lundi 28 novembre 2022

3723 lecteurs en ligne -

fraren

Ville de Niamey : des pluies torrentielles font 5 morts et d’importants dégâts dans plusieurs quartiers de la capitale

Inondations Niamey 10 08 2021 BIS4

Dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 août, une forte pluie (72 à 144mm) s’est abattue sur la ville de Niamey faisant cinq (5) morts, des centaines de sinistrés et provoquant d’importants dégâts dans plusieurs quartiers de la capitale. Une situation désolante qui remet encore à nu la faiblesse des infrastructures d’assainissement de la ville et qui risque de se répéter au regard des risques de fortes précipitations attendues cette année ainsi que les prochaines saisons mais aussi de l’urbanisation galopante conjuguée à un aménagement sauvage que connait la capitale depuis quelques années.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Des habitations totalement  inondées, des maisons effondrées, des infrastructures endommagées, des routes complètement impraticables, des arbres déracinées, des quartiers difficilement accessibles, des sinistrés qui ne savent plus à quel saint se vouer et qui essaient tant bien que mal de sauver ce qui peut l’être encore, tel est le triste spectacle qu’offrait la capitale suite aux fortes précipitations enregistrées dans la nuit de ce mardi 10 au mercredi 11 août 2021. Selon le relevé pluviométrique, les hauteurs de pluie enregistrées vont de 71,2mm à 144,8 mm selon les quartiers soit une moyenne de 107 mm en quelques heures. La Direction générale de la protection civile (DGPC) a annoncé un premier bilan de cinq (05) morts.

Inondations Niamey 10 08 2021

Ce mercredi, aux premières heures de la journée, les autorités municipales et les éléments de la Protection civile étaient à l’œuvre pour constater les dégâts occasionnés par les eaux au niveau de plusieurs quartiers de la ville et prendre les mesures d’urgence nécessaires notamment pour secourir et apporter de l’aide aux sinistrés. Le bilan est encore en cours mais au regard de l’ampleur de la situation, il risque de s’avérer catastrophique comme en témoignent les nombreuses images qui inondent les réseaux sociaux.

Inondations Niamey 10 08 2021 BIS

Un air de déjà vu qui interpelle encore les autorités

Cette situation désolante n’est pas sans rappeler celle qu’a connu la capitale l’année dernière où les inondations ont fait d’importants dégâts avec des centaines de ménages affectés qui aujourd’hui encore sont hébergés sur des sites de sinistrés aménagés par les autorités dans certains quartiers périphériques de la ville. Elle remet surtout à nu la faiblesse des infrastructures d’assainissement de la ville notamment le système défaillant d’évacuation des eaux qui est, en grande partie, à la base des dégâts constatés. Une situation qui pourrait aussi s’aggraver au regard des fortes précipitations attendues non seulement cette année mais aussi les prochaines saisons, conséquence du changement climatique, et à laquelle vient s’ajouter l’urbanisation galopante et un aménagement sauvage que connait la principale ville du Niger ces derniers années. De quoi interpeller sérieusement les autorités à tous les niveaux même si des promesses et autres engagements ont été pris ces dernières années, à chaque saison et son lot de catastrophe, sans que cela se traduise en actes concrets sur le terrain.

Inondations Niamey 10 08 2021 BIS1

Comme en 2020, le Niger connait cette année une saison de pluie marquée par de fortes précipitations. Plusieurs localités du pays ont déjà enregistré d’importantes précipitations ayant provoquées de graves inondations. A la date du 8 Août dernier et selon le dernier bilan actualisé par la Direction générale de la protection civile (DGPC) au ministère de l’Intérieur, les inondations ont fait 44 morts dont 15 à Niamey, 34 blessés et 45.768  sinistrés qui sont répartis dans 5.218 ménages.

Inondations Niamey 10 08 2021 BIS2

Inondations Niamey 10 08 2021 BIS5

Inondations Niamey 10 08 2021 BIS3

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

+1 #1 Wangari 11-08-2021 14:56
SOUBHANALLAH!!!!!

