samedi 10 décembre 2022

3035 lecteurs en ligne -

fraren

Fermeture des agences de transfert d’argent dans les départements de Say et de Téra: communiqué de la coalition CAP20-21/ACC/FRC et alliés

Caolition FRC et allies

La Coalition CAP20-21/ACC/FRC&Alliés a appris, avec surprise et indignation, la fermeture des bureaux de l’ensemble des agences de transfert d’argent des départements de Say et de Téra, par décisions préfectorales, sur instruction du gouvernement.

Cette décision est un acte grave et déstructurant de l’économie locale. En effet, l’économie locale, et particulièrement celle des départements de Say et de Tera, on le sait, repose pour une large part, sur les apports des ressortissants de ces zones résidant à l’extérieur.

L’on ne saurait donc ignorer que cet acte est de nature à semer le désespoir au sein des populations concernées, en ce qu’il engendre une perte considérable de ressources pour des milliers de personnes déjà meurtries du fait des actions criminelles des terroristes qui sévissent dans la zone, rackettant les populations, prélevant des dîmes et empêchant la pratique régulière de toute activité génératrice de revenu.

Ceci vient s’ajouter aux nombreux morts enregistrés, à la privation des libertés fondamentales, notamment, celle d’aller et venir ; à la déliquescence de la situation sociale, la disparition de plusieurs villages, le déplacement de milliers de familles, la fermeture des écoles et des centres de santé.

La fermeture de ces agences prive donc les populations de ces apports inestimables et irremplaçables dans un contexte de campagne agricole déficitaire.

En agissant ainsi, le gouvernement brise un maillon important de la chaine de solidarité séculaire qui lie résidents de la zone et leurs parents vivant soit à l’intérieur du Niger ou dans la diaspora.

Cet acte traduit en soi une capitulation de l’Etat, face aux actions néfastes des malfrats et autres terroristes. L’Etat renonce, ainsi tacitement, à sa mission régalienne de protection des personnes et des biens.

En tout état de cause, la Coalition CAP20-21/ACC/FRC&Alliés tient le régime pour seul responsable de la dégradation prévisible des conditions de vie des populations des zones concernées et demande en conséquence au gouvernement de prendre toute disposition de nature à atténuer les effets néfastes de l’insécurité alimentaire et fourragère annoncées.

Fait à Niamey, le 09 décembre 2021

Pour la Coalition, le Secrétaire à la Communication

KANE KADAOURE Habibou

.

Commentaires  

0 #1 momo 13-12-2021 08:50
declaration decevante
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 momo 13-12-2021 08:50
declaration decevante
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Albora 13-12-2021 11:10
"...Cet acte traduit en soi une capitulation de l’Etat, face aux actions néfastes des malfrats et autres terroristes. L’Etat renonce, ainsi tacitement, à sa mission régalienne de protection des personnes et des biens..."

C'est regretable pour un etat d'en arriver a cette malheureuse extreme. L'etat vient de sacrifier ainsi les populations des localites concernees. C'est vraiment dommage.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #4 alib 13-12-2021 14:44
Mahaman Ousmane, la campagne est finie, il n'y aura pas de retour en arrière. Si tu peux attendre cinq ans.
Merci de ne pas fatiguer tes militants.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com