lundi 8 août 2022

4900 lecteurs en ligne -

fraren

Nouvelle ère politique (par Nouhou Garba Abdourahamane)

Nouhou Garba Abdourahamane

Après l’indépendance de notre pays, le Niger, plusieurs évènements se sont succédés, notamment la conférence souveraine de 1991, l’heure de la démocratie au Niger, ainsi depuis cette époque des partis politiques sont créés et ont pour mission la conquête du pouvoir. Des putschs se sont succédé pour motif de réparation des maux des régimes précédents. En 2020 après 60 ans d’indépendance, contrairement aux autres pays le développement du Niger reste à faire. Pourtant en se référant à ses ressources naturelles, il dispose de tous les atouts pour se développer mais, hélas car une mauvaise politique n’engendre que des conséquences négatives.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

De l’indépendance à l’instant t, pire encore les choses se sont aggravées sur tous les plans comme en témoigne l’Indice de Développement Humain (IDH 2019) où le Niger a occupé la 189 ième place sur 189 pays classés. Dérangés et émus beaucoup désapprouvent ce chiffre, or la nouvelle demeure la triste réalité, et pour l’heure c’est loin d’être un débat, pour une raison parmi tant d'autres que, le développement d’un pays ne se limite pas à quelques échangeurs, alors qu’à l’intérieur du même pays des besoins plus ou moins inhérents à la vie sont exprimés. Ce rang occupé par notre pays déduit par rétro politique la mauvaise gestion des régimes précédents, sans exception de l’ère de la démocratie à ce jour, tous les leaders de ces grands partis politiques ont été ne serait-ce qu’une seule fois élu (maire, député) ou nommé à un poste de responsabilité mais qu’ont-ils fait au juste, ont-ils réalisé le summum  de leurs projets présentés au peuple ?

Ils se sont servis de nous pour parvenir au pouvoir, certains travaillent pour le bien de la nation et d'autres pour se servir, et servir leurs entourages mettant l’intérêt national de côté. Repu et reviennent à chaque quinquennat qui pour regagner la confiance du peuple établissent des discours politiques rythmés sur tous les points sensibles de la nation, véhiculant  l’emploi aux jeunes alors que le recrutement ne plus fait par connaissance psychologique mais celle physique d’où le fameux code Parents Ami(e)s et Connaissances (PAC) ; des années meilleures du secteur de l’enseignement alors qu’enseignants et apprenants de tous les niveaux (primaire, collège, lycée et Université) ne sont pas dans les conditions nécessaires. Au lieu d’endiguer cela, non les politiciens subterfuges et envoient leurs enfants à l’étranger étudier dans les meilleures complexes de formation ; au mieux des saisons agro cylvo pastorales alors que les engrais sont taxés de la valeur ajoutée ; des initiatives contre l’insécurité alimentaire en vain, le prix de carburant ; des kyrielles de passations illégales de marché public ; des séries de détournements (l’affaire du Ministère de la Défense Nationale ); des partenariats non fructueux ; de l’imposition au regard du peuple des décisions et multi réformes bonnes comme mauvaises ( le tout nouveau Permis Biométrique) etc…

                           Des années ces politicards nous invitent à les voter et décider à notre place par délégation électorale mais n’invitent jamais le peuple au politique parce que (la politique instruite et éveille l’esprit d’où le refus catégorique du peuple de céder à une quelconque achat de conscience au prix de quelques offrandes: pagnes, savon, thé, sucre etc...), et inculquent toujours dans leur l’esprit que ‘’ si yassa mati talkey wan no ‘’ ce sont eux seuls et uniquement eux seuls qui peuvent la faire. Et dommage que certains citoyens lambdas partagent leurs raisonnements en affirmant aussi que ‘’la politique ce n'est pas mon affaire, je mange bien et je bois bien alhamdoulihah " or, ils oublient que nul n’échappe à la politique, ou plus précisément au politique, entendu au sens large comme gestion des affaires de la cité, et pas seulement comme conquête et conservation du pouvoir. À défaut de s’intéresser à la politique, le politique s’intéresse toujours à nous, de l’échelon le plus local aux décisions les plus supranationales et c'est dans tous les secteurs sociaux de base (santé, économie, éducation, agriculture, hydraulique...). Dans ce cas, n’est-il pas préférable que l’ensemble des individus participent à l’action politique puisqu’ils sont tous concernés par ses effets ? C’est pourquoi l’alternance nouvelle ère politique que je propose se voit vecteur d'une politique engagée qui prône l’altruisme, le nationalisme ne tenant pas compte des programmes énumérés en vague et irréalistes au contexte du pays mais tout simplement des programmes réalistes, pertinents et faisables du local aux Urbains d'où l'affirmation de l’enseignant chercheur Jean-Pierre Chevènement « On fait de la bonne politique à partir des réalités ».

