jeudi 9 février 2023

3578 lecteurs en ligne -

fraren

Enseignement supérieur : LUCAS University enrichi son offre de formation avec l’introduction du coding

Point de presse PDG Lucas University

Le PDG de Leaders Universities and Colleges of Applied Sciences (LUCAS University), Pr Toufik Tasso, a animé une conférence de presse hier, vendredi 9 décembre 2022 dans les locaux du campus de Niamey de ladite université installée au Niger depuis fin 2018. Cette sortie médiatique a pour objectif de porter à la connaissance de l’opinion publique nationale de l’introduction, dès le mois de janvier 2023, d’une nouvelle filière dédiée au codage.

Le coding est devenu aujourd'hui, le métier d'avenir pour beaucoup des professionnels, spécialisés dans le secteur de la technologie.  En plus d’être un métier qu’on peut faire à distance, le coding a un autre avantage, celui de créer sa propre entreprise et s’auto-employer en cette heure de crise d’emploi à la fonction publique.

En cette ère de digitalisation, les diplômés en codage peuvent créer plusieurs choses à l’instar des start-ups qui sont basées sur de la technologie de type web application, le type mobile application, service à distance, service au transport, service d'alimentation, de shopping…

Face à la demande croissante du marché de l’emploi dans ce secteur en Afrique et au Niger, LUCAS University dans sa politique de faciliter la tâche à ceux qui décident d’apprendre ce métier de l’avenir, va ouvrir dès le mois de Janvier 2023, une filière dédiée au codage grâce à son nouveau partenariat avec 3W Academy. 

A cet effet, deux cycles seront ouverts, un long cycle allant jusqu'à 3 ans et un cycle court de sept 7(mois) pour préparer les étudiants à devenir des codeurs professionnels. A l’issue de la formation, les apprenants deviendront des experts en matière de la robotique, l'intelligence artificielle et dans plusieurs autres programmes qui permettent de toucher toutes les dimensions nouvelles du monde Big Data, Data science.

En plus de ces deux cycles, LUCAS UNIVESITY dispose également des formations de courtes durées au profit des personnels d’entreprises avec des programmes n’excédant pas dix (10) jours. Les cours dispensés sont : l’apprentissage des  langues, la communication, l’informatique, bureautique, comptabilité, et finance etc...

LUCAS UNIVERSITY, c’est aussi une formation à distance car l’école forme des étudiants qui vivent dans des régions lointaines du campus et qui ne peuvent pas se déplacer pour certaines raisons.

LUCAS University se différencie des autres écoles de formations ou autres établissements de la place, par son coté bilingue et professionnalisant. Les formations de Lucas au Niger sont, pour le moment, dispensées dans trois domaines principaux à savoir la gestion et le management ; l'informatique ; et l'hôtellerie et le tourisme. Dans ces différents domaines, les offres de formations sont de niveau licence et master, ainsi que le niveau BTS et dans certains pays dont le Niger, il s’agit de formations qui donnent accès à des diplômes nigériens et des diplômes français certifiés. 

Un temple de savoir pour toutes les bourses

En plus des formations de qualité qu’elle offre, LUCAS UNIVERSITY se distingue par son volet social. Pour ce qui est de la scolarité, l’université dispose de trois niveaux : La scolarité normale, celle qu'une famille aisée peut payer, celle qui entreprise qui envoie ses cadres en formation peux payer.

La scolarité aidée: Qui s'adresse aux gens d'un niveau financier modeste. Pour bénéficier de cette scolarité, l'étudiant fait une demande d'aide financière qui est étudiée pour s'assurer que l'étudiant a vraiment besoin de cette aide.

Une scolarité exceptionnellement aidée : Qui s'adresse aux personnes de milieu vraiment très modeste.

En plus de cela, on a créé un système de bourse depuis l'année dernière qui permet à des étudiants finalement de profiter de leur excellence et de mettre en avant leur problème financier.

Un partenariat avec plusieurs universités de renommées internationales

Avec ses 170 ans d’existence, le groupe LUCAS UNIVERSITY a tissé un large réseau de partenariat avec des universités à travers le monde.

L’institution est partenaire avec les établissements étrangers, tels que : Griffith College en Irlande, MyDigitalSchool et MBway en France, et tout nouvellement avec 3W Academy qui est une école supérieure spécialisée dans tout ce qui est développement Web et Mobile.

Le Groupe LUCAS qui a une vision panafricaine est aujourd’hui présent dans 4 pays d'Afrique : le Ghana (premier campus à voir le jour), le Togo, le Niger  et le Mali depuis fin 2019.

AbdoulKarim (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

+2 #1 TOTO A DIT 11-12-2022 00:56
Quand en guise de dite célébration du 11 Décembre, le Capitaine IbrahimTraore dit ..... "Notre indépendance n’est pas acquise, parce que nos terres sont occupées."
et que TOTO A DIT partage, es-tu obligé de continuer ?


Dimanche 11 décembre 2022 est la date d’anniversaire de l’indépendance du Burkina. A cette occasion, le président de la transition au pays des Hommes intégrés, le capitaine Ibrahim Traoré s’est adressé au peuple burkinabè, ce samedi 10 décembre. Pour le capitaine Traoré, l’heure n’est pas à la fête mais au combat pour la libération du pays. « Le combat pour l’indépendance totale a commencé », a-t-il dit invitant les Burkinabè à un changement de comportement.

« Chers compatriotes, peuple combattant du Burkina Faso, de l’intérieur et de la Diaspora,
11 décembre 2022. Cette date marque le 62è anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. Je n’irai pas vous faire un discours cette année, parce que l’heure n’est pas à la fête. Notre indépendance n’est pas acquise, parce que nos terres sont occupées. Notre économie est balbutiante et nos mains sont liées. Voilà pourquoi, je tenais à m’adresser à vous à travers ce petit message dans ces moments précis.

Il y a quelques semaines de cela, le destin du pays changeait le 30 septembre. Nous disions que nous sommes révoltés, et aujourd’hui date anniversaire de la fête de l’indépendance, nous sommes encore plus révoltés.
A suivre
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 TOTO A DIT 11-12-2022 00:59
Suite 1
Le combat pour l’indépendance totale a commencé, il y a quelques semaines de cela. Et ce combat passe nécessairement par les armes, mais aussi par nos valeurs, nos comportements, le redressement de notre économie. La bataille contre l’ennemi qui occupe nos terres est en train de commencer. Cette bataille est à son préambule.

C’est le lieu pour moi donc de féliciter les unités engagées pour les premières actions terrestres et aériennes; les encourager pour le don de soi, le sacrifice, et tout ce qu’ils donnent pour cette nation. Aux unités encore engagées, il y a de cela quelques mois, sinon, plusieurs mois, qui tiennent encore bon sur le terrain, je leur réitère encore mes félicitations. Aux forces vives de la Nation, nous disons merci pour l’appel que nous avons pu faire à l’égard de toute la population. Cet appel a été entendu, et c’est le lieu pour moi de féliciter tout le monde pour l’engagement, notamment pour les VDP et aussi pour l’accompagnement de l’armée.

Les ravitaillements qui ont suivi ces derniers jours, je puis vous rassurer que nous avons été comblés par des Burkinabè qui ont accepté nous donner leurs camions pour aller ravitailler des Burkinabè. Cela témoigne que la solidarité est en train de naître. C’est tout ce que nous demandons.

Pour l’encadrement et la formation des VDP, nous avons reçu des dons de toutes natures allant des vivres aux équipements,
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 TOTO A DIT 11-12-2022 01:02
Suite 2
aux travaux d’infrastructures. Nous disons merci à ce peuple qui commence à se souder, qui commence à être solidaire pour cette bataille. Nous en avons besoin et merci encore.

Aux Burkinabè de la diaspora, nous disons merci pour toutes les contributions en nature et en espèces. D’ailleurs, nous avons rencontré les partenaires sociaux dans ce sens pour encore demander plus de sacrifice aux Burkinabè afin que cette lutte soit menée par les Burkinabè pour libérer les terres du Burkina Faso. Ce message, nous tenions à le passer, pour encore dire merci à tous les peuples qui se battent, merci à tous ceux qui nous accompagnent, qu’ils soient Burkinabè ou non Burkinabè. A ce jour donc, nous n’allons pas fêter parce que le combat qui est engagé, doit contribuer à ce que notre indépendance soit totale.

Sur ce, j’appelle tous les Burkinabè à un changement de comportement, à revoir nos valeurs, parce que cette bataille pour l’indépendance totale passe par la guerre que nous menons par les armes. Mais je le disais tantôt, par l’économie également.
Cette bataille du côté économique passe forcément par la lutte contre la corruption. Cette lutte également est enclenchée.
Notre lutte ne s’arrêtera que lorsque tous les enfants du Burkina Faso mangeront à leur faim et dormiront tranquillement dans leur pays. Nous nous sommes engagés pour cela et ce combat, nous allons le mener.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 TOTO A DIT 11-12-2022 01:04
Suite 3 et fin

Notre espoir est encore plus grand. Nous ne doutons aucunement de ce qui va se passer et de l’avenir de cette bataille.
Restez confiants, restez soudés, restez mobilisés derrière les forces de défense et de sécurité, restez soudés et mobilisés derrière nos vaillants VDP, et l’espoir est permis, parce que nous ne lâcherons pas, nous irons jusqu’au bout de ce combat pour l’indépendance totale de notre patrie.

Merci à vous, chers compatriotes.

Je ne saurai terminer mes propos sans souhaiter prompt rétablissement à toutes les victimes, tous les blessés de cette barbarie et prier encore que les âmes des défunts reposent en paix.
Merci chers compatriotes.

La patrie ou la mort, nous vaincrons.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Loozap 11-12-2022 01:23
Ce programme va être d'un grand soutien pour les jeunes diplômés
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 Emile 11-12-2022 07:53
TOTO LE TAMBOUR :P :P :P
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 TOTO A DIT 11-12-2022 09:36
Citation en provenance du commentaire précédent de Emile :
TOTO LE TAMBOUR :P :P :P

TOTO A DIT vu comme un tambour , pour transmettre le son , quel compliment!

Le tambour ou kalangou ou dondon n'est il pas d'essence africaine ?

Ya pas drah at this end..
Ou ton papa t'a t il dit que le tambour est français ? LAH!! :P

Rien à redire la mule , le BOURRICOT NAIN ALBINOS avec ta tête de lard.

Quelle perte de temps avec ce pygmée HOMONCULIS d' ITTÉ.. :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 TOTO A DIT 11-12-2022 10:08
:-* 8) Bout de singe d'avorton de homoncule de frenchie d'Itté, tiens toi le pour dit , TOTO A DIT est loin d'être son frère MAIKOUL JODI qui avait raté l'occasion de te faire avaler ton dentier de bourricot ..... 8) :-*
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 TOTO A DIT 11-12-2022 11:45
:sigh: :roll: TOTO A DIT se demande et vous demande ,cette institution tertiaire appelée LUCAS UNIVERSITY avec ses modules de CODEMENT et ses trois domaines principaux que sont la gestion , le management et l'informatique ....donne t elle ses cours FISSABIDILAHI ... CADEAU pour les enfants pauvres de parents pauvres à majorité paysanne qui sont incapables d'inscrire leurs enfants abandonnés même dans les écoles privées locales faute de moyens financiers car les roitelets qui mal gouvernent ont leur progéniture envoyée dans les Universités étrangères avec l'argent volée des contribuables ...

C'est dire , les écoles publiques Nigeriennes peuvent siffler autant qu'elles veulent , faire la grève toute l'année académique si elles aspirent c'est le cadet de souci de ces têtes de merde , car leurs enfants ne sont pas concernés parce qu'edudiant à l'extérieur avec l'argent soudain volé des deniers des contribuables ... Quand les enfants des pauvres sont entrain de siffler et sécher les classes ...

QUI PERD ?

A QUI LA FAUTE ?

Continuer à jeûner et prier pour vos 3 JOURS rituels , ces chenapans de voleurs vont arrêter de voler, le jour où le poisson marchera dans le village .. :D :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com