samedi, 27 novembre 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Vheicule ONG Acted apres attaque de Koure

Onze (11) personnes soupçonnées d'avoir participé à l'assassinat de six humanitaires français des ONG Acted et Impact, leur guide et leur chauffeur nigériens, le 09 août 2020 à Kouré, près de Niamey,  ont été placées en détention ces derniers mois au Niger, a appris vendredi l’AFP de sources proches du dossier. Parmi ces onze suspects figurent au moins un des guetteurs et un donneur d'ordre intermédiaire.

 

Zeyna transfert argent bis

Les autres appartiennent à deux cellules logistiques démantelées à Niamey, la capitale nigérienne, et dans un village proche de la réserve de Kouré, où le véhicule de l'ONG avait été pris en chasse par trois hommes armés à motos, selon l'une des sources citée par l’AFP. « Ces trois assaillants ont été identifiés mais n'ont pas été retrouvés », a-t-elle précisé. Les onze suspects ont été arrêtés entre août 2020 et février 2021 au Niger, puis présentés à un juge nigérien qui a ordonné leur placement en détention, a-t-elle ajouté.

Le chef du groupe Etat islamique (EI) au Sahel, Adnan Abou Walid al-Sahraoui, avait "personnellement ordonné" cette attaque, avait annoncé le 16 septembre la ministre des Armées, Florence Parly, révélant qu'il avait été tué mi-août par la force Barkhane dans la région des trois frontières (Mali, Niger et Burkina Faso).

Dans la matinée du 9 août 2020, les six humanitaires - deux hommes et quatre femmes âgés de 25 à 31 ans - ont été exécutés avec leur guide et leur chauffeur nigériens, 50 ans tous les deux, alors qu'ils visitaient la réserve de girafes de Kouré, à 60 km au sud-est de Niamey où ils étaient basés. L'attaque avait été revendiquée par l'EI un mois plus tard.

L'enquête menée conjointement par la France et le Niger a révélé que l'ONG n'était pas visée et qu'il s'agissait d'une "attaque d'opportunité", avait précisé une autre source proche du dossier. Les auteurs de l'attaque étaient sur place pour l'un d'entre eux depuis trois jours et pour les deux autres depuis deux jours, selon l'enquête des policiers nigériens.

L'un des guetteurs, positionné sur la route reliant Niamey à Kouré avait pour mission de signaler "le premier véhicule de blancs", a précisé une des sources proches du dossier. A Paris, une information judiciaire est ouverte depuis le 25 août 2020 pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste". Les juges d'instruction antiterroristes se sont rendus en septembre au Niger.

Avec AFP

 

Commentaires  

0 #1 on 23-10-2021 20:52
Damien viguier , gilbert collard , vivenzio , SALAH HAMOURI , se rapprocheront de la cour penal interafricaine par le truchement d'etoundi , m'belek YAMB NATHALIE MADAME , DGSE ERNIE , n'goss , banda kani , gen soubelet , suite a evalution psychologique par denis gandpas conseil general 97410 , pouvant portez atteinte et prejudice au mali, a l'islam , a la chretienter , aux origine de la'france et a l'integriter inter etats du'sahel , notamment a camping moussafir , ain arrouda , dahkla , dakar , saint louis du senegal.ensuite alain [mot censuré]a nous demanderas si l'elevation de markala d'un vingt cinq centimetres , couplez a une erosion mecanique des rives du fleuve produirez une surface d'evaporations importantes .
la cellule dioncouda nakater evalueras le nombre de pompe a tres haut deby permettant d'innonder des zones encore plus importantes , et ce bien sur afin de gagner en surface portante .l'autres cellules scientific du developement aerien s'enqueras des longueur en ligne droate pouvant racourcir les distances entres segou et niamey .le batiment a trois etages pres de la farmassie du rond point sera utile .en 2014 , il etait a 110 m Fr coloni occupé pour pas,longtemps.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 TOTO A DIT 23-10-2021 23:35
:zzz 8) :-* Ne dit on pas de ne pas se réjouir de la réussite d'un voleur, sa chute n'attendra pas sa mort ?? :roll:

Ne dit on pas que L'argent mal acquis ne vaut jamais ce qu'il coûte, et la bonne conscience ne coûte jamais ce qu'elle vaut ?? :sigh:

Quand Choguel Maiga,.. entre autres.. lance cet avertissement.. "Nous allons faire l’audit de tous les services de l’Etat afin de savoir comment des milliards sont illégalement évaporés..., ....."
Quand TOTO A DIT partage.... Et aller à la ligne reste un choix oooooo. :

VERS LA SAISIE DES BIENS DES FILS D’IBK : LE GESTIONNAIRE DU PATRIMOINE DE BOUBA VISÉ PAR DES ENQUÊTES !

Les procédures, du moins les investigations en cours dans le cadre de la lutte contre la corruption, pourraient s’étendre sous peu à un aspect jusque-là assez ardu des enquêtes : la dissimulation, sous les prête-noms des produits des prévarications et autres pratiques de détournement et de corruption au détriment des ressources publiques. Dans le collimateur, les fruits des nombreuses rapines auxquelles se sont adonnés les fils de l’ancien Président IBK durant son règne de sept ans !
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 TOTO A DIT 23-10-2021 23:41
Suite 1
L’acolyte de Bouba visé par une vérification

Il y a quelques jours, le Ministre de la Justice, Mahamoudou Kassogué, par ailleurs ancien Procureur anti-corruption, l’assurait :
le nouvel arsenal législatif en projet pour lutter contre les délits financiers et économiques, offre

« la possibilité de saisir non seulement les produits directs et indirects de l’infraction, mais aussi même les biens acquis par les auteurs avant la commission de l’infraction à la proportion des biens volés à l’État ».

Une déclaration qui a sonné le branle-bas de combat au sein de l’ex famille présidentielle et l’entourage quasi mafieux de l’ancien Président.
Et pour cause, les biens indûment et illégalement accumulés par l’ancien régime sont de plus en plus dans le collimateur de la justice et pourraient bien faire l’objet de procédures de récupération, pour les ramener dans le portefeuille de l’Etat malien d’où l’ancienne famille présidentielle les avait frauduleusement soustraits.

A ce propos d’ailleurs, le Premier Ministre Choguel Maïga avait lancé un avertissement à peine voilé en assurant que
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 TOTO A DIT 23-10-2021 23:44
Suite 2
« Nous allons faire l’audit de tous les services de l’Etat afin de savoir comment des milliards sont illégalement évaporés ; comment des bâtiments de l’Etat (de valeur de milliard chacun) ont été bradés à des opérateurs économies à cent, deux cent millions ».

Dans le viseur donc de ces actions envisagées, le très controversé Karim Kéita et son jeune frère, Bouba, la redoutable fratrie qui a écumé les secteurs des affaires au Mali durant le règne de leur père. De fait, rapportent les sources, Karim et son frère Bouba sont soupçonnés d’être tapis derrière nombre d’opérateurs ayant fait de substantielles emplettes, lors de ces braderies publiques auxquelles l’Etat a été contraint de se soumettre par ‘’Ma Famille d’abord’’.

Mais si Karim Kéita a longtemps et continue à défrayer la chronique, par ses implications dans de multiples et sordides affaires, c’est le moins médiatique de la fratrie des progénitures de IBK, Bouba Kéita, qui commence à apparaître sous les lampions. Du moins à travers un individu, censé avoir eu sa confiance pour gérer ses nombreux avoirs encore et toujours très productifs sur le sol malien.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 TOTO A DIT 23-10-2021 23:47
Suite 3.
En effet, selon des sources proches du dossier, une procédure de vérification viserait en ce moment ce promoteur économique, connu dans le domaine des véhicules de luxe et autres prestations en rapport avec les transports, mais pas que. L’homme à qui Bouba Kéita aurait confié la gestion de ses nombreux patrimoines, immobiliers et autres activités, dont une structure de location de véhicules (les fils de IBK ne changent pas une formule qui gagne !), est bien connu à l’ACI 2000. Le gestionnaire de la fortune de Bouba Kéita a vite attiré l’attention sur lui, car ses ‘’affaires’’ personnelles ne peuvent lui assurer son train de vie actuel, puisque roulant carrosse, c’est le cas de le dire avec la Rolls Royce (300.000 euros ou 196, 5 Millions Fcfa pièce, excusez du peu !) à bord de laquelle il parade. De plus, l’homme, quelque peu disert sur les bords, ne manquerait aucune occasion d’étaler ses nombreuses et luxueuses acquisitions immobilières au pays des Erables, le Canada. Une propension de nouveau riche et de parvenu qui a vite attiré les regards sur ses relations bien connues d’avec l’ancienne famille présidentielle.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 TOTO A DIT 23-10-2021 23:51
Suite 4
Difficultés pour accuser les fils de l’ancien Président

