lundi 5 décembre 2022

3042 lecteurs en ligne -

fraren

Le nombre d’abonnés mobiles est passé de 12.300.000 en 2020 à 15.070.000 en 2021’’ (Rapport annuel 2021de l'ARCEP)

point de presse Mme Bety Arcep

Le premier Ministre M. Ouhoumoudou Mahamadou a reçu dans la soirée de ce mercredi 13 juillet 2022, le rapport annuel 2021 de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP).

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

‘’Nous sommes venus aujourd’hui pour remettre le rapport annuel au titre de l’année 2021 à M. le Premier Ministre’’ a fait savoir la Présidente du Conseil National de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste de l’ARCEP Mme Béti Aichatou Habibou Oumani avant d’indiquer que ‘’c’est une obligation de la loi ARCEP à son article 12’’.

En ce qui concerne les activités 2021 de ladite institution, a souligné Mme Béti, ‘’ on peut retenir des belles performances, notamment le nombre d’abonnés mobiles qui est passé de 12.300.000 abonnés en 2020 à 15.070.000 abonnés en 2021’’.

Au titre de taux de pénétration des téléphones mobiles, ‘’nous avons eu une progression de 6 points avec un taux global de l’internet correspondant à 3%’’ a-t-elle poursuivi.

Pour le chiffre des opérateurs, a indiqué Mme béti, ‘’Nous avons enregistré un taux de 14,8 % et 267.633.000.000’’.

Par contre, ‘’ nous avons toujours des défis, notamment ceux relatifs à l’investissement qui a chuté de 7 %, par conséquent, nous interpellons les opérateurs car le chiffre d’affaires en 2021 était bon, il faut donc qu’il y ait un très bon investissement pour que les consommateurs soient bien servis’’ a-t-elle déploré.

‘’ Nous avons aussi un autre défi relatif à l’acquisition de la 4G, avec uniquement deux opérateurs sur les 4 qui sont passés à la 4G, alors qu’ils y a d’autres pays qui sont déjà à la 5éme génération, il faut donc que le Niger aussi soit au rendez-vous de même que les autres’’ a suggéré la  Présidente du Conseil National de Régulation  des Communications Electroniques et de la Poste.

Au niveau de l’opérateur historique de la poste, ‘’ malgré le fait qu’il ait enregistré un très  bon chiffre d’affaires avec 3.500.000.000 cette année et nous les en  félicitons, mais il faut aussi reconnaitre que la poste du Niger doit continuer à digitaliser ses services pour être vraiment au centre des toutes les demandes, un prestataire de proximité pour les communautés et nous,  qu’ils ont actuellement beaucoup de produits digitaux car même le CPP sera sur le mobile et peut atteindre des villages éloignés’’ a-t-elle  laissé entendre.

Malheureusement, il faut noter que 36 opérateurs sont non conformes à la loi ont  enregistrés et  le régulateur va par  conséquent prendre ses dispositions en interpellant les différents opérateurs et prestataires de la poste pour qu’ils se ressaisissent.

Pour les perspectives, ‘’le 7 mai 2021, les acteurs de télécommunication se sont réunis autour du Président de la République et nous avons eu des instructions de sa part pour améliorer le cadre juridique et institutionnel du secteur et d’améliorer les différents moyens de contrôle de l’ARCEP pour nous permettre de mieux effectuer notre mission de régulation’’ a conclu Mme béti avant d’indiquer qu’une conférence de presse sera animée ce jeudi 14 juillet 2022 pour donner plus de détails.

.

Commentaires  

+2 #1 ??? 14-07-2022 16:21
Pour la 5G, il ne suffit pas juste d'être au rendez-vous, ce n'est pas du folklore la technologie, c'est au besoin et au contexte que la technologie s'aligne et entendre/lire une phrase d'un organisme censé contrôler la bonne marche de cette activité nous laisse croire que les employés det organisme ne maîtrisent pas vraiment pas les enjeux autour de technologies internet...
Il faut une nécessité pour avoir le besoin d'aller vers la 5G, exemple: voiture connectée/automne, objets connectés, intelligence artificielle, etc. et surtout un grand besoin de traitement de données en temps réel, ce qui implique une digitalisation de services publiques et privés à plus de 90%....la on peut parler 5G. Si vous pensez que la 5G est pour une consommation utilisateur comme la 3G/4G,alors vous êtes complètement à côté de la plaque....
Il y a vraiment du boulot pour ce bled.... Et le problème, on s'en fiche de compétences qui peuvent vraiment faire ce travail et avancer ce pays...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Dodo 15-07-2022 15:02
Citation en provenance du commentaire précédent de ??? :
Pour la 5G, il ne suffit pas juste d'être au rendez-vous, ce n'est pas du folklore la technologie, c'est au besoin et au contexte que la technologie s'aligne et entendre/lire une phrase d'un organisme censé contrôler la bonne marche de cette activité nous laisse croire que les employés det organisme ne maîtrisent pas vraiment pas les enjeux autour de technologies internet...
Il faut une nécessité pour avoir le besoin d'aller vers la 5G, exemple: voiture connectée/automne, objets connectés, intelligence artificielle, etc. et surtout un grand besoin de traitement de données en temps réel, ce qui implique une digitalisation de services publiques et privés à plus de 90%....la on peut parler 5G. Si vous pensez que la 5G est pour une consommation utilisateur comme la 3G/4G,alors vous êtes complètement à côté de la plaque....
Il y a vraiment du boulot pour ce bled.... Et le problème, on s'en fiche de compétences qui peuvent vraiment faire ce travail et avancer ce pays...


Ha ha. Merci. Le niveau d’incompétence et d'inculture des dirigeants dans ce pays est tout simplement incroyable. On nomme des gens qui ne savent donner aucun contenu au travail qu'ils sont chargés de faire. Du plus haut sommet à la base on n'entend que des âneries du matin au soir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Tpn 16-07-2022 11:46
La population totale du Niger est de combien pour avoir un nombre d'abonnés à 15 millions.
Ce n'est que du doublon ou du triplon voire du quadriplon. Tu es abonné à Orange et airtel tu es compté abonné 2 fois. Oui abonné chez airtel 1 fois et abonné chez Orange une fois. La même personne représente 2 abonnés du mobile.
Pays classé au dernier rang au plan du développement humain il n'y a pas de quoi se réjouir. Au lieu d'avoir de quoi manger des galettes, les gens dépensent les petits sous dans le mobile pour parler de tout et de rien.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Tpn 16-07-2022 11:56
Même vraie 3G, il n'y a pas et le Niger veut surffer avec 5G! C'est qu'on appelle du coq à l'âne.
Assurer d'abord l'essentiel. Améliorer la connectivité existante et le maillage dans le pays.
Les pays qui sont arrivés à la 5G ont commencé petit et bien avant d'évoluer graduellement.
C'est cela le manque de vision. Ne pas savoir ce qu'on veut ni où on est encore moins où on veut aller véritablement. Que du "kame kame"
Ah! L'amateurisme quand tu me tiens et me colles.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Tpn 16-07-2022 11:56
Même vraie 3G, il n'y a pas et le Niger veut surffer avec 5G! C'est qu'on appelle du coq à l'âne.
Assurer d'abord l'essentiel. Améliorer la connectivité existante et le maillage dans le pays.
Les pays qui sont arrivés à la 5G ont commencé petit et bien avant d'évoluer graduellement.
C'est cela le manque de vision. Ne pas savoir ce qu'on veut ni où on est encore moins où on veut aller véritablement. Que du "kame kame"
Ah! L'amateurisme quand tu me tiens et me colles.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com