dimanche, 15 septembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

hama issoufou et seini korite2013Hier je dénonçais vigoureusement l’attitude du gouvernement sur les allégeances faites à AREVA.

Aujourd’hui, en dénichant le discours de l’opposition, ma conscience m’oblige à dénicher son contenu et à en dégager les conséquences. Car cette opposition a mon avis n’est pas exempt de critiques et a beaucoup a apprendre, au moins en ce qu’il s’agisse de la morale républicaine et de l’éthique politique..

Dans son allocution du samedi 28 décembre 2013, le chef de file de l’opposition, président de l’Alliance pour la Réconciliation la Démocratie et la République (ARDR), M. Seïni Oumarou avait prononcé un discours percutant, sans langue de bois qui a mis à nue les maux qui frappent le pays. A cette occasion, il avait dénoncé «  la mauvaise gouvernance, le détournement des deniers publics, le favoritisme, la tentative d’instaurer une pensée unique à tous les nigériens, la dictature, les violations répétées de la Constitution, l’atteinte à la cohésion sociale, la division au sein des partis politiques, le complot avec des intérêts étrangers pour spolier les ressources de l’Etat, l’insécurité alimentaire, la précarité sociale et la cherté de la vie, les situations scolaires et sanitaires en pleine déliquescence .etc.)» qui minent, selon lui,  la confiance de l’opinion publique à l’égard des pouvoirs publics, menace aussi l’intégrité du territoire et nuit au développement économique et sociale du Niger. Il avait rappelé les éléments constitutifs  de la bonne gouvernance qui sont entre autres, l’obligation de rendre compte, la transparence, l’efficience, l’efficacité et la réceptivité et la primauté du droit.

Le Chef de file de l’opposition exige du gouvernement le respect du statut de l’opposition, de la Charte des partis politiques, de la constitution et de la morale Républicaine. Il est vrai que le président de la République Issoufou Mahamadou n’est pas respectueux des textes fondamentaux du fait de certains calculs politiques pour une réélection en 2016, ce que nous n’avons d’ailleurs de cesse dénoncer pour un rétablissement de la légitimité démocratique et une consécration de l’Etat de droit au Niger. Mais qui mieux que Seïni Oumarou avait participé à mettre à bas les principes fondamentaux de la République dès lors qu’il a activement participé comme numéro 2 de la honteuse entreprise Tarzartché ? A sa place je m’abstiendrai de tout propos tendant à donner des leçons de bonne gouvernance et de démocratie, car si ce n’est au Niger, je vois mal des gens comme lui encore sur la scène politique, car il convient de préciser que les dérapages, aussi minimes soient-t-ils ne devraient être tolérés, dès lors qu’ils entrent en contradiction avec les principes républicains.

Une opposition digne de son statut se veut d’être certes détracteur de l’action de la majorité lorsque celle-ci est en dérive, mais aussi de proposer une issue en vue de l’amélioration des conditions de vies des populations. Or dans la lettre de son discours de ce samedi matin, nulle part le chef de l’opposition n’a eu a relevé les maux actuels de notre société notamment la lenteur de l’administration nigérienne. Celle-ci demeure lente, archaïque et déconnectée des besoins de la population. Elle est incapable de mettre en œuvre les différentes orientations et réformes intervenues et de produire des services de qualité au profit des citoyens. Il est certes unanimement reconnu que le Gouvernement demeure sourd aux critiques formulées par la population portant sur les prestations des services sociaux de base, mais l’Assemblée Nationale ne joue pas suffisamment son rôle de contrôle de l’exercice gouvernementale et de législateur. Le pouvoir judiciaire est inefficace et fait l’objet de critiques acerbes notamment de la part des justiciables qui ont perdu confiance à la justice. Une justice  qui, malgré l’intégrité de certains magistrats, n’arrive pas à veiller au respect de la primauté du droit.

Tout au long de l’année, l’Etat a été incapable de mettre en œuvres les reformes de grand envergure touchant notamment l’administration et la justice afin de mettre fin à l’impunité qui règne et bafoue les valeurs fondamentales de la bonne gouvernance et renforce cette corruption insolente qui gangrène la société et accentue cette pauvreté qui touche presque la moitié de la population. Des constats successifs indignes qui devraient sortir nos dirigeants politiques (majorité et opposition) de leur somnolence, pour s’attaquer aux vrais maux qui frappent le pays. Mais sont-ils conscients de l’état dans lequel se trouve ce pays ?

Partant, l’opposition, censée être le garant du respect de ces principes par la majorité, n’a cru bon que de songer aux élections de 2016, et demande déjà le concours d’un peuple meurtri, à qui on n’a de cesse menti depuis des décennies, en lui promettant l’Eta providence. Nulle part, dans son discours, le chef de l’opposition, n’a fait cas de l’affaire AREVA qui aujourd’hui domine l’actualité au Niger. Ce qui m’amène à dire tout simplement, sans risque de me tromper, que cette filiale française en connaît sur beaucoup de dossiers des différents régimes successifs, depuis l’avènement de la démocratie, que le peuple souverain ne doit nullement savoir. Sinon comment peut-on expliquer la léthargie qui anime cette opposition censée être au premier rang sur la question de négociations du contrat minier avec AREVA ? Et lorsque certains membres de la société civile ont convoqué la marche de protestation, c’est une opposition complètement effacée à l’exception de deux parlementaires indépendants qui s’y était invitée.

Encore une fois, qu’il me soit permis de rappeler qu’une opposition digne de son statut, se doit en plus de dénoncer, de proposer une issue, ce qui n’est visiblement pas le cas chez nous. D’où la difficulté liée à l’exercice du pouvoir au Niger, encourageant ainsi les multiples soubresauts politiques.

Mais désormais, le citoyen reste averti et conscient. En effet, un nouvel instrument est né. Et cela aide les nigériens à prendre connaissance et à dénoncer les dérapages de tous les jours de ceux qui nous gouvernent depuis plus de deux décennies, même si certains esprits de nature à soutenir les voyous de la République, tentent de dissimuler la vérité sur les maux qui rongent le nigérien. Il s’agit bel et bien d’internet où sont hébergés ces réseaux sociaux qui nous font ouvrir grand les yeux, pour repérer les sans gênes de la République, qui continuent à penser que la révolution est impossible dans notre pays, alors que le jour J s’approche et seront tous jugés pour leurs crimes et délits.

.

Les différents blogs qui traitent l’information dans notre pays et qui osent pointer du doigt ces voyous qui nous gouvernent et qui nous privent notre dignité, sont traités de tous les noms, alors que l’histoire leur donne raison par rapport à la réalité des faits qui leur sont reprochés parce qu’ils ont dit de haut ce que les autres disent de bas.

Contrairement à ce qu’on pense, le nigérien n’a pas la mémoire courte et rappelez-vous bien des calvaires que les nigériens ont vécu et les crises qui ont émaillés les régimes de 1993 (cohabitation Mahamane Ousmane-Hama AMADOU et ISSOUFOU Mahamadou) à 2007 (Hama Amadou chef du gouvernement). On se rappellera tous comme si c’était hier ce jour où la classe politique, accusé d’avoir commandité le coup d’état qui a vu la mort du président Ibrahim Baré Maînassara a déclaré publiquement que lumière sera faite sur ce crime odieux et que justice sera rendue. Et qu’est ce qui s’est passé après ? Rien car l’homme ne respire que du mensonge sous la bannière politique.

Nous espérons que 2016 sera l’année de cette révolution que le peuple attend impatiemment pour se débarrasser de ces égocentriques qui ont fait des nigériens leurs vaches à lait.

On connait que certaines personnes peuvent avoir une faiblesse, voir très grande faiblesse envers leurs amis et leurs proches. Cela est tout à fait naturel et normale, dès lors que ça n’a pas d’impact vis-à-vis de tierces personnes. Mais justement vouloir reléguer le mérite au rang des indécis est en train de compromettre l’avenir et le développement du pays pour des relations d’affinité amicale.