C’est de notoriété publique, la rapacité boulimique de ‘’Ma Famille d’abord’’, à s’accaparer par captation des secteurs les plus générateurs de ressources publiques a été solidement établie. Ce qui l’est moins, c’est l’absence totale, en tout cas publiquement, de la moindre tentative d’investigations judiciaires engagée contre l’entourage et la famille de l’ancien Président. L’opinion a de plus en plus l’impression que seuls les lampistes continuent d’être embastillés alors que les vrais bénéficiaires de la casse d’Etat, organisée sous IBK, se la coulent douce dessous les lambris de deux suites de l’imposant Burj Khalifa de Dubaï.

Toutefois, à la décharge des nouvelles autorités, ayant lancé la lutte actuelle contre la corruption et l’impunité, les membres de la famille de IBK, et surtout ses deux fils, Karim et Bouba, n’ont rien eu à gérer au Mali, où ils n’ont occupé aucune fonction officielle dans l’administration d’Etat, qui leur aurait permis de procéder à des détournements ou toutes autres pratiques délictuelles dans la gestion des ressources publiques.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 TOTO A DIT 23-10-2021 23:54
Suite 5
La seule fonction élective, assumée par l’ancien fiston national comme député de la Commune II et même tout-puissant et inamovible président de la Commission défense de l’Assemblée nationale durant le règne paternel, ne permettait théoriquement pas d’agir directement comme ordonnateur et exécutant des dépenses publiques. Quant à Bouba, on ne lui connaissait aucune activité officielle, tant élective qu’administrative.

Pourtant, les deux fils du Présidents s’en sont donnés à cœur joie dans le trafic d’influence, en orientant attribution de marchés publics, dépenses de l’Etat, etc., toutes les activités publiques susceptibles de générer des ressources financières. Il faut y ajouter la vieille pratique du ‘’placement’’, en imposant aux structures publiques ou parapubliques (EPA et EPIC) et même des sociétés à capitaux majoritairement détenus par l’Etat, des embauches souvent à la limite du ridicule, quand on voit des profils de juristes titulaire de master occuper des fonctions de magasiniers ou de coursiers.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 TOTO A DIT 23-10-2021 23:58
Suite 6
Racket et sociétés-écrans

Mieux, les deux rejetons présidentiels ont érigé jusqu’à la caricature le trafic de l’influence paternelle présidentielle, en mettant en place un véritable système de racket auquel étaient soumis hauts cadres de l’administration et directeurs de structures publiques, parapubliques ou, comme on le voit, de sociétés à participation majoritaire ou sous influence directe de l’Etat.

Racket à coup d’intimidations, de mesures de rétorsions comme le renvoi de hauts cadres rétifs à céder, chassés comme des malpropres de leurs postes, doublé de l’émergence exponentielle d’entités économiques nouvelles et éphémères, telles sont les deux mamelles d’où les deux parrains de l’ancienne mafia politique présidentielle ont puisé leurs immenses patrimoines, dont une bonne partie est dissimulée à l’extérieur.

Les deux garçons de IBK ont en effet appuyé la création d’une foule inestimable de sociétés-écrans, détenues par des prête-noms, vers lesquelles étaient majoritairement orientées les attributions des marchés publics, notamment de la défense et de la sécurité. Ainsi, on sait qu’un seul de ces nouveaux
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 TOTO A DIT 24-10-2021 00:01
Suite 7
riches, artificiellement ‘’créés’’ de toute pièce par la famille présidentielle, pouvait détenir jusqu’à près de dix sociétés du genre.

Le but était de faciliter la pratique de l’allotissement (d’ailleurs illégal) des marchés publics, comme on l’a constaté dans des domaines aussi divers que les fournitures militaires ou les intrants agricoles, engrais notamment.

C’est pour toutes ces raisons, que les nouvelles autorités transitoires envisagent ainsi « la mise en place d’une batterie de mesures conservatoires, notamment les saisies des biens appartenant aux personnes poursuivies pour garantir l’efficacité des procédures », comme l’a récemment assuré le Garde des Sceaux devant la presse.

Il s’agit donc, pour les autorités, de se donner les moyens de récupérer une partie du patrimoine public, que l’ancien régime a bradé, parfois sans nécessité, en en minorant d’autant les prix réels justement parce que ceux sont les membres de l’ancienne coterie politico-mercantile qui récupéraient eux-mêmes ces biens.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 TOTO A DIT 24-10-2021 00:06
Suite 8
De nouvelles réponses judiciaires en vue

Toilettage, voire innovations sont devenues des impératifs catégoriques pour les autorités engagées dans la répression de la délinquance financière et le détournement des ressources publiques sous ses multiples formes, des pratiques qui ont été la marque visible de l’ancien régime, à travers la famille présidentielle déchue.

« Il est attendu de ce pôle qu’il puisse révolutionner la lutte contre la corruption. Dans ces textes, il y a une dimension essentielle : la saisie des avoirs criminels. Celle-ci était une difficulté essentielle dans tout ce que nous avions entrepris jusqu’ici », a ainsi tenu à faire savoir l’ancien procureur anti-corruption. Car d’après lui, au bout « … d’un certains nombres d’années, les gens ont eu l’occasion d’organiser leur insolvabilité » parvenant ainsi à leurs patrimoines indus à la récupération judiciaire.

Mais comme promis par le Directeur national des affaires judiciaires, Mohamed Maouloud Najim, le projet de nouveau code pénal et de procédure pénale devrait comprendre des dispositions de célérité pour traiter les affaires de corruption.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 TOTO A DIT 24-10-2021 00:08
Suite 9 et finito

Cela se fera donc à travers la mise en place de chambres criminelles dédiées auprès les tribunaux de grande instance, avec l’abandon du recours aux seules assises pour connaître ces infractions.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 eelb.su 24-10-2021 07:32
William Calley
SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
JoinedApr 4, 2020
Messages3,102
Reaction score10,243
Il y a 45 minutes
#15
Putain mais que le cancer emporte cette succube merde!!
Like Reactions: Modeste citoyen de la RBB
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

NOEL 2021 BOOSTER ACTU NIGER 800 800 pixels Plan de travail 1 1

Top de la semaine

Publier le 27/11/2021, 08:15
securite-alimentaire-et-nutritionnelle-et-developpement-agricole-durable-sanad-la-cloture-du-contrat-de-reforme-sectorielle-crs-au-centre-d-un-atelier-de-capitalisation-des-acquis Dans le cadre de l’atelier technique de partage du Plan d’actions 2021-2025 de l’Initiative 3N et de...Lire plus...
Publier le 26/11/2021, 13:55
medias-l-anepi-repond-au-conseil-superieur-de-la-communication-communique-de-presse Le Bureau Exécutif de l’Association Nigérienne de la presse Indépendante (ANEPI) a suivi avec intérêt...Lire plus...
Publier le 26/11/2021, 11:47
medias-communique-de-presse-du-bureau-du-conseil-superieur-de-la-communication-csc Les membres du Bureau du Conseil Supérieur de la Communication ont constaté ces derniers temps une...Lire plus...
Publier le 25/11/2021, 19:40
master-chef-niger-laureate-de-la-premiere-edition-la-jeune-cheffe-ramatou-yacouba-va-representer-le-niger-a-master-chef-africa C’est en beauté que s’est terminée, mardi 23 novembre dernier à Niamey, la première édition de ...Lire plus...
Publier le 25/11/2021, 12:07
celebration-de-la-11eme-edition-de-la-semaine-africaine-de-la-vaccination-sav-sous-le-haut-parrainage-de-la-premiere-dame-du-niger Niamey, NIGER -23 novembre 2021. Le ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires...Lire plus...
Publier le 21/11/2021, 18:45
dosso-la-coalition-pour-la-defense-de-la-republique-cdr-s-insurge-contre-la-presence-des-soldats-francais-dans-la-region          La Coalition pour la Défense de la République (CDR) a rendu public...
Publier le 22/11/2021, 22:14
lutte-contre-la-covid-19-le-vaccin-desormais-obligatoire-pour-les-agents-de-sante-et-les-etudiants-en-medecine-ministere-de-la-sante Dans une note publiée ce lundi 22 novembre 2022, le ministère de la Santé publique a annoncé que dans...
Publier le 24/11/2021, 18:48
ville-de-niamey-les-agents-licencies-accusent-le-maire-central-dogari-de-vengeance-politique Dans un mémorandum rendu public en fin de semaine dernière, le Collectif des 65 agents suspendus par...
Publier le 26/11/2021, 13:55
medias-l-anepi-repond-au-conseil-superieur-de-la-communication-communique-de-presse Le Bureau Exécutif de l’Association Nigérienne de la presse Indépendante (ANEPI) a suivi avec intérêt...
Publier le 21/11/2021, 18:45
dosso-la-coalition-pour-la-defense-de-la-republique-cdr-s-insurge-contre-la-presence-des-soldats-francais-dans-la-region          La Coalition pour la Défense de la République (CDR) a rendu public...
Publier le 24/11/2021, 18:48
ville-de-niamey-les-agents-licencies-accusent-le-maire-central-dogari-de-vengeance-politique Dans un mémorandum rendu public en fin de semaine dernière, le Collectif des 65 agents suspendus par...
Publier le 23/11/2021, 21:46
conseil-national-de-la-jeunesse-le-ministre-la-jeunesse-sekou-doro-promet-la-fin-du-tazartche-en-2022 Interpellé à l’Assemblée nationale sur le non renouvellement des différentes instances du Conseil...
Publier le 24/11/2021, 19:06
declaration-de-presse-du-mouvement-pour-la-promotion-de-la-citoyennete-responsable-mpcr A l’occasion du premier anniversaire de la disparition de l’ancien Président de République SEM Mamadou...

Dans la même Rubrique

Sécurité alimentaire et nutritionnelle et développement agricole durable (SANAD) : la clôture du Contrat de réforme sectorielle (CRS) au centre d’un atelier de capitalisation des acquis

27 novembre 2021
Sécurité alimentaire et nutritionnelle et développement agricole durable (SANAD) : la clôture du Contrat de réforme sectorielle (CRS) au centre d’un atelier de capitalisation des acquis

Dans le cadre de l’atelier technique de partage du Plan d’actions 2021-2025 de l’Initiative 3N et de la Revue Annuelle Conjointe (RAC) 2020 du secteur de la Sécurité alimentaire et...

Médias : l’ANEPI répond au Conseil Supérieur de la Communication (Communiqué de presse)

26 novembre 2021
Médias : l’ANEPI répond au Conseil Supérieur de la Communication (Communiqué de presse)

Le Bureau Exécutif de l’Association Nigérienne de la presse Indépendante (ANEPI) a suivi avec intérêt le communiqué de presse du bureau du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) en date...

Médias : communiqué de presse du bureau du Conseil Supérieur de la Communication (CSC)

26 novembre 2021
Médias : communiqué de presse du bureau du Conseil Supérieur de la Communication (CSC)

Les membres du Bureau du Conseil Supérieur de la Communication ont constaté ces derniers temps une véritable dérive de certains organes de presse, tendant à semer le doute au sein...

Master Chef Niger : lauréate de la première édition, la jeune cheffe Ramatou Yacouba va représenter le Niger à « Master Chef Africa »

25 novembre 2021
Master Chef Niger : lauréate de la première édition, la jeune cheffe Ramatou Yacouba va représenter  le Niger à « Master Chef Africa »

C’est en beauté que s’est terminée, mardi 23 novembre dernier à Niamey, la première édition de  la compétition culinaire « Master Chef Niger » organisée par l’Ambassade d’Italie au Niger, en collaboration...

Célébration de la 11ème Edition de la Semaine Africaine de la Vaccination (SAV) sous le haut parrainage de la Première Dame du Niger  

25 novembre 2021
Célébration de la 11ème Edition de la Semaine Africaine de la Vaccination (SAV) sous le haut parrainage de la Première Dame du Niger   

Niamey, NIGER -23 novembre 2021. Le ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales (MSP/P/AS) en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé au Niger et...

Opération « BOUNI MA » : plusieurs terroristes Boko Haram neutralisés et divers matériels militaires récupères par le Secteur 4 de la FMM (Communiqué)

25 novembre 2021
Opération « BOUNI MA » : plusieurs terroristes Boko Haram neutralisés et divers matériels militaires récupères par le Secteur 4 de la FMM (Communiqué)

Conformément à ses missions de sécurisation des personnes et des biens de la région de Diffa, le Secteur 4 de la Force Multinationale Mixte  basé à Diffa, en collaboration avec...