dimanche 4 décembre 2022

2908 lecteurs en ligne -

fraren

Augmentation du prix du gasoil au Niger : le Président Bazoum rencontre les centrales syndicales et la société civile

Rencontre Bazoum et centrales syndicales

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a rencontré, ce samedi 6 août 2022, au Palais de la Présidence, successivement, les centrales syndicales et la société civile du Niger, sur l’augmentation, depuis le 1er août dernier, du prix du litre de gasoil à la pompe. Lors de cette rencontre qui s’est déroulée en présence de plusieurs membres du Gouvernement, le Président de la République a donné aux responsables de ces organisations, des explications sur les raisons fondamentales de cette hausse.
 

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 
Cette augmentation du prix du gasoil à la pompe est une alternative pour ne pas augmenter le prix du KW/H, du gaz et du super à la pompe. A l’occasion de cette hausse, le Chef de l’Etat a ainsi jugé nécessaire et utile d’échanger avec les responsables des organisations de la société civile et des syndicats, pour qu’ils comprennent le sens de la mesure qui vient d’être prise.

‘’C'est Suite à la déclaration de l'ITN, rendue publique le 4 Août concernant l'augmentation du prix du gas-oil que le Président de la République a bien voulu nous rencontrer’’ a déclaré M. Hamidou Seybou, porte-parole de l’intersyndicale des travailleurs du Niger (ITN) à la presse au sortir de la rencontre avec le Président de la République. 

M. Hamidou d’ajouter que ‘’nous avons parlé essentiellement de ce sujet. Le Président de la République, assisté des membres du Gouvernement, nous a donné pas mal d'explications sur ce qui a motivé fondamentalement ce rehaussement du litre du gas-oil et un tas d'informations qui vont nous permettre d'aller digérer et éventuellement nous adresser à nos camarades travailleurs par rapport à tout ce que nous avons eu comme informations’’. 

Pour le porte-parole de l’ITN, quand quelqu'un vous dit ‘’je vais vous donner des explications par rapport à ce que je fais, vous n'avez d'autres alternatives que de l'écouter, de noter et d'aller analyser et après analyse, peut-être nous reviendrons avec notre position par rapport à cela’’.

Quant au Secrétaire Général de la confédération démocratique des travailleurs du Niger (CDTN), c’est suite à la déclaration de presse rendue publique le 2 Août dernier, dans laquelle ‘’nous avions fustigé l'augmentation du prix à la pompe du gas-oil, et que c'est à cette occasion que le Président de la République a souhaité rencontrer les centrales syndicales représentatives pour discuter avec elles sur les raisons qui ont amené le gouvernement à augmenter le prix à la pompe du gas-oil’’. 

A l'occasion de cette rencontre, a souligné M. Djibrilla Idrissa, le Président de la République a donné ‘’les raisons techniques pour lesquelles le prix du gas-oil a été augmenté, et que c'est une alternative pour ne pas augmenter le prix du KW, du gaz et aussi du Super à la pompe’’.

 ‘’Il a aussi expliqué que le gouvernement a été contraint de prendre cette mesure. Donc nous l’avons écouté, nous lui avons aussi posé l'autre alternative, c'est à dire que le pouvoir d'achat des travailleurs n'a pas augmenté depuis plusieurs années et que notre pays a le plus petit SMIG dans la sous-région. Et compte tenu des conséquences de l'augmentation du prix du gas-oil sur les Prix des produits de première nécessité, du transport, des gros porteurs et même les industries qui utilisent le gas-oil’’ a-t-il indiqué avant d’ajouter que ‘’nous lui avons dit que notre réaction en tant qu'organisation syndicale, c'est notre inquiétude par rapport à l'augmentation des prix des produits de première nécessité et même celui des services’’. 

‘’Il nous a rassurés que, en ce qui concerne les transporteurs, ils sont en discussion avec eux, les syndicats des transporteurs voyageurs et des marchandises pour qu'il n’y ait pas augmentation des prix. De part et d’autre, chaque partie a donné ses raisons’’ a-t-il poursuivi.

En terme d'informations, le SG de la CDTN, s’est dit ‘’satisfait de cette rencontre avec le Président de la République, car nous avons eu des informations que nous ignorons avant mais en terme d'impacts, nous attendons voir les mesures que le gouvernement va prendre pour que les impacts ne soient pas néfastes pour nous, consommateurs nigériens’’.

Ces rencontres avec les différentes structures s’inscrivent dans le cadre de la volonté du Président de la République de maintenir la situation d’apaisement et de quiétude sociale au Niger.

Avec ANP

 

.

Commentaires  

+4 #1 Yaou Salou 06-08-2022 23:05
C'était encore plus responsable de faire cette concertation avant toute décision d'augmentation..
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Abass Amadou Banizoumbou 06-08-2022 23:31
Cette rencontre aurait dû avoir lieu bien avant la hausse du prix du litre de gas oil.Les gens allaient donner leurs avis dont on doit impérativement tenir compte.
Vous ne devez pas prendre de façon unilatérale une mesure et vouloir que les gens vous comprennent.
On parle de risque de hausse du prix de l 'electricité,du gaz et de je ne sais quoi encore.A t-on un temps soit peu pense aux répercussions sur les coûts de transport,sur la hausse des prix des produits de première nécessité qui sont déjà inabordables sur le marché.Se soucis-t-on vraiment du bas peuple ?
Ces syndicalistes et autres de la société civile ne feront qu'acquiesser dès lors qu'ils auront pris les rafraîchissements et leurs esprits rafraîchis par les splits de la présidence.
Qui me dira que le Niger est un pays producteur de pétrole ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 Gaptia Djibril 07-08-2022 00:12
Un gouvernement que cherche à faire des économies révise dans un premier temps sa taille et son train de vie. Le PM prend l'avion militaire (C130) pour aller en vacances à Tahoua et le PAN prend l'hélicoptère militaire pour aller à Dosso assister à une course équestre dans une pays pauvre, dernier de la planète, où les SMIG est le plus bas de la planète, un pays qui n'a pas de souveraineté alimentaire, un pays où dizaines milliers de personnes sont déplacés internes à cause de l'insécurité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Hamey Abdrahamane 07-08-2022 00:38
Les acteurs de la société civile ne sont pas les représentants du peuple , la question devrait être posée à l hémicycle avant de prendre toute décision , l' exploitation et la vente des hydrocarbures appartient à un clan inutile de chercher à nous embobiner d ' avantage.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #5 Mohamed Cherif 07-08-2022 00:45
Pour n’est pas augmenté le prix du kw/h prix de gaz prix de produits de première nécessité etc. Je l’ai vois point qu’une raison fondamentale Pour une solution convenable pour les nigériens nigériens.
En effet, tout cela revient au gasoil car ce dernier est la pompe de tout ce trois critères si sont prix est bien augmenté Parce que le Niger est un pays importateur par presque 99% du produits venant de l’extérieur.
Bref, si le gouvernement avait augmenté le prix de l’un de ces critères le choque pourrait un peu avaler.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Momo 07-08-2022 01:46
Merde alors...
Il faut juste être bête pour ne pas comprendre. En augmentant le prix du gazoil, c'est comme si le prix du litre de l'essence ou encore du Gaz avait augmenté. Arrêtez de nous prendre pour des débiles.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Haladou Hachimou 07-08-2022 06:24
Les gens parlent comme s'il n'y avait que des fonctionnaires et des travailleurs salariés au Niger alors qu'ils ne sont même pas 5% de la population. Et c'est pourtant en fonction d'eux et uniquement en fonction d'eux que toutes les réflexions vont se faire et que toutes les décisions seront prises.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 TOTO A DIT 07-08-2022 07:21
Quand TOTO A DIT partage la réflexion du frère A.K. sur la Démocratie au Gondwana, ou la mangecratie ou le mangement organisé comme l'appelle TOTO A DIT et aller à la ligne ,n'est ce pas un choix. ?

Ils parlent. Ils insultent les membres du gouvernement. Ils développent de belles théories. Ils promettent le changement. Etc.

Ils font toutes ces choses dans la journée.

La nuit, ils recevraient des valises pleines de nouveaux billets.

Ils s‘entendraient entre eux pour le partage du gâteau national du #Gondwana.

Le peuple souffre.

Les jeunes, ont perdu espoir. Pourtant après eux, ces jeunes qui sont laissés pour compte sont sensés prendre la relève.

Le peuple a trop marché, sous la pluie ou le soleil du midi.

Le même peuple est comme monnaie de change.

Plus loin, ils iront à la table de discussion pour des résolutions déjà rédigées, convenues en avance auprès des médiateurs qui ne perdraient rien dans les négociations.

Dans l’ensemble les enfants et membres du gouvernement et l’opposition mangent bien, se soignent bien et bien souvent à l’étranger. Leurs enfants qui voudraient vraiment étudier ne le font pas au #Gondwana mais à l’étranger, tranquillement.

À l’opposé, des jeunes désorientés partent en aventure, à la recherche d’un eldorado qui dévient souvent illusoire pour beaucoup qui survivent quand d’autres à la suite finissent
A suivre .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 TOTO A DIT 07-08-2022 07:27
Suite 1
leur séjour sur terre dans des conditions douloureuses et lamentablement regrettables.

Les journalistes parleront et parleront. Ils dénoncent et dénoncent.

Les fanatiques des courants politiques de l’opposition et des journalistes, surtout qui aiment creuser le sol comme le porc pour trouver les perles perdues de leurs grand-mères se retrouvent en prison d’où certains ne sortiront plus ou quitteront le monde des vivants rendant leurs biens aimés tristes et bien plus.

Enfin de compte, il suffit d’avoir un parti P avec quelques membres farouches, prêts à tout dire pour se faire inviter à laver les mains. Le repas est prêt.

Leur secret est simple, c’est le principe acquis du populisme sur la base d’un changement hypothétique qu’ils promettent sans jamais le livrer.

Et justement c’est leur degré de populisme qui définirait leur part ou leur gain.

Curieusement, ce sont les mêmes personnes ou leurs dauphins qui narguent le peuple depuis bien longtemps.

Au Gondwana, il y a tellement de docteurs, ingénieurs, experts, professeurs agrégés, médecins, formés au dos du contribuable mais leur seule contribution au développement du Gondwana est d’aggraver le degré d’endettement du pays à cause leur salaire, frais de mission, et tout ça sans rien créer ou innover.

Leur salaire coûte cher au gouvernement et au peuple dont la majorité ignore ce que l’on appelle constitution.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 TOTO A DIT 07-08-2022 07:30
Suite 2
Ces états confirment les propos d’un ancien Président qui disait à ses « voisins choisis » que opposants et gouvernement se connaissent et savent à quel jeu ils jouent.

Ce sage Président avait averti ses voisins et leur suggérait de “quitter dans ça” pour se mettre sérieusement au travail.

Quand on lui dit que tel ou tel membre du gouvernement est parent du président de la république du Gondwana, il leur répondit : oh ils méritent ce poste.

Si ce n’est pas le fils du Président, c’est son neveu. Où est le mal dans tout ceci. Un chef d’entreprise n’a-t-il pas le droit de nommer qui il veut et quand il le veut ?

Autant dire que le Gondwana est une entreprise et non un pays où la démocratie et les promesses philosophiques de changement changeraient le quotidien du citoyen Gondwanais.

Jeunes gens, si vous pensez aux conseils de ce sage Président, éviter de faire la compagnie et de soutenir les caméléons contre votre vie et vous mettre sérieusement au travail serait plus salutaire.

Ce Président-là avait bien raison mais ses voisins n’avaient pas compris son adage.

À Gondwana, il faut se maintenir au pouvoir ! Qui dira le contraire ?

Personne ne voudrait se négliger pour vous et votre avenir n‘intéresse pas les hommes caméléons.

Tout objet qui ne pèse et qui est lancé ne va pas souvent trop loin avant de tomber.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 TOTO A DIT 07-08-2022 08:04
Suite 3 et fin
Si vous voulez devenir opposants ou des hommes politiques dans le pays très démocratique du Gondwana, il faut devenir des hommes d’affaires imposants par vos chiffres d’affaires sans vous attaquer aux intérêts au Président du Gondwana ou celui de ses chargés de communication qui ne sont personnes d’autres que ses opposants.

Ils font tout ça pour seulement leurs poches. Bienvenue au Gondwana démocratique

Et quand TOTO A DIT se demande feu Houphouet Boigny, avait il tort lorsqu'il disait....
C’est l’homme qui honore le titre et non le titre qui honore l’homme....?

Et lorsque TOTO A DIT déduit et dit .
ce qui est en haut oooooo est comme ce qui est en bas ooooo
Et ce qui est en bas dey est comme ce qui est en haut dey !

Que faire ou espérer d'un changement réel ?
.
:o :o TOH!!! :roll: :sigh: :o :o

A T ON DIT HAUSSE DES PRIX DE GASOIL .... et d'un seul coup , une augmentation de plus de 100 FCFA ????
Mais dites donc ...
ÇA VA CHEZ VOUS LA BAS .... mieux ... :-x :-x .. AVEZ VOUS FUMÉ POUDRE DE CARTOUCHE ou quoi là même ????

Pourquoi voulez vous continuer à punir les citoyens lambda qui triment et végètent à joindre les deux bouts du mois quand vous autres les dits décideurs et initiateurs de ces conneries ne sont nullement concernés car bénéficiant de bons de car[mot censuré]nt et autres privilèges similaires.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 TOTO A DIT 07-08-2022 08:15
Qui dit augmentation de prix de car[mot censuré]nt signifie rehaussement subséquent et répercussions sur les autres activités du tissu économique, social, dit augmentation des prix de transport, augmentation des prix de denrées alimentaires , dit terroriser les pauvres contribuables qui savent plus vers quel saint se tourner .... Et dire que le Niger est un pays producteur ....

Mais dites donc BANDE DE MORPIONS INCONSÉQUENTS , qu'attendez vous pour subventionner dans une prospecive anticiipative et visionnaire du mieux vivre des populations , à quoi servent les mannes pétrolières du pays si la population ne peut en profiter et de jouir ??? quand vous autres du haut ne se sont positivement et certainement concernés par ces mesures de la hausse ???

ARRÊTEZ DE VOUS FOUTRE DU BAS PEUPLE !!

Ne savez déjà pas que vos vols de deniers publics affectent déjà les paniers des pauvres contribuables qui ne font que se serrer la ceinture et les pagnes ?

Ne savez pas que les postes inutiles et budgetivores que vous créez pour caser vos obligés et amis , ne font que greffer les dépenses de l'Etat qui ne profitent pas aux pauvres contribuables ?


Le Niger étant un pays producteur de pétrole , gasoil , essence , gas, n'osez pas parler d'augmenter mais réduction au contraire ...quand 1 foyer sur 3 français est éclairé par l'uranium Nigerien ?
HELLO??

Arrêtez et amendes vos déclarations [mot censuré]s oooo
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 TOTO A DIT 07-08-2022 08:33
Lire plutôt au mot censuré au post # 5

Bons de C A R B U R A N T
....
AMENDEZ ILLICO PRESTO cette décision et rabaisser les prix immédiatement. .

BANDE D'ANDOUILLES INCONSÉQUENTES, INCAPABLES, VOLEUSES DE FONDS DE LA DÉFENSE NATIONALE ....

Quand vous autres sortie de nulle part , scratchant les murs par très longtemps avec des chaussures déformées et trouées , subitement transformées en multimilliardaires et millionnaires ... En volant dans les deniers et tontine de la population, vous voulez maintenant l'achever par la surenchère....quand des pays subventionnent pour faciliter la vie de leurs fils et filles ..; TCHRRRRRRRRRRRRR !

PAS LA PEINE
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #14 Tom 07-08-2022 11:54
Un gouvernement irresponsable qui cherge son fusil, tire et apres essaie de discuter avec ses victimes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 Hermano 07-08-2022 11:59
Bazoum en conclave avec ses petits copains roses tapis au sein des organisations syndicales pour pour encore niquer les travailleurs et le peuple comme ils le font depuis 11 ans.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #16 Poullo 07-08-2022 12:06
Bazoum et son system malfaisant ont amplement demontre que le mot dialogue n'a aucun sens pour eux. La seule methode qu'ils connaissent c'est corrompre, acheter les consciences, la fin justifiant les moyens. Seule la lutte paie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #17 Visionnaire 07-08-2022 12:09
Solution...la plus simple pour le prince et la plus douloureuse Pour le pauvre nigérien.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 webdubois 08-08-2022 22:01
[quote name="TOTO A DIT"] :cry: :cry: :cry: :cry: :P :P :P :P :P l"l 'oiseau est content de mon absence et profite pour dire du n'"importe quoi..nous sommes les socialistes ...donc arrete de mentir pti sic.....calice men
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com