samedi, 28 mai 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


ONG Diko action Tillaberi

Dans le cadre de ses activités d'appui à la résilience des populations locales et au développement à la base, l'ONG DIKO a mis en œuvre, en collaboration avec ACPP, un Projet d'atténuation des risques d’infection par la COVID-19 et de son impact sur le système de santé publique dans le département de Say, dans la région de Tillabéri. Ce projet mis en œuvre grâce au soutien financier du Comité d’Aide Humanitaire d’Émergence (CAHE) de la GENERALITAT VALENCIANA (GVA) et une donation de Caja Rural d’Albal, a permis d'atteindre en 12 mois de mise en œuvre, des résultats satisfaisants qui se sont traduits, entres autres, par une amélioration du système de coordination et les services de santé par rapport au COVID-19 dans le département ainsi qu'à atténuer les risques d'infections pour une population estimée à plus de 300.000 personnes.

L'apparition de la Covid-19 au Niger début 2020 avec le premier cas enregistré le 19 mars, quelques mois après sa survenance dans le monde, est venue amplifier les chocs endogènes et exogènes auxquels font face les populations surtout en milieu rural et particulièrement dans les zones de conflit. Aux défis persistants de développement notamment le faible accès aux services sociaux de base (éducation, santé, eau) auxquels se sont, en effet, ajoutées des menaces sécuritaires et humanitaires avec la multiplication des Groupes Armés Non Etatiques (GANE) avec le déplacement des populations ainsi que les défis climatiques avec la persistance des crises alimentaires et une pression sur les ressources naturelles. La crise sanitaire engendrée par la pandémie de la covid-19 est venue amplifier les chocs sur la population avec déjà un système de santé publique loin d'être performant ainsi que des mesures de restriction renforcées par les autorités avec l'instauration de l'état d'urgence sanitaire. La région de Tillabéri, dans la zone des trois frontières, a été l'une des plus exposé, et dans le Département de Say, les défis se sont davantage aggravés.

Des actions concrètes et des résultats satisfaisants

Fidèle à sa mission d'appui au développement à la base et à la résilience des populations locales, l'ONG DIKO a dès le début de la pandémie élaboré un "Projet d'atténuation des risques d’infection par la COVID-19 et de son impact sur le système de santé publique dans le département de Say", qui vient en soutien à la stratégie de réponse à la pandémie du Covid-19 du gouvernement et de ses partenaires au développement. Le projet d'une durée de douze (12) mois a été mis en œuvre en collaboration avec le partenaire ACPP de l'ONG DIKO à travers le soutien financier du Comité d’Aide Humanitaire d’Émergence (CAHE) de la GENERALITAT VALENCIANA (GVA), et par la suite, une donation de Caja Rural d’Albal.

L'objectif principal du Projet est d'améliorer le système de coordination et les services de santé par rapport au COVID-19 et plus spécifiquement d'atténuer les risques d'infection par COVID-19 et son impact sur le système de santé publique, qui sert une population de 316.439 personnes dont 164.548 femmes et filles et 151.891 hommes et garçons dans le département de Say, dans la région de Tillabéri.

Comme en témoignent les résultats sur le terrain et la satisfaction des populations bénéficiaires, notamment les autorités et les communautés, le bilan du projet a été des plus satisfaisants. Les actions ont été concrètes et ont permis, en plus d'atténuer le risque d'infection par la Covid-19 pour la population ainsi que d'atténuer la coordination du système de santé du Département qui affiche des résultats reluisants en terme de maitrise de la situation de la pandémie comme en témoignent les statistiques officielles. Mieux encore, l'appui apporté tant en matière de fourniture d'équipements qu'en renforcement de capacité des agents, va permettre au système de santé publique du département de mieux prendre en charge d'autres maladies ou épidémies. Ce qui va certainement indure d'énormes progrès en matière d'amélioration aux soins de santé de base, à l'hygiène et à l'assainissement pour les populations conformément aux Objectifs du Développement Durable (ODD) ainsi qu'aux objectifs de développement et de croissance durable et inclusive du gouvernement.

ONG Diko action Tillaberi BIS

Distribution de dispositifs mobiles de lavage de main par DIKO pour les ménages les plus vulnérables dans le cadre de la prévention du choléra et du COVID-19.

