dimanche, 16 mai 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


zaroumey pictureApres deux décennies de l’avènement de la démocratie en Afrique, on a l’impression de voir les mêmes figures politiques dirigées certains pays avec une fermeté absolue, ne laissant aucune place à l’alternance pacifique et politique, des signes contraires aux jeux démocratiques.

Un continent meurtri par les guerres civiles interminables, les dictatures infernales, et  les famines récurrentes, un continent dont la jeunesse représente une frange importante de sa population, cette jeunesse est délaissée et mise sur le banc de touche.

Dans certains pays comme le Burundi, le Rwanda, ou les deux Congo, les années à   venir s’annoncent décisives pour la démocratie en filigrane l’incontournable débat sur la limitation de mandats présidentiels. Dans ces 4 pays la constitution en vigueur interdit formellement aux chefs d’états d’être candidats à leurs propres successions, Le Togo ne fait pas exception ,une même famille dirige le pays plus de 50 ans sans partage ,cela serait une victoire sure et certaine pour la démocratie et la liberté de vote s ils laissent passer l’alternance convenablement. L’alternance pacifique serait une passerelle pour lémergence politico sociale ,car elle permet de rompre avec les fléaux des dictatures ,les coups détats militaires, les soulèvements populaires, la liberté délire et la limitation des mandats doivent prévaloir sur le continent, en plus même si elle doit se produire l’alternance ne doit provenir que d une disposition constitutionnelle mais la décision des électeurs de sortir le sortant ,C’est ainsi qu a eu lieu les vraies alternances Béninoise et Sénégalaise

Si l’on veut réellement éviter la caporalisation du pouvoir par un clan limite le nombre de mandats ne suffit pas et ne sert à rien tant qu’on ne limite pas aussi le nombre de candidature possible pour un même individu, c est les règles aux états unis ,mais malheureusement nul ne doute que l’ancien seigneur de guerre Paul Kagamé, Pierre Nkurunziza, les présidents congolais Joseph Kabila et Denis Sassou Nguesso ne cherchant pas à briguer des nouveaux mandants anti constitutionnels mettant du coup en fébrile la jeune démocratie Africaine ,le pouvoir est une femme belle dont personne ne veut s emparer disait l’écrivain Ivoirien Amadou kourouma ,et c est pas l’ancien président du Faso Blaise Compaore qui nous dira le contraire, lui qui tenait mordicus à changer l article 37 de la constitution pour briguer un autre mandat de 5 ans, âpres 27 ans de règne,

Malheureusement un soulèvement populaire a mis fin à son régime.

 Cest dans le sens de l’alternance pacifique et politique que l’administration Américaine multiplie les messages, l’union européenne, les ONG et les sociétés civiles actives sur le continent pour empêcher la dérive oligarchique que certains chefs d’états tentent  par la présidence à perpétuité.

Lors du 15 eme sommet de la Francophonie à Dakar au Sénégal, le président français   François Hollande a tiré sur la sonnette dalarme ,tout en disant haut et fort que la France ne cautionne plus les passages en force, les tripatouillages, ou bien les modifications des constitutions sur mesure , et qu’ a l’avenir aucun dirigeant  ne doit briguer un mandat anticonstitutionnel.

L’alternance reste et demeure le seul moyen favorisant la circulation des élites, elle permet aussi la responsabilisation de la société, tout en élisant qui elle veut.

