma conviction de la définition même de la nation nigérienne.

Comment du reste, pourrais-je cautionner ces actes vandalismes ? Ne serait-ce que pour m’être rendu à maintes fois sur invitation de mes amis ou de mon propre gré dans ces édifices religieux et sans omettre, en toute sincérité, d’ajouter aussi à la liste, ces établissements de plaisance que j’ai l’habitude de fréquenter.

Au demeurant et comme on me l’a justement fait rappeler, je suis journaliste. J’en conviens et si certains de mes propos ou articles ont donné lieu à diverses interprétations, cela procède surement d’un engagement citoyen. Le fait est que je suis nigérien. Je dirais plutôt que ma profession actuelle est celle de journaliste dont l’exercice, pour ce qui concerne certains dossiers, peut donner parfois lieu à diluer la dose d’objectivité qu’on attend des hommes de la presse. En toute honnêteté, je n’avais aucune intention d’y déroger. Ni hier, ni aujourd’hui et je fais tout pour que ça soit pas demain. Je ne me suis jamais senti dans un tel cas de figure durant cette affaire. J’ai essayé au mieux de rapporter les faits et de les analyser à l’aune du discours politique ambiant dans le sens de témoigner de la dynamique sociopolitique en cours dans mon pays. Rien de plus !

Mon analyse de la situation peut-elle prêter à confusion ?

Assurément en fonction des angles. C’est pour cette raison que je n’ai pas tenu à céder à la polémique. J’ai préféré donner du temps au temps afin que les choses se calment et que les esprits s’apaisent d’autant plus que ça aussi, c’était prévisible. La haine et l’intolérance n’ayant jamais été l’ADN des nigériens en dépit de leurs différences et par rapport à beaucoup d’aspects.

Je m’excuse pour ceux qui se sont sentis offensés, ce n’était en aucun cas mon objectif et honnêtement j’y avais même pas songé un seul instant. Je remarque fort heureusement que je ne suis pas le seul nigérien dans ce cas, à se sentir désolé par ces actes. J’ai jugé ces dérapages plutôt comme une conséquence du système de gouvernance dans notre pays depuis des années et où l’opinion et la sensibilité des nigériens n’a jamais été prise en compte.

C’est pourquoi j’ai estimé que le Président aurait dû mieux prendre en compte ce facteur relatif à la sensibilité religieuse des nigériens et aux conséquences que sa décision politique pourrait provoquer dans son pays. Sur ce point et au vue des faits dont certains sont véritablement à regretter et que nous regrettons tous ensemble aujourd’hui, j’avais vu juste. En toute modestie !

C’est ce que je me suis mis comme objectif de prouver et peut-être j’en ai abusé. Ce que j’en n’avais apparemment pas prit conscience.

Je remercie tous ceux qui ont tenu, même blessé en interprétant à tort ma position, à me faire part de leur déception et à qui j’adresse cette mise au point. Au demeurant, en tenant à attirer mon attention, vous m’avez plus que jamais convaincu que je comptais pour vous.

Et c’est réciproque, soyez-en sur !

C’est ça le Niger, notre Niger avec lequel on va falloir faire pour le moment. Le reste n’est que conjoncture du moment. En attendant de meilleurs lendemains qui constituent notre idéal à tous et à toutes !

