jeudi, 06 mai 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


nouveau gouvernement 14 aout 2013De tout temps au Niger, nous n’avons connu que des dirigeants dont la vision politique reste à désirer. Si le comportement des dirigeants des régimes d’exception peut se comprendre compte tenu de leur nature, il est inadmissible  de constater que la tendance ne s’inverse pas aujourd’hui. Le Niger a un système politique hyper centralisé au niveau de la capitale, système hérité sans doute de la France.

Si la France tente tant bien que mal de corriger ce tir, le Niger continue à s’enfoncer aveuglement dans cette erreur. Par exemple, les sièges de toutes les institutions nationales sont basés uniquement dans la capitale parfois sans avoir de véritable branche dans les régions de l’intérieur du pays. Malgré la démocratisation du pays et la décentralisation poussée, le Niger continue donc sa politique de « tout capitale » avec la complicité des politiques qui pour la plus part sont des villageois venus de l’intérieur du pays. A travers quelques exemples, nous montrerons que nos décideurs sont politiquement aveugles d’un point de vue d’aménagement du territoire.

$11.      Une injustice dans les services publics

Il y a des services administratifs qui ne sont accessibles qu’à Niamey alors que tous les citoyens sont censés être égaux. Par exemple, en dehors de Niamey tu ne peux pas te faire établir un passeport. Même s’il n’existe que deux aéroports internationaux dont un à Niamey, il est inadmissible qu’il faut obligatoirement venir à Niamey pour se faire établir un document de voyage. Le passeport normal coute environ 30 milles francs, mais un habitant de Diffa ou Agadez doit dépenser environ 90 milles pour en avoir, un habitant de Zinder 60 et celui de Tahoua ou Maradi au moins 50 milles. N’est pas une injustice ?

Dans le domaine de transport, si un automobiliste de Zinder (à ne pas souhaiter) fait un accident, après constat de la gendarmerie dont la décision est le retrait de son permis, son cas ne peut être jugé qu’à Niamey. N’est-ce pas une autre injustice ?

Dans le domaine de l’éducation, toutes les grandes écoles du supérieur sont basées à Niamey. Si ce n’est par la clairvoyance et la détermination du Ministre Laouali Dan Da, les universités de Tahoua, Maradi et Zinder ne verront sans doute jamais le jour.

$12.      Infrastructures sociaux de base

Les autorités de la dernière transition avaient décidé de construire un hôpital national de référence à Niamey à coût de plusieurs milliards. Cette décision a été entérinée par le régime de la septième République. Ceci est une autre preuve d’une injustice et d’un aveuglement politique car dans tout le Niger il n’y a que trois hôpitaux nationaux: deux à Niamey et 1 à Zinder ; il n’y a que deux scanners médicaux : 1 à Niamey et 1 à Zinder (s’ils fonctionnent encore). Sachant que tous les centres de santé nigériens manquent crucialement d’équipement et de médicaments, pourquoi ne pas les équiper avec cet argent ? Mais à la place on préfère construire un nouvel établissement sans doute sous équipé qui ne résoudra jamais le problème de faible capacité d’accueil des services de santé. Mais si les bailleurs s’obstinent à voir du béton, pourquoi ne pas faire cet établissement dans une autre région qui n’en a pas. Ça évitera à ses patients d’affluer toujours vers Niamey et diminuer la surcharge des établissements de la capitale.

Les grands travaux de construction

Comme l’injustice ne suffit pas, le gouvernement actuel a engagé un projet d’embellissement de la capitale. Dans sa folie, il décide aveuglement de construire des échangeurs sans que ça réponde à un réel besoin. La seule et bête justification c’est qu’il y a des échangeurs dans beaucoup de capitales africaines sauf Niamey. Mais à quel point peut ont être aussi aveugle ?

Le problème de Niamey ce ne sont pas les échangeurs mais plutôt un véritable plan d’urbanisme et d’assainissement. Dans toute la vile, en dehors de quelques quartiers autour de la présidence, il n’y a pas de réseau d’évacuation d’eau usée. Il n’existe aucun plan d’évacuation d’ordures ménagères. Conséquences, ce sont des eaux stagnantes partout, des décharges sauvages en plein cœur de la capitale. Comment pouvez-vous embellir une ville alors qu’elle est sale ?

