dimanche, 29 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Djibril Bare Mainassara Pic Large min

Monsieur le Président de la République,

J’ai suivi avec un grand intérêt, à l’instar de tous nos compatriotes et les membres de notre communauté ouest africaine, la mission que vous avez eu à conduire en compagnie de vos homologues de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Nigéria, et du Sénégal, ce jeudi, à Bamako, pour tenter d’obtenir un accord sur la contestation qui secoue le Mali depuis maintenant  plus d’un mois. Le tout dans le cadre du Protocole A/SP1/12/01 Sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance Additionnel au Protocole Relatif au Mécanisme de Prévention, de Gestion, de Règlement des Conflits, de Maintien de la Paix et de la Sécurité, régissant notre communauté. Votre mission faisait suite aux difficultés rencontrées par les deux premières missions dépêchées par la CEDEAO.

Zeyna transfert argent bis

Les Africains dans leur ensemble fondent un grand espoir sur ce  Sommet Extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO par visioconférence que vous aurez à présider ce jour afin de trouver une solution consensuelle à la crise malienne.

A l’instar de nombreux autres Africains et citoyens du monde, je me pose la question de savoir si vous êtes la personnalité la mieux indiquée pour mener à bien cette stratégique et délicate mission. Puisque, à y regarder de près, les griefs que le peuple Malien impute à son président, c’est-à-dire la mal gouvernance, est identique à quelques points près à celle que l’opposition politique Nigérienne a décrite à travers ses précédentes déclarations des 13 et 20 juin 2020. Si l’on tient compte du fait que, malgré les travers de sa gestion, que lui reprochent ses pourfendeurs, le président Malien n’a pas enfoncé et maintenu son pays au dernier rang du classement mondial annuel des pays en termes d’Indice de Développement Humain (IDH), qui demeure l’un des indicateurs les plus significatifs de la bonne gouvernance économique, huit (8) fois en 9 ans de gouvernance.

Le président Malien a, certes, « juré devant Dieu et le peuple Malien », avant sa prise fonction, donc contrairement à vous, il n’a pas prêté serment « sur Le Livre Saint de sa confession », ce qui  constitue un serment autrement plus engageant, et porteur de malédictions de toutes sortes en cas de parjure. Les autres présidents et chefs d’institutions, contrairement aux nôtres, n’ont pas non plus été soumis à un serment confessionnel plus contraignant.

Ne pouvez-vous pas alors, vous inspirer du proverbe Arabe qui dit que « Celui qui enseigne le bien aux autres, sans le faire, est semblable à l’aveugle qui porterait une lanterne », et vous désister ?

Puisque à entendre l’Opposition Politique Nigérienne, tel qu’il ressort de ses précédentes déclarations :

  • Dès votre élection en 2011, n’avez-vous pas mis en place un système de prédation fondée sur la corruption et l’impunité qui ont gravement impacté l’ensemble des secteurs de la vie sociale, économique, politique, administrative, culturelle et surtout la situation sécuritaire du Niger, voire de la sous-région ?
  • N’avez-vous pas, avec vos amis politiques, mis en place un véritable système de captation des richesses nationales, de mainmise sur l’appareil d’Etat et sur l’administration publique, de prise d’intérêts personnels dans tous les secteurs économiques et financiers ?
  • Et en définitive, cette façon de gérer, n’a-t-elle pas empêché l’Etat d’assumer ses fonctions régaliennes de sécurité et de développement, et a conduit le Niger au bord du gouffre et compromis la stabilité dans le Sahel ?

Cette situation, n’a-t-elle pas eu pour conséquence :

▪ l’immixtion flagrante d’intérêts privés qui ont pris le contrôle total de la gestion des affaires publiques ?

▪ des détournements massifs et documentés des fonds alloués, y compris ceux alloués à nos Forces de défense et de sécurité, pour un pays en guerre et sous assistance africaine et internationale ?

▪ l’instrumentalisation de la crise dans les Régions de Tillabéry à l’Ouest et de Diffa à l’Est pour un enrichissement personnel ?

▪ le développement de toutes sortes de trafics et de pratiques impactant la sous-région ?

▪ la remise en cause de l’unité nationale et du vivre-ensemble par le concassage des partis politiques et le massacre de populations civiles ?

▪ du laxisme et des complicités dans la lutte contre le terrorisme qui a été importé à tort des pays voisins par des postures va-t’en guerre des autorités pour des raisons inavouables ?

▪ le non-respect de multiples engagements pour la décrispation de la situation sociopolitique et sécuritaire ?

▪ l’abandon de secteurs entiers de la vie socio-économique (école, santé, secteur agricole, infrastructures …) ?

▪ des arrestations arbitraires et les incarcérations ?

▪ Des violations répétées de la Constitution ?

▪ des fraudes électorales qui ne permettent plus aux élections de jouer leur rôle régulateur, notamment lors l’élection des députés en 2015 et du scrutin présidentiel de 2016 ?

▪ des interdictions systématiques des manifestations et/ou leurs répressions sanglantes ?

Dans la présente lettre ouverte, je me garderais d’énumérer les dizaines de scandales financiers qui ont émaillé, tout au long de ces neuf dernières années,  votre gouvernance que vous avez baptisée du nom de « Renaissance ».

Puisque gouverner c’est prévoir, et afin d’éviter à notre pays une crise de l’ampleur de celle qui prévaut au Mali voisin et qui plongerait davantage notre sous-région dans l’incertitude, ne pensez-vous pas qu’il soit grand temps pour vous de vous impliquer davantage sur le déroulement du processus électoral en cours qui fera à coup sûr le lit d’une crise, et vous sensibiliser sur le contenu du livre blanc que l’opposition politique vient d’élaborer et publier, ce 23 juillet 2020 ?

J’ai tenu, à travers la présente lettre, à informer l’opinion internationale en particulier Régionale, dont vos pairs de la CEDEAO sont les Hauts représentants qui animeront  le Sommet Extraordinaire sur la crise au Mali que vous aurez l’honneur de présider ce jour du fait qu’à l’instar de ce pays :

  1. La situation sociopolitique de notre pays se caractérise par une régression manifeste des valeurs et des acquis républicains et démocratiques qui ne rassurent guère quant à la volonté d’organiser des élections libres et honnêtes. L’adoption d’un Code électoral taillé sur mesure, la mise en place d’une CENI non consensuelle, le remplacement arbitraire des conseils municipaux élus, par des organes administratifs animés par des militants du PNDS-Tarayya, sont illustratifs de cette dérive, notamment par la fixation tardive de la date d’organisation des élections régionales et municipales.
  2. Le régime semi-présidentiel que consacre notre Loi Fondamentale s’est mué en régime présidentialiste marqué par la concentration de tous les pouvoirs entre les mains du Chef de l’Etat.

L’examen du processus électoral à la lumière des règles de bonne conduite en la matière laisse apparaître que le PNDS-Tarayya, le parti qui vous a porté au pouvoir, s’est allégrement affranchi du respect des normes et usages constitutionnels ainsi que des standards internationaux.

  1. L’analyse du processus biométrique a fait donc ressortir de nombreux dysfonctionnements et irrégularités à toutes les étapes. :

L’opposition politique nigérienne a conclu qu’au regard de la situation chaotique qui se pointe à l’horizon, seule, la création dun cadre de dialogue national inclusif et sincère pourrait contribuer à désamorcer la situation tendue entre lopposition que nous représentons et le pouvoir.

Ce dialogue pourrait avoir comme sujets à débattre, les questions ci-après :

  • l’adoption d’un Code électoral et la mise en place d’une CENI consensuels ;
  • la réhabilitation du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) ;
  • l’accès équitable aux médias d’Etat ;
  • l’enrôlement et le vote des nigériens de l’extérieur ;
  • la démission des membres actuels de la Cour Constitutionnelle et sa recomposition sur une base consensuelle ;
  • la décrispation du climat politique et social.

