dimanche, 29 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Djibril bare

M. le président de la République,

J’ai eu à adresser une lettre ouverte, publiée par le journal « Le Courrier » le 10novembre 2016, à M. Moussa Ladan, ancien préfet, président de la communauté urbaine de Niamey de 1993 à 1996, et actuel Directeur Général des Affaires Politiques et Juridiques du ministère Chargé de l’Intérieur depuis le 09 janvier 2014.

Zeyna transfert argent bis

C’était en réponse aux propos scandaleux contenus dans sa lettre qu’il vous avait transmise le 10 septembre 2013, suite à la rupture de votre alliance politique avec Hama Amadou, publiée par le journal « Le Courrier » dans ses éditions n° 317 du 19 juin 2014, n°437 du 03 novembre 2016 et largement reprise par les réseaux sociaux et la presse en ligne et au vu de certaines décisions défavorables à la Famille Baré prises par ses Services en 2015 dans un dossier de chefferie traditionnelle qui ne vous est pas inconnu. L’intéressé, pour bénéficier de vos faveurs, y avait fait cas de prétendues pressions multiples subies de la part de « proches de Baré » en écrivant à plusieurs reprises : «… j’avais été approché par les proches de BARE qui me demandaient de les rallier pour être libéré, offre que j’avais rejetée, préférant aller à la justice » ou alors « il faut souligner que les gens de Niamey avec Hama Amadou en tête m’en voulaient pour avoir vendu les parcelles à mes parents de Katako ». Il avait conclu ses propos écrivant : « il ressort de cet exposé que j’ai été victime d’un règlement de comptes politique et régionaliste et j’espérais régler ma situation administrative lorsque mon parti va accéder au pouvoir… » (PNDS ?)

Au nom d’un devoir de vérité, j’avais pris l’opinion nationale à témoin et demandé à l’intéressé qu’il aille jusqu’au bout de sa logique en désignant nommément les prétendus « proches de Baré » qui l’auraient approché pour lui proposer « la fin de ses ennuis judiciaires, en échange de son soutien ». J’avais également souhaité, dans un souci de transparence, que l’intéressé demande la « dé-classification » de son dossier judiciaire.

Je n’ai, à ce jour, enregistré aucune réaction écrite de l’intéressé.

M. le Président de la République,

J’ai donc constaté avec regret, en même temps que tous les Nigériens, qu’à peine quatre mois après cette fameuse lettre bâtie sur un tissu de mensonges qu’il vous a adressée, M. Ladan a pu régulariser sa situation administrative et se faire nommer par Décret n°2014-21/MISPD/ACR du 09 janvier 2014 à la stratégique Direction Générale des Affaires Politiques et Juridiques (DGAPJ) qui regroupe quatre (4) Directions nationales, dont entre autres, la Direction des Affaires Coutumières (DAC) en charge des affaires de la chefferie traditionnelle, d’où il pourrait à souhait, nuire à la Famille Baré Mainassara et ses proches dont certains sont justement issus de la Chefferie Sarkin Arewa précoloniale du Katarma dont les droits ont été récemment contestés par ses services.

Au vu du sort peu enviable réservé à Hama Amadou, l’autre personnalité citée dans sa lettre, dont on peut valablement soupçonner le rôle joué par la position stratégique qu’occupe le Sieur Moussa Ladan actuellement, il faut craindre qu’il n’use des mêmes méthodes pour continuer à nuire à ma famille issue du lignage Sarkin Arewa du Katarma et d’autres citoyens jugés proches de Baré.

Puisque j’ai peur de tirer la conclusion, à la lecture de cet épisode de la lettre de M. Moussa Ladan et de ce qu’il en est advenu, que dans notre pays, il suffit seulement pour un quidam de dire, je déteste Baré, j’ai été maltraité par Baré, j’ai refusé de suivre Baré, pour entrer dans vos grâces et accéder aux plus hautes charges de la «Respublica », notre « Chose » .

C’est pourquoi, je m’adresse au président de la République qui, avant d’assumer sa charge, a prêté Serment sur le Livre Saint « de respecter et faire respecter la Constitution que le Peuple s'est librement donnée » et « de veiller à la neutralité de l'administration et au respect des textes qui consacrent sa dépolitisation » (Article 50). Cette Constitution qui dispose en son article 4 « Dans l'exercice du pouvoir d'Etat, le régionalisme, l'ethnocentrisme, la discrimination…et le trafic d'influence sont punis par la loi » et à l’article 8, « La République du Niger est un Etat de droit. Elle assure à tous l'égalité devant la loi sans distinction de sexe, d'origine sociale, raciale, ethnique ou religieuse », adossés à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples en ses articles 2, 3 et 5.

Je prie le président de tous les Nigériens de se départir de la rancœur dont Allah, Gloire à Lui, a  dit : « La rancœur est un lourd fardeau qui accable celui qui le porte. Elle afflige son âme, corrompt sa pensée, hante son esprit, et accroît ses soucis et ses ennuis. Il est étonnant que les personnes ignorantes et stupides continuent à porter ce fardeau jusqu’à ce qu’elles s’en déchargent en se vengeant de celui qui fait l’objet de leur rancune. La rancune dévore les vertus des rancuniers et prospère à leurs dépens. » (Sourate 59- Verset 8).

Veuillez agréer, Monsieur le président de la République, l’expression de ma déférence.

Niamey, le 17 mai 2017

Djibrilla Mainassara Baré

Ancien Conseiller Spécial du Président de la République

 

Ampliations  - Ministère Chargé de l’Intérieur

  - Commission Nationale des Droits Humains (CNDH)

  - Organisations de Défense des Droits Humains

 

Commentaires  

0 #1 Zakirou 23-05-2017 06:14
To naji. Un lion ne meurt pas, il dort
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Juste 23-05-2017 08:03
Mr le PR SE Issoufou qu'attendez vs pour dépoussiérer les dossiers du régime Général Baare?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Justice 23-05-2017 08:44
les Dossiers du régime du général Baaré dont vous parler ont été tournés et retournés s'ils avaient quelque chose ils l"auraient déjà enclenché vu la haine des guris pour ce que fut Baré, tout ce qui reste c'est lui rendre justice et cela les amis des assassins ne le feront pas mais eux quitteront le pouvoir et là leurs dossiers peuvent remplir un tonneau meme leurs arrières petits enfants trouveront des dossiers en instance tant ils en ont fait et tant le Niger a été spolié et ruiné
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Altiné 23-05-2017 10:07
les problèmes de famille les litiges personnels, cette rancœur personnelle....etc etc....je croyais que ça se régle en anonymat et à l'amiable entre les protagonistes....si vous tous, les ancients oubien grands de ce pays vous vous attelés à ciel ouvert.... les mêmes conflits de 20...30 ans passés,,,, comment voulez vous que les illettrés de ce pays réagissent... Eh afrique mon Afrique :cry: :cry: :cry:
S.V.P essayez, essayez, essayez de vous retenir tous le jugement dernier est une realité
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 Nameywa 23-05-2017 14:12
S’il vous plaît Mr Djibril laissez votre frère se reposer en paix.
Dieu seul sait pourquoi Dieu a l âme de votre frère de la sorte et vous ne savez pas non plus ce qui lui est réservé dans l’au delà. J’en suis sûr si votre frère pouvait vous parlé il allait vous interdire d’intervenir à son à tout bout de champ surtout dans les médias. Nous sommes au Niger où tout est éphémère donc inutile de vous agiter au point où les gens ont commencé à dire que certains fusibles ont commencé à être grillé dans votre tête c est pour cela vous dites tout ce qui vous vient à l esprit.
À force de trop vous plaindre les gens peuvent faire un article sur vous sur la terreur que vous aviez semée pendant le règne de votre frère,d aucuns vont jusqu’à affirmer c est vous qui avez tue votre frère par votre zèle
C est d ailleurs pour cette raison vous aviez fui le Niger sinon les tueurs de votre frère allaient vous aider à le rejoindre le même jour.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 alpha 23-05-2017 20:46
Issoufou est un pauvre type. Ce qu'il fait n'est pas nigérien d'où il sort.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 alpha 23-05-2017 20:52
Pauvre idiot avant de parler des dossiers Baré parle de l'argent de Taiwan détourné. Parle de l'argent de la transition de Wanké où aucun salaire n'avait été versé. Vous faites pitié.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Le sage 23-05-2017 20:57
l’injustice et l’arbitraire sont partout0. Le favoritisme et le népotisme ont droit de cité, Les libertés publiques d’expression, d’association, de pensée et de mouvement, ont toutes, été bâillonnées à telle point que la détention et les négations de droit, sont de nos jours une banalité.
l’éducation et de la santé sont aujourd’hui en phases finale de dégradation ;
L’affairisme, le trafic prospèrent dans nos aéroports, les cabinets, et autres officines à l’instar des différentes affaires Uraniumgate Africard, Wallgate, le riz pakistanais, les affaires Mont Bagazane et Mont Gréboun. Le Niger à l’extérieur provoque sourires et railleries, tant ce nom est devenu synonyme d’Etat voyou.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #9 Nameywa 24-05-2017 10:16
Citation en provenance du commentaire précédent de alpha :
Issoufou est un pauvre type. Ce qu'il fait n'est pas nigérien d'où il sort.

