mardi, 16 octobre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Mohammed Elhadji Attaher nouvelle img min

Nous jeunes, voudrions hériter un certain nombre de valeurs  tels que : le consensus-la paix-et la responsabilité.

Fatigués de vos insultes et de vos jets de banane comme des petit enfants,
Je suis atterré par ce qui  se passe aujourd’hui au Niger, et je me sens totalement impuissant et incapable de me tenir sans  exprimer la fibre patriotique qui garde sa flamme en moi. Mais le devoir de tout citoyen à participer au développement de son pays, m’oblige à vous écrire pour  vous interpellez au sujet  de la  révision du CODE ÉLECTORAL DU NIGER qui prévaut actuellement au sein de l’échiquier politique National.

 

Depuis vos  reconnaissances  à jeu d’encre à l’opposition nigérienne dans un front comme dans un autre, vous prôniez, entre autres, une République irréprochable et exemplaire, vous certifiiez également, ne jamais être du côté de l’impunité, de l’ethnocentrisme, de la mauvaise foi  et de la mauvaise gouvernance à des moments où le soleil ne fut à vos côtés. Voilà qu’il y’ait eu l’idée de la création d’un conseil national du dialogue Politique et que votre incivisme et incivilité  politique vous empêchent  d’avoir de la hauteur pour voir l’intérêt du Niger et de son peuple au-dessus de tout.  Les missions  du CNDP vous les connaissez autant que vous maîtrisez vos calculs particularistes et d’intérêt personnel qui se réduisent  à vous  et seulement  à vous.
Chers acteurs de la classe politique nigérienne,
Présidents et décideurs des partis politiques, 
Il se trouve que quand on a la mission de ne voir que son pays il y a des attitudes à éviter comme auxquelles on doit s’en départir. Convoquer à plusieurs reprises des assises et voir des hommes qui ne pensent  qu’à eux se soustraire de l’ensemble est un acte complètement irresponsable et lâche, j’ose dire parce qu’est vraiment de cela qu’il s’agit, néanmoins sachez que le consensus est dans  la collégialité, la responsabilité et bien évidemment dans le présentiel et non pas dans  une excuse épistolaire pour se permettre d’injurier tout un peuple qui voulait depuis toujours nous voir unis, exemplaires  et courageux. 
Assister aux réunions convoyées par une institution  institutionnellement correcte et admise par vous-mêmes et par nous tous, il me semble irréverentiel de ne  vous  avoir pas compté  parmi ceux qui ont la charge de donner l’exemple  pour le consensus et  pour la paix électoraliste du moins  la paix tout court.  
Nombreux sont les nigériens qui ont estimé que vous êtes des hommes de parole, que l’on peut vous faire confiance et que vous ne décevez jamais au regard de vos constances lorsque vous étiez au pouvoir. Eh ayez le courage de  bien respecter ces hommes et femmes qui vous ont fait confiance à un moment ou à un autre.

Messieurs les membres de la classe politique nigérienne,
Au regard de la situation sociopolitique et économique dans laquelle se trouve actuellement notre pays, permettez-moi de vous poser la question ci-dessous. Arrivez-vous aujourd’hui,  à être en sérénité avec vos consciences, lorsque vous vous regardez dans vos miroirs, tous les matins ?
Je m’en vais exprimer ce que je ressens de la gestion du président de la même institution  que quand on gère des hommes il faut être un homme pour y parvenir et cela implique la taille et le poids qu’il faille pour y arriver, je vois à cet effet en CNDP une nouvelle casquette de la conférence nationale souveraine à partir du moment où il relevait comme il nous incombe à nous tous de nous entendre sur les orientations et directives d’un fichier biométrique juste, fiable et moins tricheur, comme de nous entendre sur un code électoral consensuel qui conduira de/à nouveau des têtes à la destinée de notre pays dans les prochaines échéances électorales prochaines. 
Surpassons-nous, allons au-delà de nos égos bien mieux de nos calculs politiques et politiciens pour résoudre à l'urgence les questions :
- Des logements sociaux au Niger,
- De l’insécurité alimentaire, 
- Du chômage au Niger,
- De la baisse des prix des denrées alimentaires  et de leur régulation par l’Etat sur nos marchés,
- D'alléger la tâche aux PME pour  qu’elles contribuent au développement local,
- De concevoir des vrais projets de sociétés pour résoudre des problèmes sur lesquels nous revenons depuis toujours et encore,
- De revoir la dette publique et avec un suivi factuel sur les dépenses publiques par la même occasion,
- De nous entendre finalement sur un code électoral qui nous fera déboucher sur des belles perspectives à venir soit en expérimentant la dissolution de la CENI actuelle pour reconstituer une  nouvelle équipe apolitique pour asseoir l’équilibre et l’établissement de confiance entre les partis politiques de la majorité, de l’opposition et ceux des non affiliés soit donner aux grands témoins ou alors respecter les textes et les règlements intérieurs connus qui ont fait que nous sommes à la 7ième République pas la première.

Monsieur président du CNDP,

Vous avez à cet effet, l’obligation morale de discipliner, comme vous-mêmes de vous conformer aux principes et aux devoirs constitutionnels afin d’appliquer la loi, de telle manière que l’applicabilité de la loi et la lecture des textes nous soient bien plus lisibles qu’au-delà du CNDP faire montre d’une  hauteur d’imposer le respect et la grandeur telle vous l’a imposé la fonction que vous incarniez. 
Après cette dernière assise du CNDP, je lance un appel à l’ensemble de la classe politique nigérienne, à ceux de la gouvernance actuelle comme à ceux de l’opposition de respecter la souffrance d’un peuple qui vous a tout donné, la confiance, la légitimité et même le droit de le torturer à la lecture d’une  loi des finances qui contient en elle les germes terribles d’un vol légalisé par l’Etat et ses décideurs si j’ose réduire et ramener l’Etat à l’équipe qui le gouverne. 
Nos esprits  calculateurs à laisser sombrer hors de quand on parle du Niger, pour chanter ensemble la réussite de ce pays.


Dans l’espoir que vous tenteriez d’aller au-delà de vos personnes recevez chères opposition, majorité et troisième voie l’expression de ma profonde estime.

Par Mohammed Elhadji Attaher

President du Parti

Rassemblement Démocratique des Forces pour le Développement

(RDFD Dalili)

 

 

Commentaires   

+3 #1 Sani Abdoulaye 03-10-2018 12:42
Merci Mr le président, espérons qu'ils ont compris.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #2 gorzo 03-10-2018 12:47
Est ce que tu es président d'un parti reconnu officiellement. si oui, l'emblème de ton parti devrait être quelque part sur ta photo. Tu donnes une idée à Alphady d'y penser dans ses défilés donc de mettre ta couture dans le défilé.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Dan Damergou 03-10-2018 14:50
Toi tu es un hypocrite ou bien tu es un gouriste
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Wawa 03-10-2018 15:57
C'est le plan B de Guri ko?
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #5 BRS 03-10-2018 16:27
Au Niger la jeunesse se situe à quel âge.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 MAI IDON GANI 03-10-2018 16:46
VOTRE ANALYSE SUR LA SITUATION DU CNDP EN PARTIE EST CORRECT MAIS EN TIRANT LA CONCLUSION VOUS AVIEZ GLISSE SUR UN AUTRE DEBAT, ET JUSTEMENT PAR RAPPORT A CE SUJET VOTRE POINT DE VUE EST TENDANCIEUX. SACHEZ NE PAS EMETTRE VOTRE DE VUE POUR LA RELANCE D'UN DEBAT SINCERE.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Mahamadou Assaley 03-10-2018 19:31
Oui.il faut être sincère dans tout ce qu'on fait dans la vie.L'appel que vous lancez au début de votre analyse montre. Une certaine neutralité et vous n'epargnez personne.Mais en dernier lieu vous changez de sujet pour bercer dans une critique de la majorité, ce qui montre votre tendance.On ne donne pas de leçons comme ça.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Boubacar Amadou 03-10-2018 22:33
Bien dit Monsieur le Maire bien de choses à la population deBouza
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Oumarou Sanda 03-10-2018 23:38
"Avant donc que d’écrire, apprenez à penser." Sage conseil de Nicolas Boileau
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Attarougou 04-10-2018 10:12
Mon frère, tu perds inutilement ton temps car les vrais politiciens n'ont pas le temps de lire un tel courrier.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Djif 04-10-2018 13:17
Djifa
Bonjour je suis maître djifa tchekoto mon expérience dans le domaine du maraboutage à été approuvé par les anciens sorciers de l'Inde. Je vou présente mes rituels et prières:
*-Rituel du retour d'affection
*-portefeuille magique
*-valise magique
*-calebasse magique
*-Bague de protection
*-Savon de chance
*-savon de fortune
*-loterie
Je met à votr disposition tou mes produits , laissé moi un message
Whatsapp:+229 66 99 60 83
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #12 Hamid 04-10-2018 19:37
Il faut tout fd'abord revoir ton ecrit. Le français lamentable
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #13 Hamid 04-10-2018 19:37
Il faut tout fd'abord revoir ton ecrit. Le français lamentable
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Walwala 05-10-2018 00:06
Mr Hamid, vous avez compris le message qu'il a voulu envoyer ou pas???
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Ndiaye 05-10-2018 01:09
Mon frère Je ne te découragé pas mais du moment ou nos dirigeant sont dirigé est ce que ça vaut la peine de
créer des ennuies
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Non, M. Mohamed Bazoum, la crise actuelle de l’école, est loin d’être le seul fruit « des mauvais choix des précédents régimes »

