lundi 5 décembre 2022

3011 lecteurs en ligne -

fraren

Projet d'accès aux services électriques solaires au Niger (NESAP): la CCIN et l'ANERSOL mobilisent les acteurs pour développer le marché des systèmes de kits solaires autonomes

NESAPanersolCCIN

La salle de réunion de la Maison de l'entreprise de Niamey a abrité ce jeudi 03 mars 2022, un atelier de sensibilisation, de rencontre et d'échanges multi-acteurs autour des entreprises, des distributeurs et des utilisateurs de kits solaires, à l'initiative de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN) et de l'Agence Nationale d'Energie Solaire (ANERSOL). Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Composante 1 du Projet d'accès aux services électriques solaires au Niger (NESAP), un projet de l'Etat du Niger financé par la Banque mondiale à hauteur de 50 millions de dollars US avec comme principal objectif, de contribuer à augmenter l'accès à l'électricité grâce à l'énergie solaire dans les zones rurales et périurbaines du Niger à travers, notamment, le développement du marché des systèmes de kits solaires autonomes.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Cette rencontre de sensibilisation et d'information fait suite au partenariat signé le 24 février dernier entre la CCIN et l’ANERSOL et qui a comme principal but, de contribuer au développement du marché des kits et pompes solaires autonomes de haute qualité sur le marché nigérien, objet de la composante 1 du NESAP qui est mis en œuvre par l'Agence. Il s'agissait donc au cours de la rencontre avec les acteurs multi-acteurs de présenter la composante 1 du NESAP, sa valeur ajoutée et les opportunités qu'elle offre; de mettre en exergue les avantages des kits solaires autonomes en terme de qualité, de durabilité, d'accessibilité et de coûts comparativement aux kits vendus sur le marché; d'échanger sur l'importance de la qualité des kits et des pompes solaires à travers les entreprises solaires et d'exposer des kits et pompes solaires des entreprises. L'atelier visait aussi à faciliter les rencontres entre les entreprises et acheteurs ainsi qu'à présenter aux participants les modalités de l'assistante technique qu'apporte le Projet NESAP aux entreprises distributeurs des produits de haute qualité à travers cette composante et dont certaines en ont exposées leurs produits en marge de la rencontre qui s'est tenue à la Maison de l'Entreprise sise à la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN).

La cérémonie d'ouverture de l'atelier a été présidée par le Directeur des Energies renouvelables au Ministère du Pétrole, M. Schitou Maman Mansour, la Directrice générale de l'ANERSOL, Mme Siddo Nana Mariama, le Secrétaire général de la CCIN, M. Maman Ousmane, du Directeur de la Maison de l'Entreprise, M. Bachir Kaoura, ainsi qu'une délégation de la Banque mondiale et une présence massive de promoteurs et représentants d'entreprises œuvrant dans le secteur.

Des opportunités pour le secteur privé nigérien

A l'ouverture de la cérémonie, le SG de la CCIN a, au nom du Président et des membres consulaires, souhaité la bienvenue à tous les participants à cette rencontre qui se veut, selon M. Maman Ousman , un cadre d'échanges et de partenariat entre les entreprises et distributeurs de kits et pompes solaires ainsi que l'ensemble des acteurs intéressés par le domaine du solaire. "La CCIN en tant que structure d'appui et d'encadrement du secteur privé au Niger, se réjouit de cette initiative", a déclaré M. Ousmane  qui a tenu à remercier l'ANERSOL pour avoir associé la CCIN à cette initiative.

Le Secrétaire général de la CCIN a ensuite fait remarquer que le taux national d'accès à l'électricité au Niger est l'un des plus faibles de la sous-région et ce, malgré l'immense effort déployé par l'Etat et ses partenaires techniques et financiers dans le domaine. "Le secteur privé nigérien est disposé à répondre à l'appel des pouvoirs publics à accompagner le développement du secteur de l'énergie et au delà saisir toutes les opportunités qui s'offrent dans le domaine solaire d'autant que nous avons une ressource qui est inépuisable", a indiqué M. Ousmane qui s'est par la même occasion félicité de l'accompagnement de la Banque mondiale en la matière avec la création des conditions d'un accès plus facile aux financements pour les opérateurs et les utilisateurs. Il a en ce sens souligné que toutes les dispositions sont en train d'être prises pour exploiter toutes les opportunités comme la certification des kits pour garantir la qualité des produits. Aussi, a-t-il ajouté, la CCIN a formé un important vivier de jeunes disséminés à travers tout le pays et qui sont intéressés par le domaine du solaire, ce qui constitue une véritable base de données que la Chambre est prête à mettre à la disposition de ses partenaires pour les accompagner dans l'atteinte des objectifs de la composante 1 du NESAP qui constitue "vraiment une aubaine que les opérateurs, distributeurs et utilisateurs doivent saisir".

NESAPanersolCCIN BIS

Développer le marché des kits solaires autonomes pour faire face aux défis

En intervenant à son tour, la Directrice générale de l'ANERSOL a rappelé les principaux objectifs du NESAP en particulier dans sa première composante qui vise le développement du marché des kits solaires automnes de qualité pour contribuer à accroitre les taux d'accès aux services électriques au Niger. "Comme vous le savez, ces taux sont bas, faisant partie des plus faibles de la région avec un taux national de 19,5% et un taux d'électrification en milieu rural d'à peine 5% alors que plus de 80% de la population y vivent", a précisé Dr Siddo Nana Mariama  qui n'a pas manqué de relever à juste titre que, "le défi énergétique est donc grand, surtout compte tenu de la grande superficie du pays, ce qui rend la solution réseau difficile, et de la forte disparité en termes de densité de population, ce qui rend l'investissement plus coûteux et parfois moins rentable".

