NITA Fond Site Web 675 x 240

Insécurité au Burkina Faso : le gouvernement de transition est tenu d’agir plus efficacement (Par C. Ouédraogo)

 FDS Burkinabe

Le Burkina Faso a récemment connu une détérioration significative dans le domaine sécuritaire. Après son arrivée au pouvoir en septembre 2022, le nouveau chef de la transition, le Capitaine Ibrahim Traoré a promis au peuple burkinabé de rétablir la sécurité au plus vite dans l’intégralité du territoire du pays.

Zeyna commission0

En effet, le chef de la transition a commencé sa mission de mettre fin au partenariat militaire avec les forces françaises après plusieurs années d’échec et d'augmenter le budget des Forces armées du Burkina Faso afin s'appuyer pleinement sur l’armée locale, mais la stratégie de Ibrahim Traoré et de son gouvernement progresse lentement, et cela pose l’inquiétude du peuple burkinabé.

Dans le cadre d’une série de réunions, les membres du gouvernement, avec à leur tête le ministre de la défense, le colonel-major Kassoum Coulibaly, ont évoqué le jeudi 4 mai 2023, avec les Hommes de médias un bilan sur la situation sécuritaire nationale.

Selon le colonel Kassoum Coulibaly, il existe plusieurs groupes terroristes qui menacent le pays. Il s’agit précisément de l’État islamique au grand Sahara (EIGS), le Groupe de soutien à l’Islam et aux Musulmans (GSIM), très actif dans la majorité du territoire.

Ces groupes sèment la terreur dans plusieurs régions du pays. À l’aide des diapositives, les visages des leaders terroristes ont été dévoilés.

Face à cette situation difficile, les autorités ont développé des actions militaires dans l’objectif de reconquérir le territoire et protéger les populations, indique le capitaine Daouda Ouédraogo de l’Agence nationale des renseignements (ANR).

Malgré toutes ces activités, le gouvernement du pays d'Afrique de l'Ouest est encore loin de garantir totalement la sécurité au pays, étant-donnée que de nombreuses régions sont toujours sous le contrôle des terroristes qui fuient du Mali à travers la frontière reliant les deux pays suite à la forte montée en puissance des forces armées maliennes (FAMa).

Le peuple burkinabé demande au gouvernement de transition mené par Ibrahim Traoré d'agir plus efficacement afin de résoudre les problèmes de sécurité, et cela en travaillant selon une stratégie différente, comme la recherche de nouveaux alliés militaires plus efficaces aux niveaux national et international.

Par C. Ouédraogo



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1660 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
305 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
337 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
345 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages