NITA Fond Site Web 675 x 240

Erdogan et IBK

Début de cette nouvelle décennie, les coopérations diplomatiques entre la France et certains  pays d’Afrique, notamment la corne Ouest, se refroidissent. De ce fait, la Turquie tente à se manifester pour essayer de renforcer sa présence sur le continent afin d’accroître son influence dans la région dans divers domaines : économique, politique, sécuritaire et autres.

 

Zeyna commission0

 

Le Mali est l’un des pays de l’Afrique de l’Ouest avec qui Ankara développe activement sa coopération. Depuis plus d'une décennie le Mali est en proie à la menace des hommes armés. Ce qui a conduit au renversement du régime jugé trop faible pour mettre en place un régime plus solide, à la tête le colonel Assimi Goïta, pour reconquérir et sécuriser les territoires occupés par les terroristes. Une situation sur laquelle Ankara veut bondir pour installer son influence qu'elle avait perdu après l'Empire Ottoman.

En septembre 2021, soit quelques mois après la prise de pouvoir du président de la transition, le Président Turque, Recep Erdogan avait proposé un renforcement de relations avec Bamako. Une année plus tard, la Turquie a livré le premier lot de drones Bayraktar TB2 aux autorités de Bamako, suivi de la livraison des hélicoptères d’attaque et un autre lot de Bayraktar TB2.

Ces dernières années, les membres des nouvelles forces de sécurité privées du président malien ont été formés par la société militaire privée turque SADAT, qui coopère en parallèle avec l’agence de renseignement turque MIT, et très active dans des pays tels que l’Azerbaïdjan, la Syrie, la Libye, le Niger et beaucoup d’autres Etats. 

Il est important de noter que, ladite société militaire privée turque SADAT a été accusée à plusieurs reprises d’avoir des liens, ou plutôt de former des combattants des groupes armés. Ces mêmes groupes armés qui sont les principaux à troubler le Mali et qui cherchent à maintenir le pays dans l’insécurité totale.

Comme rappel, la société SADAT est largement visée par l'opposition Turque, en particulier par l'ancien chef du principal parti de l'opposition, le «Parti républicain du peuple (PRP)» le nommé Kiliçdaroglu, qui toutefois a montré à quel point cette société est destructrice et accusé SADAT de participer à la formation des terroristes au Moyen-Orient.

Plusieurs sources indiquent que, SADAT, a déjà travaillé dans certains pays d'Afrique et d'Asie du Sud-est, notamment en Libye au côté des rebelles où ils se sont présentés comme des simples formateurs, en Palestine et en Syrie au côté des terroristes, y compris des combattants qui ont été recrutés dans le Caucase par l’État islamique et Jebhat al-Nusra. Selon certaines informations, 3 000 combattants étrangers opérant en Syrie et en Libye ont été formés par la SADAT. 

« Nous avons vraiment des inquiétudes de la présence de la société Turque SADAT dans la formation de militaires de la garde présidentielle. Comment une société peut-elle former des terroristes d’une part et former les opposants de ces mêmes terroristes », s’interroge Sidiki Diakité, un citoyen malien.

La sécurité étant un objectif essentiel, les autorités maliennes de transition doivent trouver des partenaires fiables pour éradiquer les maux qui minent le pays. De ce point de vue, il est important de veiller à ce que la sécurité de l'État ne dépende pas de forces extérieures, car c'est le domaine le plus sensible qui peut être affaibli.

Par Mamadou Sangaré



Commentaires

0
TOTO A DITq
1 semaine ya
Apparemment , Mamadou Sangaré, auteur de l'article, tu sembles avoir répondu à ta propre question sous forme de titre...

En reconnaissant que la sécurité étant un objectif essentiel, il ne faudrait donc pas aussi hésiter de changer une partenaire traditionnelle dont la présence et coopération ne se justifie pas tant par son insolence, son arrogance, son mépris de la souveraineté , son paternalisme, sa fourberie, son hypocrisie sa fausseté , se croyant évoluer dans son propre territoire en faisant fi du peuple qu'elle croit ses obligés, ses sujets ...

Aussi traditionnelle que cette coopération, lorsqu' elle va à l'encontre des aspirations de tour un peuple , la sagesse suggère de changer le fusil d'épaule , de revoir la coopération et diversifier les partenaires qui respecte le Mali en tant qu'entité souveraine territoriale en regardant ailleurs, justicatif de l'appel des Turques, chinois, Russes, Indiens et plus
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2228 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
542 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
339 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
484 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
375 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2284 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages