samedi 13 août 2022

4211 lecteurs en ligne -

fraren

Départ des premiers pèlerins pour le Hadj 2022 : le COHO doit revoir sa copie

COHO Niger

C’est à travers un communiqué officiel que le Haut-Commissariat au Hadj et à la Oumra (COHO) a annoncé le départ des premiers pèlerins pour le jeudi 23 juin 2022 pour la terre Sainte d’Arabie Saoudite. Mais il a fallu le vendredi 24 juin à 5 heures du matin pour que le 1er vol charter décolle de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey. Le retard dans le premier vol n’était malheureusement pas  le seul signe avant-coureur du calvaire pour les pèlerins. Dans son indifférence et le manque de considération total envers les candidats au hadj, le COHO a déjà donné des signes de son incapacité à mettre ces derniers dans un minimum de conditions.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Tenez-vous bien ! Pour un vol qui a finalement quitté le vendredi 24 juin à 5h du matin, les pèlerins ont été convoqués dès le mercredi 22 juin sur le lieu de rassemblement, à savoir, la mosquée Amirou Sultan, soit 48 heures en avance. Pour leur acheminement à l’aéroport, un seul bus a été affrété  par le Commissariat à l’Organisation du Hadj et de la Oumra (COHO). Il a fallu une navette de 20 aller retours pour transporter les 500 et quelques passagers. Plus grave, une fois à l’aéroport international Diori Hamani, ces pèlerins ont passé la nuit hors du hangar à la belle étoile.  Il a fallu le lendemain à 9 heures pour qu’ils puissent accéder au hangar, ce qui n’est pas du tout normal en cette période des pluies.

La déception était à son comble chez les pèlerins et beaucoup n’ont pas hésité à manifester leur mécontentement envers les responsables du COHO pour qu’ils revoient leur copie concernant la suite des opérations des vols charters à venir. Faute de quoi, les pèlerins souffriront bien avant d’atteindre la terre sainte, où là-bas aussi, une fois sur place, ça sera le sauve qui peut, car ni le COHO encore moins les agences de voyages ne s’occuperont convenablement de ces étrangers qui risqueraient d’être laissés à leur sort comme c’est le cas le plus souvent.

Aux dernières nouvelles, des sources dignes de foi indiquent que  le 3ème vol dont le décollage est prévu ce samedi 25 juin 2022 à partir de 13 heures n’a pas eu lieu.

A l’allure où vont les choses, la situation risque de se compliquer pour les pèlerins dont la plupart sont déjà dans l’incertitude par rapport à l’accomplissement du hadj pour eux en cette année 2022. 

Bien avant d’arriver à l’étape d’acheminement des pèlerins, l’organisation du Hadj 2022 a été émaillée par plusieurs insuffisances notamment dans la gestion des places offertes par le Royaume d’Arabie Saoudite qui sont de 7.194.

Ils sont nombreux les pèlerins qui se sont inscrits ces deux dernières années mais qui compte tenu de l’interdiction du Hadj suite à la pandémie de la Covid-19 qui risqueraient de ne pas fouler le sol saoudien cette année encore, suite aux manquements dans  l’organisation et surtout à l’inefficacité du COHO.

S’agissant des vols charters, tout laisse croire que les plans de vols initialement annoncés   par le COHO soient perturbés, et si des dispositions ne sont pas prises à temps par l’Etat, beaucoup de pèlerins risqueraient de se retrouver sur les carreaux.

Cette année, les tarifs du hadj ont également été augmentés et fixés à 3.281.075 francs CFA.

(actuniger.com

 