3 octobre 2018
Non, M. Mohamed Bazoum, la crise actuelle de l’école, est loin d’être le seul fruit « des mauvais choix des précédents régimes »

M.Président du CEN/PNDS TARAYYA, et cher frère Dans votre discours prononcé à l’ouverture de « l’Université d’été » des jeunes Tarayya (OJT) tenue du 29 au 30 septembre 2018 à Niamey, vous...

LETTRE OUVERTE A LA CLASSE POLITIQUE NIGÉRIENNE

3 octobre 2018
LETTRE OUVERTE A LA CLASSE POLITIQUE NIGÉRIENNE

Nous jeunes, voudrions hériter un certain nombre de valeurs  tels que : le consensus-la paix-et la responsabilité. Fatigués de vos insultes et de vos jets de banane comme des petit...

DIALOGUE POLITIQUE: les pertinentes suggestions de l’expert Dr Badié Hima, ancien membre de la CENI

1 octobre 2018
DIALOGUE POLITIQUE: les pertinentes suggestions de l’expert Dr Badié Hima, ancien membre de la CENI

Il y a quelques jours, j'ai appelé à des discussions ouvertes et inclusives pour sauver le processus électoral, en particulier sur le sujet qui fâche en ce moment, tant les...

TRIBUNE LIBRE: réunion du CNDP, que peut-on attendre ?

28 septembre 2018
TRIBUNE LIBRE: réunion du CNDP, que peut-on attendre ?

Après une longue période de léthargie, le conseil national de dialogue politique se réunira le lundi 1er octobre 2018 dans la salle des banquets de la primature. La bonne nouvelle...

Niger: IDH 2018 du PNUD, que font les marabouts ?

19 septembre 2018
Niger: IDH 2018 du PNUD, que font les marabouts ?

Le pays est secoué par un indice de développement humain qui le classe à nouveau 189e sur 189 dans le concert des nations ! Une situation dont la responsabilité incombe à la...

LOI DE FINANCES 2019: le gouvernement poursuit sa politique d’austérité et de provocation à l’endroit des couches populaires

17 septembre 2018
LOI DE FINANCES 2019: le gouvernement poursuit sa politique d’austérité et de provocation à l’endroit des couches populaires

A quelques jours de l’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée nationale, normalement prévue pour le 1er octobre 2018, le gouvernement nigérien a fait connaitre, en partie, ses intentions pour...