lundi 5 décembre 2022

3889 lecteurs en ligne -

fraren

RAPPORT GENERAL PUBLIC 2021 DE LA COUR DES COMPTES : Avis de tempête sur le CNUT

CNUT Niger

Le rapport 2021 de la Cour des comptes sur la gestion du Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports (CNUT), n’est pas des plus flatteurs pour les anciens dirigeants de cette structure. En effet la Cour a détecté des manquements à l’orthodoxie allant d’une «faible programmation et une faible réalisation des activités concourant à l’atteinte des objectifs» à une «conclusion de contrats avec une personne non autorisée» en par des «dysfonctionnements ayant provoqué des manques à gagner pour le CNUT», entre autres…

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

S’il y a des dirigeants qui doivent revoir leur style de management ou surveiller leurs arrières, ce sont bien ceux du  Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports  (CNUT). Au regard de la ferme détermination du Président Mohamed Bazoum de traquer  les détourneurs des deniers publics, il y a de quoi s’interroger.

En effet, la lecture du rapport 2021 de la Cour des comptes qui couvre la période 2016-2018, laisse augurer une sombre météo pour ces derniers ; en atteste la liste des récriminations qui rempliraient aisément les pages d’un journal. Parmi les reproches faits par l’institution de contrôle, on note «une faible programmation et une faible réalisation des activités concourant à l’atteinte des objectifs, des procédures de gestion peu efficaces susceptibles de limiter l’atteinte des objectifs, un défaut de comptabilisation d’immobilisations et de diligences dans la gestion de certaines créances, des dysfonctionnements ayant provoqué des manques à gagner pour le CNUT, l’exécution de dépenses non éligibles ou sans base légale, la réception de matériels non conformes à la commande, la conclusion de contrats avec une personne non autorisée».

Un ensemble de griefs qui laisse planer au-dessus de leur tête, le glaive présidentiel, comme une épée de Damoclès.

Ces violations se caractérisent par :

  • la dotation mensuelle en carburant de 1, 55 millions de F CFA à la Directrice Générale pour des véhicules à usage personnel, ainsi que deux (2) dotation mensuelles en carburant, l’une de 25.000 francs et l’autre de 75.000 F CFA par directeur en violation de la grille des indemnités adoptée par le Conseil  d’Administration du 13 janvier 2015 qui fixe l’indemnité de transport pour les directeurs à « un véhicule fourni ou 75000 F CFA » ;
  • la non application de la résolution n° 5 adoptée par la session ordinaire du CA du 18 février 2014, fixant la rémunération mensuelle du DG, se traduisant par une majoration de ladite rémunération par rapport à celle délibérée par le CA. Cette situation a engendré un trop perçu sur salaires au profit de la Directrice Générale d’un montant cumulé de 6,92 millions de francs CFA, de juillet 2016 à décembre 2018 ;

- le paiement de salaire du mois de juillet 2016 à la Directrice Générale entrante d’un montant de 2,46 millions de francs CFA, alors que la cessation de service du DG sortant datait du 02 août 2016 ;

- le recrutement direct en Contrat à Durée Indéterminée (CDI) d’un Directeur des Affaires Administratives et Juridiques (DAAJ) et son classement à la catégorie C3, correspondant au niveau BAC +5 ans de la grille de classification catégorielle du personnel du CNUT, sous réserve de fournir un diplôme en gestion des ressources humaines prouvant son classement. Le diplôme n’ayant pas été fourni, son contrat de travail est resté non signé par les deux (2) parties. Nonobstant cela, l’intéressé a bénéficié d’un avancement au grade en 2018 par décision n° 000688/DG/CNUT/DAAJ du 25 juillet 2018. Ce classement en C3 viole les dispositions de la grille des classifications du CNUT et a engendré un trop perçu.

Souleymane J.K

 

.

Commentaires  

+3 #1 Oumarou Sanda 30-04-2022 20:34
Il est à redouter un emprisonnement de la quasi totalité des responsables de ce pays en cas d'application des lois et règlements en vigueur ! Pauvre Niger !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Simba 30-04-2022 22:39
#1 Oumarou Sanda 30-04-2022 19:34
Il est à redouter un emprisonnement de la quasi totalité des responsables de ce pays en cas d'application des lois et règlements en vigueur ! Pauvre Niger !

Il n'en sera rien. Puisse Dieu tout puissant dans son immense misericorde maudire issoufou mahamadou a tout jamais d'avoir mis en place, tolere et entretenu ce pillage de masse des biens de l'etat. Amen
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Abdoulaye garba 30-04-2022 23:47
Si la justice n'a pas les mains liées une bonne partie de nos bonhommes aux cherchais rouge sera en prison.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Abdoulaye garba 30-04-2022 23:49
Lire chechias
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 ??? 01-05-2022 11:50
Ils sont de centaines voire des milliers de responsables qui se comportent de la sorte, ils ne sont pas differents de voleurs qui sautent les murs pour voler les bien de gens, la seule difference, eux auront la possibilité de rembourser peut etre et seront mutés ailleurs et l'affaire sera classée. ça finira jamais les detournements de derniers publics au Niger tant qu'on ne prenne pas des dispositions radicales. En volant le bien du peuple, peut-on estimer le prejudice causé à l'Etat (le peuple)? Dieu seul sait combien nos écoles, nos centre de santé, nos moyens de subsistance etc sont tres limités!!c'est ce prejudice qu'il faut evaluer et punir les voleurs de nos biens en conséquence.
Pour ce faire fasse à ce comportement malsain que tout le monde semble se preter à faire, au dela demander un remboursement, il faut qu'il ait un jugement et une sentence d'une condamnation à la prison ferme d'au moins une année proportionnellement à la hauteur de montant volé. Mais est-ce que ceux qui sont sensé protoger nos bien peuvent le faire car eux meme se retrouvent dans la plupart de cas dans ce genre d'activités malsaines.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Naba Issoufou 01-05-2022 14:49
Bazoum doit auditer la présidence dont le budget se chiffrait a des centaines de milliards. Les nigeriens doivent savoir ce que sont devenus les 171 milliards cfa representant le dernier budget du palais sous le reigne maudit du maudit issoufou mahamadou. Bazom nous doit au moins cela.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 YYzz 01-05-2022 18:57
Peut-on se permettre de rêver ?
Comment un voleur issu d'une secte peut-il attraper des voleurs dans la même secte ou alliés de la secte.
Ne perdez pas de vue le hold-up électoral. Il n'y a pire vol que celui des suffrages librement exprimés par les nigeriens. Un voleur de suffrages du peuple peut-il crier au voleur! Oui pour noyer le poisson car c'est juste un effet d'annonce pour faire semblant.
"Boulala" ça vous rappeler quelque chose à l'entame du 2eme mandat de Charlie? Et pourtant, les plus grands scandales, les énormes "Gates" ont prospéré jusqu'à la fin du mandat sans suite.
Ces tapages sur des détournements c'est juste pour divertir les nigeriens.
Dans un pays qui se respecte, les scandales annoncés ces derniers temps devaient accoucher d'un limogeage du premier responsable du ministère de la santé, de celui de l'élevage pour ne citer que cela.
Oser acheter un matelas d'une place à près d'un demi million dans le pays le plus pauvre au monde à ressources limitées et dont l'utilisation devrait être rationalisée, cet acte doit faire sauter sans ambages la tête du premier responsable.
J'ai toujours mal de ne pas comprendre comment peut-on limoger Massaoudou SG du parti rose, ministre des Finances de son état non pas pour "uraniumgate" où "Montgrebounegate" mais pour des futilités internes.
Décidément, le grand vol est vraiment légalisé sous la gouvernance des roses tout comme le cannabis sous d'autres cieux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 jp 01-05-2022 21:11
quand on confie une direction général à une simple secrétaire archiviste sa ne peut que finir inssi et surtou par la suite parachuté comme ministre par ce que elle est la maîtresse de X
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Naba Issoufou 02-05-2022 09:39
#9 YYzz 01-05-2022 17:57
Peut-on se permettre de rêver ?

Un receleur de bien vole est un voleur entier et Bazoum est un receleur d'une victoire volée au minable bon a rien mamane ousmane qui a trahi le peuple qui a vote largement en sa faveur en refusant de se battre et en sabordant le combat pour le respect des votes. Tout le reste n'est qu'une suite logique.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Saley Jika 02-05-2022 16:50
C'est vraiment regrettable, certains hommes politiques du Niger prennent goût aux détournements de dénier public organisés. Est ce que ces élites politiques écoutent les prêches islamiques organisés sur les antennes nationales et locales à la longueur des journées au Niger.
Que la justice nigérienne fasse son travail sans états d'âmes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 tchimi 04-05-2022 09:25
Terrible !!!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com