Aboubacar Yacouba Barma

{jathumbnail off}

Commentaires  

0 #1 abubakr 19-01-2015 00:14
:lp :lp :lp :lp :lp
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Sekio 19-01-2015 00:33
Monsieur BARMA, juste une demande de précision pour mieux comprendre cette phrase de votre article:.."Je comprends vos sentiments en ce moment et je peux comprendre ayez mal interprété ma position et mes articles, notamment pour avoir vu une certaine disposition de ma part à cautionner ces évènements.".....
Ensuite j'espère que tous les journalistes qui regrettent ces actes de vandalisme à Zinder, Agadèz et Niamey mettront le paquet d'articles pour inciter l'ETAT à aider à la reconstruction de ces Eglises.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #3 Biff 19-01-2015 01:01
Monsieur vous vous occupez de la communication,donc je pense de la que vous devriez vous informez sur toute l'actualité mondiale, de ce fait vous auriez du comprendre le sens de la presence du president a la marche sans qu'il n ait a s'expliquer.
On voit bien sur les medias francais que meme les imams en france ont demandé a tous les musulmans de participer a la marche pour prouver au reste du monde que l'islam est une religion de paix et que les actes des terroristes ne sont guere ceux recommandés en islam.
Ensuite la France est le pays principal qui aide le Niger dans la lutte contre le terrorisme, donc vu ce lien,plus les liens intimes entre Hollande et Issoufou, amis grace au parti sicialiste, il est tout a fait evident que la presence du Niger soit importante pour des raisons diplomatiques et amicales.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Biff 19-01-2015 01:02
Donc il etait de votre devoir d'eclairer les gens sur cette question, vous avez fait le contraire, donc la responsabilité est de tout un chacun car il appartient aux intellectuels du Niger de s'informer et communiquer a ceux qui n'ont pas acces a l'infirmation pour les informer et leur faure comprendre les situations.
J'espere que ce qui est arrivé servira de leçon pour l'avenir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+12 #5 Biff 19-01-2015 01:08
Aujourd'hui on est la risée du monde,on nous traite de "pauvres ignorants" quelle honte,quelle honte regardez jusque ou l'ignorance nous a amené,. Je réalise que beaucoup ne connaissent pas leur religion,on se dit être juste "musulman" des peudo musulmans oui,car par nos actes c'est l'islam et le Niger qu'on a sali.
Il vous aurez tous juste eu a vous informer,a plus chercher a comprendre ce que la communauté musulmane de France pensent de la marche,ce que les imams de la France avaient recommandé,ils ont voulu sauver l'image de l'islam,mais nous les nigeriens nous l'avons encore plus salie,quel honte.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #6 Biff 19-01-2015 01:12
Et que d'attendre juste l'aide de l'Etat agisse, on peut déjà nous même aider nos frères chrétiens, ils ont besoin d'un soutien moral mais aussi financier, même si c'est avec 100 franc par personne,on peut récolter une petite somme qui pourra contribuer a la réparation des dégâts.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #7 Goudouma KIryya 19-01-2015 01:39
Quand l`ignorance, l`obscurantisme et la pauvreté se mèlent, elles produisen un cocktail explosif qui met les villes à feu et à sang. Si nous pensons que notre religion est lameilleiure de toutes celles que Dieu a créees, nous devons laisser ceux qui ne le sont pas de pratiquer les leurs sans entraves. Dieu d`partagera celui qui est sur le bon chemin de celui qui ne L`est pas. N`est -il pas dit dan le Qoran qu`il n`y a pas de contrainte en matière de religion?
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #8 observateur 19-01-2015 01:47
Mr Biff juste une question!parce que les Imans Français ou je ne s sais quel autre président d un pays Arabe a assisté a cette marche qui veux dire ce une noble cause ?MR sans vous vexez mais vous avez une vision des choses très limité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #9 Biff 19-01-2015 02:36
Mr observateur voulez vous dire que vous avez plus de connaissance que ces imams en islam??? Vous qui êtes au Niger connaissiez vous mieux que ces personnes présentent sur place et qui vivent les choses la situation?
Voici de quoi je parle "votre ignorance".
Et oui je peux dire que cette marche a laquelle des grands imams, des sages ont participé est une noble cause. Ce ne sont pas des fanatiques et ignares, faites des recherches sur eux, c'est des hommes cultivés et qui connaissent bien l'islam.
Cette marche n'était nullement contre l'islam,ni pour soutenir le journal. Si vous avez suivi l'actualité vous aurez su qu'elle se nommait "LA MARCHE REPUBLICAINE", vous savez ce que c'est qu'une république????
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #10 Aicha 19-01-2015 05:08
Il est important de faire la part des choses, lorsqu'il y a des situations fâcheuses comme celle qui a entrainé ces violences au Niger. Il me semblent que les Chrétiens au Niger ne sont responsables en rien de ce qui s'est passé en France. Pourquoi alors se venger sur eux? Pourquoi doivent-ils toujours payer le prix chaque fois qu'il y a des dérapages en occident? Il est temps que les Nigériens apprennent à faire la distinction entre l'Occident et le Christianisme. Vous journalistes avez le devoir de donner l'information juste, sans exciter à la violence.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #11 Mounio 19-01-2015 05:56
A Mr, sans vouloir interrompre vos échanges avec Observateur, je voudrais dans mon ignorance(car apparemment pour vous tout celui qui analyse la participation du PR différemment est ignorant) donner une définition de la République telle que la France et ses adeptes nous la suggère .
Selon moi, c'est le dieu de tous ceux qui ont abandonné Dieu et la démocratie leur religion.
Au Niger, comme dans beaucoup de pays, nous sommes très nombreux à préférer l'ignorance d'avoir Dieu et ses Prophètes comme valeurs plutôt que la liberté sans morale.
Ceci dit, je me retire en présentant a tous ceux qui ont été victimes des événements récents ma compassion. Nous ne méritions pas ces actes de vandalisme.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #12 Biff 19-01-2015 08:25
Mr mounio je vis en France je sais de quoi je parle, il y a un énorme decalage entre ce qui se passe en France et ce qu'au Niger les pensent.
Je vous invite a aller sur tweeter et taper le mot Niger, vous verez comment on est aujourd'hui la risée du monde, on nous traite "d'ignorant", "d'idiot" "d'ignare", on se moque de nous parce qu'on est ridicule, nous ´avons rien compris et l'image qu'on donne c'est celle d'un peuple ignorant, et ca me fait mal car etre connu pour notre pauvreté est deja assez lourd mais avoir cette reputation quelle honte!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 Alheri 19-01-2015 08:50
Il faut juste est ignorant pour interpréter la participation du PR comme un soutien au maudit journal.
C'est dommage que certains de nos journalistes aient été obnubilés par leur esprit partisant que par la logique.