Mais si ce régime est obstiné à faire de grands travaux, il n’a qu’à construire des routes plus utiles pour le pays ou bien  utiliser cet argent pour construire des classes en matériaux définitifs. Avec cet argent on peut aussi construire des centres de santé (si c’est la construction qui les intéresse) dans des zones rurales très reculées. Mais pour l’amour du ciel, arrêter la construction d’autres échangeurs à Niamey car c’est du gaspillage d’argent et c’est une injustice sociale.

$13.      Conséquences de « tout capitale »

Il est grand temps à ce que les autorités nigériennes songent à une réelle politique d’aménagement de territoire qui va garantir un développement harmonieux du pays. Dans le cas contraire, on risque de créer un déséquilibre démographique et social dans notre pays qui risque de saper tous les efforts du développement. Si ça continue ainsi, presque tout le monde va vouloir s’installer dans la capitale ce qui va engendrer des problèmes de logement, une incapacité d’assurer les services de base (santé, éducation, eau, énergie) et un accroissement de la criminalité. Aussi, cette hypercentralisation accroit la vulnérabilité de notre pays de sorte que si ça ne va pas dans la capitale, rien ne va. Il suffit donc d’un petit problème et toute la République s’effondre.

Les autorités actuelles doivent rompre avec cet aveuglement politique et songer à créer des pôles de compétitivité dans toutes les régions du Niger. Car si les entreprises ne peuvent se développer durablement que dans la capitale, alors plus personne n’investira dans les régions. Les autorités nigériennes doivent savoir que le développement ou l’embellissement d’une ville ne se décrète pas, ça se construit en ayant une économie compétitive et un peuple harmonieusement développé.

Adamou Kokary

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires  

+4 #1 le rebel du desert 25-12-2013 21:57
bien reflechi, Mr le journaliste. j ai la meme pensee que vous. j ai vote et supporte Issoufou aux echeances mais je n ai jamais supporte l idee du programme " Niamey Nyala" ca ne sert a rien en realite. ne parlons plus de la politique mais de la realite mes chers concitoyens. il y a beaucoup des choses que nos politiciens ont fait qui servira a rien. par exemple, la route niamey- oualam combien le niger gagne par jour? la route harobanda- namaro? ce sont des routes qui ne serviront pas grand chose tandis qu il y a beaucoup des routes qui peuvent etre construite et que le pays gagnera beaucoup. par exemple quand tu pars dans la ville agadez il n y a pratiquement pas de route pourtant combien de milliards le pays gagne dans cette region chaque?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 le rebel du desert 25-12-2013 22:01
nos leaders politiques doivent s aasseoir et se dire la verite si non les choses ne vont pas marcher wallay. pourquoi n est pas organisee une nouvelle conference nationale pour rectifier beaucoup de choses?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 le rebel du desert 25-12-2013 22:12
si non moi je pense que issoufou suit les memes idees du Feu GENERAL SEYNI KOUNTHCHE construire des BUILDINGS un peu. faire la ville de niamey la plus belle tandis que si tu pars a dosso ou a tillaberyil y a meme des taxis
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 concience... 25-12-2013 22:23
Enfin quelqu'un qui merite d'etre lu..Kokari kayi kokari..Ce qui me choque en tant que miltant du pnds , ce sont de.constructions deprestige a Niamey qui sont ces soit disant echangeurs
Ce de l"argent jete par la fenetre et une provocation pour notre peuple qui cherche par tous les moyens a manger..Ce qui est plus grave ces constructions de honte ne sont la priorite du programme du pnds , moins celle de notre peuple..Cetait exactement l'une des erreurs qu 'avait commise le regime Kountche.."Quand le mur va bien , tout va bien disait" disait il..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 goto 26-12-2013 03:51
Sanou da kokari a conscience, guri pense Que ca rapporte des votes
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 bhaz 26-12-2013 07:50
Merci Adam pour cette belle contribution.
Il parait qu'il y'aura un troisième pont à Niamey pour je ne sais quel besoin.
Si les chinois ne veulent construire qu'un pont avec cet argent, qu'ils aillent le faire au BAC FARIE.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Boursanga 26-12-2013 08:46
Citation en provenance du commentaire précédent de le rebel du desert :
nos leaders politiques doivent s aasseoir et se dire la verite si non les choses ne vont pas marcher wallay. pourquoi n est pas organisee une nouvelle conference nationale pour rectifier beaucoup de choses?