Il ressort de ce qui précède que le cadre du processus électoral tel qu’il est conduit dans notre pays, ne laisse entrevoir aucune possibilité favorable à des élections libres, transparentes, honnêtes et inclusives que vous avez toujours déclaré souhaiter organiser à l’issue de votre deuxième et dernier mandat. Ce qui représente un facteur conflictuel grave dans notre pays connu pour son instabilité politique et sa fragilité.

Vous l’avez certainement noté, l’Opposition Politique Nigérienne a réaffirmé sa détermination à se battre pour la restauration de la démocratie, de l’Etat de droit et de la défense de la République. Donc de relever le défi de pouvoir inverser le rapport de force qui lui a été lancé par le président et candidat de votre parti à la présidentielle.

C’est pourquoi, je me fais le porte-parole de mes compatriotes en particulier, et des Africains en général, soucieux de la stabilité et de la paix pour notre pays et notre Sous-région, pour vous implorer de vous impliquer personnellement dans la résolution de cette crise préélectorale qui risque de s’aggraver et se greffer à celle du Mali avec son cortège de morts et de blessés parce qu’au moins dans ce pays, les autorités permettent au peuple d’exprimer son mécontentement dans la rue.

Veuillez agréer, Monsieur le président de la République, l’expression de ma déférence.

A Niamey, le 27 juillet 2020

Djibrilla Mainassara Baré - Citoyen Nigérien et Malien de cœur

Candidat à l’élection présidentielle 2020-2021au titre de l’UDFP SAWABA

 

Commentaires  

-1 #1 Nostradamus 28-07-2020 08:00
M. Djibril, vous êtes candidat à l'élection présidentielle de 2020, si votre conscience ne vous dérange pas, ayez au moins peur de Dieu dont vous truffez abondamment et abusivement vos écrits...Votre haine de Issoufou et vos souhaits ardents noirs pour le Niger qui apparaissent en filigrane dans vos écrits ne vous grandissent pas ni vous honorent..Comme tous les politiciens nigériens et maliens promptes à voir la paille dans l'oeil de leur voisin que la poutre dans leurs yeux, je vous souhaite d'accéder à la magistrature suprême pour que le fameux peuple puisse voir votre tartufferie....
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Abdourahamane 28-07-2020 08:04
Vous avez dit juste,le président doit s'impliquer pour sauver ce qui peut l'être
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Ibrahim Abdou 28-07-2020 08:04
Nous somme pour la justice et l'égalité de tous de devant la justice. Chacun doit jouir de ses droits tout en préservant la dignité et le droit de l'homme
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 Nostradamus 28-07-2020 08:57
Citation en provenance du commentaire précédent de Nostradamus :
M. Djibril, vous êtes candidat à l'élection présidentielle de 2020, si votre conscience ne vous dérange pas, ayez au moins peur de Dieu dont vous truffez abondamment et abusivement vos écrits...Votre haine de Issoufou et vos souhaits ardents noirs pour le Niger qui apparaissent en filigrane dans vos écrits ne vous grandissent pas ni vous honorent..Comme tous les politiciens nigériens et maliens promptes à voir la paille dans l'oeil de leur voisin que la poutre dans leurs yeux, je vous souhaite d'accéder à la magistrature suprême pour que le fameux peuple puisse voir votre tartufferie....


