jeudi 18 août 2022

2471 lecteurs en ligne -

fraren

Promotion des TICs appliquées à l'Éducation (TICE) : lancement officiel de la campagne nationale de géolocalisation des établissements d’enseignement du Niger

Campagne geolocalisation ecoles Niger

 

La salle de réunion de Soleil d'Afrique de Niamey a abrité, ce samedi 04 décembre 2021, la cérémonie du lancement officiel de la campagne nationale de géolocalisation de plus de 18.210 établissements d'enseignement dans les huit (8) régions du pays. Cette campagne de géolocalisation intitulée "Trouve mon école", est une initiative conjointe des Ministères en charge de l'Éducation et celui de la  Poste et des Nouvelles technologies de l'information, grâce à un financement de l'UNICEF. Cette initiative  constitue la première étape de l'ambitieux programme du gouvernement visant à  promouvoir l’utilisation dans les établissements scolaires du pays,  des Technologies de l’Information et de la Communication appliquées à l’Éducation (TICE), et ainsi, favoriser la réduction de la fracture numérique au Niger.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 

La campagne nationale a débuté avec un atelier de formation des enquêteurs qui a démarré ce samedi à Niamey en présence des représentants du Ministère de la Poste et des Nouvelles Technologies de l’Information et de l’éducation nationale.

La cérémonie d'ouverture de l'atelier a été marquée par plusieurs interventions. le Directeur des Études et de la Programmation (DEP) au Ministère des Postes et des Nouvelles Technologies de l'Information, M. Orodji Abdouramane, a tenu, tout d'abord, à remercier les participants pour leur présence à cette formation qui s'inscrit dans le cadre du Projet "Trouve mon école", qui est financé par l'UNICEF et auquel le gouvernement accorde une grande importance. Quant au représentant du Ministère de l’Education Nationale, M. Abdoulkader Bachir, il a lui plaidé pour une mobilisation et un engagement des enquêteurs pour la réussite de ce projet qui va permettre d'améliorer la qualité de l'éducation au Niger et par la même occasion réduire la facture numérique du pays.

Dans l'allocution qu'il a prononcé à cette occasion, l’un des responsable de la mise en œuvre de ce projet M. Issoufou Bello a situé, tout d'abord, le contexte dans lequel est lancé cette campagne, les objectifs visés ainsi que les enjeux pour le Niger.  Selon l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), a-t-il rappelé, près de 3,7 milliards de personnes ne sont pas connectées à Internet et, par extension, sont non connectées aux produits et services numériques qui pourraient considérablement améliorer leur condition de vie. D'après les mêmes données, environ 29% des 18-24 ans, la plupart en Afrique subsaharienne, n’ont pas accès au numérique soit quelques 360 millions de personnes qui n'ont, par conséquent, pas accès aux mêmes informations, opportunités et choix que leurs semblables connectés. "À moins que les choses ne changent, une grande partie de ce groupe de jeunes risque d’être exclus du monde numérique", a indiqué M. Issoufou Bello.

L'initiative "GIGA" de l'UNICEF pour connecter chaque école à l'Internet

 C'est pour  faire face à ces défis, que l'UNICEF et l’UIT ont lancé « Giga », une nouvelle initiative qui vise à connecter chaque école à Internet et chaque jeune à l’information, aux opportunités et au choix.  Ainsi, a-t-il détaillé, l'initiative « Giga » est ancré dans les conclusions (1A et 1B) du Groupe de personnalités de Haut niveau du Secrétaire général  des Nations Unies sur la coopération numérique, qui déclarent que d’ici « 2030 chaque adulte devrait avoir un accès abordable aux réseaux numériques », tout en appellant à l’alliance des parties prenantes pour créer une plate-forme de partage de biens publics numériques. Selon M. Issoufou Bello, l’initiative Giga vise quatre piliers à savoir: cartographier la connectivité de chaque école; financer l’offre commune; connecter chaque école et enfin, donner aux jeunes des compétences. C'est en ce sens que la première composante de l'initiative consiste à créer une carte publique globale des emplacements des écoles et de leur niveau de connectivité. "Cette couche d’information de base sera un point de départ pour construire les phases conséquentes du projet", a-t-il ajouté.

Au Niger,  a souligné M. Issoufou Bello, grâce au Plan de Transition du Secteur de l’Éducation et de la Formation (PTSEF) 2020-2022 adopté avec l’appui de l’ensemble des Partenaires Techniques et Financiers du système éducatif et le Plan de Développement Économique et Social (PDES) 2017-2021, "le gouvernement du Niger entend apporter une réponse adéquate pour résoudre les inégalités d’accès à l’école et améliorer ainsi la qualité des apprentissages". Au nombre des solutions envisagées par le gouvernement, figurent l’introduction et le développement des Technologies de l’Information et de la Communication appliquées à l’Éducation (TICE), notamment l’amélioration de l’accès à Internet, l’utilisation des tablettes et bibliothèques numériques. "Cette démarche s’inscrit dans l’objectif ambitieux d’une couverture internet à 100% dans le cadre du Plan stratégique « Niger 2.0 »", a fait remarquer M. Bello qui a saisi l'occasion pour relever les défis ainsi que les solutions envisagées pour y faire face de la mise en œuvre de cette ambitieuse stratégie au Niger. Enfin, M. Bello a mentionné que l’ensemble des données qui seront collectées durant ce projet seront, soumises à une validation sur le terrain par l’Agence Nationale pour la Société de l’Information (ANSI).

 

« L’une des pistes importantes pour obtenir la transformation numérique du système éducatif demeure la disponibilité de données exhaustives de qualité sur l’ensemble du système éducatif et en particulier sur les établissements scolaires. Les difficultés rencontrées par ces établissements demeurent mal répertoriées au regard d’une faiblesse de la " carte scolaire " qui constitue l’outil de micro-planification pour l’implantation optimale des établissements scolaires sur le territoire avec des capacités d’accueil correspondant aux besoins locaux notamment dans les zones moins desservies, conformément aux objectifs de la politique éducative. » 

18.210 établissements à géolocaliser

Campagne geolocalisation ecoles Niger BIS1

C'est donc dans ce cadre qu'intervient le lancement de la campagne nationale pour la géolocalisation de l’ensemble des établissements d’enseignement primaires, secondaires et supérieurs dans les huit (8) régions du Niger. La collecte se fera à travers la mobilisation des communautés de jeunes ainsi que l’accompagnement technique des ministères sectoriels de l’éducation, de l’ANSI et de l’UNICEF.

Il convient de noter que  ce projet qui va intervenir dans l'ensemble du pays va consister à géolocaliser 18.210 établissements à travers une méthodologie précise en collaboration avec les institutions concernées. La première phase de la campagne nationale va concerner la région de Niamey comme expliqué par les experts des différents ministères. Les données géographiques (latitude, longitude) qui y seront collectées durant la campagne vont permettre de déterminer  le statut de la connectivité adaptée, de renseigner le type d‘alimentation énergétique et de déterminer la présence ou non de points d'eau et de latrines.

Campagne geolocalisation ecoles Niger BIS

Campagne geolocalisation ecoles Niger BIS2

M.Abdoul Karim (actuniger.com)

 

 



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com