QUE DIEU NOUS AIDE!
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #2 ssrrha@vk.ru 11-08-2021 15:34
Le retard d'execution de mise en demeure a darmanin , pourrait fortement nuire a la bonne santer des otages juives des mines profondes d'uranium et de bauxite.
etant juif je le demande si darmanin ne serait pas antisemite.je ne peux dans l'etats actuel de non droit au tgi 97410 et refus de soins cuniah b , puel lise marie , elodie broye lougnon , me permetre de signaler le nom des personnes en poste au sommet sommitale de l'etats francais , instigateurs du terorisme a segou , ain harrouda , tamanar , dahkla , gherguerat , camping moussafir sans risquer ma vie dont le pronostic vital est engager .
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 ali 11-08-2021 16:19
Bonsoir Mr Ikali Dan Hadiza,
S'il vous plaît, dites nous dans quels quartiers il y'a eu ces images désolantes, car cela n'est point préciser dans votre reportages.
Merci bien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Nigerien 11-08-2021 19:08
Et que dit le Ministre de l'Urbanisme dans tout ça? J'ai l'impression dans ce pays tous les secteurs se gèrent pratiquement de la même façon : toujours dans la réactivité et non dans la proactivité. On a le sentiment que nous n'avons aucune vision prospective, ou bien même si elle existe, elle reste seulement sur les papiers. C'est pathétique!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Wangari 12-08-2021 10:05
NOUS RAPPELONS ICI QUE LE GRAND DANGER EN LATENCE , CE SONT LES ECOLES ISLAMISTES QUI FLEURISSENT PARTOUT AU NIGER ET QUI DISTILLENT LE FONDAMENTALISME A NOS JEUNES FILLES ET GARCONS QUI PEU A PEU SE RADICALISENT AUSSI! CES JEUNES FORMATES PAR CES ECOLES SERONT NOTRE SOUCIS DE DEMAIN.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #6 Blackmarket 12-08-2021 13:01
Citation en provenance du commentaire précédent de Wangari :
NOUS RAPPELONS ICI QUE LE GRAND DANGER EN LATENCE , CE SONT LES ECOLES ISLAMISTES QUI FLEURISSENT PARTOUT AU NIGER ET QUI DISTILLENT LE FONDAMENTALISME A NOS JEUNES FILLES ET GARCONS QUI PEU A PEU SE RADICALISENT AUSSI! CES JEUNES FORMATES PAR CES ECOLES SERONT NOTRE SOUCIS DE DEMAIN.

tout à fait. Ce sont les germes d'un mal qu'on ne pourra pas controler. Le cas du Nigéria devrait servir d'exemple.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 hadjia 13-08-2021 00:33
#3 ali
Bandabari-couronne nord
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Goulbi 13-08-2021 00:35
#4 Nigerien

Y'a rien a attendre de ces mangeurs insatiables.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 kame kame 13-08-2021 00:37
Honte a Mahamadou Issoufou qui n'a regle aucun probleme en dix ans pour fuir avec le coffre fort. Honte a toi
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 GAGARA 13-08-2021 08:49
HE ! TOI GOUVERNEMENT! OU EST TA PROMESSE DE REGULER LES FRAIS DE SCOLARITE AU NIGER?

OU BIEN LE LOBBYING DE L'INDUSTRIE DE L'ENSEIGNEMENT A EU GAIN DE CAUSE?

J'EN APPEL ICI A L'ENSEMBLE DES PARENTS D 'ELEVES DU NIGER A SORTIR POUR MANIFESTER ET RAPPELER A L ETAT QUE CE SECTEUR DOIT ETRE REGULER CAR C'EST PRATIQUEMENT DEVENU DU CAPITALISME ALORS MEME QUE L'ETAT SUBVENTIONNE LES ECOLES PRIVEES . LES PARENT PAIENT CHER LA SCOLARITE DE LEURS ENFANTS ET PAS DE RESULTAT AU BOUT!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com