Au stade où en sont les choses, il  faut simplement reconnaitre que la faute, car il s’agit bien d’une faute et non pas d’une erreur, est partagée.

Que l’on se trompe une fois et qu’on commette une erreur, ça peut arriver. Qu’il s’agisse d’un cas, c’est encore acceptable. Mais que l’on signe et persiste sur la tolérance des erreurs et fautes à répétition, sur de nombreux cas, cela relève du pur domaine de la complaisance ou de l’incompétence. Et au sein de la classe politique c’est grave sinon gravicime.

En matière de lutte contre la corruption qui dit mieux ? Ne vous ai-je pas prévenu que le bruit concernant la répression de la délinquance politique et financière, ce n’était que du cirque ? Sinon l’année écoulé qu’est-ce qu’a accouché la montagne ? Comment expliquer le manque d’humilité de certains membres de l’opposition qui n’hésitent pas à succomber à la tentation de l’appât ?

On me traitera de chauvin parce que jusqu’ici je n’ai parlé par hasard, que de cas où seuls des grands nigériens sont concernés. Eh bien tout simplement, si je dois parler sur cet angle, ce n’est pas un pauvre petit article que j’écrirais, mais bien un livre en bonne et du forme avec plusieurs volumes. Le tout peut être résumé en 3 mots : excès de zèles. Prenez donc seulement ces exemples comme la base et le départ d’une fonction exponentielle. Le comportement de nos politiciens c’est du pire mépris.

En fait, ne vous inquiétez pas trop, de toutes les façons on finira par s’en débarrasser !

M. AMADOU ADAMOU Bachir

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires  

0 #1 Safa 29-12-2013 21:13
Que Di....enaireeu t'entende! Et ce jour-là, on saura qui aime le pays et qui est mercenaire...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 MILITANTPNDS 29-12-2013 22:58
"Que l'on ne se trompe guère de cible, opposition-majorité, même pipe même tabac", c'est le titre et la conclusion "ne vous inquiéter pas, de toutes les façons, on finira par s'en débarrasser" !!! Drôle de raisonnement, le propos insidieux consiste une fois de plus a nous ramener en arrière avec des putsch aventuriers et des petites transitions ou certains opportunistes s'autoproclament défenseurs du petit peuple, mais ce peuple se réduit a leurs propres intérêts et ils finissent toujours en chamailleries pire que celles des politiciens ou le fusil et la prison (quand vous êtes chanceux) sont les seuls arguments convaincants. Je disais dans mon post hier que justement 2016 ne sera ni la fin du monde, ni l'année de la révolution (a moins que ce soit une révolution de chaos comme dans le monde arabe), 2016, Inch Allah élections, que tous ceux qui ont envie se préparent, nous souhaitons transparence et fiabilité et porterons haut les couleurs du pnds contre personne mais pour le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Neutral 30-12-2013 01:46
Mr. Amadou Adamou Bachir vous faites vraiment partis de ceux lá qui aiment le Niger et de son bien etre ... votre NEUTRALITÈ est un exemple pour nous autres Internautes et citoyens Nigeriens...