Malheureusement, nos journaleux ne font que des analyses biaisées dominées par leur esprit partisant et non par patriotisme.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #14 Sensibilisation 19-01-2015 09:45
Biff, ce qui se passe au Niger en ce moment est justement le reflet de la démission des intellectuels. Il y a un délabrement intellectuel au Niger. C'est évident!!
Lorsque les intellectuels se replient dans leurs bureaux climatisés, squattent les agences internationales, ont moins de temps à consacrer à la sensibilisation et à la socialisation des masses, parce que c'est une tâche assidue est pas assez rémunérée, c'est bien normal que l'ignorance prospère. Enfin bref.
Ce journaliste est pourtant l'un des meilleurs. Et honnêtement, ce site a, malgré tout, consacré une bien meilleure couverture de ces évènements, par rapport à d'autres.
Juste une question Biff, qu'est ce qui vous a empêché d'écrire pour donner votre version des faits, au moment où il le fallait. En France, c'est bien ce qui se passe non?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #15 Sensibilisation 19-01-2015 09:47
@ Biff

Ce qui se passe au Niger en ce moment est justement le reflet de la démission des intellectuels. Il y a un délabrement intellectuel au Niger. C'est évident!!
Lorsque les intellectuels se replient dans leurs bureaux climatisés, squattent les agences internationales , ont moins de temps à consacrer à la sensibilisation et à la socialisation des masses, parce que c'est une tâche assidue est pas assez rémunérée, c'est bien normal que l'ignorance prospère. Enfin bref.