Ce mercenaire usurpateur du pseudonyme Nostradamus devrait s'assumer plutot que de se cacher derriere le pseudo d'un autre.
Citer | Signaler à l’administrateur
-11 #5 issaid 28-07-2020 08:59
Djibril , je ne comprends pas cette haine que vous avez contre ce régime, Le Président Issoufou est là par la volonté d'ALLAH, même si vous écrivez sur les montagnes, ça ne vous servira à rien. Un adage dit: Trop haire quelqu'un vous amène en dessous de celui que vous haïssiez.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Talaka 28-07-2020 09:01
"...pour vous implorer de vous impliquer personnellement dans la résolution de cette crise préélectorale qui risque de s’aggraver et se greffer à celle du Mali avec son cortège de morts et de blessés parce qu’au moins dans ce pays, les autorités permettent au peuple d’exprimer son mécontentement dans la rue..." Il ne sait meme pas qu'il y'a crise au Niger. Il suffit de l'ecouter pour s'en convaincre. Seul la lutte libere.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Imam 28-07-2020 09:08
Citation en provenance du commentaire précédent de issaid :
Djibril , je ne comprends pas cette haine que vous avez contre ce régime, Le Président Issoufou est là par la volonté d'ALLAH, même si vous écrivez sur les montagnes, ça ne vous servira à rien. Un adage dit: Trop haire quelqu'un vous amène en dessous de celui que vous haïssiez.


De grace, evitez d'associer ALLAH a cet individu qui en ignore la quintescence. Par respect pour la memoire des notres qui ont perdu la vie dans les repressions policieres, des suites de maladie faute de medicaments de base, de faim et face aux terroristes faute d'armes adequates, evitez d'associer cette malediction incarnee par la presidence issoufou mahamadou au nom sacre de ALLAH. Don Allah, Don Annabi ne le faites plus.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #8 Maiga 28-07-2020 09:34
La haine ronge ce vieux Djibril Baré vraiment. Mais on le comprend.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #9 louis 28-07-2020 11:04
conard
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #10 laminou 28-07-2020 11:06
j ai une haine viscerale contre ce type
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #11 issaid 28-07-2020 12:37
Mon ami Talaka, il savoir que vos maîtres sont loin de faire comme le Président Issoufou. nous les avons vu tous aux affaires. La jalousie ne tue pas, mais elle fait maigrir. C 'est vrai nul n'est parfait, mais ne fermer pas les yeux devants certaines grosses réalisations de Issoufou,
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Heibon 28-07-2020 15:21
Honte à ceux qui soutiennent un usurpateur. MI a fait un hold up flagrant en 2016. Il a volé les voix des nigériens pour se donner un score honteux de 92℅. Il faut être taré pour apprécier des réalisations "poudre aux yeux" en mettant de côté les nombreux scandales financiers, les nombreux "gate", les gâchis de goroubanda, de 3N, de chemin de fer, et à la clé entraîner le Niger au dernier rang des pays où il fait bon vivre au monde. De la honte kawey. Que de slogans redondants durant ces dix dernières années. Il faut porter des lunettes en bois, avoir un trouble du raisonnement conduisant au déni de réalités pour ignorer ce constat. Merci Djibril de nous faire lire des articles dignes d'un intellectuel avéré. Ceux qui te critiquent n'atteignent pas ta cheville.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Papi 28-07-2020 18:22
Citation en provenance du commentaire précédent de Nostradamus :
M. Djibril, vous êtes candidat à l'élection présidentielle de 2020, si votre conscience ne vous dérange pas, ayez au moins peur de Dieu dont vous truffez abondamment et abusivement vos écrits...Votre haine de Issoufou et vos souhaits ardents noirs pour le Niger qui apparaissent en filigrane dans vos écrits ne vous grandissent pas ni vous honorent..Comme tous les politiciens nigériens et maliens promptes à voir la paille dans l'oeil de leur voisin que la poutre dans leurs yeux, je vous souhaite d'accéder à la magistrature suprême pour que le fameux peuple puisse voir votre tartufferie....