J´apprecie votre developpement du Theme actuel que vit aujourdhui le pauvre Niger....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Goga Kasko 30-12-2013 08:08
Belle analyse nos politiciens sont tous les même il ne pense qu'au intérêts de leurs familles; qu'en à no deputé il son comme de la galette qu'on achete. Mais tout celui qui nuirait ce Niger j'implore Dieu de le punir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 nigerien souleymane 30-12-2013 08:13
Chapeau Mr bachir les nigeriens en profiteront pour éveiller leur conscience et aller de l avant.
Oui! on en a mare de ces Passe-pass politiques avec la conscience du peuple entre un groupe des persones caméléons connus depuis longtemps.
Je rejoint les compatriotes vigilants et neutres dans le jugement des actions politiques. Laissons la lutte politique aux elections et apportons nos contributions soutiens au president et à la bonne de ce pays longtemps à la traîne.
Les critiques, alertes, propositions... Manifestation de la volonté du peuple ne font qu enrichir et amener le Niger de l avant.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 akira 30-12-2013 08:26
lol bne anaalyse car le plus souvent ceux qui defendent un régime bec et ongles esperent avoir leur part du gateaux :)) :)) :)) :)) :)) :))
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Son Khassa 30-12-2013 09:23
Il est vraiment réconfortant de lire et relire les articles lucides et courageux de M. Bachir Amadou.
N'importe quel Nigérien conscient qui aime son pays, approuvera ces constats, oh combien réealistes de Bachir. Souhaitons que beaucoup (les politiques aussi) lisent ces commentaires. Tout doit changer au Niger, en commencant par les mentalités. Courage!

PS: une simple question hors-sujet : en introduction de l'article il est annoncé "écrit par Administrateur" et en fin, signé Bachir Amadou Adamou. Est-ce l'Administrateur de ce Site??
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Nigérienne 30-12-2013 09:48
Le peuple n'a que le dirigeant qu'il mérite. Ce qui implique que si nos dirigeants sont égoistes, méchants, sournois, hypocrites etc, c'est parce que le peuple est exactement comme ça. Dieu Lui-même a dit dans le saint Coran "En vérité Allah ne modifie point l'Etat d'un peuple tant que les individus qui le composent ne modifient pas ce qui est en eux même" (sourate 13 verset 11).

Qu'on se dise la vérité en face, jamais nous n'avancerons tant que nous continuerons à être mauvais.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 villageoise 30-12-2013 11:41
BJR MON FRERE BACHIR je vous remercie beaucoup hier dans mon village j ai traduit votre analyse sur AREVA et aujourd hui je l ai fait sur les politiens . Alors mon frere Bachir les villageois vous pose la question suivante celon vous qu elle atittude adopter les echeances prochaines qui est apte pour le bien du niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Son Khassa 30-12-2013 12:30
Bjr villageoise. En aucun cas je ne veux répondre à la place de Bachir. Ton acte de réveiller les villageois est déjà appréciable, mais BACHIR ne pourrait donner des directives efficaces. Il faut tout faire rapidement pour collaborer avec lui pour l'éveil des consciences au village comme en ville. C'est urgent que les conscients incitent à un changement de mentalité et pour secouer tous ceux qui ont un lot de pouvoir.
Ci-haut Nigérienne écrit que le Peuple a les dirigeants qu'il mérite. Mais un Peuple martyrisé, soumis, manipulé, est déboussolé... Il faut l'éveiller et lui montrer le chemin. C'est la tâche de ceux qui comprennent vers où tourne le vent de l'Histoire.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 abracadabra 30-12-2013 13:25
J'ai retenu dans tout ce qu'il a dit les deux dernières phrases et ce sont les plus importantes car il faut renouveler la classe politique. c'est l'objectif du président actuel qui, lui aussi va partir peut etre apres un deuxième mandat Il faut qu'ils partent tous car ils ne servent pas le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #12 Djermakoye 30-12-2013 13:50
Si les dirigeants sont "même pipe même tabac" alors laissez le pays pour les nouveaux colonisateurs! Bande de paresseux qui ne savent que critiquer mais nuls dans le travail. Aller travailler plutôt que de vous cramponner à la politique politicienne à la con.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 huc 30-12-2013 14:22
en tout cas si les jeunes nigeriens lisent tes ecris,nous pouvons nous debarrasser de ces egoistes,hama issoufou,seini,ousmane n'en parle mem sont tous des egoistes,personne n'est sincère pami eux;et aucun n'aime le niger et le peuple.que le bon Dieu nous assiste
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Habou 30-12-2013 17:04
Votre analyse en partie ne reflète pas toute la réalité , aussi vous ne proposez rien de concret. Vous parlez comme tous ces beaux parleurs (société civile irresponsable, politiciens menteurs) mais qui à l'épreuve se révèlent pires que ceux qu'ils ont dénoncé. Un peuple n'a que les dirigeants qu'il mérite.Les spécialités du nigérien sont la critique pour la critique, la paresse, l'hypocrisie, l'incivisme, absence d'esprit citoyen, la recherche effrénée du gain facile et bien d'autres négations. l'essentiel de la jeunesse incarne aussi ces maux?êtes-vous sure de ne pas être un fruit de ce mauvais système?Que souhaitez vous pour ce pays pour renvoyer toute la classe politique actuelle?un coup d'état avec assassinat de tous ces politiciens? la révolution?le printemps arabe n'est pas un exemple car il est juste un complot occidental qui a tout détruit. Rentrez Mr dans l'arène politique pour vous mesurer à ceux politiciens.En 2016 incha Allah, ce sera les mêmes politiciens
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Safa 30-12-2013 17:31
Nous comptons plutôt sur vous, les jeunes , pour prendre la relève de tous ces voleurs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Son Khassa 30-12-2013 17:54
HABOU, j'ose dire que vos propos sont injustes. L'auteur de cet article ne semble pas être ni simplement un beau-parleur ou un hypocrite et encore moins un incivique. Toute chose a un début. Si au lieu d'entamer des attaques personnelles sans démontrer le contraire de ce qui est dénoncé par l'auteur, alors c'est Vous Habou qui reflétez le caractère improductif qui ruine le Niger.
La Société Civile (le ROTAB) mène des actions concrètes qui peuvent faire avancer le Niger. Pourquoi donc un Nigérien conscient qui dénonce les tares de tous les Regimes du Niger jusqu'à ce jour ne soulèverait-il pas le Flambeau et entamer du concret inédit??
Bien sûr il n'irait loin si des gens comme Habou ne font que vouloir le ridiculiser au lieu d'entre-voir une intention qui n'est ni hypocrite, ni du déjà-vu??
Courage BACHIR!! Organisez-vous! Nous soutiendrons, pour le Niger!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 CHEIK 31-12-2013 13:27
bon parleur.tu bien parlé du probleme nigerien qui sont gourverné toujours par le meme groupe de traitre et corrupteur et ils s'accusent mutuelement et le peuple recolte les peaux cassé
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Observateur 31-12-2013 14:48
Citation en provenance du commentaire précédent de Son Khassa :
Bjr villageoise. En aucun cas je ne veux répondre à la place de Bachir. Ton acte de réveiller les villageois est déjà appréciable, mais BACHIR ne pourrait donner des directives efficaces. Il faut tout faire rapidement pour collaborer avec lui pour l'éveil des consciences au village comme en ville. C'est urgent que les conscients incitent à un changement de mentalité et pour secouer tous ceux qui ont un lot de pouvoir.
Ci-haut Nigérienne écrit que le Peuple a les dirigeants qu'il mérite. Mais un Peuple martyrisé, soumis, manipulé, est déboussolé... Il faut l'éveiller et lui montrer le chemin. C'est la tâche de ceux qui comprennent vers où tourne le vent de l'Histoire.


MR AMADOU ADAMOU Bachir est l'auteur de la contribution, tandis que sa publication sur la plateforme relève de la compétence exclusive de l'administrateur. J'espère avoir répondu à votre question? Cordialement
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #19 bouba 31-12-2013 15:34
au delà juste de la critique et la dénonciation des certaines pratique par des mots générique mais en réalité vide ,il faut faire des propositions concrètes
la politique c est pas que dans les salons de Niamey ou pour certain a l étranger même
je constate avec regret que tou le monde est devenu expert de tout au Niger....notre véritable problème nous ne travaillons pas et nous voulons tout avoir
dans votre analyse vous avez soulevez un point important la lenteur de l administration les fonctionnaires courent plus derrières les perdium que le travail qu on leur demande....le budget consacres au mission donc au perdium sont bien consommé mais ceux destiné aux investissements non et pourquoi?
LE PIRE CE QUE NOUS VOYONS LE MAL PARTOUT ET IL NOUS SERA DIFFICILE DE RÉUSSIR....QUELQUE PART ON VOIT SA PROPRE IMAGE
ON UN RÉGIME QUI A CHIFFRE SES OBJECTIFS ET BIEN SURVEILLONS ET AGISSONS POUR QU IL RESPECT SES ENGAGEMENTS
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 La deception 31-12-2013 15:46
Mr AMADOU ADAMOU je crois que vous avez bien débuté votre analyse, mais pour tout vous dire je ne crois pas du tout en votre conviction...vous etes peut être journaliste de profession mais vous n'en êtes pas un dans le fond...vous jouez juste avec les mots...vous critiquez seulement alors vous préconisez un éveil de conscience..C'est pour cela que le massage ne passe jamais!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 Dambé 01-01-2014 23:14
.A Habou
"En 2016 incha Allah, ce sera les mêmes politiciens" esprit ringard qui ne souhaite pas l'avancée du Niger, en 2020 ce sera vous, en 2025 ce sera vous en 2030 ce sera vous, espérez que dans les tombes et le jour dernier aussi ce sera vous :))
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #22 Omar Garba 07-01-2014 10:56
Citation en provenance du commentaire précédent de Djermakoye :
Si les dirigeants sont "même pipe même tabac" alors laissez le pays pour les nouveaux colonisateurs! Bande de paresseux qui ne savent que critiquer mais nuls dans le travail. Aller travailler plutôt que de vous cramponner à la politique politicienne à la con.

Et toi que sais tu faire a part insulter, quelle éducation !!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

DOC_UA19.jpg

Top de la semaine

Publier le 14/09/2019, 18:50
mahamadou-issoufou-president-de-la-cedeao-nous-parviendrons-a-relever-le-defi-du-terrorisme-et-du-crime-organise DISCOURS DE SEM ISSOUFOU MAHAMADOU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU NIGER, PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE DES...Lire plus...
Publier le 13/09/2019, 19:34
prodec-19-jeunes-chauffeurs-formes-en-maintenance-auto-a-tillabery Au titre de l’année 2019, l’antenne régionale du fonds d’appui à la formation professionnelle et à...Lire plus...
Publier le 13/09/2019, 13:48
l-afrique-de-l-ouest-n-a-pas-besoin-d-une-force-antiterroriste-supplementaire Les dirigeants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest doivent examiner les...Lire plus...
Publier le 13/09/2019, 13:17
cds-rahama-me-boubacar-madougou-et-abdou-amani-enterrent-la-hache-de-guerre Les deux ailes qui se disputent jusque-là, la direction de la Convention démocratique et sociale (CDS...Lire plus...
Publier le 12/09/2019, 22:47
abala-malgre-les-defis-securitaires-et-alimentaires-des-actions-salvatrices-ont-permis-de-renforcer-la-resilience-des-populations Les interventions du projet « d’Appui à l’amélioration de la résilience des éleveurs et...Lire plus...
Publier le 10/09/2019, 11:36
recrutement-a-la-douane-des-candidats-demandent-l-annulation-pure-et-simple-du-concours-a-polemiques-communique COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU  COLLECTIF DES CANDIDATS AU CONCOURS DES DOUANES Les 22 et 23 février...
Publier le 12/09/2019, 01:39
exclusif-le-niger-risque-de-perdre-son-petrole-s-inquiete-ibra-hadiza-presidente-de-l-association-niwo À l’aube de l’exploitation à grande échelle de l’or noir de notre pays - ce qui, du reste, suscite...
Publier le 11/09/2019, 15:47
recrutement-des-specialistes-au-sein-des-douanes-le-comite-des-candidats-admissibles-repond-au-collectif-des-candidats-non-admis Mise au point du Comité représentatif des candidats admissibles au concours de recrutement de...
Publier le 11/09/2019, 23:53
prix-d-excellence-et-de-merite-2019-211-laureats-honores-par-la-fondation-guri-vie-meilleure Comme de tradition depuis neuf (9) ans, la Fondation « Guri Vie Meilleure », de la Première...
Publier le 12/09/2019, 22:47
abala-malgre-les-defis-securitaires-et-alimentaires-des-actions-salvatrices-ont-permis-de-renforcer-la-resilience-des-populations Les interventions du projet « d’Appui à l’amélioration de la résilience des éleveurs et...
Publier le 12/09/2019, 01:39
exclusif-le-niger-risque-de-perdre-son-petrole-s-inquiete-ibra-hadiza-presidente-de-l-association-niwo À l’aube de l’exploitation à grande échelle de l’or noir de notre pays - ce qui, du reste, suscite...
Publier le 10/09/2019, 11:36
recrutement-a-la-douane-des-candidats-demandent-l-annulation-pure-et-simple-du-concours-a-polemiques-communique COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU  COLLECTIF DES CANDIDATS AU CONCOURS DES DOUANES Les 22 et 23 février...
Publier le 10/09/2019, 22:58
communique-du-conseil-des-ministres-du-mardi-10-septembre-2019 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mardi 10 septembre 2019, dans la salle habituelle des...
Publier le 11/09/2019, 15:47
recrutement-des-specialistes-au-sein-des-douanes-le-comite-des-candidats-admissibles-repond-au-collectif-des-candidats-non-admis Mise au point du Comité représentatif des candidats admissibles au concours de recrutement de...
Publier le 09/09/2019, 16:26
rentree-universitaire-le-cd-usn-denonce-les-mauvaises-conditions-de-preparation-de-l-annee-academique-declaration DÉCLARATION DE PRESSE/CD-USN: Camarades militantes et militants de...