Renforcement des moyens matériels du Système de santé publique pour la prévention de la Covid-19

Dès le second mois de la mise en œuvre du Projet et conformément aux objectifs, les actions ont porté sur le renforcement des moyens matériels du système de santé du département de Say. Ces actions se sont d'abord traduites par l'achat et l’installation des dispositifs lave-mains avec 20 Dispositifs simples de lave-mains d’une place destinés aux différents centres (CSI) de santé via le District Sanitaire (DS) de Say, un (1) grand dispositif grand de lave-mains d’une  place pour le District Sanitaire et 84 Dispositifs mobiles simple de lave-mains qui ont été destinés aux populations vulnérables de Say. Ces dispositifs ont été distribués aux différents patients hospitalisés au niveau de l’hôpital du district de Say par l’ONG DIKO assisté des responsables du district.

Ensuite, il y a eu l'achat et la distribution de fournitures et d'équipements de santé et de sécurité, d'hygiène et de lutte contre le coronavirus.  Ces matériels et équipements ont été remis aux autorités départementales au cours d'une cérémonie officielle, le 25 août 2021, qui s'est déroulée en présence du comité de lutte contre la COVID 19 de Say présidé par le préfet de Say et des responsables de district sanitaire de Say.

ONG Diko action Tillaberi BIS1

Cérémonie de remise de don composé de plusieurs articles ( produits d’hygiène et sanitaire) au district sanitaire de Say ce jour 25 août 2021 par l’ONG DIKO. Cette cérémonie a enregistré la présence des responsables sanitaire du département, du préfet de Say et l’ensemble des services techniques du département.

Cette dotation des différents dispositifs de lavage de mains et des équipements et matériels d’hygiènes au District Sanitaire de Say a permis d’atteindre tous les centres de santés que couvre le district.  Elle a ainsi permis aux différents centres d’appliquer le respect des gestes barrières et aussi de faciliter leurs entretiens en matière d’hygiène. Aussi, plusieurs ménages vulnérables fréquentant l’hôpital de district ont pu être dotés de dispositifs mobiles de lavage de main après avoir été sensibilisés sur les gestes barrières et le lavage des mains. Ainsi cela a permis non seulement de prévenir la propagation du coronavirus, mais aussi beaucoup d’autres maladies qui peuvent être liées au manque d’hygiène.

ONG Diko action Tillaberi BIS2

A travers ce don le District Sanitaire de Say pourra également et efficacement lutter contre la COVID-19 et le choléra qui sévit dans quelques localités du Niger.

Renforcement des capacités du personnel de santé et appui au District Sanitaire dans la lutte contre la Covid-19

Les actions et interventions du Projet « Atténuation des risques d’infection par COVID-19 et de son impact sur le système de santé publique dans le département de Say » ont aussi porté sur le renforcement des capacités techniques du personnel de santé, soit 145 personnes au total, ainsi que les mécanismes de coordination multisectorielle, du District Sanitaire de Say en matière de prévention et de gestion des cas par COVID-19.

Le Projet a également et activement participé à l'animation des réunions de coordination multisectorielles du département. C'est ainsi que l’ONG DIKO a appuyé le district pour la tenue des réunions du comité de lutte contre la COVID19 de Say, sous la présidence du préfet. Ainsi DIKO a assuré la coordination entre les acteurs impliqués dans la gestion sanitaire.

Aussi, dans le cadre de la tenue de la réunion du comité de lutte contre la COVID 19 renommée réunion "one-health", l'ONG DIKO a permis la tenue de cette dernière en prenant en charge les frais de collation lors des réunions.

Campagne d'information et de sensibilisation pour la prévention de la Covid-19

Comme toute maladie et particulièrement de la catégorie de la Covid-19, la lutte contre la pandémie ne saurait être efficace sans une bonne information et une plus grande sensibilisation des populations sur la pandémie. C'est pourquoi, l'ONG a mis en œuvre une campagne d'information et de sensibilisation destinée à améliorer les connaissances de la population de la zone d'intervention sur les gestes barrières et ainsi permettant la prévention de la propagation de la pandémie de COVID-19.

C'est ainsi que dans le cadre de la campagne d’information et de sensibilisation pour lutter contre la  COVID 19 à destination de  la population du département de Say, les différents relais de tous les CSI du district sanitaire de Say ont été formés dans ce sens sur les gestes barrières et le lavage des mains. Ainsi, au total 12 sessions de formation ont été tenues au niveau de 12 CSI à destination de 160 relais communautaire sous la supervision de l’ONG DIKO et du district sanitaire de Say. Après la formation, les relais ont été dotés de supports de sensibilisation à savoir des pagi-volts sur les gestes barrières aussi sur le lavage des mains. Par la suite les relais ont pu mener une campagne de sensibilisation porte à porte sur les différentes thématiques développées lors de la formation durant  7 jours.

ONG Diko action Tillaberi BIS3

Campagne d'information et de sensibilisation à travers les relais communautaires pour la population du département de Say.

