samedi, 05 décembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Abdoulaye HASSANE DIALLO1

           A   première vue ce titre  ne signifie rien. Et pourtant il contient et renferme  tout ce que nous essayons de faire au lendemain de nos Indépendances plus précisément le 25 Mai 1963  avec la naissance de  l'Organisation de l'Unité Africaine OUA  à Addis Abéba en Ethiopie , cette grande sœur de l' Union Africaine UA.

En effet, depuis l'Afrique disons les Etats  africains décolonisés même si  les dirigeants fournissent des efforts pour concrétiser et consolider cette Union ou cette Unité, des ingrédients nocifs  ont gangrené cette volonté et à nos jours soit plus de 5O ans après cette belle idée, nous sommes encore et toujours à la traine Ces obstacles sont les :coups d'Etat , les divisions qui ont permis des fissures dans le mur pas encore en béton, des Alliances contre nature, des cohabitations , des gouvernements d'Union qui nous ont hélas conduit dans le mur. Nous avons tout essayé et tout expérimenté sur  ce contient qui n'en finit pas d'avaler des couleuvres politiques. Nous n'avons obtenu, ni liberté, ni indépendance à Fiori cette chère démocratie dont nous nous réclamons dans chacun de nos discours Nous en faisons d'ailleurs à nous entendre  notre plat de résistance Nous nous en glorifions  à longueur de journée comme cette manne exportée de la Grèce Antique était notre création ou notre invention.
             
            Si bien que nous l'employons  n fois au cours d'une journée. C’est vrai qu'il est du devoir de chaque citoyen de l'utiliser à bon escient .C'est son droit parce qu'il est aussi vrai que l'Afrique notre cher continent a bel et bien été le berceau de l’Humanité avec  ses Empires, ses Royaumes, sa  Chefferie et  un pouvoir où l'on dénombrait toutes les structures pyramidales dans  sa gestion. Nous n'avions rien à envier aux envahisseurs et colons blancs et au col blanc qui avaient envahi notre continent et qui ont réussi tant soit peu à nous déraciner. Avec les langues étrangères et les comportements qui nous ont été inoculés telle une piqûre douce dont nous ne pouvons plus nous en départir. Bien au contraire nous  enfonçons davantage au détriment de notre propre personnalité africaine. II est vrai que certains Etats avaient arraché leurs indépendances par la force. IIs  sont peu nombreux et se comptent au bout des doigts La majorité de nos pays avaient négocié  pour obtenir leur  souverainetés auxquelles ont été ficelés des accords de coopération souvent de défense. Nous sommes en fait à l'image ce qu'on appelle un ballon captif qui a quitté son port d'attache sans jamais  trouver un autre point d'attache Nous naviguons. Nous avons quitté nos racines africaines sans jamais atteindre l'autre rive. Cela veut dire que nous avons perdu notre personnalité africaine sans réussir à devenir réellement autre chose, ce que la colonisation avait voulu faire de nous: de vrais blancs .D' autre part  nous n'avons pas voulu ou pas pu utiliser nos outils endogènes pour conserver notre propre identité culturelle alors que le temps jouait contre nous. Nous sommes aujourd'hui à un point de non retour malgré toute la bonne volonté qui nous anime et des efforts que nous tentons de fournir ici ou là pour recouvrer notre identité première Les générations futures seront malheureusement sacrifiées par notre faute et l'histoire ne nous  pardonnera pas cette erreur monumentale .Nous ne pourrons jamais être dédouanés vis à vis de notre conduite, de nos indépendances à nos jours.


              Notre sport est aussi à l'image de nos Etats qui n'ont toujours pas réussi à concrétiser notre Unité ou notre Union Ce que l'Europe avec laquelle nous compétissons sur les  stades ,a réalisé malgré les problèmes qui opposent les Etats qui la composent. Nous devons rapidement nous pencher sur l'effectivité de notre Unité et amener nos sportifs à se réaliser aussi au niveau de cette Unité afin que les équipes africaines soient soutenues par nos Etats d'abord et qu'elles évoluent entre elles afin de mieux se connaitre.

Pour aussi  relever le niveau de compétition au niveau  du continent avant de s'ouvrir aux compétitions mondiales. Loin de moi l'idée de sous estimer nos équipes ou le sport africain qui dispose de grands talents et des joueurs de haut niveau et de grande renommée internationale .Mais il faut d'abord balayer devant sa porte avant  car qui "doit voyager loin doit ménager sa monture " dit l'adage. Nous devons allouer un important budget au sport africain afin de mettre nos joueurs à l'abri des tentations qui peuvent amener certains  joueurs  à accepter d'autres  propositions  alléchantes à juste  titre et  qui finalement vont contre nos intérêts. Le sport est un ciment de l'unité qu'elle soit Nationale ou Continentale. Nous disposons d'assez de moyens  pour le faire. C'est une question de sacrifice j'allais dire de volonté politique.  Si l’Europe l’a réussi  rien ne nous empêche d'apporter à notre sport africain ce qu'il lui faut pour inscrire l'Afrique au tableau d'honneur et lui remettre ses lettres de noblesse. Nous  avons pourtant les moyens et cela est à notre portée, à la portée de nos Etats qui sont responsables de ce handicape de notre sport, qui prive nos joueurs  de quoi fonctionner  pour  garantir notre réussite sur les stades parce que notre sport est notre meilleur et premier ambassadeur  tant sur la plan National que Panafricain. Notre sport est à l'image de notre Union qui tarde à se réaliser alors que nous sommes sur un Continent, nous sommes des peuples qui  se côtoient et qui cohabitent depuis la nuit des temps Notre sport est   notre plus grande richesse  et nous avons  tout intérêt à le sauvegarder.
      Nos sportifs africains et nationaux ont maintes fois ramené des médaille en or et remporté des trophées à la gloire du continent et de nos pays. Nous devons en être fiers  mais  "ventre vide n'a point d'oreille".
                 Nos sportifs sont des vrais républicains, des citoyens de qualité et de patriotes comme nos soldats du feu et les autres citoyens .Ils ont donné et donnent le  meilleur d'eux mêmes à la Nation. Nous en appelons aux dirigeants africains qui veulent  construire une Afrique Unie, Libre, Solidaire, Démocratique, et  prospère où chaque habitant doit jouir de ses droits et accomplir ses devoirs. Le sport, tout comme la santé n'a pas de prix et il doit figurer en bonne place dans l'agenda des réalisations  des  dirigeants africains. Nos sportifs sont aussi notre porte -drapeau.  Espérons que ce cri de cœur qui est aussi du Peuple d'Afrique , parvienne aux oreilles de qui de  droit.

Dr Abdoulaye  HASSANE DIALLO , Politologue ,

Fondateur et Directeur de Publication du Journal Nigérien  La Liberté Nouvelle
{jathumbnail off}

Commentaires  

+2 #1 cherifa1999@yahoo.fr 26-06-2014 16:06
docteur je vais pas vs manquer du respect j ai pas fait des etudes mais il pouvoir nourrir ls Nigerien d abord. ls joeur africain qui jouen pour l europe il n on pas de problèmes de nouriture ou d argent. c le dernier de nos souci ns ls pauvres
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Nigerien 26-06-2014 18:41
Grave erreur docteur!!! L'objectif de la colonisation n'a jamais été de faire de nous des "blancs" comme vous le dites. En disant cela vous soutenez ce mensonge grotesque des colons pour qui nous étions des animaux,des peuples sauvages à qui il fallait apporter la lumière ou la civilisation a travers une mission salvatrice qui était la colonisation.
En réalité ce fut un prétexte pour justifier leur invasion, leurs actes de torture, de travail forcé, d'esclavage,d'exploitation de nos ressources humaines,de pillage de nos ressources naturelles, d'occupation de nos territoires... l'objectif de la colonisation fut le même que celui de l'imperialiasme contemporain. Les blancs ont toujours voulu et veulent toujours nous maintenir dans le sous-developement en volant nos richesses pour ensuite tourner et tendre la main et se faire passer pour nos sauveurs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 poulet garni 28-06-2014 13:11
pardon range toi grave erreur docteur ;ce visage a 2 tons a vecu toute sa vie en france donc il est français dans sa mentalitè ;en resumè il ne peut ni nous comprendre ;ni nous aider (master of none)il a un agenda cachè
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Momo 28-06-2014 14:40
Je ne jamais vu un docteur aussi con, qui parle comme ça!!! c'est très grave!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