Dans la même Rubrique

Lettre ouverte à l’Honorable Député Oumarou Abdourahamane

10 septembre 2019
Lettre ouverte à l’Honorable Député Oumarou Abdourahamane

Ceux qui décident pour l’école publique doivent y inscrire leurs propres enfants, simple question de bon sens, de responsabilité partagée et d’équitabilité ! Cher honorable, cher concitoyen, cher frère Abder !

La gouvernance des partis politiques au Niger : Multipartisme ou multi-entreprise !!!

7 août 2019
La gouvernance des partis politiques au Niger : Multipartisme ou multi-entreprise !!!

  Le peuple nigérien a adopté lors de la conférence nationale souveraine tenue en 1991, le principe de la démocratie pluraliste. Ce choix est matérialisé dans le préambule de la...

Tribune pour des élections présidentielles idéelles au Niger

19 juillet 2019
Tribune pour des élections présidentielles idéelles au Niger

La date des élections présidentielles au Niger, fatidique, approche. Le peuple s'interroge : « Pour qui  voter ? ». Il y a aussi ceux qui sont découragés, déçus. À ceux-là, il...

Pour une intégration effective, l’Afrique a besoin de leaders convaincus

9 juillet 2019
Pour une intégration effective, l’Afrique a besoin de leaders convaincus

Malgré leur dispersion sur terre, leur diversité et leurs différences, les êtres humains dans leur existence, ne peuvent tout naturellement pas se passer de l’interdépendance. Malheureusement, l’histoire a montré qu’au...

Lettre citoyenne ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de participant au Sommet de Niamey sur la ZLECAf

9 juillet 2019
Lettre citoyenne ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de participant au Sommet de Niamey sur la ZLECAf

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement, Je suis très heureux, en tant que citoyen, de pouvoir vous accueillir dans notre capitale pour le Sommet de l’Union Africaine relatif...

Appel au Président Issoufou : pour une approche rénovée des dispositifs sécuritaires

13 mai 2019
Appel au Président Issoufou : pour une approche rénovée des dispositifs sécuritaires

Monsieur le Président, La recrudescence des actes de violence enregistrés ces derniers mois dans plusieurs régions du pays nous oblige à vous lancer cet appel afin d’attirer votre attention sur...

960x494px.jpg