La campagne s'est également traduite par l'élaboration et la diffusion de spot radio sur les mesures de prévention de l’infection de la COVID-19. Des spots radios de sensibilisation pour lutter contre la propagation de la pandémie à coronavirus ont été à cet effet réalisés dans les trois langues les plus couramment parlées dans le département de Say à savoir le Zarma-sonrai, le Haoussa et le Fulfulde. Les spots ont été diffusés par la radio communautaire Tapoa de Say tous les jours durant 7 mois. Le nombre de diffusion par mois a été de 93 pour une estimation du nombre de personnes touchées par mois de 114.160 personnes.

La compagne de sensibilisation a permis, à travers les relais communautaires, de toucher 9.374 familles pour un total de 37.190 personnes réparties dans 455 villages, quartiers et hameaux et surtout la campagne porte à porte qui a permis de toucher les familles les plus isolées. Toujours dans le cadre des sensibilisations sur les gestes barrières, les spots radios diffusés dans les trois langues ont permis de toucher près de 114.160 personnes par mois et ce durant 7 mois d’affilée.

ONG Diko action Tillaberi BIS4

L'équipe projet prévention COVID-19 de l'ONG DIKO auquel se joint les 160 relais communautaires et les 14 responsables des CSI du district sanitaire de Say se sont mobilisés pour passer de porte en porte le message de prévention du COVID-19 sur l’ensemble des villages du département de Say.

Il faut noter que ces résultats satisfaisants qui a permis au système de santé publique et aux populations du département de mieux prévenir et gérer l'impact de la propagation de la pandémie et ses multiples conséquences a été possible grâce à l'approche et l'expérience de l'ONG DIKO. En plus du soutien financier des bailleurs et donateurs, l'ONG DIKO s'est en effet appuyée sur sa parfaite connaissance du terrain où elle a déjà mis en œuvre plusieurs projets destinés à appuyer la résilience des populations et le développement à la base, sur une parfaite coordination avec l'ensemble des acteurs impliqués dans la mise en œuvre du Projet notamment les autorités départementales, les responsables du District sanitaire, les partenaires, les leaders et les communautés locales.

ONG Diko action Tillaberi BIS5

ONG Diko action Tillaberi BIS6

(actuniger.com)

 

Commentaires  

0 #1 Henouj 22-12-2021 07:27
Le folklore de l'assistanat. Pour des choses qui ne dépassent pas les capacités d'un État n'importe qui se fait médiatiser pour prétendre que sa donation a eu un impact comme si la part de plusieurs d'autres acteurs est nul et sans effet.
Un pays ne peut pas se développer avec ce genre d'assistanat qui privé des gens de leur dignité.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Top de la semaine

Publier le 26/05/2022, 18:40
burkina-une-cinquantaine-de-civils-tues-par-des-hommes-armes-dans-l-est-du-pays  Une cinquantaine d’habitants de plusieurs villages de la commune de Madjoari ont été tués hier...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 17:57
criminalite-transfrontaliere-2-policiers-tues-et-plusieurs-autres-blesses-par-des-bandits-armes-a-bangui-pres-de-la-frontiere-nigeriane-region-de-tahoua Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 15:13
burkina-saisie-record-de-115kg-de-cocaine-d-une-valeur-de-plus-de-7-milliards-de-cfa Dans une annonce faite hier mercredi, les douanes burkinabé ont annoncé avoir opéré une saisie record...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 11:19
viols-meurtres-et-complicite-avec-les-rebelles-ce-que-fait-l-onu-en-rca Le déploiement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 11:07
rafpro-la-problematique-de-la-formation-professionnelle-et-de-l-apprentissage-en-afrique-au-coeur-de-la-13e-ag-qui-se-deroule-du-25-au-27-mai-a-niamey La capitale nigérienne abrite du 25 au 27 mai 2022, la 13e édition de l'Assemblée générale ordinaire...Lire plus...
Publier le 22/05/2022, 21:17
insecurite-un-presume-terroriste-tue-et-un-autre-interpelle-par-la-population-vers-kouro-beri-dosso Un présumé terroriste a été tué et un autre interpellé et remis aux forces de sécurité par les...
Publier le 23/05/2022, 14:31
insecurite-braquage-en-plein-jour-au-quartier-boukoki-de-niamey Des individus armés ont pris pour cible la boutique d'un négociant d'or au quartier Boukoki de Niamey,...
Publier le 24/05/2022, 21:13
defense-communique-du-ministere-de-la-defense-nationale Les différentes offensives menées par les Forces Armées Nigériennes (FAN) dans l’Ouest du territoire...
Publier le 24/05/2022, 20:54
barrage-de-kandadji-le-president-bazoum-instruit-d-accelerer-la-mise-en-oeuvre Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a présidé mardi matin 24 mai 2022,...
Publier le 23/05/2022, 14:55
mali-a-hombori-vivre-la-peur-au-ventre-par-omar-sylla  À Hombori, la population craignait le retour des terroristes aux alentours, mais c’est un autre...
Publier le 23/05/2022, 14:31
insecurite-braquage-en-plein-jour-au-quartier-boukoki-de-niamey Des individus armés ont pris pour cible la boutique d'un négociant d'or au quartier Boukoki de Niamey,...
Publier le 22/05/2022, 21:17
insecurite-un-presume-terroriste-tue-et-un-autre-interpelle-par-la-population-vers-kouro-beri-dosso Un présumé terroriste a été tué et un autre interpellé et remis aux forces de sécurité par les...
Publier le 24/05/2022, 21:13
defense-communique-du-ministere-de-la-defense-nationale Les différentes offensives menées par les Forces Armées Nigériennes (FAN) dans l’Ouest du territoire...
Publier le 22/05/2022, 19:32
lutte-contre-le-terrorisme-l-aviation-militaire-nigerienne-a-prete-main-forte-a-l-armee-burkinabe-lors-de-l-attaque-de-bourzanga L'armée de l'air du Niger a apporté un appui aérien aux soldats burkinabés qui ont vigoureusement...
Publier le 26/05/2022, 17:57
criminalite-transfrontaliere-2-policiers-tues-et-plusieurs-autres-blesses-par-des-bandits-armes-a-bangui-pres-de-la-frontiere-nigeriane-region-de-tahoua Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un...

Dans la même Rubrique

Criminalité transfrontalière: 2 policiers tués et plusieurs autres blessés par des bandits armés à Bangui, près de la frontière nigériane (Région de Tahoua)

26 mai 2022
Criminalité transfrontalière: 2 policiers tués et plusieurs autres blessés par des bandits armés à Bangui, près de la frontière nigériane (Région de Tahoua)

Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un échange de tirs, hier mercredi 25 mai 2022 dans la commune...

RAFPRO: la problématique de la formation professionnelle et de l'Apprentissage en Afrique au cœur de la 13e AG qui se déroule du 25 au 27 mai à Niamey

26 mai 2022
RAFPRO: la problématique de la formation professionnelle et de l'Apprentissage en Afrique au cœur de la 13e AG qui se déroule du 25 au 27 mai à Niamey

La capitale nigérienne abrite du 25 au 27 mai 2022, la 13e édition de l'Assemblée générale ordinaire du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO) qui a...

Direction générale des Douanes (DGD): l'administration lance une vaste campagne de vulgarisation du droit douanier pour une meilleure gestion des contentieux

26 mai 2022
Direction générale des Douanes (DGD): l'administration lance une vaste campagne de vulgarisation du droit douanier pour une meilleure gestion des contentieux

L'hôtel Bravia de Niamey a servi de cadre, mercredi 25 mai 2022, à une journée d'échanges sur le contentieux douanier. Il s'agit pour la Direction Générale des Douanes (DGD) à...

Justice: lancement officiel du Programme d'innovation de la justice au Niger (PIJN), pour une justice accessible, efficace et équitable à tous les citoyens

26 mai 2022
Justice: lancement officiel du Programme d'innovation de la justice au Niger (PIJN), pour une justice accessible, efficace et équitable à tous les citoyens

L'hôtel Radisson Blu de Niamey a servi de cadre, ce mercredi 25 mai 2022, à l'atelier de restitution de l'enquête sur les besoins et la satisfaction des citoyens en matière...

Santé et résilience communautaire: l'Unicef appuie le ministère de la Santé publique pour ses activités sur le terrain

25 mai 2022
Santé et résilience communautaire: l'Unicef appuie le ministère de la Santé publique pour ses activités sur le terrain

Les locaux du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, ont abrité ce mardi 24 mai 2022, la cérémonie de remise par l’UNICEF de trois...

Au Sahel central, l'avenir de centaines de milliers de filles est menacé en raison d'une crise alimentaire négligée (communiqué de presse)

25 mai 2022
Au Sahel central, l'avenir de centaines de milliers de filles est menacé en raison d'une crise alimentaire négligée (communiqué de presse)

Si la crise alimentaire dans le Sahel central n'est pas résolue, elle pourrait saper tous les autres efforts humanitaires et faire reculer le développement humain global et les progrès en...