samedi 26 novembre 2022

3229 lecteurs en ligne -

fraren

Gazoduc transsaharien (TSGP) : l'Algérie, le Nigéria et le Niger signent un Mémorandum d'entente

signature memorandum Niger Nigeria Algerie Gazoduc transsaharien

Les ministres de l'Energie algérien, nigérian et nigérien ont signé, ce jeudi à Alger, un Mémorandum d'entente pour la concrétisation du projet du Gazoduc Transsaharien (TSGP). Le Mémorandum d'entente a été cosigné par le ministre algérien de l'Energie et des Mines, M. Mohamed Arkab, le ministre d'Etat nigérian des Ressources pétrolières, M. Timipre Sylva et le ministre nigérien du pétrole, M. Mahamane Sani Mahamadou, en présence du PDG de Sonatrach, M. Toufik Hakkar.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon une dépêche de l'agence officielle algérienne de presse APS, la signature de ce Mémorandum d'entente vient sanctionner les travaux de la 3e réunion ministérielle tripartite Algérie-Niger-Nigeria tenue au Centre international des conférences (CIC) autour du projet TSGP (Trans-Saharan Gas-Pipeline), consacrée à l'examen de l'ensemble des aspects du projet, notamment celui relatif à l'état d'avancement de la mise en œuvre de la feuille de route arrêtée à Abuja (Nigeria), et ce, dans le cadre des travaux de la Task Force composée des experts des trois pays.

A cette occasion, le ministre algérien du Pétrole et des Mines a déclaré que « la signature de ce mémorandum d’entente traduit la volonté des trois pays de concrétiser ce gigantesque et ambitieux projet (…) Elle est un signal fort au monde de cette volonté de concrétisation et la recherche de partenaires pour les financements peut désormais commencer, tout en procédant à l’actualisation des études du projet », avant de préciser que « toutes les études nécessaires ont été mises en place ».

M. Arkab a également fait savoir qu’il a été « procédé à la mise en place d’un comité de suivi et de contrôle pour apporter les retouches préliminaires pour l’étude et la réactivation du projet dans tous ses aspects ».

De son côté, le ministre du nigérian a indiqué que « le Mémorandum est le fruit de l’engagement des trois pays pour la concrétisation du projet en ce qu’il porte comme retombées positives sur la sécurité énergétique de l’Afrique ».

Pour sa part, le ministre nigérien du Pétrole: « nous sommes très optimistes quant à l’avancement dans la réalisation de ce projet qui est d’une grande importance pour les trois parties (…) Ceci prouve aussi que les pays africains sont capables de mener, en commun, des grands projets en vue d’assurer la sécurisation des ressources énergétiques », a rapporté l'APS.

Le TSGP est un méga projet de transport de gaz reliant les trois pays sur un tracé dépassant les 4.000 km.

actuniger.com

.

Commentaires  

+1 #1 alib 29-07-2022 11:18
Bonjour,
Pourquoi il n'y a pas les images des ministres du Niger et du Nigeria ?
C'est un manque de conscience ou de professionnalisme ?
Quel dommage.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Hermano 30-07-2022 10:38
Citation en provenance du commentaire précédent de alib :
Bonjour,
Pourquoi il n'y a pas les images des ministres du Niger et du Nigeria ?
C'est un manque de conscience ou de professionnalisme ?
Quel dommage.


Gazoduc transsaharien (TSGP) : l'Algérie, le Nigéria et mahamadou issoufou signent un Mémorandum d'entente. L'etat du niger n'a pas de droit sur le petrole et le gaz qui sont geres par le rejeton de issoufou pour le compte de son paternel.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Panafricain-dAlgerie 28-10-2022 12:12
Selem alaycoum, Panafricain du monde ce TSGP sera la fusée de l'emergence de nos pays frère
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com