Commentaires  

-5 #1 Way to 26-06-2022 09:57
[....Plus grave, une fois à l’aéroport international Diori Hamani, ces pèlerins ont passé la nuit hors du hangar à la belle étoile. Il a fallu le lendemain à 9 heures pour qu’ils puissent accéder au hangar, ce qui n’est pas du tout normal en cette période des pluies....] Normal, le maudit trafiquant qui a detruit le niger et son peuple, le seul ennemi du Niger a brade l'aeroport international diori hamani aux turcs. Alors, faut pas s'etonner que les turcs refusent l'acces du hangar aux creves-la faim nigeriens dont ils n'ont curre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Way to 26-06-2022 11:33
Le hadj est le plus grand exercice de la patience grandeur nature ! Ceux qui pètent les nerfs avant le départ donné déjà les couleurs pour un hadj touristique sans profondeur spirituelle !
C'est pas un voyage où le syndicalisme est permis !
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Way to 26-06-2022 12:54
Citation en provenance du commentaire précédent de Way to :
[....Plus grave, une fois à l’aéroport international Diori Hamani, ces pèlerins ont passé la nuit hors du hangar à la belle étoile. Il a fallu le lendemain à 9 heures pour qu’ils puissent accéder au hangar, ce qui n’est pas du tout normal en cette période des pluies....] Normal, le maudit trafiquant qui a detruit le niger et son peuple, le seul ennemi du Niger a brade l'aeroport international diori hamani aux turcs. Alors, faut pas s'etonner que les turcs refusent l'acces du hangar aux creves-la faim nigeriens dont ils n'ont curre.


Usurpateur de pseudo nos écrits ne se ressemblent pas donc les gens sont assez intelligent pour te débusquer !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Jamila Musa 27-06-2022 17:01
Il faut dissoudre ce machin
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 Abdoul Rahaman 27-06-2022 17:01
D’autres pays on déjà envoyé tous leur pèlerin et le niger nest qua son premier vol pourtant nous ne sommes qu’à 2semaine du hadj. Qu'ALLAH facilite pour les pèlerins sinon vraiment
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Amadou Bawada 27-06-2022 19:16
l'État doit se ressaisir pour éviter aux pèlerins ces calvaires. Il est comptable devant Dieu. Sortez communiquer pour tout changement du calendrier. Respecter les hôtes de Dieu
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 ppw 28-06-2022 14:52
Actuniger il faut vous renseigner et pousser vos recherches avant de publier!!!
COHO ne fait qu'appliquer les conneries de l'état.
Je m'explique: le nouveau commissaire fraichement nommé a joué la totale transparence dans le choix de l'avionneur qui doit convoyer les pélerins.Seulement, l'état dans ses choix veut absolument donner le contrat à MaxAir qui se fout totalement de respecter ses engagements et de plus s'embrouille avec SUMMA qui veut lui faire payer plus au détriment des pélerins. c'est là-bas qu'il faut chercher les raisons de l'échec. Pendant ce temps AMANA a légalement gagné l'appel d'offre mais ils ont été courcircuité :o alors qu'ils allaient respecté les vols à la lettre. peut-être parce que y a cette société niger airways qui ne sert absolument à rien si ce n'est qu'elle doit manger et son seul travail c'est d'imprimer des cartes d'embarquement en partenariat avec maxAir. J'ai pitié de ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 ppw 28-06-2022 14:59
Actuniger il faut vous renseigner et pousser vos recherches avant de publier!!!
COHO ne fait qu'appliquer les conneries de l'état.
Je m'explique: le nouveau commissaire fraichement nommé a joué la totale transparence dans le choix de l'avionneur qui doit convoyer les pélerins.Seulement, l'état dans ses choix veut absolument donner le contrat à MaxAir qui se fout totalement de respecter ses engagements et de plus s'embrouille avec SUMMA qui veut lui faire payer plus au détriment des pélerins. c'est là-bas qu'il faut chercher les raisons de l'échec. Pendant ce temps AMANA a légalement gagné l'appel d'offre mais ils ont été courcircuité :o alors qu'ils allaient respecté les vols à la lettre. peut-être parce que y a cette société niger airways qui ne sert absolument à rien si ce n'est qu'elle doit manger et son seul travail c'est d'imprimer des cartes d'embarquement en partenariat avec maxAir. J'ai pitié de ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 hassane 05-07-2022 14:30
le coho doit etre dissout , le ministre de transport doit etre limogé pour manquement et negligence
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 hassane 05-07-2022 14:37
en dehors de la dissolution du coho l etat doit engagé une poursuite judiciaire le Halcia doit faire son travail pour sactionner tous les fautifs qui sont à la base du malheur de nos pelerins , trop c est trop on doit respecter les nigeriens
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com