C'est pour faire face à ce défi énergétique et surtout pour apporter sa valeur ajoutée, a-t-elle indiqué, que le Projet NESAP à travers ses différentes composantes, vient en appui à la Stratégie nationale d'accès à l'électricité (SNAE) qui prévoit d'atteindre un taux de 80% à l'horizon 2035, et ce, à travers les technologies exploitant la ressource solaire. En ce sens, la DG de l'ANERSOL a ajouté que pour le cas particulier de la composante 1 qui porte sur les kits solaires, divers mécanismes d'accompagnement sont mis en place. Il s'agit, a énuméré Mme Siddo Nana Mariama, d'une ligne de crédit à un taux de 8% pour faciliter l'accès au financement aux importateurs et distributeurs de kits solaires de qualité certifié; d'une autre ligne de microcrédit pour les revendeurs dans les localités rurales et les consommateurs; des subventions pour les petites entreprises désireuses de prendre le relai de distribution dans les régions; des renforcements de capacités à travers les mécanismes d'accélération et d'incubations réalisés en partenariat avec le CIPMEN; des actions de communication et de sensibilisation pour accompagner l'effort de vulgarisation des kits solaires ainsi que de l'assistance technique à travers le contrôle technique et le suivi-évaluation.

NESAPanersolCCIN BIS1

"Le but à terme de ces divers mécanismes d'accompagnement est de  créer un marché durable de kits solaires de qualité qui permettra de transformer ce soleil qui  nous brûle en opportunité de développement et de bien être pour les populations rurales, quel que soit l'isolement de la localité et sa densité humaine". Dr  Siddo Nana Mariama, DG ANERSOL.

Promouvoir l'accès au solaire en milieu rural pour améliorer le taux d'accès à l'énergie

En procédant à l'ouverture officielle de l'atelier, le représentant du Ministre du Pétrole, de l'Energie et des Energies renouvelables a mis en exergue toute l'importance que les plus hautes autorités du Niger attachent à la question de l'accès des populations à l'énergie et particulièrement celles vivant en milieu rural. "C'est dans cette optique que le gouvernement met en œuvre des programmes et plans d'actions avec pour objectif d'accroitre l'accès à l'électricité par la promotion des énergies renouvelables en portant d'ici 2030, le taux national d'accès à l'électricité à 60% contre 19% avec une part des énergies renouvelables  de 30% contre 4% actuellement dans le bouquet énergétique", a rappelé M. Schitou Maman Mansour.

Il s'est en ce sens félicité de l'accompagnement de la Banque mondiale à travers le financement du projet NESAP qui, à travers sa composante 1, offre l'occasion aux  entreprises d'énergies solaire de bénéficier d'une ligne de crédit de 6 millions de dollars US et d'une assistance technique afin d'améliorer leurs capacités opérationnelles. Après avoir rappelé les objectifs de l'atelier, le Directeur des Energies renouvelables a estimé que "cette rencontre revêt une importance capitale car elle permet de créer les conditions d'une amélioration du marché des kits solaires autonomes".

NESAPanersolCCIN BIS2

Des objectifs alignés sur les priorités du PDES  

Après la cérémonie officielle d'ouverture, les travaux de l'atelier se sont poursuivis avec une présentation par les responsables et experts de l'ANERSOL et de la CCIN de la présentation de Composante 1 du NESAP ainsi que du partenariat entre les deux institutions pour sa mise en œuvre. Les établissements financiers partenaires à savoir la Sonibank, la BSIC et l'institution de microcrédit Capital Finance ont également présenté leurs offres et les modalités d'accès aux lignes de crédit mises en place dans le cadre de la mise en œuvre de cette composante. Les participants ont eu également droit à la présentation d'autres opportunités d'accès aux financements afin de développer leurs activités dans le solaire notamment le nouveau Projet d’accélération de l’accès à l’électricité au Niger (HASKE), financé également par la Banque mondiale pour un montant total de 317,5 millions de dollars US, soit plus de 180 milliards de francs CFA.

Par la suite, l'atelier a porté sur la présentation des kits et pompes solaires autonomes de qualité avec leur valeur ajoutée, la diversité d'application ainsi que les modes d'accès Pay as you go (PAYGO). Après des échanges fructueux sur la présentation des kits et modèle de financement, l'atelier a été clôturé par une visite des expositions des entreprises solaires ainsi que par des rencontres B to B entre opérateurs pour d'éventuels partenariats et échanges d'expérience.

NESAPanersolCCIN BIS3

Il convient de rappeler que le Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP), lancé le 06 mars 2018, est un projet de l'Etat du Niger financé par la Banque mondiale à hauteur de 50 millions de dollars US. Il a pour principal objectif de contribuer à augmenter l'accès à l'électricité grâce à l'énergie solaire dans les zones rurales et périurbaines en droite ligne avec les objectifs du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021). Outre la Composante 1 qui est consacrée au développement du marché des systèmes de kits solaires autonomes, le NESAP est mis en œuvre à travers trois (03) autres composantes. Il s'agit de l'électrification rurale par mini-réseaux hybrides solaires suivant un modèle d'opérateurs de service délégué; de l'hybridation solaire PV de mini-réseaux thermiques isolés de la NIGELEC et élargissement de l'accès, et enfin, d'appui à la mise en œuvre et d'assistance technique.

NESAPanersolCCIN BIS4

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com