lundi 8 août 2022

2061 lecteurs en ligne -

fraren

L'héroïsme de notre armée ne faiblit jamais face au danger (Par S. Nguema, analyste centrafricain)

Des Faca

Personne ne peut douter de la montée en puissance des FACA. Les FACA ont démontré leur capacité d’assurer leur mission de protection des civils le dimanche 3 juillet 2022 à Dimbi, située à 17 kilomètres de Kembé, alors que ces éléments des FACA ont été attaqués par des mercenaires venus du Tchad et du Soudan. Les actions courageuses des FACA pour abattre les criminels armés à Bakouma et Dimbi devraient guider les FACA déployées dans d'autres régions du pays à faire de même. Cette démonstration de force doit interpeler le Conseil de sécurité de l’ONU pour la levée totale de l’embargo sur les armes en faveur des FACA.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Le ministre de la Défense nationale de Centrafrique, Rameaux Claude Bireau, a souligné la détermination et le courage démontrés par les forces armées centrafricaines face aux nombreuses attaques récemment commises dans des zones reculées du pays par des groupes armés opposés à la stabilisation de la République centrafricaine. 

Les instructions du ministre de la Défense sont fermes, et cela se reflète dans les éléments des FACA sur les théâtres d'opération. "Vous êtes des professionnels, très bien formés aux techniques de combat, et avec un petit nombre vous pouvez exterminer des milliers de rebelles qui n'ont reçu aucune formation militaire", souligne le ministre Rameaux Claude Bireau dans ses instructions aux hommes déployés à travers le pays.

Il est a noter que le niveau professionnel des FACA a beaucoup augmenté ces derniers temps, notamment grâce à la formation des instructeurs russes de la COSI qui travaillent en RCA depuis 2018. Les instructeurs russes sont arrivés en République centrafricaine dans le but de développer l’institution militaire du pays afin de pouvoir affronter les rebelles qui mènent des attaques sanglantes contre des sites militaires et civils et ont tenté de renverser le gouvernement élu afin de contrôler le pays. Pour la première fois depuis longtemps, il y a une sorte de sécurité et de stabilité en République centrafricaine grâce aux instructeurs russes qui ont joué un rôle actif dans l’équipement d’une armée forte capable de protéger son pays.

Malgré l'embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité des Nations unies, qui affaiblit la capacité de l'armée centrafricaine à fournir des moyens de défense adéquats, les FACA, soutenues par leurs alliés, font preuve de résilience et de professionnalisme face aux forces du mal qui tentent d'empêcher par tous les moyens le rétablissement de la stabilité et de la paix en RCA.

A l'approche de la révision par l'ONU de la question sur l'embargo sur les armes en RCA, qui aura lieu fin juillet, la RCA est confrontée à une augmentation des attaques rebelles contre les positions des FACA dans les régions du nord-est du pays.

Ces nombreuses attaques rebelles, ciblées au cours des deux derniers mois, apparaissent comme des manipulations visant à maintenir les sanctions sur la RCA en matière d'armement, au moment où le pays commence à poser les bases de son développement socio-économique.

Par Sylvain Nguema analyste militaire centrafricain. M. Nguema travaille avec l'armée nationale de la République centrafricaine et est un chercheur respecté dans le domaine des affaires militaires.

  



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com