Avec une nouvelle conférence nationale, les chasseurs seront cette fois ci des gibiers car n'oublions pas que la conférence n'a été qu'un vaste terrain de règlement de comptes. C'est pourquoi nous vivons ces problèmes qui ne sont conséquences de cette conférence. En réalité on ne s'est pas attaqué aux problèmes du pays lors de la conférence et vous vous en rendez compte maintenant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 enfant du pays 26-12-2013 08:49
ecouter je ne vois pas de mal en réalisant des grands projet à niamey. l'idée qu'il faut se poser : c'est d'identifer les priorités de chaque région. On ne peut pas contruire un échangeur à tillabery parce que la priorité de cette région est d'abord sanitaire et alimentaire. il en est de mêm pour les autre régions
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Ibrahim Hamadou 26-12-2013 09:54
Bravo Adamou belle analyse.Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 simple citoyen 26-12-2013 10:31
Belle analyse, mais je n'ai pas saisi le lien que vous faites entre le fait d'être d'origine villageoise et le fait d'être ''complice'', comme indiqué dans la phrase ci-dessous tirée de votre article.

"le Niger continue donc sa politique de « tout capitale » avec la complicité des politiques qui pour la plus part sont des villageois venus de l’intérieur du pays.''
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 gf 26-12-2013 11:18
c'est normal que le peuple se pose des questions quand on investit des millons dans du béton mais en réalité les echangeurs s'imposent. tous ceux qui emprunte ls voies menant au rond point kennedy et lako vs diront qu'il y a un embouteillage monstre et ls echangeur sont pour decongestioner la circulation surtout que le trafic ne fait que croitre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 malam alpha dodo 26-12-2013 11:46
MR kokari sannou da kokari pour vous aider a prouver vos analyse allez y a la SORAZ vous verrez que meme les routes qui servent a evacuer le petrol sont impraticables a plus forte raisons les rues de la ville de ZINDER ( ville de seconde zone )
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 ICHAM 26-12-2013 13:28
:lp :lp enfin voilà quelqu'un qui mérite une lecture !! félicitations !!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 double b 26-12-2013 13:48
on peut rien
Quoi que l'on dise, quoi que l'on fasse, les gens trouveront toujours quelque chose à redire... Soi toi meme
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #15 Alheri 26-12-2013 14:44
Kokari devrait se renseigner sur la mise en œuvre du plan Marshall qui a permis de développer l'Europe après la deuxième guerre mondiale. On remarque que selon son analyse tout est concentre a Niamey et le gouvernement actuel est focalise sur Niamey. Ce n'est nullement le cas, car les projets exécutés dans le cadre de l'initiative 3N concernent le monde rural avec le développement de l'agriculture et de l’élevage. La construction des échangeurs permet de gagner du temps et d’économiser du car[mot censuré]nt pour rendre a son lieu de travail ou d'affaire.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 A simple cotoyen 26-12-2013 15:26
Citation en provenance du commentaire précédent de simple citoyen :
Belle analyse, mais je n'ai pas saisi le lien que vous faites entre le fait d'être d'origine villageoise et le fait d'être ''complice'', comme indiqué dans la phrase ci-dessous tirée de votre article.

"le Niger continue donc sa politique de « tout capitale » avec la complicité des politiques qui pour la plus part sont des villageois venus de l’intérieur du pays.''


Je pensais qu'un villageois a connu les difficultés et l'injustice citées que je n'arrive pas à comprendre qu'ils n'arrivent pas à avoir l'idée de les corriger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 villageoise 26-12-2013 17:16
Mon pere voullez m envoyer chez mon oncle en egypte pour etudier dans une medersa voila 3 ans que nous somme bloquer parsque nous n avons pas quelqu un a niamey qui peut nous aider a obtenir ce precieus passeport plus difficile a obtenir que le BEPC et je risque d etre bientot marier alors a Dieu l egypte et je finirais enseignante contractuel comme ma soeur le monde est injuste .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 ALI SIDI BEN MAHADI 26-12-2013 17:20
QUE CHACUN DONNE SES IDÉES ET SON POINT DE VUE.C EST DÉJÀ UNE TRÈS BONNE CHOSE.MAIS IL FAUT QUE CHACUN PUISSE COMPRENDRE SES LIMITES ET RECONNAÎTRE AVEC COURAGE LES CAPACITÉS DE L AUTRE. VOUS DEVEZ CONVENIR AVEC MOI QUE NIAMEY EST ENTRAIN DE SE DÉVELOPPER A UNE VITESSE VERTIGINEUSE SUR TOUS LES PLANS:POPULATION, VOITURES,IMMEUBLES.......DANS PEU DE TEMPS VOUS ALLEZ VOUS RENDRE A L ÉVIDENCE DE L IMPORTANCE DE CES ÉCHANGEURS ET CELA DANS FUTUR PAS TRÈS LOINTAIN.AYEZ CONFIANCE A NOS DIRIGEANTS QUI SONT TRÈS PRÉVOYANTS A LEURS TÊTES MAHAMADOU ISSOUFOU ZAKI.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Goga Kasko 26-12-2013 19:52
Belle analyse; mais il faut que notre capital soit belle et aménagé les routes du pays surtout celle du pétrole de la SORAZ.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 Nigerien 26-12-2013 20:31
très belle analyse Mr le journaliste. Notre pays a besoin des gens comme vous pour fustiger de telle injustices. Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Nourredine 26-12-2013 22:02
Bonne analyse .... Dans le cas des hôpitaux, je suis entièrement d'accord avec vous qu'il devrait y avoir plus de bons hôpitaux (nationals) en dehors de Niamey et Zinder .... Je ne suis pas sûr de la qualité des services dans les hôpitaux de Dossso, Maradi, Diffa et Agadez . Mais si elles ne sont pas classées comme des hôpitaux nationaux, c'est probablement parce qu'ils manquent certains services essentiels ... Je pense que chaque région devrait avoir un hôpital regional/national. Il est ok pour un hôpital d'être plus spécialisée dans certains domaines que d'autres. Mais au moins pour les services de base, chaque région devrait etre équipé d'un hôpital capable de remplir cette fonction...Il est certainement plus facile de faire le voyage sur Agadez at partir de Tahoua pour une specialite que de venir a Niamey
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #22 Vigilant 26-12-2013 23:15
Les échangeurs ne s'imposent pas à Niamey. Des ponts-secs, à la rigueur! Nos dirigeants ne sont pas aveugles: ils sont bardés de diplômes. Leur problème est qu'ils n'ont pas l'amour du pays. Ils choisissent l'argent au détriment de l'honneur et du peuple nigérien.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Dan Niger 27-12-2013 01:07
Citation en provenance du commentaire précédent de Alheri :
Kokari devrait se renseigner sur la mise en œuvre du plan Marshall qui a permis de développer l'Europe après la deuxième guerre mondiale. On remarque que selon son analyse tout est concentre a Niamey et le gouvernement actuel est focalise sur Niamey. Ce n'est nullement le cas, car les projets exécutés dans le cadre de l'initiative 3N concernent le monde rural avec le développement de l'agriculture et de l’élevage. La construction des échangeurs permet de gagner du temps et d’économiser du car[mot censuré]nt pour rendre a son lieu de travail ou d'affaire.

Kaï dan allah quel 3N....soyons sérieux...et arrêtez de divertir les gens avec ce programme qui a de la miséré à démarrer.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 bhaz 27-12-2013 08:58
"les echangeurs s'imposent. tous ceux qui emprunte ls voies menant au rond point kennedy et lako vs diront qu'il y a un embouteillage monstre "

Ce n'est pas la construction de deux ou trois échangeurs qui va mettre fin à l'embouteillage à Niamey. Le vrai problème de Niamey c'est qu'il n'existe pas un système de transport urbain en commun (bus, metro, train). Lesinfrastructure routières ne suivent pas l'extention de la ville, donc chacun essaie d'avoir son moyen personnel de transport(voiture, moto, velo) pour réjoindre le centre ville où est concentrée toute l'activité adminsitrative et économique. le nombre sans cesse croissant de véhicules personnels en mauvais état est une véritable bombe à retardement car circuler deviendra presque impossible à certaines heures. Et personne ne semble se soucier pour l'instant.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 bouba 27-12-2013 13:59
Pour ceux qui ont eu la chance de visiter d autres pays construire une capital na rien de surprenant c est même fondamental et on peut tout faire en même temps......nous voudrions voir les maire et les présidents de régions porteur de projets de ce type pour leur ville respectif en moment on verra si l état ne participe
Niamey yala doit être perçu comme une compétition pour les maires de nos grandes villes et insuffle une nouvelle dynamique de politique de ville et d'urbanisme
Pendant ce temps 3N devrait permettre de redonner une nouvelle vie a l agriculture et a l élevage ,les moderniser , en les dotant d infrastructure rural nécessaire
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #26 Dogo Mayaki 27-12-2013 15:25
Tous nos maux viennent de ce que nous ne croyons pas en nous mêmes. Et seul le travail peut nous sortir de la misère et non le griotisme dans les bouches des ministres, des députés, des présidents des institutions, des responsables de la société civile auxquels on a fermé la bouche avec des prépendes, etc. Au Niger nopus ne travaillons pas parce que nous n'y croyons pas!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #27 bouba 28-12-2013 09:23
Citation en provenance du commentaire précédent de Dogo Mayaki :
Tous nos maux viennent de ce que nous ne croyons pas en nous mêmes. Et seul le travail peut nous sortir de la misère et non le griotisme dans les bouches des ministres, des députés, des présidents des institutions, des responsables de la société civile auxquels on a fermé la bouche avec des prépendes, etc. Au Niger nopus ne travaillons pas parce que nous n'y croyons pas!

Tout a fait d accord la réussite ne se décrété pas et ne réalise pas par la critique seul le travail est salvateur
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 Cherif 31-12-2013 20:55
TRES BONNE ANALYSE KOKARY. TOUTE LA SUEUR DES CITOYENS EST ENGLOUTIE PAR NIAMEY ET CERTAINES CLASSES DE SES HABITANTS . TA SEULE ANALYSE ET LES SOMTUEUSES VILLAS ET AUTRES BUILDINGS INDIVIDUELS SUFFISENT COMME PREUVE CETTE POLITIQUE REMONTE AU REGIME D'EXCEPTION D AVRIL 2074 DONT LES NON -DITS COMPTAIENT AUSSI LA VOLONTE DE FAIRE DEPENDRE TOUTES LES REGIONS DU PAYS DE NIAMEY CAR CERTAINES D'ENTRE ELLES ONT DEMONTRE LEURS APTITUDES A S AUTO-DEVELOPPER . SI TU FOUILLES BIEN L'HISTOIRE DE L'HOPITAL DE REFERENCE DONT TU PARLES, TU VERRAS QU'IL A A L'ORIGNE ETE ENVISAGE POUR UNE AUTRE REGION ET QU'IL A ETE DETOURNE POUR NIAMEY PAR LE REGIME D'EXCEPTION DE FEVRIER 2011
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 Kanta Djaji 23-06-2014 07:54
Aménagement du Territoire au Niger
C'est de défis que les plus hautes autorités du pays doit mettre un accent particulier.Une telle négligence conduira à une mauvaise planification spatiale.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Banks Baraka

B4_WHH.jpg

WhatsApp_Image_20H21-04-21_at_16.49.08.jpeg

RAMADAN 2021 ACTU NIGER

Top de la semaine

Publier le 05/05/2021, 20:35
attaque-d-intoussan-banibangou-15-militaires-tues-et-4-autres-blesses-ministere-de-la-defense-nationale  Quinze (15) militaires ont été tués et quatre (4) autres blessés dans une nouvelle attaque armée...Lire plus...
Publier le 05/05/2021, 19:24
dialogue-social-le-president-bazoum-echange-avec-les-partenaires-sociaux Le chef de l’Etat a rencontré ce mercredi 05 mai 2021 à son cabinet pour une séance de travail, les...Lire plus...
Publier le 05/05/2021, 16:56
insecurite-une-vingtaine-de-soldats-tues-suite-a-une-attaque-vers-banibangou-tillaberi Une vingtaine de militaires nigériens ont été tués, hier mardi, suite à une attaque contre leur...Lire plus...
Publier le 04/05/2021, 14:36
medias-et-migrations-au-niger-lancement-d-une-initiative-pour-une-information-de-qualite-dans-un-contexte-de-covid-19 Le lundi 03 mai 2021, jour de la célébration de la Journée mondiale de la Presse, s’est ouvert à...Lire plus...
Publier le 03/05/2021, 21:21
lutte-contre-le-terrorisme-24-presumes-terroristes-abattus-lors-d-une-tentative-d-evasion-a-chinagoder-tillaberi  Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont neutralisé une vingtaine de présumés terroristes...Lire plus...
Publier le 03/05/2021, 04:41
insecurite-16-soldats-tues-dans-une-embuscade-dans-la-zone-de-tillia-tahoua Seize (16) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une...
Publier le 03/05/2021, 21:21
lutte-contre-le-terrorisme-24-presumes-terroristes-abattus-lors-d-une-tentative-d-evasion-a-chinagoder-tillaberi  Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont neutralisé une vingtaine de présumés terroristes...
Publier le 30/04/2021, 18:10
le-president-bazoum-l-education-ne-doit-pas-etre-seulement-une-affaire-de-l-etat-et-des-enseignants-mais-de-toute-la-societe-discours Allocution du Président Mohamed Bazoum, lors de la Rencontre de présentation de la Politique Educative...
Publier le 01/05/2021, 07:34
education-la-therapie-de-choc-du-president-bazoum-pour-faire-renaitre-le-grand-corps-malade Le chef de l’Etat a présenté ce vendredi au Centre des conférences Mahatma Ghandi de Niamey, les...
Publier le 05/05/2021, 16:56
insecurite-une-vingtaine-de-soldats-tues-suite-a-une-attaque-vers-banibangou-tillaberi Une vingtaine de militaires nigériens ont été tués, hier mardi, suite à une attaque contre leur...
Publier le 03/05/2021, 04:41
insecurite-16-soldats-tues-dans-une-embuscade-dans-la-zone-de-tillia-tahoua Seize (16) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une...
Publier le 03/05/2021, 21:21
lutte-contre-le-terrorisme-24-presumes-terroristes-abattus-lors-d-une-tentative-d-evasion-a-chinagoder-tillaberi  Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont neutralisé une vingtaine de présumés terroristes...
Publier le 01/05/2021, 07:34
education-la-therapie-de-choc-du-president-bazoum-pour-faire-renaitre-le-grand-corps-malade Le chef de l’Etat a présenté ce vendredi au Centre des conférences Mahatma Ghandi de Niamey, les...
Publier le 30/04/2021, 18:10
le-president-bazoum-l-education-ne-doit-pas-etre-seulement-une-affaire-de-l-etat-et-des-enseignants-mais-de-toute-la-societe-discours Allocution du Président Mohamed Bazoum, lors de la Rencontre de présentation de la Politique Educative...
Publier le 05/05/2021, 16:56
insecurite-une-vingtaine-de-soldats-tues-suite-a-une-attaque-vers-banibangou-tillaberi Une vingtaine de militaires nigériens ont été tués, hier mardi, suite à une attaque contre leur...

Dans la même Rubrique

Élections présidentielles 2e tour : décryptage des résultats proclamés par la CENI pour mieux comprendre (par NSC/ICON)

17 mars 2021
Élections présidentielles 2e tour : décryptage des résultats proclamés par la CENI pour mieux comprendre (par NSC/ICON)

Le 21 Février 2021, quatre millions six-cent quatre-vingt-quatre mille cinq cent soixante-douze (4 684 572) nigériens ont voté au second tour des élections présidentielles qui ont opposé SEM Bazoum Mohamed à...

NATION : Quel bilan pour issoufou ? (Par Kaougé Mahamane Lawaly)

3 février 2021
NATION : Quel bilan pour issoufou ? (Par Kaougé Mahamane Lawaly)

Arrivé au pouvoir en 2011, Issoufou Mahamadou, après deux mandats successifs, s’apprête à passer le flambeau à un « successeur démocratiquement élu ». Nul doute qu’il tiendra parole ! A quelques mois de...

Lettre interpellative à Mohamed Bazoum, candidat à l’élection présidentielle 2020-2021 relative à son intervention sur Africa 24 (Par Djibrilla Mainassara Baré)

29 janvier 2021
Lettre interpellative à Mohamed  Bazoum, candidat à l’élection présidentielle 2020-2021 relative à son intervention sur Africa 24 (Par Djibrilla Mainassara Baré)

  M.Mohamed Bazoum, J’ai suivi avec intérêt votre passage dans l’émission « L’Invité du jour», de la chaîne internationale Africa 24, notamment vos propos relatifs aux dispositions de la constitution relatives à...

LA POLITIQUE EN PHASE CRITIQUE AU NIGER (Par Moustapha Liman Tinguiri)

15 janvier 2021
LA POLITIQUE EN PHASE CRITIQUE AU NIGER (Par Moustapha Liman Tinguiri)

Une fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point spécialiste mais où chaque citoyen peut dire son mot. Il s’agit bien...

Il était une fois, Alpha Condé prédisait la mort de l’opposition politique (Par Moussa Diabate)

6 janvier 2021
Il était une fois, Alpha Condé prédisait la mort de l’opposition politique (Par Moussa Diabate)

Élu en 2010 avec des conditions criardes, une crise née du fait de l’inexpérience des commis de l’État remodelés en politiciens du jour. Alpha Condé a souffert de l’environnement politique...

20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

20 novembre 2020
20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

Le 20 novembre de chaque année marque la journée mondiale de l’enfance. Cette journée vise à rappeler l’importance de garantir et faire respecter les droits de chaque enfant, aujourd’hui plus...