Ce journaliste est pourtant l'un des meilleurs. Et honnêtement, ce site a, malgré tout, consacré une bien meilleure couverture de ces évènements, par rapport à d'autres. Et croyez-moi, je sais de quoi je parle.
Juste une question Biff, qu'est ce qui vous a empêché d'écrire pour donner votre version des faits, au moment où il le fallait. En France, c'est bien ce qui se passe non?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 chers frères 19-01-2015 11:16
Cette question est très glissante. Il est clair que chacun comprend ce que veut dire l'expression "je suis charlie" qu'Allah nous garde et nous guide dans le bon chemin. Une de nos sœur a bien parlé en disant que aujourd'hui "charlie" est arrivé à dresser les musulmans contre eux. Nos forces de l'ordre sont des musulmans et ont tirés sur nos frères musulmans pour faire régner l'ordre troublé par "charlie"
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #17 gaskia 19-01-2015 12:18
Ce Barma là même il parle au nom de qui? est il vraiment journaliste? Un irresponsable un inconscient qui n est meme pas au Niger et passe son temps à soudoyer les gens. Et je vous assure si on fouille dans son passée on va trouver beaucoup de trou noir. Un vrai ivrogne avec ses yeux tout rouge sur la photo. Meme si tout le monde n est pas charlie en tout cas pas toi. est ce qu il prie meme??
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #18 Sensibilisation 19-01-2015 12:47
gaskia,

Lui au moins il fait son mea-culpa. C'est un fait considérable, qui n'est pas à la portée de tout le monde. Sinon, ça se saurait.

Pour tout le reste, aucun être humain est saint. Seul Dieu le tout puissant est parfait.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #19 Charlie Walker 19-01-2015 13:19
Tous bords politiques confondus,Tout musulman digne du nom,se doit de ne plus voter Issoufou Charlie en 2016,car celui-ci s'est dit "Charlie",le même qui a caricaturé le sceau des prophètes (PSL).
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #20 Faty 19-01-2015 13:45
Pays de misère et souvent synonyme de pays d'ignorance et d'obscurantisme. Au Moyen Age, l'Europe avait ce même comportement lorsqu'on osait blasphémer l'église et Dieu. La Chrétienté a été forcée d'évoluer car il y a eu la révolution française de 1789 et la séparation de l'église et de l'état. Les droits de l'homme, repris dans le monde entier, ont été institué. Egalité homme-femme, liberté, fraternité. Ce qui s'est passé à Zinder, à Niamey sont des comportements d'un autre temps, signe d'un obscurantisme moyennageux. Si les intellectuels nigériens ne font pas évoluer le peuple et la jeunesse nigérienne, qui le fera ? Les imams ? Je ne pense pas. A partir de là, faudra choisir: ou le camp d'un Boko Haram et la barbarie ou le camp du développement pour plus de bien-être, d'intelligence et modernité pour nos populations. Ce choix est à faire aujourd'hui, car demain il sera trop tard.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #21 Vérité 19-01-2015 14:51
"Charlie hebdo, Sidy charge Macky: «Il a commis l’apostasie et doit se reconvertir»
Les propos ont été tenus dans l’émission «Diné ak jamono» sur Walfadrji et sont à lire dans son édito à paraître ce lundi dans le quotidien de son groupe de presse. Sidy Lamine Niasse, Pdg de Walfadjri, est convaincu que le président Macky Sall «a commis l’apostasie : il a tourné le dos à la religion musulmane et par conséquent doit se reconvertir à la religion», a martelé Sidy Lamine Niasse qui commente la présence à la marche de Paris du chef de l’Etat Macky Sall, le 11 janvier dernier."
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #22 DIH 19-01-2015 14:53
J'ai honte de ce qui s'est passé.
mes excuses aux chrétiens et aux Nigériens
Que Dieu protège le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Sensibilisation 19-01-2015 14:57
Faty,

Suis pleinement d'accord avec votre point de vue.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 Zion 19-01-2015 15:14
Salut les frères
Ce sur quoi nous devons réfléchir, c'est à qui profite ces crimes?
Moi je pense que nous vivons dans un monde de complots et qu'on doit dorénavant faire attention ou éviter de tomber dans "LEUR PIÈGES"!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #25 darikass14 19-01-2015 16:15
Je ne sais par quoi commencer. Tout simplement Ce qu'on a vu CE N'EST PAS NIGERIEN.
UN APPEL A TOUS CEUX QUI PENSENT QUE CE N'EST PAS NIGERIEN DE L'EXPRIMER PAR UN SMS A TOUS LES CONTACTS PAR EX. " CA, CE N'EST PAS NIGERIEN".
Et plus je propose à ce que partout au Niger des listes de contributions volontaires soient ouvertes pour venir en aides à nos frères et SURTOUT MONTRER NOTRE CONDAMNATION DE CES ACTES INDIGNES.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 lamma 19-01-2015 22:05
Hor d la Zone d couverture88
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #27 observateur 19-01-2015 23:36
Salam mes frères et soeurs!Mr Biff ce vrai les imans est consorts connaissent bien le coran que moi mais ça ne veux pas dire que il se sont tromper de combat.le PMR Marocain se retiré de la marche a la dernière minute pourquoi ?parcesque il se rendu compte que dans la marche ya des caricatures se notre bien aimé Le Prophète.et pour ton infos je ne jamais aimé la politique donc je pas pris partie.la population Nigérienne a montrer son mécontentement, la moindre des choses ce que le Président d excuse au lieu d essaié de justifier sa présence.pour ton info moi de même je vis pas au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 observateur 19-01-2015 23:39
Il se sont pas tromper de combat.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #29 Le Patriote 20-01-2015 00:06
Honte à tous ceux qui ont attisés la haines parmi nous, qu'ALLAH vous guides ainsi que nous aussi, mais wallahi c'est désolant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #30 Bacatse 20-01-2015 19:02
c vraiement regretable ce qui vient de se passer au Niger.
on nous parle de 98% voire 99% des musulmans,mais en réalité les bons musulmans ne representent meme pas les 10% de la populations.
Sinon comment expliquer dans ce pays où 98% se disent musulmans,on trouve un peu partout de bars, maisons close...j'en passe,qui sont les clients de ces bars,...?vous n'allez pas me dire que c'est le 1% ou 0.5% de non musulmans qui font marcher ces business.
Allah wandar naka ya lalace
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #31 hadiza_rabiou@yahoo. 23-01-2015 11:15
Barma bien parlé :lp :lp :lp :lp :lp !
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Top de la semaine

Publier le 14/12/2019, 22:57
sommet-extraordinaire-du-g5-sahel-le-president-du-faso-a-niamey (Ouagadougou, 14 décembre 2019). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en...Lire plus...
Publier le 13/12/2019, 20:56
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-13-decembre-2019 Le Conseil des Ministres s'est réuni ce jour, vendredi 13 décembre 2019, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 13/12/2019, 18:24
drame-d-inates-hommage-national-aux-71-soldats-tombes-sur-le-champ-d-honneur La base aérienne 101 de Niamey a abrité, dans la matinée de ce vendredi 13 décembre,  la...Lire plus...
Publier le 13/12/2019, 14:22
le-president-issoufou-aux-71-victimes-d-inates-votre-sacrifice-est-un-pas-decisif-vers-notre-victoire-contre-l-ennemi Hommage de la Nation aux victimes d'Inatès  Intervention de Son Excellence Monsieur...Lire plus...
Publier le 12/12/2019, 21:01
deuil-national-et-hommages-voici-les-principales-mesures-prises-par-le-gouvernement-suite-aux-tragiques-evenements-d-inates-et-d-angando-communique #Inates #Angando COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT Le mardi, 10 décembre 2019, des groupes terroristes...Lire plus...
Publier le 11/12/2019, 22:06
drame-d-inates-71-soldats-tues-12-blesses-et-plusieurs-portes-disparus-officiel Photo D'illustration Soixante-onze (71) soldats sont tombés sur le champ d’honneur, douze (12) ont...
Publier le 11/12/2019, 19:40
insecurite-plus-de-60-soldats-tues-et-des-portes-disparus-suite-a-l-attaque-du-camp-d-inates-tillaberi Au moins une soixantaine de militaires ont été tués et plusieurs autres encore portés disparus,...
Publier le 09/12/2019, 17:17
barkhane-le-president-issoufou-a-recu-une-invitation-officielle-de-macron-pour-le-sommet-de-pau Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu lundi en début...
Publier le 12/12/2019, 21:01
deuil-national-et-hommages-voici-les-principales-mesures-prises-par-le-gouvernement-suite-aux-tragiques-evenements-d-inates-et-d-angando-communique #Inates #Angando COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT Le mardi, 10 décembre 2019, des groupes terroristes...
Publier le 09/12/2019, 10:10
rapport-sur-le-developpement-humain-2019-le-niger-toujours-dernier-selon-l-indice-du-pnud-189e-189-pays Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) a rendu public, ce lundi 9 décembre,...
Publier le 11/12/2019, 22:06
drame-d-inates-71-soldats-tues-12-blesses-et-plusieurs-portes-disparus-officiel Photo D'illustration Soixante-onze (71) soldats sont tombés sur le champ d’honneur, douze (12) ont...
Publier le 11/12/2019, 19:40
insecurite-plus-de-60-soldats-tues-et-des-portes-disparus-suite-a-l-attaque-du-camp-d-inates-tillaberi Au moins une soixantaine de militaires ont été tués et plusieurs autres encore portés disparus,...
Publier le 12/12/2019, 21:01
deuil-national-et-hommages-voici-les-principales-mesures-prises-par-le-gouvernement-suite-aux-tragiques-evenements-d-inates-et-d-angando-communique #Inates #Angando COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT Le mardi, 10 décembre 2019, des groupes terroristes...
Publier le 09/12/2019, 17:17
barkhane-le-president-issoufou-a-recu-une-invitation-officielle-de-macron-pour-le-sommet-de-pau Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu lundi en début...
Publier le 09/12/2019, 12:30
insecurite-au-moins-2-soldats-tues-et-5-autres-blesses-dans-l-attaque-d-une-position-militaire-a-agando-tahoua La position militaire d’Agando, près de Tillia (Région de Tahoua), a été visée, ce lundi matin, par...

