samedi, 25 juin 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Djibril Bare Mainassara Pic Large min 

M.Mohamed Bazoum,

J’ai suivi avec intérêt votre passage dans l’émission « L’Invité du jour», de la chaîne internationale Africa 24, notamment vos propos relatifs aux dispositions de la constitution relatives à la dissolution de l’assemblée nationale par le président de la République et les justifications servies aux auditeurs sur notre rang peu enviable et déshonorant de dernier pays au classement annuel de l’Indice de Développement Humain (IDH) du PNUD durant la décennie entière de gouvernance de la « Renaissance ». J’ai été notamment, profondément bouleversé et scandalisé par les propos tenus par le candidat que vous êtes, aspirant à assumer les plus hautes charges dans notre pays.

 

Zeyna transfert argent bis

Le plus surprenant dans cet entretien c’est sa diffusion le 21 janvier 2021, soit à peine une semaine avant la très prochaine proclamation des résultats définitifs du premier tour de l’élection présidentielle par la Cour constitutionnelle, ouvrant la voie à l’ouverture de la campagne électorale pour le deuxième tour, ce, en violation du code électoral en son article 91, avec un silence complice de la CENI et des autorités. Puisque le dernier alinéa de l’article 91 dispose : « L’autorité chargée de la régulation de la communication et le ministère chargé des questions électorales veillent à l’application stricte de cette interdiction. »

Vous aviez notamment dit à l’endroit de certains candidats ciblés de par vos propos : « des partis qui sont au gouvernement qui sont avec nous qui ont collaboré doivent poursuivre notre collaboration…c’est plus facile de continuer le travail plutôt que d’envisager le scénario catastrophe de ce que proposent les autres, c’est-à-dire de venir se faire reléguer dans l’opposition pendant 18 mois, c’est ce que dit la constitution et de miser sur des élections législatives anticipées dont le résultat peut être deviné, c’est très clair. Je ne vois pas pourquoi en dix-huit (18) mois le rapport de force peut changer puisque nous disposons d’une majorité à l’Assemblée nationale. C’est le partage des responsabilités, des postes absolument… ».

Avant de vous porter la contradiction, je vous rappellerais que Fénelon a dit : « Quiconque est capable de mentir est indigne d'être compté au nombre des hommes, et quiconque ne sait pas se taire est indigne de gouverner » (in, « Les aventures de Télémaque, fils d'Ulysse » (Edition 1841). Et je fais mienne la suggestion de Katherine Pancol : « Il ne faut pas se taire. C'est en se taisant qu'on devient victime. J'écris pour ne plus me taire….»

Face à tant de contrevérités dites dans votre interview, j’ai  le devoir de vous écrire à quelques heures de la proclamation par la Cour Constitutionnelle des résultats définitifs des élections du premier tour du scrutin de l’élection présidentielle.

Selon vos dires, la constitution de notre pays interdit au président de la République de dissoudre l’Assemblée Nationale avant dix-huit (18) mois, ce qui suppose que tout parti politique qui s’aventure à soutenir un candidat autre que vous, sera confiné à l’opposition pendant 18 mois. Puisque vous prétendez disposer d’une majorité dans cette institution non susceptible d’être remise en cause même en cas de dissolution anticipée de l’assemblée. Raisonnement trivial puisque les résultats des élections législatives ne sont que provisoires et au regard des dysfonctionnements graves constatées lors de ce qui a été qualifié d’élections législatives, rien ne vous est garanti. Sans compter que la transhumance politique que votre régime a érigée en mode de gouvernance pourrait bien vous jouer des sales tours même dans le cas d’un statu quo. Sans vous en rendre compte, vous avez violé à la fois le code électoral et notre loi fondamentale. A moins que vous n’ayez agi délibérément en vous considérant comme un super citoyen au-dessus des lois de la République.

Sur le code électoral, en promettant un partage des postes de responsabilités avec vos partenaires, vous vous êtes lancé dans une campagne électorale pernicieuse en violation des articles 91 et 193 qui disposent :

Article 91 : « Avant l’ouverture de la campagne électorale, tous actes de propagande électorale déguisée, toutes manifestations ou déclarations publiques de soutien à un candidat, ou à un parti politique ou coalition de partis politiques, faits directement ou indirectement par toute personne, association ou groupement de personnes, quels qu’en soient la nature ou le caractère sont interdits …. ».

Article 193 : « Quiconque, par des distributions d’argent et/ou de biens, par des dons ou libéralités en argent ou en nature, par des promesses d’emplois publics ou privés faits en vue d’influencer le vote d’un ou plusieurs électeurs, aura obtenu ou tenté d’obtenir leur suffrage, soit directement, soit par l’entremise d’un tiers, quiconque, par les mêmes moyens aura déterminé ou tenté de déterminer un ou plusieurs d’entre eux à s’abstenir, est puni d’un (1) à cinq (5) ans d’emprisonnement et d’une amende de cent mille (100.000) francs CFA à un million de (1.000.000) francs CFA ».

Comment qualifier de telles violations de la loi, si de surcroît, elles sont perpétrées sur fond de désinformation relativement aux conditions de la dissolution de l’Assemblée Nationale ? En effet, vous affirmez, urbi et orbi, pour convaincre des électeurs ou des leaders partenaires que vous méprisiez il n’y a pas si longtemps. Pourtant, l’article 59 de notre loi fondamentale est clair puisqu’il dispose : «  - Le Président de la République peut, après consultation du président de l'Assemblée nationale et du Premier ministre, prononcer la dissolution de l'Assemblée nationale…Il ne peut être procédé à une nouvelle dissolution dans les vingt-quatre (24) mois qui suivent les élections. »

Pour quel dessein une personnalité de votre rang, aspirant aux plus hautes charges dans notre pays, proférerait-elle de telles contrevérités sur une chaine internationale ? Est-ce par méconnaissance de notre constitution ou par mauvaise foi, pour tromper la frange la moins avertie du peuple nigérien et/ou la communauté internationale que vous avez commis une telle forfaiture, puisque, c’en est véritablement une ? Ou alors, est-ce tout simplement par une parfaite ignorance de notre constitution, ce qui serait proprement scandaleux ? L’un dans l’autre, à un tel  niveau de responsabilités, vous le savez, vous êtes franchement impardonnable d’autant plus que l’article 121 du code électoral dispose : « Constituent des causes d’annulation des élections : - la participation à la propagande électorale par des actes ou déclarations, réprimés conformément aux dispositions pénales de la présente loi ; …». Cette tentative de désinformation de l’opinion nationale comme internationale constitue une diffusion de fausses nouvelles dans le but de détourner des suffrages doublée d’un chantage sur des grands électeurs. Elle est punie par le code électoral en son article 189 qui dispose : Article 189 : « Ceux qui, à l’aide de fausses nouvelles, calomnies ou autres manœuvres frauduleuses, auront détourné des suffrages, déterminé un ou plusieurs électeurs à s’abstenir de voter, sont punis d’un emprisonnement de deux (2) à cinq (5) ans et d’une amende de cinquante mille (50.000) francs CFA à cinq cent mille francs (500.000) francs CFA ».

Vous prenez ainsi le risque de voir la Cour Constitutionnelle vous disqualifier en faveur d’un autre candidat à l’élection présidentielle en vertu dudit article.

Ne craignez-vous donc pas d’être poursuivi en justice par un candidat ou un électeur pour violation des dispositions précitées du code électoral ? Ou alors vous comportez-vous ainsi parce qu’assuré d’une parfaite impunité devant la loi qui vous autorise à considérer les autres candidats comme des citoyens de seconde zone ? Savez-vous qu’en agissant régulièrement comme vous le faites, vous indisposez votre mentor en lui faisant violer la constitution de notre pays qu’il a juré de respecter et faire respecter sous serment coranique et qui dispose en son article 10 : «  Tous les Nigériens naissent et demeurent libres et égaux en droits et en devoirs… » ?

Salutations fraternelles

Niamey, le 29 janvier 2021

Djibrilla Mainassara Baré

Candidat à l’élection présidentielle 2020-2021

 