Zaroumey Mahamadou 

{jathumbnail off}

Commentaires  

+4 #1 DEMOCRATE ORIGINAL 25-12-2014 19:23
Ce que tu oublies, mon cher frère Zaroumey Mahamadou, ton étude n'est et ne sera pas évidente car:
La démocratie que tu prônais pour avoir donné l'exemple des pays cités, ce n'est de près ou de loin, celle qui devait prévaloir dans le vrai monde démocratique. Je te propose de chercher un livre écrit par un de tes compatriotes "LA DÉMOCRATIE FONDAMENTALE", celle-là même qui fut initialement fondée par Clystène près d'un millénaire avant JC, celle-même qui fut reprise et améliorée par un arabe suite au conflit de leadership entre Ali Ibn Abi Thallib et Mo'awiya Ibn Abou Sofiane entrainant la guerre de Siffine. C'était dans une librairie de Yaoundé que je suis tombé par hasard sur ce livre composé de quelques 128 pages. Tu comprendras que la vraie démocratie n'a aucun rapport avec celle que nous vivons charriant la corruption, fraude et truffée de tous les vices pour élire le plus mauvais des candidats qui soit plus disposé à servir ceux qui financèrent sa campagne.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 DEMOCRATE ORIGINAL 25-12-2014 19:35
Notre seule chance au Niger, c'est d'avoir un honnête frère qui a le soucis des autres pour les servir avec un engagement sans regarder la mauvaise intention des saboteurs, tel l'a été le sage Pdt Tandja Mamadou à ses deux dernières années de son dernier mandat réglementaire. Qu'Allah accompagne les efforts et le sacrifice de SEM le Pdt Issoufou Mahamadou qu'accompagne le Gvt de l'homme Bleu du désert, SE le PM Brigi Rafini, tous décidés à sortir notre pays des ornières où les mauvais serviteurs du peuple et de la nation, ont plutôt mis leurs accents à se voir considérés par leurs tuteurs extérieurs que de connaitre les nigériennes et nigériens vivre en mangeant à leur faim. Imagine une alternance politique avec un individu importé, tout bébé, du Burkina des années 50. Humainement entretenu, éduqué et formé à la charge des nigériens, il trouva mieux d'importer ses BBs, comme les faux diplômés postulés près des coquilles pleines qui se servent au lieu de servir la nation.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #3 Etonné 25-12-2014 21:08
Le dernier intervenant a bien commencé pour finir dans le griotisme .Dommage!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 DÉMOCRATE ORIGINAL 25-12-2014 21:42
Étonné !!! C'était le Pr André Salifou, alors Président du Présidium à la Conférence Nationale Souveraine (1991) du Niger, qui disait:

" Même si l'on doit divorcer de sa femme que l'on a cessé d'aimer, le minimum serait de dire ses qualités, puisqu'elles n'en manque pas".

Certes, j'ai beaucoup d'amis qui militent au sein du PNDS Tarayya; ceux-là ne m'ont pas encore déçu dans leur comportement politique. De fervents guerriers de ce Parti rose se trouvent aujourd'hui, sans aucun regret de continuer leur combat politique par et pour leur conviction à la raison du Programme de SEM le Pdt Issoufou Mahamadou. Pour clore, je t'apprends qu'aucun d'entre mes amis-ci qui commandent des postes à coques pleines, comme disent les ailés h+ypocrites, n'a eu à me donner un seul Centilitre de car[mot censuré]nt pour ma bicoque roulante que j'ai d'ailleurs vendue pour payer mon billet d'avion retour en Europe. Élève-Disciple de STJ, je suis, reste et demeure fier de sa rigueur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Balobon 26-12-2014 12:27
Au Niger, en matiere de rigueur, le Niger n´a connu qu´un seul exemple. Kountché.
Je suis du PNDSmais je suis decu par tous, en particulier par Zaki lui meme!
Mais, bon, a chacun sa vie!...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Banks Baraka

B4_WHH.jpg

WhatsApp_Image_20H21-04-21_at_16.49.08.jpeg

RAMADAN 2021 ACTU NIGER

Top de la semaine

Publier le 15/05/2021, 12:37
education-les-syndicats-du-superieur-recus-au-cabinet-du-president-bazoum Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu vendredi en fin d’après-midi...Lire plus...
Publier le 14/05/2021, 08:19
programme-de-renaissance-iii-la-declaration-de-politique-generale-dpg-bientot-debattue-et-votee-a-l-assemblee-nationale Le gouvernement nigérien a adopté, hier jeudi en Conseil des Ministres, sa Déclaration de Politique...Lire plus...
Publier le 13/05/2021, 19:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-13-mai-2021  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 13 mai 2021, dans la salle habituelle...Lire plus...
Publier le 13/05/2021, 14:14
le-president-mohamed-bazoum-sur-le-site-des-travaux-de-rehabilitation-de-la-digue-de-lamorde Le Président de la République Mohamed Bazoum s’est rendu, ce jeudi 13 mai 2021, sur le site de la...Lire plus...
Publier le 11/05/2021, 19:56
officiel-l-aid-el-fitr-sera-celebree-ce-mercredi-12-mai-au-niger   La communauté musulmane du Niger célèbre ce mercredi 12 mai, la fête de l’Aid El-Fitr ou fête...Lire plus...
Publier le 11/05/2021, 05:46
declaration-des-biens-de-l-ancien-president-issoufou-mahamadou-a-la-cessation-de-ses-fonctions  C’est conformément aux dispositions de l’article 51 de la Constitution, que le Président de la...
Publier le 14/05/2021, 08:19
programme-de-renaissance-iii-la-declaration-de-politique-generale-dpg-bientot-debattue-et-votee-a-l-assemblee-nationale Le gouvernement nigérien a adopté, hier jeudi en Conseil des Ministres, sa Déclaration de Politique...
Publier le 10/05/2021, 18:56
presidence-voici-la-declaration-des-biens-du-president-bazoum-mohamed-telle-que-transmise-a-la-cour-constitutionnelle  Conformément aux dispositions de l’article 51 de la Constitution, le président de la République...
Publier le 10/05/2021, 14:11
niger-tchad-le-general-mahamat-idriss-deby-a-niamey-et-tera-pour-sa-premiere-sortie-officielle Le général Mahamat Idriss Déby, Président du Conseil militaire de transition (CMT) au Tchad, a...
Publier le 13/05/2021, 19:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-13-mai-2021  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 13 mai 2021, dans la salle habituelle...
Publier le 11/05/2021, 05:46
declaration-des-biens-de-l-ancien-president-issoufou-mahamadou-a-la-cessation-de-ses-fonctions  C’est conformément aux dispositions de l’article 51 de la Constitution, que le Président de la...
Publier le 10/05/2021, 18:56
presidence-voici-la-declaration-des-biens-du-president-bazoum-mohamed-telle-que-transmise-a-la-cour-constitutionnelle  Conformément aux dispositions de l’article 51 de la Constitution, le président de la République...
Publier le 13/05/2021, 19:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-13-mai-2021  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 13 mai 2021, dans la salle habituelle...
Publier le 11/05/2021, 19:56
officiel-l-aid-el-fitr-sera-celebree-ce-mercredi-12-mai-au-niger   La communauté musulmane du Niger célèbre ce mercredi 12 mai, la fête de l’Aid El-Fitr ou fête...
Publier le 10/05/2021, 14:15
zinder-apres-niamey-l-opposition-s-offre-la-mairie-de-la-deuxieme-ville-du-pays Le candidat du RDR Tchanji, Abdoul Rahim Balarabé, a été élu ce lundi Président du Conseil de la ville...

Dans la même Rubrique

Élections présidentielles 2e tour : décryptage des résultats proclamés par la CENI pour mieux comprendre (par NSC/ICON)

17 mars 2021
Élections présidentielles 2e tour : décryptage des résultats proclamés par la CENI pour mieux comprendre (par NSC/ICON)

Le 21 Février 2021, quatre millions six-cent quatre-vingt-quatre mille cinq cent soixante-douze (4 684 572) nigériens ont voté au second tour des élections présidentielles qui ont opposé SEM Bazoum Mohamed à...

NATION : Quel bilan pour issoufou ? (Par Kaougé Mahamane Lawaly)

3 février 2021
NATION : Quel bilan pour issoufou ? (Par Kaougé Mahamane Lawaly)

Arrivé au pouvoir en 2011, Issoufou Mahamadou, après deux mandats successifs, s’apprête à passer le flambeau à un « successeur démocratiquement élu ». Nul doute qu’il tiendra parole ! A quelques mois de...

Lettre interpellative à Mohamed Bazoum, candidat à l’élection présidentielle 2020-2021 relative à son intervention sur Africa 24 (Par Djibrilla Mainassara Baré)

29 janvier 2021
Lettre interpellative à Mohamed  Bazoum, candidat à l’élection présidentielle 2020-2021 relative à son intervention sur Africa 24 (Par Djibrilla Mainassara Baré)

  M.Mohamed Bazoum, J’ai suivi avec intérêt votre passage dans l’émission « L’Invité du jour», de la chaîne internationale Africa 24, notamment vos propos relatifs aux dispositions de la constitution relatives à...

LA POLITIQUE EN PHASE CRITIQUE AU NIGER (Par Moustapha Liman Tinguiri)

15 janvier 2021
LA POLITIQUE EN PHASE CRITIQUE AU NIGER (Par Moustapha Liman Tinguiri)

Une fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point spécialiste mais où chaque citoyen peut dire son mot. Il s’agit bien...

Il était une fois, Alpha Condé prédisait la mort de l’opposition politique (Par Moussa Diabate)

6 janvier 2021
Il était une fois, Alpha Condé prédisait la mort de l’opposition politique (Par Moussa Diabate)

Élu en 2010 avec des conditions criardes, une crise née du fait de l’inexpérience des commis de l’État remodelés en politiciens du jour. Alpha Condé a souffert de l’environnement politique...

20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

20 novembre 2020
20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

Le 20 novembre de chaque année marque la journée mondiale de l’enfance. Cette journée vise à rappeler l’importance de garantir et faire respecter les droits de chaque enfant, aujourd’hui plus...