Dans la même Rubrique

La France au Sahel : Pau, une occasion de clarification et de vérité

11 décembre 2019
La France au Sahel : Pau, une occasion de clarification et de vérité

Le rendez-vous de Pau, pour une clarification des attentes des pays du G5 Sahel vis-à-vis de la France : Faudrait-il dire, enfin, certaines vérités aux peuples sahéliens et… français !

Grand frère, Colonel Moussa Moumouni Djermakoye, deux ans déjà !

22 novembre 2019
Grand frère, Colonel Moussa Moumouni Djermakoye, deux ans déjà !

Deux ans déjà que tu as tiré ta révérence ! Que le temps passe vite ! Que faire pour honorer ta mémoire ? Je ne le répèterai jamais assez, le...

Lettre ouverte à l’occasion des 30 ans de la Convention relative aux Droits de l’Enfant (Par Félicité Tchibindat)

20 novembre 2019
Lettre ouverte à l’occasion des 30 ans de la Convention relative aux Droits de l’Enfant (Par Félicité Tchibindat)

Pour chaque enfant, tous ses droits 20 novembre 1989 – 20 novembre 2019.  Il y a 30 ans de cela, jour pour jour, les dirigeants du monde ont pris un engagement...

Lettre ouverte au Président de la République du Niger, Président en Exercice de la CEDEAO sur le refus du droit à la vérité sur la mort du président Baré en dépit l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO de 2015

8 novembre 2019
Lettre ouverte au Président de la République du Niger, Président en Exercice de la CEDEAO sur le refus du droit à la vérité sur la mort du président Baré en dépit l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO de 2015

                                Monsieur le Président de la République, Permettez-moi tout d’abord de souhaiter la bienvenue aux Chefs d’Etat et de Gouvernements dans notre sympathique capitale. Je m’autorise à vous rappeler, et à...

Tribune politique : Nous autres, les jeunes....

3 novembre 2019
Tribune politique : Nous autres, les jeunes....

Les repères perdus S'il existe un indice, qui puisse permettre, de jauger du bien-être d'une nation, c'est à coup sûr sa jeunesse, à condition qu'elle soit éduquée, responsable, et utilement...

Lettre citoyenne ouverte au Président de la République sur la situation catastrophique des étudiants Nigériens à Dakar

1 novembre 2019
Lettre citoyenne ouverte au Président de la République sur la situation catastrophique des étudiants Nigériens à Dakar

M.le président de la République, Vous me permettrez de m’adresser à nouveau à vous, en tant que simple citoyen, à propos de la situation dramatique des étudiants Nigériens vivant au...