C toi le pauvre type SE Issoufou peut te retirer ta nationalité Nigérienne il peut te rendre en cendre.Va la bas.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #10 Sanoussi 24-05-2017 11:00
Issifou est un ingrat, idiot et igauhist
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Sanoussi 24-05-2017 11:00
Issifou est un ingrat, idiot et igauhist
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 DANLADI 24-05-2017 19:24
le Guri system est malheureusement composé des gens de ce genre.Des individus sans morale dont la seule chose à laquelle ils croient,c'est le poste politique,notamment le décret comme ils l’appellent.Ils sont prêts à faire alliance avec le diable pour assouvir leur désir.c'étaient les mêmes qui ont comploté contre lui
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 barka dadi 06-06-2017 13:41
Pauvre djibil baré tu n'aurais m^me pas du écrire au Président
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 28/11/2020, 17:44
infrastructures-inauguration-officielle-de-la-route-bitumee-maradi-madarounfa-frontiere-du-nigeria Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a inauguré officiellement,...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 14:32
47e-session-du-conseil-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-la-lutte-contre-le-terrorisme-au-coeur-du-conclave-des-chefs-de-la-diplomatie-des-pays-musulmans La capitale nigérienne abrite, du 27 au 28 novembre 2020, les assises de la 47e session du Conseil des...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:36
issa-abdou-eleve-de-16-ans-nos-conditions-de-vie-sont-vraiment-precaires-sur-ce-site-qui-accueille-les-sinistres-des-inondations Dans le cadre de la célébration de l’édition 2020 de la Journée Mondiale de l’Enfance,  célébrée...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:22
lutte-contre-drogue-des-series-de-saisies-de-drogue-operees-a-l-interieur-du-pays-ces-deux-dernieres-semaines-police-nationale Les services de la police nationale ont procédés, ces deux dernières semaines, à une série de saisies...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...

Dans la même Rubrique

20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

20 novembre 2020
20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

Le 20 novembre de chaque année marque la journée mondiale de l’enfance. Cette journée vise à rappeler l’importance de garantir et faire respecter les droits de chaque enfant, aujourd’hui plus...

Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

22 octobre 2020
Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de l’Hôtel des Finances devant abriter tous les services relevant du Ministère des Finances érigé en plein...

Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

22 septembre 2020
Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds de la politique nigérienne, constitue à n’en point douter un évènement qui constitue un tournant majeur dans la...

L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

6 septembre 2020
L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

De la vision positive et égalitariste de l’homme, il se dégage une présomption d’aptitude à l’exercice du pouvoir par tous les hommes. Le style impersonnel introduit, illustré par l’emploi de...

Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

28 août 2020
Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

M. le président de la République, L’actualité brûlante dans notre sous-région, m’autorise à revenir sur votre élévation, le 11 Août 2020 à N’Djaména, à la dignité de Maréchal du Tchad,...

Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

26 août 2020
Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

En voici les raisons: Tout d’abord, certains Africains ont parfois pour habitude d’adopter des comportements et des attitudes que nous croyons acceptables, comme allant de soi, mais que les autres...