Ce n'est pas Djibril qui a introduit le Serment Coranique dans la Constitution.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #14 Niger de demain 28-07-2020 19:51
S’il vous plaît chers nigériens il faut avoir l’amour de votre pays, c’est seulement avec ça que le Niger avancera avec l’amour de ses fils. Laissez vos chefs de parti politique de côté et défendez le Niger d’abord. Nous sommes en 2020 quand est - ce que vous allez comprendre? Changeons de mentalité pour changer le Niger.Que dieu bénisse le Niger et son peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 TOTO A DIT 29-07-2020 01:41
Citation en provenance du commentaire précédent de laminou :
j ai une haine viscerale contre ce type


Ta haine viscérale à son égard....ça c'est ton problème pas son problème .... Lui il ne sait même pas que tu existes ... Continues à ruminer .....

TOTO A DIT a un peu de paille pour te calmer .... :P
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #16 Amed 29-07-2020 08:38
Citation en provenance du commentaire précédent de laminou :
j ai une haine viscerale contre ce type

Tu pourriras en enfer alors. Que Dieu nous préserve des gens comme toi.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #17 laminou 29-07-2020 12:49
Tu pourriras en enfer alors. Que Dieu nous préserve des gens comme toi. reponse: mr ahmed l enfer et le paradis n appartienent pas a ton pere si tu as un pere et non plus a ta sale maman.fils de servante
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #18 laminou 29-07-2020 12:52
TOTO A DIT 29-07-2020 01:41tu es un zero pointè toujours derriere le clavier.cafard.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #19 laminou 29-07-2020 12:54
je suis pro-issoufou
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 Papi 29-07-2020 13:29
Citation en provenance du commentaire précédent de laminou :
j ai une haine viscerale contre ce type

Alors tombe et meurt puisque tu ne peux pas lui empêcher d'exister et de s'exprimer au nom de la démocratie. Issoufou a détruit son pays et l'image de notre pays à l'étranger. Les Maliens qui ont élu IBK n'en veulent plus. Mais où est son problème ? Quand les burkinabè voulaient chassé Blaise, il les avaient aidé non à travers Salif Diallo ? Donc arrêter svp. Issoufou a insulté tous les présidents qui se sont succédé si au Niger. Nous n'oublierons jamais
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #21 issaid 29-07-2020 13:33
Nous sommes tous pro-issoufou, les jaloux n'ont qu'à se faire mordre le doit.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Hakoumanou 29-07-2020 16:45
Bon vent Djibril. Tu n'as pas de haine viscérale vis à vis de MI. Ce dernier en a eu tellement envers le Général Barré. Le régime de gurisysteme est une malédiction pour le Niger. Que de sang coulé, que de personnes emprisonnées, que de détournement de deniers publics, que de surendettement, que de scandales, que de recul au plan de développement humain, que d'insécurité, que de discrimination entre nigériens, que de passe-droits, d'impunité dans son clan, que d'investissement sans valeur ajoutée à l'économie. Dans quelques mois, il sera oublié incha Allah. L'ORTN n'en parlera plus. Ceux qui le soutiennent se doivent de faire leur compte à rebours en jours, en semaines ou en mois mais pas en années. Le temps est contre vous, commencez à l'aider à faire ses valises d'adieu. Fin de la mediocratie. 10 ans d'incompétence à tout point de vue. Comment peut-on être si nul au point de faire classer son pays au dernier rang chaque année pendant 10 ans. Sans scrupule, il dira avoir mobilisé de dizaine de milliers de francs CFA.Serait-ce lui à l'opposition et quelqu'un d'autre président égrenant une piètre performance imaginez ces réactions virulentes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Papi 29-07-2020 18:20
Citation en provenance du commentaire précédent de issaid :
Djibril , je ne comprends pas cette haine que vous avez contre ce régime, Le Président Issoufou est là par la volonté d'ALLAH, même si vous écrivez sur les montagnes, ça ne vous servira à rien. Un adage dit: Trop haire quelqu'un vous amène en dessous de celui que vous haïssiez.

Issaid, Djibrill ne fait qu'exercer son droit en tant que citoyen. Mais est ce que Djibrill a écrit est inexact ? Mais est ce que c'est Djibrill qui a classé le Niger dernier au classement IDH ? Les Maliens ont dit pire. Issoufou quand il était dans l'opposition disait ce qu'il voulait. Insultait qui il voulait. Alors pourquoi vous ne suppsupportezortez aucune observation ? Du calme !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 issaid 30-07-2020 08:09
papi, apparemment tu connais mal issoufou, il n'a jamais insulté quelqu'un, n'a pas donner de l'ordre aux militants pour brûler des pneus ou saccager de bien public, comme le font aujourd'hui ceux qui pensent qu'ils sont plus démocratiques que les grains du mil sur un plateau. Je comprend cette haine, mais il n'a qu'à jouter un peu de l'eau dans son lait.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #25 Papi 30-07-2020 14:18
Citation en provenance du commentaire précédent de issaid :
papi, apparemment tu connais mal issoufou, il n'a jamais insulté quelqu'un, n'a pas donner de l'ordre aux militants pour brûler des pneus ou saccager de bien public, comme le font aujourd'hui ceux qui pensent qu'ils sont plus démocratiques que les grains du mil sur un plateau. Je comprend cette haine, mais il n'a qu'à jouter un peu de l'eau dans son lait.

Il a fait pire que ça. Il allait dans les casernes pour demander qu'on renverse Baré. Il traite Ousmane de fou et a demandé sa destitution. Il insulté, brûler des pneus, Il a prôné la désobeissance fiscale. Il a donné des balles qui ne détonnent pas à des enfants et qui sont allés se faire tuer au front.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Laminoir 31-07-2020 18:52
Aujourd'hui jour de fête s il te plaît a cause de dieu Djibril barré pardonne moi je regrette mes mots pardonne moi a cause de dieu a cause de tes parents pardon
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 28/11/2020, 17:44
infrastructures-inauguration-officielle-de-la-route-bitumee-maradi-madarounfa-frontiere-du-nigeria Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a inauguré officiellement,...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 14:32
47e-session-du-conseil-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-la-lutte-contre-le-terrorisme-au-coeur-du-conclave-des-chefs-de-la-diplomatie-des-pays-musulmans La capitale nigérienne abrite, du 27 au 28 novembre 2020, les assises de la 47e session du Conseil des...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:36
issa-abdou-eleve-de-16-ans-nos-conditions-de-vie-sont-vraiment-precaires-sur-ce-site-qui-accueille-les-sinistres-des-inondations Dans le cadre de la célébration de l’édition 2020 de la Journée Mondiale de l’Enfance,  célébrée...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:22
lutte-contre-drogue-des-series-de-saisies-de-drogue-operees-a-l-interieur-du-pays-ces-deux-dernieres-semaines-police-nationale Les services de la police nationale ont procédés, ces deux dernières semaines, à une série de saisies...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...

Dans la même Rubrique

20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

20 novembre 2020
20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

Le 20 novembre de chaque année marque la journée mondiale de l’enfance. Cette journée vise à rappeler l’importance de garantir et faire respecter les droits de chaque enfant, aujourd’hui plus...

Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

22 octobre 2020
Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de l’Hôtel des Finances devant abriter tous les services relevant du Ministère des Finances érigé en plein...

Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

22 septembre 2020
Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds de la politique nigérienne, constitue à n’en point douter un évènement qui constitue un tournant majeur dans la...

L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

6 septembre 2020
L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

De la vision positive et égalitariste de l’homme, il se dégage une présomption d’aptitude à l’exercice du pouvoir par tous les hommes. Le style impersonnel introduit, illustré par l’emploi de...

Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

28 août 2020
Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

M. le président de la République, L’actualité brûlante dans notre sous-région, m’autorise à revenir sur votre élévation, le 11 Août 2020 à N’Djaména, à la dignité de Maréchal du Tchad,...

Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

26 août 2020
Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

En voici les raisons: Tout d’abord, certains Africains ont parfois pour habitude d’adopter des comportements et des attitudes que nous croyons acceptables, comme allant de soi, mais que les autres...