mardi 4 octobre 2022

2052 lecteurs en ligne -

fraren

Lutte anti-terroriste : les FAN renforcent leur présence

un convoi de l armee nigerienne arrive dans la ville de bosso 

En lutte permanente contre l’ennemi djihadiste responsable de nombreuses exactions, les Forces Armées Nigériennes (FAN) continuent de renforcer leur présence sur l’ensemble du territoire. Grâce à une politique de modernisation ambitieuse et fort de leurs succès récents, les militaires nigériens assurent plus que jamais la sécurité des populations.

             

L’opération « BOUNI MA », menée du 21 au 23 novembre dernier dans les environs de Diffa conjointement avec les armées de la Force Multinationale Mixte (FMM), est un succès. Elle a permis la neutralisation de 13 combattants de BokoHaram, épurant ainsi la région de toute présence djihadiste. Il s’agit d’une étape cruciale pour assurer le retour des populations qui avaient fui le racket organisé et les tueries ces dernières années.

L’aguerrissement et la réactivité des soldats nigériens ne peuvent être mis en doute. Les assauts des groupes armés ennemis sont refoulés, en témoigne la violente attaque contre un camp militaire déjouée, il y a quelques mois, dans le sud-ouest du pays. Plus de 50 assaillants ont été tués et de nombreuses armes et munitions saisies.

D’autres opérations, très offensives, ont été menées avec la Force Conjointe G5 Sahel ou avec l’armée française. La dernière en date remonte audébut du mois de décembre. Une coopération entre l’opération nigérienne Almahaw et l’opération Barkhane avait été menée dans la zone de Tin Gara, à proximité de Tondikiwindi. Celle-ci a permis la récupération de plus de cinq cent têtes de bétails volées par les groupes armés terroristes sévissant dans la zoneet restituées à leurs propriétaires. Cette confiscation aux djihadistes est un succès majeur car elle prive les criminels d’une importante ressource financière estimée à plus de vingt millions de francs CFA.

Ces succès sont le fruit des efforts entrepris pour faire monter en puissance les FAN dont les effectifs devraient bientôt doubler. Ils passeraient de 25 000 à 50 000 soldats en 2025, ce qui leur permettrait d’assurer la sécurité des villes les plus reculées du pays. L’armement n’est pas en reste et va également être modernisé : des drones d’observation et d’attaque ainsi que des véhicules blindés ont été commandés et seront livrés prochainement. Ce nouveau matériel permettra d’augmenter significativement les capacités de détection et la réactivité des militaires pour mieux faire face aux attaques djihadistes sur le territoire nigérien.

Ces derniers mois, les FAN ont obtenu des succès majeurs permettant de porter des coups sévères aux ennemis du peuple que sont l’ISWAP et le JNIM. Dans ce combat permanent contre les groupes djihadistes, la lutte contre l’insécurité crééepar le terrorisme représente un défi majeur pour toute une nation. Aux côtés  de la FC G5 Sahelet partenaires, le courage, le moral et les moyens des militaires nigériens permettront de venir à bout de ce mal qui ronge toute une région.

 

.

Commentaires  

-3 #1 Maidagi 19-12-2021 09:21
Nous Nigériens avons pleinement confiance en notre armée mais pas en nos dirigeants suppôts de la France, du Qatar et autres ennemis du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #2 Sani Saley 20-12-2021 12:00
Nos militaires en guerres contre les ennemies de l’Afrique: la France, ses jihadistes et ses petits valets appelés « présidents ». Ce benêt pas facile pour eux!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Gaskiya 21-12-2021 23:37
Pour gagner cette lutte il faut d abod jeter la france dans une poubelle et la brûler si non ne penser même a s en sortir.
La guerre est un des ressources de la France car c est la marchandise de leur arme qui procure d argent a cette maudite France
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com