CORIS BANK 1 AN

CORIS BANK 1 AN

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 05/12/2020, 15:35
sommet-de-l-ua-sur-la-zlecaf-le-president-issoufou-presente-un-nouveau-rapport-sur-l-etat-d-avancement-de-la-zone-de-libre-echange-africaine Le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, leader chargé de promouvoir le processus de la...Lire plus...
Publier le 05/12/2020, 09:52
pnds-tarrayya-le-candidat-bazoum-devoile-les-grands-axes-de-son-programme-de-renaissance-iii-consolider-et-avancer Le parti au pouvoir a procédé dans la soirée du vendredi 4 novembre à son siège de Zabarkan, au...Lire plus...
Publier le 04/12/2020, 20:04
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-04-decembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 04 décembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 04/12/2020, 08:59
legislatives-la-cour-constitutionnelle-valide-359-dossiers-de-candidature-sur-505-deposes-pour-le-scrutin-du-27-decembre A quelques heures de l’ouverture de la campagne électorale pour les législatives du 27 décembre, la...Lire plus...
Publier le 04/12/2020, 01:07
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-3-decembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  jeudi 03 décembre 2020, dans la salle habituelle...Lire plus...
Publier le 03/12/2020, 12:20
justice-a-diffa-les-plaignants-deboutes-sur-l-affaire-de-la-nationalite-du-candidat-bazoum-une-autre-plainte-deposee-a-la-cour-constitutionnelle Le tribunal de grande instance de Diffa,  statuant publiquement et contradictoirement à l'égard...
Publier le 30/11/2020, 09:28
presidentielles-des-professeurs-de-philosophie-apportent-leur-soutien-a-leur-collegue-bazoum-mohamed-candidat-du-pnds-tarraya-declaration DÉCLARATION DE SOUTIEN DES PROFESSEURS DE PHILOSOPHIE DU NIGER À LA CANDIDATURE DE LEUR COLLÈGUE...
Publier le 30/11/2020, 10:45
defense-l-effectif-des-militaires-sera-porte-a-50-000-hommes-dans-les-5-prochaines-annees Afin d’améliorer et renforcer les capacités des Forces armées nigériennes (FAN), le gouvernement a...
Publier le 04/12/2020, 01:07
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-3-decembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  jeudi 03 décembre 2020, dans la salle habituelle...
Publier le 05/12/2020, 09:52
pnds-tarrayya-le-candidat-bazoum-devoile-les-grands-axes-de-son-programme-de-renaissance-iii-consolider-et-avancer Le parti au pouvoir a procédé dans la soirée du vendredi 4 novembre à son siège de Zabarkan, au...
Publier le 03/12/2020, 12:20
justice-a-diffa-les-plaignants-deboutes-sur-l-affaire-de-la-nationalite-du-candidat-bazoum-une-autre-plainte-deposee-a-la-cour-constitutionnelle Le tribunal de grande instance de Diffa,  statuant publiquement et contradictoirement à l'égard...
Publier le 30/11/2020, 22:54
communique-de-presse-du-mouvement-patriotique-pour-la-republique-mpr-jamhuriya Le bureau politique national, Les militantes , militants  sympathisantes  et sympathisants...
Publier le 30/11/2020, 10:45
defense-l-effectif-des-militaires-sera-porte-a-50-000-hommes-dans-les-5-prochaines-annees Afin d’améliorer et renforcer les capacités des Forces armées nigériennes (FAN), le gouvernement a...
Publier le 02/12/2020, 08:58
communique-du-conseil-des-ministres-du-mardi-1er-decembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mardi 1er décembre 2020, dans la salle habituelle...
Publier le 04/12/2020, 01:07
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-3-decembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  jeudi 03 décembre 2020, dans la salle habituelle...

Dans la même Rubrique

20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

20 novembre 2020
20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

Le 20 novembre de chaque année marque la journée mondiale de l’enfance. Cette journée vise à rappeler l’importance de garantir et faire respecter les droits de chaque enfant, aujourd’hui plus...

Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

22 octobre 2020
Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de l’Hôtel des Finances devant abriter tous les services relevant du Ministère des Finances érigé en plein...

Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

22 septembre 2020
Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds de la politique nigérienne, constitue à n’en point douter un évènement qui constitue un tournant majeur dans la...

L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

6 septembre 2020
L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

De la vision positive et égalitariste de l’homme, il se dégage une présomption d’aptitude à l’exercice du pouvoir par tous les hommes. Le style impersonnel introduit, illustré par l’emploi de...

Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

28 août 2020
Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

M. le président de la République, L’actualité brûlante dans notre sous-région, m’autorise à revenir sur votre élévation, le 11 Août 2020 à N’Djaména, à la dignité de Maréchal du Tchad,...

Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

26 août 2020
Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

En voici les raisons: Tout d’abord, certains Africains ont parfois pour habitude d’adopter des comportements et des attitudes que nous croyons acceptables, comme allant de soi, mais que les autres...