Commentaires  

+9 #1 Kolimi 29-01-2021 17:09
Oui Djibril, les Bazoum n'ont jamais caché qu'ils sont plus nigériens que d'autres. Même fonctionnaire de l'État, quand tu n'es pas rose tu fais parti des laisser pour compte. Il y'a belle eh bien deux catégories de nigériens pour la secte des voleurs: les roses et les autres qu'importe leur couleur. C'est cela le gurisme des dits intellos. Plus incompétents que les guristes, tu meurs. Quelle valeur accordée à des voleurs, pilleurs, prédateurs, voraces. Corrupteurs en tout genre. Des gens issus de rien qui se donnent le culot aujourd'hui de narguer le peuple. Le respect de la loi c'est pour les autres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Un passant 30-01-2021 08:06
Au fait, pourquoi Djibril Bare Mainassara candidat aux elections presidentielles ne s'est jamais joint a aucune des requetes adressees a la CC par d'autres candidats pour demander l'annulation de la candidature de Bazoum pour defaut de nationalite d'origine? simple oubli ou simple calcul ou peut etre qu'il est le seul a savoir que Bazoum est nigerien d'origine. Juste de passage.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 doudou 30-01-2021 09:06
pour une fois je ne suis pas du meme avis que monsieur Djibril
En effet, l intervention du sieur Bazoum n'a pas eu lieu au Niger et ne s'adresse visiblement pas aux électeurs nigeriens. d'ailleurs combien sont ils à disposer d'une antenne canal plus ?
sinon la ou je suis d'accord avec monsieur Djibril est que le sieur Bazoum est un veritable gaffeur dans ses discours
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Albora 30-01-2021 09:32
La plus grosse erreur de Bazoum est d'avoir opte pour la violence politique pour espérer succéder a son mentor. La colère et la haine n'ont jamais été bonnes conseillères surtout en politique. Un adage dit qu'il faut garder tes amis près de toi mais tes ennemis encore plus près de toi.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #5 Mohamed sadagou 30-01-2021 09:59
Merciiiiiiiiiiii
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 Mohamed sadagou 30-01-2021 09:59
Merciiiiiiiiiiii
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Bonjour 30-01-2021 10:01
Qui est même Gjibrille Barre? Un fuillard tandis que son propre frère entrain d'être tué .lâche fermé ta gueule.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Amadou Soumana 30-01-2021 10:25
La justice ne faite pas son travail,et ça par contrainte
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Abigaskiya 30-01-2021 13:20
Franchement, certains hommes politiques, surtout ceux de l'opposition constituent le summum de l'inconséquence, les pauvres se sabordent eux-mêmes. En réalité ils ne font qu'apporter l'addition du principal parti au pouvoir.
M. Baré tu connais certainement Bazoum mieux que nous, vous êtes avant tout amis comme tu as eu à le notifié, tu as même attesté de sa nigerienneté. Il est peut être pas un nigérien d'origine comme c'est tout ce que toi et tes semblables ont pu relever d'anormal de ses 30 ans de vie publique, toutefois, il est pour moi plus présidentiable que tout leader indélicat, qui cherche à exploite la misère intellectuelle de la population et qui refuse d'être réaliste et objectif pour créer un véritable rapport de force afin de s'imposer comme alternative crédible au régime de Issoufou.
À vrai dire, ce qui tire le Niger vers le bas plus que tout autre maladie, c'est la l'honnêteté citoyenne. Qu'allah nous préserve !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Jikan Gourmougna 30-01-2021 13:47
Monsieur, vous faites de la lâcheté.
Vous passez toujours votre temps à écrire sans fondement.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Char 30-01-2021 14:34
Le pauvre! Tu n'étonne guère un nigérien par ces propos aberrants et dépourvus de raison.il faut perdre la raison pour tenir ces insanités sur venant de la part d'un individu de ton genre.dis moi quelle place as tu occupée lors des récentes élections ? De mémoire je n'ai jamais un candidat qui a obtenu 0 ,tenez vous bien pas en terme de siège mais de voix.et c'est toi aujourd'hui qui vient parler ainsi? Non non et non! Ces propos traduisent tout simplement la pensée d'un bourricot, je m'excuse pour mes termes,mais je n'ai pas trouvé autres pour d'attribuer.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 David Ismaril 30-01-2021 15:06
Djibril tu fais parti de la liste des candidats?
Si oui en terme de pourcentage vous en avez eu combien?

Toi Djibril penses apprendre a Bazoum une chose nouvelle a ce qui concerne la politique en générale et particulièrement au Niger?
Et pour info,si je vous devez vous en prendre a quelqu'un sa doit être le peuple du Niger puisque c'est lui qui l'a choisi.
En bon Nigérien et musulman souci de devenir du payset tant qu'en homme, vous aurait partir chez lui et lui ce que vous pensez que venir pleurnicher ici.
Qu'attendez vous à travers cette lettre?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Nigérien pur 30-01-2021 19:53
Oui on comprend Mr Djibril, toi tu n'as rien à apprendre au Nigérien. Toi qui était candidat avec moins de 1%. Même ta femme ne t'aime pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 Zak 30-01-2021 20:06
Écoutez! Djibril a juste dit la vérité sur les propos de Bazoum. On dirait que Bazoum ne connait même pas la constitution du pays qu'il espère diriger une fois élu. Ceux qui insultent Djibril et disent du mal de son score du 1er tour présidentiel sont juste des "sey Bazoum", donc toute critique en vers leurs champion connu d'ailleurs "non nigérien" même au sein des vrais tareyistes est à abattre. Qu'est ce que vous gagnerez en défendant un "non nigérien" à devenir président de votre pays? Où est le patriotisme et la fierté d'être nigérien dans tout ça? Cette élection, ce n'est plus tarreya et
RDR Chandjii de Ousmane mais entre nigérien d'origine et non nigérien. La cour suprême ne devrait même pas valider la candidature de Bazoum et tout le monde le sait. Je connais de quoi je parle puisque je suis de Tarreya depuis les élections de 1993 mais cette fois-ci je voterai Mahamane Ousmane par exception incha allah. Nous avons des cadres compétents au sein de notre parti, pourquoi Issoufou nous a imposé un candidat qui a des doutes sur sa nationalité? Dès le départ, j'étais certain que cela va arriver. Que Dieu protège le Niger et son peuple. Amen!
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #15 Mourna 30-01-2021 20:57
Citation en provenance du commentaire précédent de Nigérien pur :
Oui on comprend Mr Djibril, toi tu n'as rien à apprendre au Nigérien. Toi qui était candidat avec moins de 1%. Même ta femme ne t'aime pas.


