NITA Fond Site Web 675 x 240

reunion cadre national concertation

La 4e réunion du Cadre National de Concertation sur la Finance Inclusive (CNCFI) au Niger au titre de l’année 2022 a ouvert ses travaux, hier lundi 12 décembre 2022 à l’Hôtel Bravia de Niamey sous le thème « Perspectives de suivi du marché de la finance inclusive au Niger ». Organisé par le Secrétariat Exécutif de la Stratégie Nationale de la Finance Inclusive (SE-SNFI) en partenariat avec United Nation Capital Development Fund (UNCDF), la ceremonie d’ouverture des travaux de cette quatrième réunion a été placée sous la présidence du Secrétaire général du Ministère des Fiance, M. Boukari Mamane, par ailleurs président dudit Cadre.

Zeyna commission0

Des Représentants du Fonds d’Equipement des Nations Unies (UNCDF), de la Direction nationale de la BECEAO, de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP), les Secrétaires Exécutifs de la Stratégie nationale de la Finance Inclusive, du FONAP, de l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers, de l’ARSM, les membres du CNCFI et plusieurs autres invités ont pris part à l’ouverture de cette rencontre.

En ouvrant les travaux, le SG du ministère des Finances a tout d’abord souhaité la bienvenue à toutes les personnalités ayant répondu présentes à la réunion avant de rappeler qu’au cours de la précédente réunion qui s’est tenue le jeudi, 25 août 2022, la plénière a examiné et adopté les remarquables travaux effectués au sein du Groupe de Travail sur la Règlementation et les Incitations (GTRI) et du Groupe de Travail  sur l’Innovation et la Finance Numérique (GTIFN) portant respectivement sur les thèmes de « l’Interopérabilité des Services Financiers Numériques » et de « l’Education Financière Numérique ».

D’après Boukari Mamane, la présente réunion est une suite logique de la précédente afin de suivre et amender les présentations sur lesquelles ont travaillé le GTRI et celui de Suivi du Marché et des Acteurs (GTSMA). Les deux présentations ont porté sur les thèmes suivants : « insuffisances liées au Développement de la Finance Islamique » et « Suivi du Marché et Coordination des Acteurs de la SNFI ».

Le SG du Ministère des Finances a, enfin, exhorté les participants « à suivre avec la plus grande attention lesdites présentations qui se voudraient interactives, aux fins de relever des recommandations très pertinentes de nature à améliorer l’exercice de la finance islamique d’une part et d’autre part, les mécanismes de suivi de marché et acteurs de l’écosystème de la finance inclusive ».

En rappel, la deuxième réunion du GTRI portant sur les insuffisances liées au développement de la finance islamique a eu lieu le 2 novembre 2022 dans les locaux du Secrétariat Exécutif de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SE-SNFI).

Sur les points qui ont été débattus au cours de ladite réunion, il ressort que la finance islamique comporte certains défis qu’il faut absolument relever. Il s’agit des défis d’ordre juridique et fiscal nés des insuffisances du cadre réglementaire et fiscal qui régit l’activité de la finance islamique. En effet, depuis la publication des instructions de la BCEAO en 2018 notamment les instructions n°002-03-2018 et N°003-03-2018 pour les banques et les SFD et du règlement n°003/CIMA/PCMA/PCE/2019 du 10 octobre 2019 de la CIMA pour les compagnies d’assurance, il n’y a pas eu d’autres dispositions règlementaires concernant cette activité, expliquent les participants à la réunion.

D’autres défis qui sont, pour leur part, d’ordre social ont été relevés par les travaux du GTRI. Ces défis sont liés à la mentalité de la population qui, jusqu’alors, se méfie du système bancaire de façon général du fait des multiples crises systémiques et/ou institutionnelle vécues au Niger.

Deux réunions ont été tenues par le GTSMA, réunions au cours desquelles il s’est penché sur l’exploitation du thème « Suivi du Marché et Coordination des Acteurs de la SNFI » afin d’obtenir des résultats satisfaisants et pertinents.

Au cours des deux réunions, le GTSMA a convenu que le travail doit se faire dans le cadre d’une étude conduite par le groupe lui-même ou confiée à un consultant. Il a, par ailleurs, retenu que cette étude peut aussi se faire en sous-traitance sous la coordination du groupe en ciblant trois à quatre régions.

Pour se faire, il a élaboré un questionnaire de conduite de ladite étude et un devis estimatif. Les jeunes, les femmes et le monde rural intéressés par les services en constituent les populations cibles.

Pour ce qui est de l’étude de l’environnement, celle-ci consistera à analyser les facteurs susceptibles d’influencer le marché comme la règlementation applicable ou tout autre élément pouvant l’impacter.

Il faut souligner que le CNCFI est un Cadre National de Concertation qui opère avec toutes les parties prenantes de l’écosystème de l’inclusion financière afin d’identifier les obstacles à l’Inclusion Financière au Niger et d’y apporter des solutions durables. Il aide le Niger à aborder de manière transversale les problématiques liées à l’inclusion financière et au développement de la finance digitale, afin d’y apporter des réponses socioéconomiques concertées.

Bassirou Baki (actuniger.com)



Commentaires

0
TOTO A DIT
1 année ya
Nonobstant les difficult
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
Suite
et des comp
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1660 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
305 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
337 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
345 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages