dimanche 4 décembre 2022

2804 lecteurs en ligne -

fraren

Maradi : plusieurs étudiants interpellés après avoir tenté de perturber la cérémonie du Conseil fédéral du Pnds Tarayya

manifestation maradi 22 10 2022

Plusieurs étudiants de l'Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi (UDDM) ont été interpellés ce samedi 22 Octobre 2022 après avoir envahi ce matin aux environs de 11h30, la salle ou se tient le Conseil fédéral du Pnds Tarayya. Les étudiants de l’Université de Maradi qui protestent depuis quelques jours contre le transfert de la faculté de la pharmacie vers Niamey, ont profité de l’arrivée des responsables du parti rose dont le Haut représentant du Président de la République, Foumakoye Gado, Kalla Ankourao pour faire irruption dans la salle et crier leur slogan « Vive l’USN », perturbant ainsi les travaux en cours.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Les elements de forces de l’ordre présents sur les lieux ont évacué les manifestants qui n 'avaient pas eu d'autres choix que de se rendre, ces derniers ont par la suite été conduits au commissariat.

Peu après cet incident, d'autres étudiants ont barricadé certaines artères de la ville de Maradi où ils ont également brûlé des pneus pour obstruer la circulation routière. La police a dû faire usage de gaz lacrymogène pour les disperser. Plusieurs responsables des structures dirigeantes des étudiants ont été interpellés dont : le SG de l’UENUN, le  SCAS et le SG de la caso…. Présentement l'Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi (UDDM) et une annexe des étudiants sont sous surveillance policière.

Les travaux du conseil fédéral du PNDS TARAYYA ont repris et se poursuivent présentement.

manifestation maradi BIS5manifestation maradi BIS5manifestation maradi BIS5

Hier, dans une note en date du 21 Octobre 2022, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Ph.D.Mamoudou DJIBO, avait instruit les Directeurs des CROU d'Agadez, Diffa, Dosso, Niamey, Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder de suspendre les prestations sociales.

« Face à l'entêtement persistant des étudiants de l'UDDM de boycotter les activités académiques, je vous instruis de suspendre les prestations relatives à la restauration et au transport d'étudiants si leur mouvement de boycott devait durer 24h encore », a écrit le ministre.

(actuniger.com)

.

Commentaires  

+3 #1 Hermano 22-10-2022 18:59
« Face à l'entêtement persistant des étudiants de l'UDDM de boycotter les activités académiques, je vous instruis de suspendre les prestations relatives à la restauration et au transport d'étudiants si leur mouvement de boycott devait durer 24h encore », a écrit le ministre.

Quelle bassesse de la part d'un rat qui a profite de l’école publique pour se hisser la ou il est aujourd'hui pour prendre des décisions aussi lâches et inhumaines. Honte a toi
Aux etudiants, ne lachez rien. Ne faites pas comme les laquais de politiciens et de syndicalistes qui ont troque leur dignite contre quelques billets de banque voles aux creve la faim de ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Tom 22-10-2022 19:03
Tout ce qui tourne autour de la case, finit dans la case. Le jour de la grande colère n'est plus loin.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Loozap 22-10-2022 22:24
Ils le font pour une raison c'est ça qu'il faut essayer de comprendre pour arranger les choses
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 TOTO A DIT 22-10-2022 23:46
A admettre même que ces étudiants aient fait irruption à cette réunion de devenus milliardaires socialistes auparavant moisis ....en proférant ou criant " VIVE L'USN !!!!

En fallait il pour si peu pour arrêter ces étudiants remontés et dépités ?

N'en fallait il pas plus tactiquement leur faire comprendre de la sympathie de leurs doléances et préoccupations ,les prendre en considération même si le cadre choisi , n'est peut être pas approprié et transmettre leurs plaintes à qui de droit ou instances appropriées .... En fait descalader la situation et tension .

En procédant ainsi par exemple , il n'y aura point d'intervention de la police rose aux ordres , encore moins d'interpellation .

Et les autres camarades étudiants n'auraient point intervenus dans les rues en brûlant des pneux ....
Et ce que TOTO A DIT dit et opine n'engage que lui et ne demande personne d'être en agrément avec lui ....

Cette sortie d'instruction de Mamoudou DJIBO est simplement déplacée, il semble avoir oublié cette portion de sa vie quand il était élève et étudiant dans des cadres d'education publique où les élèves à son temps , ne manquaient de rien , ne revendiquaient pas pour des satisfactions primaires du manger et amélioration de condition d'étude ....

HABA MAMOUDOU , tu sembles avoir oublié ta vie d'école normale : HEY LA VIE !
Les gens changent DEY.. et oublient leurs propres vécus du passé....
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 TOTO A DIT 23-10-2022 00:04
:D :lol: Mais avec ces socialistes roses réfléchissant par leur a n u s , que d'autres esperer ...' ils pensent que c'est l'usage de la force qui règle tout ...
Et à ces policiers qui ne savent rien faire que lancer des gas lacrymogènes payés par l'argent des contribuables sur justement des contribuables et paisibles citoyens qui ne font que revendiquer leurs droits , en place de bomber la poitrine en VILLE dans vos pick up , Pourquoi n'allez vous pas démontrer vos forceps face aux terroristes et lancer des gas lacrymogènes plus utiles sur eux ....

Ou bien c'est en ville , vous voulez jouer au RAMBO .....

TOTO A DIT vous attend au front .!!! :P :P :P

Ce que TOTO A DIT ne comprend pas , ces policiers surtout dans les pays FRANCOCONS , au lieu de jouer une POLICE DE PROXIMITÉ avec la population , s'ils ne sont pas entraîn de racketter les citoyens au carrefour publique , arrêtent en pleine journée des citoyens et les ramenant à leurs postes moyennant le paiement d'argent variant de 4000 à 24000 fca et si ces pauvres contribuables n'ont pas d'argent ils peuvent faire jusqu'à quelques jours au poste de police ..
TOTO A DIT n'invente rien et demande aux dites associations de droit de l'homme, les médias privés de faire des enquêtes et reportages sur ces arrêts arbitraires de contribuables en pleine journée sans commettre aucune turpitude , peut être leur tort d'être ANALPHABÈTES.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 TOTO A DIT 23-10-2022 00:08
:-x :-x TOTO A DIT dit Ooooo avec le spectre du terrorisme planant sur le SAHELISTAN.... pourquoi ne pas militariser la police ...qui ne sait rien faire que racquetter et lancer gas lacrymogènes sur des innocents contribuables ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 TOTO A DIT 23-10-2022 06:48
FAMIWOOO du Niger !!!!

TOTO A DIT se demande et vous demande ....

Une question et une seule seule !!!

Quand de la lecture de cet article ...A moins pour TOTO A DIT d'avoir mal lu!!!! (Ne lui en voulez pas , il n'est qu'un simple analphabere)
TOTO A DIT a cru lire....
Les étudiants de l’Université de Maradi qui protestent depuis quelques jours ..... ont profité de l’arrivée des responsables du parti rose DONT LE HAUT RESPONSABLE DU ( faussaire rajout de TOTO A DIT) PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, , Foumakoye Gado, .. pour faire irruption dans la salle et crier leur slogan ..Vive l’USN !!!!



A moins aussi que la personne Gado ne prime sur la fonction ,une exception. ...
La Construction du Niger ne stipule t elle que ...
"Le Président de la République est au-dessus des partis politiques. Il est garant de l'indépendance nationale,....., du respect de la Constitution,"

si tel est le cas , Gado était-il parti en tant que Représentant du dudit "Président" pout que mention de son titre soit faite ou en simple acteur de Parti rose ?

Si ces policiers ont agi en terrorisant les étudiants parce que ces poulets estiment que le coursier ou facteur du "Président" soit présent, et il faut réprimer .. sont-ils guidés par l'esprit constitutionne l?

A suivre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 HALADOU HACHIMOU 23-10-2022 06:50
La répression violente des manifestations et la division sournoise des Nigériens sont des tendances inquiétantes dans notre pays. Elles témoignent de la nervosité croissante des pouvoirs dictatoriaux africains et de leur sponsor français face à la montée des revendications de la jeunesse combattante africaine.