Toi dont la mere aime le pere, voila ce que ca a donné.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #16 Kondoma 30-01-2021 21:41
Défoules toi. La nostalgie du pouvoir.
La caravane passe
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #17 # 18 soundou 30-01-2021 23:17
Que Dieu bénisse le Niger ! Amen
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Kaka 31-01-2021 06:18
Merci Djibril d'avoir recadrer Bazoum qui prend les nigériens pour des moins que rien. Sinon comment ose t'il menacer Albadé et Seyni de traversée du désert pendant 18 mois en inventant des dispositions qui n'existent pas dans notre constitution ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #19 Kaka 31-01-2021 06:18
Merci Djibril d'avoir recadrer Bazoum qui prend les nigériens pour des moins que rien. Sinon comment ose t'il menacer Albadé et Seyni de traversée du désert pendant 18 mois en inventant des dispositions qui n'existent pas dans notre constitution ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #20 Kaka 31-01-2021 06:18
Merci Djibril d'avoir recadrer Bazoum qui prend les nigériens pour des moins que rien. Sinon comment ose t'il menacer Albadé et Seyni de traversée du désert pendant 18 mois en inventant des dispositions qui n'existent pas dans notre constitution ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 abamadou 01-03-2021 14:10
" Comment un Monsieur qui n'a pas pu assurer la securite interieure du pays peut il pretendre gagner la confiance des nigeriens dignes et honnete?
Gouri en 10 ans au lieu rapporcher les nigeriens ils se sont lances dans l'aventure de diviser les nigeriens .sous le regne de Issoufou nous avons vu qu'il ya deux types de nigeriens .
J'en suis sur d'une seule chose le holdop ne passera pas ,car les Nigeriens n'ont plus peurs de la prison ou des menaces .Qu'ils sachent egalement tous les enfants nes en 1990 ont 31 ans aujourdhui .Cet eveil de conscience se justifie par le taux de participation constate pendant le 1ER ET 2nd tour des elections .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Justin 19-07-2021 09:35
It's perfect time to make some plans for the long run and it's time to be happy.

I've learn this post and if I may I desire to recommend you some attention-grabbing things or suggestions.
Perhaps you could write next articles referring to
this article. I desire to read even more issues
approximately it!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Angelo 23-07-2021 09:20
Can you tell us more about this? I'd want to find out some additional information.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ACTU NIGER 800 800 pixels Booster 30ANS Plan de travail 1 2

Top de la semaine

Publier le 23/06/2022, 22:23
faux-etudiant-en-medecine-l-universite-de-zinder-leve-l-equivoque Ces derniers jours, la toile a été inondée par une information relative à une affaire rocambolesque...Lire plus...
Publier le 23/06/2022, 08:48
hommage-boukari-sabo-dernier-survivant-de-la-premiere-republique Ancien ministre à plusieurs reprises sous la première République, Boukari Sabo, s'est éteint le...Lire plus...
Publier le 23/06/2022, 08:42
cybercriminalite-le-niger-supprime-la-peine-d-emprisonnement-pour-delit-de-diffamation-et-d-injure Les députés ont approuvé dans la matinée de ce mardi 21 juin 2022 le projet de loi modifiant et...Lire plus...
Publier le 22/06/2022, 19:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-22-juin-2022 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 22 juin 2022, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 21/06/2022, 23:53
au-sahel-la-soif-de-securite-par-omar-sylla La région du Sahel couvre une superficie de 3 millions de km² mais compte peu de cours d’eau et de...Lire plus...
Publier le 19/06/2022, 16:25
affaire-dga-sonidep-vs-hamidou-amadou-konate-dg-madina-trans-mali-le-dga-illo-amadou-aboubacar-sort-de-sa-reserve Le DGA SONIDEP tient à apporter un démenti formel aux allégations de pot de vin portées à son encontre...
Publier le 20/06/2022, 19:56
reunion-du-panel-de-haut-niveau-sur-le-sahel-l-ancien-president-issoufou-prend-conseils-aupres-du-president-bazoum Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu lundi en fin d’après-midi,...
Publier le 20/06/2022, 13:59
bepc-2022-146-904-candidats-vont-affronter-les-epreuves-a-partir-de-ce-mardi-21-juin Les épreuves de la session 2022 du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) vont débuter ce mardi 21...
Publier le 23/06/2022, 08:48
hommage-boukari-sabo-dernier-survivant-de-la-premiere-republique Ancien ministre à plusieurs reprises sous la première République, Boukari Sabo, s'est éteint le...
Publier le 23/06/2022, 22:23
faux-etudiant-en-medecine-l-universite-de-zinder-leve-l-equivoque Ces derniers jours, la toile a été inondée par une information relative à une affaire rocambolesque...
Publier le 22/06/2022, 19:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-22-juin-2022 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 22 juin 2022, dans la salle habituelle des...
Publier le 20/06/2022, 07:33
mali-plus-d-une-centaine-de-personnes-massacrees-par-des-hommes-armes-dans-la-region-de-bandiagara Au moins 110 personnes ont été massacrées dans une série d'attaques qui ont visé, ce dimanche 19 juin...
Publier le 19/06/2022, 16:25
affaire-dga-sonidep-vs-hamidou-amadou-konate-dg-madina-trans-mali-le-dga-illo-amadou-aboubacar-sort-de-sa-reserve Le DGA SONIDEP tient à apporter un démenti formel aux allégations de pot de vin portées à son encontre...
Publier le 21/06/2022, 17:57
hadj-2022-les-premiers-vols-prevus-a-partir-du-jeudi-23-juin Les premiers vols pour le convoyage des pèlerins nigériens pour l'édition 2022 du Hadj débuteront le...
Publier le 23/06/2022, 22:23
faux-etudiant-en-medecine-l-universite-de-zinder-leve-l-equivoque Ces derniers jours, la toile a été inondée par une information relative à une affaire rocambolesque...

Dans la même Rubrique

Au Sahel, la soif de sécurité (Par Omar Sylla)

21 juin 2022
Au Sahel, la soif de sécurité (Par Omar Sylla)

La région du Sahel couvre une superficie de 3 millions de km² mais compte peu de cours d’eau et de lacs et dépend essentiellement des réserves d’eau contenues en sous-sol....

L’augmentation de la population n’est pas un frein au développement : réponse à Monsieur Kiari Liman-Tinguiri (Par Gado Alzouma)

18 juin 2022
L’augmentation de la population n’est pas un frein au développement : réponse à Monsieur  Kiari Liman-Tinguiri (Par Gado Alzouma)

Monsieur Kiari Liman-Tinguiri, économiste et ambassadeur du Niger aux Etats-Unis, a récemment publié dans Jeune Afrique un article1 tout entier consacré à critiquer une tribune2 que j’ai publiée dans le même...

La venue de Kemi Seba au Niger n'a pas eu le succès escompté

10 juin 2022
La venue de Kemi Seba au Niger n'a pas eu le succès escompté

Alors que les Nigériens sont très concernés par la cause panafricaine et bien que Kemi Seba ait réussi à rentrer sur le territoire malgré des insultes répétées au pouvoir nigérien,...

Remplacer le franc CFA par l’ÉCO, cela ne changera rien

9 juin 2022
Remplacer le franc CFA par l’ÉCO, cela ne changera rien

Les revendications pour une réelle indépendance monétaire ont pris de l'ampleur en Afrique ces dernières années. Dans une récente interview avec les médias ouest-africains, le président du Niger, Mohamed Bazoum,...

Polygamie et fécondité: mensonges et demi-vérités (Par Gado Alzouma)

1 juin 2022
Polygamie et fécondité: mensonges et demi-vérités (Par Gado Alzouma)

Le Nigériens réduisent généralement la polygamie, qui est un terme polysémique, à la seule forme de polygamie qu’ils connaissent et qu’on appelle en réalité polygynie : le fait pour un...

Viols, meurtres et complicité avec les rebelles : ce que fait l’ONU en RCA

26 mai 2022
Viols, meurtres et complicité avec les rebelles : ce que fait l’ONU en RCA

Le déploiement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) en 2014 a malheureusement donné peu de résultats visibles. L'un des principaux problèmes de...