Sachant en avance que tout le monde ne pas être leader mais, l’action politique individuelle est donnée à tout le monde. Alors d’une seule voix hommes et femmes de toutes les couches, sont invités par cette tribune à s’engager au politique et surtout la bonne politique.

Pour terminer je réitère au Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) et à son excellence monsieur le Premier ministre Brigi Rafini president de la dite institution la prise en compte des inquiétudes de l’opposition et des non affiliés, canal pour procéder à un dialogue instructif, de point commun et de bonne foi, pour des élections libres, inclusives et transparentes au Niger en 2021.

Nouhou Garba Abdourahamane



Commentaires  

+1 #1 Kalidou Garba 12-07-2020 01:02
Bien dit Mon frère, bon parcour.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Djibo Abdourahamane 12-07-2020 01:51
Très belle analyse !!!courage
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Youss 12-07-2020 06:25
Analyse pertinente et véridique
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Soumana Adamou Almoustapha 12-07-2020 12:53
Bon courage camarade Nouhou Garba et bon vent
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 bach le senateur 12-07-2020 14:41
masha Allah frere...tres tres pertinent.c'est vraiment une source de motivation pour les jeunes...pr qu'ils se reveillent et aspirent au changement tant attendu....merci vraiment
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Amed 12-07-2020 14:46
Est-ce que l'odeur du charogne arrête le charognard?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Pauvre niger 12-07-2020 15:21
Pauvre jeunesse..faites vos discourts vous aussi ,et rester des simples hommes!le Niger a besoin des hommes d'action
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Moussa Chaibou 13-07-2020 00:59
Bien dit Abdoul mais il faut noter que de l'i'ndependance à nos jours il n'y a eu un Chef D'État qui a remédier à ça
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Morou Farouk 13-07-2020 03:19
Quelle analyse pertinente.... je suis ému par tes mots suNouhou Garba... merci pour le combat que tu es entrain de mèner ! j’espère que nos dirigeants prendrons ces points soulignés en compte.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Abacar Dioronto 16-07-2020 15:18
Analyse percutante amer et regrettable aux yeux du politique en voyant l'ampleur du talon jeune génération... courage mon frère j l'ai di et redis t'es modèle sans arrière pensée où calcul retors.j meurai bien m retrouver tes côtés apprendre la politique que l'ai toujours fait .
Une alternative à tous, Allah 't accord ça bonté pour en être ensemble du vrai changement politique que le pays attend depuis des décennies.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Tahir 19-07-2020 20:54
Bon courage. Tu as bien touché là où le bas blesse. La place qu'occupe le Niger au plan de l'IDH. Dix années durant lesquelles nous vivons dans le pays où il fait le moins bon vivre au monde. Quel gâchis ! Tant de générations sacrifiées par un groupe dit d'intello mû par un cynisme inouï, une froideur inexplicable après une vingtaine d'années entrain de vilipender les régimes précédents. Que de prédateurs de deniers publics que nous avons vu à l'œuvre. Que de slogans creux auxquels eux seuls y croient tel le cas de 3N qui sonne dans tous les discours. On ne fait pas du développement humain avec un esprit prébendier. Que du ciment en dix ans au détriment de la santé, de l'éducation, de l'agriculture et de l'élevage. Même ce qui devait permettre d'assurer notre sécurité est détourné. C'est criminel. A dire que ce gurisme compte nous diriger pour longtemps. L'heure n'est pas au discours jeune homme. Les politiciens véreux ont pris votre avenir en otage. Réfléchissez en et pensez à votre avenir. Sachez réclamer vos droits quand il le faut dans le respect des lois tout en sachant vos devoirs vis à vis de la République.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Tchanga 26-08-2020 22:38
Courage Nouhou Garba
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Moumouni Amadou 24-10-2020 02:36
Vraiment mon frère tu as tout croix moi moi jeune comme toi je suis déterminer a te suivre dans ce combats pour un Niger futur, nous sommes futur de demain ont doit ce battre pour nous en tant que jeûne du pays puis enfants du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com