Le récent montage d'un groupuscule de nervis à qui on a donné pour premier objectif de s'opposer à d'autres Nigériens montre clairement que nous risquons de sombrer dans la polarisation violente si nous ne réagissons pendant qu'il est encore temps. Tout indique que le nouveau proconsul français au Niger entend utiliser des méthodes fascistes pour opposer les Nigériens les uns aux autres. Nous devons donc nous mobiliser pour exiger le départ de cet ambassadeur fasciste avant qu'il ne plonge notre pays dans un bain de sang. Tous les ambassadeurs français que nous avons connus dans ce pays étaient certes, de bons serviteurs du néocolonialisme, mais aussi parfois des personnes qui avaient de l'empathie et une réelle admiration pour nous. Ils se sont rarement montrés hostiles et n'ont presque jamais posé d'acte tendant à envenimer les rapports entre Nigériens. Monsieur Sylvain Itte par contre n'a même pas attendu deux semaines pour se signaler par des actes inamicaux et des propos xénophobes et négrophobes sur les réseaux sociaux. SI MONSIEUR SYLVAIN ITTE NE VEUT PAS DE NOUS CHEZ LUI, NOUS NE VOULONS PAS DE LUI CHEZ NOUS!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 TOTO A DIT 23-10-2022 06:54
Suite et fin

Est ce à dire et comprendre que cet haur Représentant du "Président " se révèle présent à toutes les réunions similaires des différents partis du Niger ?

En novice et analphabète,si des Spécialistes pouvaient éclairer,TOTO A DIT saurait gré Ooooo!!!
La persomme prime t elle la fonction ou l'inverse ?
Quand TOTO A DIT se la Fonction prime le grade dans le corps habillé....

De ces frottements estudiantins et policiers ....combien d'étudiants sont blessés, interpelés ?
GAREZ LÀ ! TOTO A DIT descend ici !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 TOTO A DIT 23-10-2022 07:27
Citation en provenance du commentaire précédent de HALADOU HACHIMOU :

Nous devons donc nous mobiliser pour exiger le départ de cet ambassadeur fasciste avant qu'il ne plonge notre pays dans un bain de sang. Ils se sont rarement montrés hostiles et n'ont presque jamais posé d'acte tendant à envenimer les rapports entre Nigériens. ...Monsieur Sylvain Itte par contre n'a même pas attendu deux semaines pour se signaler par des actes inamicaux et des propos xénophobes et négrophobes sur les réseaux sociaux. SI MONSIEUR SYLVAIN ITTE NE VEUT PAS DE NOUS CHEZ LUI, NOUS NE VOULONS PAS DE LUI CHEZ NOUS!


AH!!! SYLVAIN ITTÉ !!!!

TOTO A DIT dit avec sa tête de CHOUX , on dirait CHOUX ....
Avec sa masturbation intellectuelle du genre le Niger est sous développé, il fait quoi comme ambassadeur dans pays sous développé justement .... : ITTÉ !!!
IL FAUT DEBARASSER LE PLANCHER !!!

GET THE F U C K OUT OF NIGER !!

As a bad hat, you are unwelcomed...: ALLEZ OUSSTT! OUSSTTT !


Que les Africains s'entendent pour les
declarer PERSONA NON GRATA ,leur junte française et agents d'ambassade , des espions en puissance partout en Afrique..

La Règle de la réciprocité ...de la même façon ils ont déclaré NATHALIE YAMB , MAIKOUL ZODI. ..persona non grata , interdits de séjour en France comme bien avant eux Aminata Traoré, l'autre soeur
Africaine qui fut interdite de séjour en France entre 2011 et 2012..
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Zoom 23-10-2022 08:21
Ne comptez pas sur les laquais qui commandent ce pays et encore moins sur ces lâches et hypocrites syndicalistes aux discours changeants pour restaurer la dignite du Niger et de son peuple gravement entache par le maudit issoufou et son avatar bazoum. Le Niger a sombre au fond du trou et le prix a payer pour le faire remonter est enorme. La question est de savoir si les nigeriens sont prets a payer ce prix?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Blackmarket 24-10-2022 14:18
La violence est le seul langage que l'élite comprenne... :-?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com