NITA Fond Site Web 675 x 240

Frontiere Niger Nigeria BIS

 Le poste frontalier entre le Niger et le Nigeria de Birnin Konni (Région de Tahoua)

Les autorités nigériennes de transition ont annoncé la réouverture, à partir de ce vendredi 22 mars 2024 à minuit, des frontières terrestres avec le Nigeria. Une décision qui va permettre la reprise officielle des échanges le long des 1.500 kms de frontières que se partagent les deux pays et qui étaient fermées depuis le 30 juillet dernier, au lendemain du coup d’Etat du CNSP du 26 juillet 2023.  La semaine dernière, le Nigeria avait déjà annoncé la réouverture de ses frontières avec le Niger dans le sillage de la levée des sanctions de la Cédéao.

  

Zeyna commission0

 

C’est un véritable ouf de soulagement pour les populations transfrontalières et aussi les opérateurs économiques des deux pays ! Le trafic et donc les échanges vont pouvoir reprendre de plus belle le long des 1500 kms de frontière entre le Niger et le Nigeria suite à l’annonce faite par les autorités nigériennes de la réouverture des frontières terrestres à compter de ce vendredi 22 mars 2024.

Dans un message radio, le Ministère de l’Intérieur a informé les  Gouverneurs des régions frontalières de « la réouverture de notre frontière terrestre avec la République fédérale du Nigeria ce vendredi 22/03/2024 à partir de zéro heure ». En conséquence, il leur a demandé de « prendre toutes les dispositions nécessaires pour renforcer le dispositif de contrôle à la rentrée et à la sortie au niveau des postes frontaliers ». Le ministère de l'Intérieur a également invité les  gouverneurs des régions de Diffa, Maradi, Tahoua, Dosso et Zinder [qui a été omis dans le texte, NDLR], de « renforcer la sécurité le long de la frontière avec le Nigéria ».

Le 13 mars dernier, Abuja avait déjà annoncé la réouverture de ses frontières avec le Niger, dans le sillage de la décision des chefs d’Etat de la Cédéao, prise lors du Sommet du 24 février,  de lever toutes les sanctions imposées au Niger suite aux évènements du 26 juillet 2023. Cependant, les autorités nigériennes de transition avaient décidé de maintenir la fermeture des frontières de leur coté jusqu’à cette décision qui entre en vigueur ce vendredi 22 mars.

La frontière terrestre entre le Niger et le Nigeria a été fermée depuis le 30 juillet 2023, suite aux sanctions prises par la Communauté économique des États de l'Afrique (Cédéao) contre le Niger, en réaction au coup d'État intervenu quatre jours plus tôt contre l'ancien président Mohamed Bazoum par les militaires du CNSP. Bien que les échanges se sont poursuivis de manière informelle, comme c’est assez fréquent entre les deux pays et malgré les risques, cette fermeture a beaucoup impacté le trafic entre les deux pays voisins. Depuis le début, des voix se sont élevés au Niger et surtout dans les Etats fédérés du nord Nigeria, pour plaider en faveur de la levée de cette mesure qui n’est pas la première du genre ces dernières années.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

1
Dioula
2 mois ya
Mieux vaut tard que jamais ! Ce refus de lever les barrières côté nigérien depuis que les Green Eagles ont levé les leurs était une très mauvaise idée basée sur une fierté qui n'avait aucun sens. Tant mieux pour les populations. Dans la vie courante, il faut savoir agir avec un esprit réfléchi et mettre de côté son égo. Vive l'Afrique unifiée !!!
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Derrick
2 mois ya
@Dioula, tu n'aimes pas ce pays plus que ceux qui en ont aujourd'hui la pleine et entiere responsabilite de gerer et proteger. Alors, contente toi d'apprecier leurs choix et leurs decisions et garde toi de les denigrer. Quand il fallait critiquer, denigrer, vous vous etiez tus toute honte bue car comme disait feu le General Robert Guei, la bouche qui mange ne parle pas. Allons seulement
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Kountché
2 mois ya
Si la hiérarchie militaire compte en son sein des citoyens exemplaires, ils ont cessé de l'être en ayant retourné les armes contre les institutions de la République. Aucun putsch n'est utile. Celui qui a renversé le gouvernement de Bazoum Mohamed ne le sera pas. Aimer sa patrie c'est lui demeurer loyal en toutes circonstances. Sakarci wohi !
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Dioula
2 mois ya
@Derrick Mais de quoi tu parles toi ???
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 mois ya
8) :-? Quand finalement TINUBU l'endormi , finalement sorti de sa torpeur et suit les pas de l'AES ...avec un message sans équivoque du genre ..
"Le Nigeria n’est pas le genre de pays qui succombe aux pressions'

What a good wake up !!! dira TOTO A DIT......mieux vaut tard que jamais .... Lorsque TOTO A DIT partage ...

Le Nigeria, l’une des plus grandes puissances économiques et démographiques de l’Afrique, correspond clairement au pas des pays de l’AES.

Le pays se rapproche de plus en plus de la Russie et fait savoir à qui veut l’entendre qu’il est libre de nouer des relations avec qui il veut.

C’est en effet, une posture qui rappelle celle des pays de l’AES à la suite de la venue au pouvoir des Militaires au Burkina Faso, au Mali et au Niger.

Les Dirigeants de ces trois pays ne cessent de montrer à chaque fois leur rapprochement grandiose avec la Russie qui s’avère être un ennemi des Occidentaux.
A suivre
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 mois ya
Suite 1

Ces derniers reprochent à Vladimir Poutine sa décision d’attaquer l’Ukraine et de faire durer les combats depuis plus de deux ans déjà.

Du 5 au 7 mars dernier, le ministre des Affaires étrangères du Nigeria, Yusuf Maitama Tuggar, a effectué une visite officielle à Moscou, la capitale de la Russie.

Durant son séjour sur le territoire russe, le chef de la diplomatie nigériane a accordé un entretien au média local Spoutnik.

Dans son discours, le Ministre des Affaires étrangères du Nigeria a sans hésiter fait savoir qu’ils sont libres de collaborer avec n’importe qui ; une position qui rappelle celle des pays de l’AES.

« Personne ne nous dicte ce que nous faisons » , at-il d’abord indiqué avant de poursuivre dans des termes plus explicites.

« Le Nigeria n’est pas le genre de pays qui succombe aux pressions » , a déclaré M. Tuggar.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 mois ya
Suite 2 et fin

« Nous sommes déterminés depuis notre création. Depuis que nous sommes devenus indépendants en 1960, nous avons rejoint le mouvement des non-alignés.
Nous faisons ce que nous pensons être bon pour nous en tant que pays, personne ne nous dicte ce que nous faisons » , a t-il conclu.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2089 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
533 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
331 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
366 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages