NITA Fond Site Web 675 x 240

Lancement strategie WaterAid 2023 2028 BIS3

L'hôtel Bravia de Niamey a servi de cadre, jeudi 4 mai 2023, à la cérémonie de lancement officielle de la deuxième Stratégie Pays 2023-2028 de WaterAid au Niger (WANI). Avec comme principale ambition de s'assurer que tout le monde et partout au Niger a accès à l'eau potable et à des toilettes décentes, la nouvelle stratégie vise à mobiliser quelques 1.301 milliards de francs CFA pour favoriser l'accès à des services Eau, Assainissement et Hygiène (EAH) durables, inclusifs et résilients au climat pour quelques 6,8 millions de personnes à travers des initiatives innovantes notamment dans le bassin du Goulbi N'Maradi.

Zeyna commission0

C'est le Secrétaire général du Ministère de l'Hydraulique et de l'Environnement, M. Moussa Maman, qui a présidé la cérémonie officielle en présence du Député national et Président du Réseau Parlementaire pour l'Eau et l'Assainissement, l'honorable Maman Rabiou Maina, du Directeur Pays de WaterAid Niger et chef de file des ONG du secteur de l'Eau et de l'Assainissement, M. Oumarou Hamani, du Secrétaire exécutif du Conseil national de l'Environnement et du Developpement Durable (CNEDD), M. Kamayé Maâzou, du Directeur exécutif de la Fondation NOOR de la Première Dame, M. Harou Oumarou, ainsi que du Président du Réseau des Journalistes du Réseau des Journalistes pour l'Eau et l'Assainissement (REJEA), M. Ousmane Dambadji, des Représentants des Partenaires techniques et financiers (PTF), des associations, des ONGs, du secteur privé et des organisations nationale et internationales partenaires. On notait également la présence exceptionnelle à l'évènement, des responsables et experts WASH du bureau régional de WaterAid Afrique de l'Ouest basé à Dakar, au Sénégal, ainsi que celle en ligne des différents bureaux de l'organisation dans la sous-région.

Lancement strategie WaterAid 2023 2028 BIS3

Une Stratégie ambitieuse pour l'accès à l'eau et à l'assainissement pour tous

Dans l'allocution introductive qu'il a prononcée à cette occasion, le Directeur pays est revenu sur la genèse de WaterAid qui a démarré ses activités au Niger en 2009 au Niger dans le cadre de sa politique d'extension géographique notamment en Afrique de l'Ouest. Après une phase pilote et expérimentale qui a pris fin en 2014 et dont les résultats ont été satisfaisants et concluants, a rappelé M. Oumarou Hamani, WaterAid a pris la décision et l'engagement historique sur la base du succès de la phase pilote de poursuivre son intervention en tant que Programme Pays plein avec une première stratégie 2016-2021 qui a pour cibles principales les populations pauvres et vulnérables vivant en milieu nomade, au niveau des iles ainsi que celles vivant le long du fleuve. De la mise en œuvre de cette 1ere stratégie et suite à son évaluation, le Directeur pays a mis en exergue trois (03) indicateurs clés de succès. Il s'agit du développement organisationnel de l'ONG internationale qui s'est traduit, entre autres, par l'augmentation du nombre de salariés qui a triplé de 2015 à 2021 ; l'accroissement progressif du budget annuel qui a doublé chaque année ainsi que le nombre de communes d'intervention qui a quadruplé passant de 5 à 20 sur la même période ce qui permet de toucher aujourd'hui plus de 2 millions de personnes. Le second indicateur, a-t-il poursuivi, est relatif au renforcement de son leadership en tant qu'ONG du secteur de l'eau et de l'assainissement (EHA) à travers la multiplication des alliances et des partenariats stratégiques pour renforcer les actions de plaidoyer et d'influence et qui ont permis à WaterAid Niger d'accéder au rang de chef de file des ONG du secteur dans le pays. Enfin, a-t-il relevé, le dernier indicateur clé de ce succès concerne l'amorce d'un changement au niveau des communautés elles-mêmes à travers le développement des initiatives d'intégration du secteur EHA avec d'autres secteurs sociaux de base, tels que la santé, l'éducation, et la prise en compte du changement climatique. "C'est fort de ces indicateurs et ce malgré le contexte difficile et les énormes défis, nous nous sommes engagés dans un processus d'élaboration d'une seconde Stratégie Pays 2023-2028", a indiqué M. Hamani qui a tenu, à juste titre et au nom de l'équipe de WaterAid Niger (WANI) à exprimer à l'ensemble des acteurs et des partenaires qui ont contribué à l'atteinte de ces résultats, sa gratitude pour leur soutien ainsi que leur  contribution tout au long des différents processus d'élaboration et de mise en œuvre de ces stratégies. Selon le Directeur pays de WaterAid Niger, "cette stratégie ambitieuse, élaborée en collaboration et avec la participation de l'ensemble des acteurs du secteur, vise à renforcer l'impact de l'ONG internationale et à accélérer la réalisation de sa vision globale d'un monde où tout un chacun, partout, a accès à l'eau potable, l'assainissement et l'hygiène". La cérémonie de lancement qui en constitue l'étape finale de ce processus et marque également le point de départ de notre nouvel engagement pour les cinq prochaines années, n'a pas manqué de souligner M. Oumarou Hamani qui a aussi saisi l'occasion pour lancer un appel à l'action et à l'engagement collectif pour l'atteindre des objectifs fixés.

Le secteur de l'Eau, l'Hydraulique et l'Assainissement (EHA), une priorité de premier plan pour les plus hautes autorités du Niger

En procédant au lancement officiel de la Stratégie, le Secrétaire général du ministère de l'Hydraulique et de l'Assainissement a, au nom du ministre Aadamou Mahaman, souhaité la chaleureuse bienvenue à la délégation de WaterAid venue spécialement de Dakar, ainsi qu'aux représentants des partenaires techniques et financiers qui ont bien voulu accepter de faire le déplacement de Niamey. "Qu'il me soit permis de saisir l'opportunité que m'offre cette tribune pour témoigner toute la gratitude du Gouvernement et du Peuple du Niger, à nos partenaires de développement qui œuvrent inlassablement à nos côtés dans le combat que nous menons contre la pauvreté en général et pour l'amélioration de l'accès des populations aux services d'eau, d'hygiène et d'assainissement en particulier", a déclaré M. Moussa Maman, qui a également profité de l'occasion pour mettre en exergue, "les efforts appréciables et remercier particulièrement l'ONG WATERAID pour l'efficacité dont elle a fait preuve dans le processus d'élaboration de cette stratégie pays".

C'est ainsi qu'il a rappelé l’impact des programmes et projets de développement mis en œuvre par WaterAid au Niger depuis son installation dans le pays en 2009.  "Des actions et initiatives qui ont permis de toucher les populations nomades et même insulaires à travers des approches innovantes et adaptées pour fournir des services d'eau, d'assainissement et d'hygiène au profit de ces communautés", a ajouté M. Moussa Maman qui s'est ensuite félicité de cet aboutissement satisfaisant du processus d'élaboration de sa nouvelle stratégie 2023-2028 depuis mai 2022 faisant suite au lancement de la stratégie mondiale 2022-2032 de WaterAid. "Il s'agit d'un processus marqué par des implications et consultations riches et appréciées par l'ensemble des acteurs, qui sont aujourd'hui ici dans cette salle pour soutenir et confirmer leur engagement à coté de WaterAid Niger dans cette nouvelle vision", a souligné le SG du ministère de l'Hydraulique et de l'Assainissement qui n'a pas manqué de relever particulièrement le fait que pour répondre aux défis du changement climatique et aux déficits de financement du secteur, d'ici à 2028, WaterAid Niger ambitionne de renforcer la résilience des services Eau, Assainissement et Hydraulique (EAH) dans le sous bassin de Goulbi N Maradi et d'accroître le financement du secteur EAH à hauteur de 70%, soit 1 301 milliards FCFA. "Comme vous le constatez, ces orientations stratégiques de WaterAid pour le secteur de l'eau et de l'assainissement cadrent parfaitement avec la volonté des plus hautes autorités du Niger, au premier rang desquelles, SEM BAZOUM MOHAMED, Président de la République et Chef de l'Etat qui fait de ce secteur un pilier fondamental pour le développement socioéconomique du pays", a-t-il fait remarquer avant de se réjouir de la tenue de l'atelier de lancement dont l'objectif est de "partager cette vision et aussi faire un appel à l'action à l'endroit de tous les acteurs pour une meilleure priorisation du financement du secteur de l'Eau Hygiène et l'assainissement". Le Secrétaire général du ministère de l'Hydraulique et de l'Assainissement, M. Moussa Maman a terminé son allocution en fondant l'espoir que la mise en œuvre de cette stratégie contribuera à la priorisation et le développement du secteur Eau, Hydraulique et Assainissement (EHA) au Niger.

Une vision et des initiatives pour l'accès universel à l'eau potable, à des toilettes correctes et à une bonne hygiène

Il convient de rappeler que le lancement de cette Stratégie Pays s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie mondiale 2022-2032 de WaterAid qui a été dévoilée en février 2022 et qui décrit la manière dont l'ONG internationale entend œuvrer pour un accès universel à l'eau potable, à des toilettes correctes et à une bonne hygiène. Au Niger, cette nouvelle stratégie ambitieuse, axée sur le changement systémique, vise à atteindre plusieurs principaux dont l'accès universel durable et sécurisé dans les zones géographiques ciblées ; l'eau, assainissement et hygiène (EAH) pour améliorer la santé publique ; la résilience aux changements climatiques et, un financement en qualité et en quantité.

L'accès aux services d'eau, d'hygiène et d'assainissement (EAH) reste, en effet, un défi majeur au Niger, malgré les efforts de l'État, des organisations non gouvernementales (ONG) et des associations avec seulement 49,6 % de la population a accès à l'eau potable de base. La situation est plus critique en milieu rural où seulement 1,8 % de la population a accès à l'eau potable, contre 48,8 % en milieu urbain. En 2021, seulement 10,9% de la population utilisait des installations d'assainissement de base, avec une prédominance de la défécation en plein air avec 58,8 %, selon l'Institut National de la Statistique, (INS). À cette situation, s'ajoutent les effets néfastes du changement climatique qui affectent la ressource en eau et la durabilité des services EAH. Par ailleurs, une analyse approfondie de la situation montre que le développement du secteur est possible à condition de lever un certain nombre de barrières, parmi lesquelles le sous- financement et la mauvaise gouvernance, le faible niveau de prise en compte du genre, la non-effectivité du transfert de compétence aux collectivités territoriales, la faible durabilité des infrastructures due aux effets du changement climatique. Le développement du secteur pourrait s'accélérer si les acteurs saisissaient certaines opportunités de manière adéquate.

Ainsi, pour insuffler une dynamique de changement dans le secteur eau, hygiène et assainissement, WaterAid Niger, avec l'appui de ses partenaires, se focalisera sur deux objectifs stratégiques : des services EAH résilients au changement climatique et le financement du secteur accru en qualité et en quantité. Plus précisément, il s'agira de mobiliser 1.301 milliards de francs CFA pour favoriser l'accès à des services EAH durables, inclusifs et résilients au climat pour 6,8 millions de personnes avec comme principaux résultats attendus, l'intégration adéquate de l'eau, l'assainissement et l'hygiène (EAH) dans les politiques, stratégies et cadres du climat (PNA, PROSEHA et CDN) et des services EAH résilients au climat, sensibles au genre et inclusifs dans le sous bassin Goulbi'N Maradi. La réalisation de ces objectifs s'appuiera fortement sur des approches et principes tels que le genre et l'inclusion, la modélisation, les principes « pollueur-payeur » et « préleveur- payeur » et le partenariat sera renforcé avec les autres acteurs pour plus de synergie et de complémentarité dans les moyens et méthodes d'intervention. Aussi, au regard de la situation sécuritaire du pays, il sera développé des mécanismes d'alerte et de repositionnement stratégique et opérationnel du Programme Pays au besoin. Afin dans le cadre cette nouvelle stratégie et pour accompagner les communes à assurer pleinement leur maîtrise d'ouvrage, il sera procédé au renforcement de leurs capacités avec un accent particulier sur l'innovation afin de leur permettre de disposer des modèles d'ouvrages résilients, sensibles au genre et inclusifs.Lancement strategie WaterAid 2023 2028 BIS3Lancement strategie WaterAid 2023 2028 BIS3

A.K. Moumouni (actuniger.com)



Commentaires

0
TOTO A DIT
1 année ya
Le B
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2539 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
563 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
356 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
500 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
390 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
379 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages