jeudi 18 août 2022

3074 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : une nouvelle attaque de Boko Haram repoussée à Bosso (Diffa)

Nigerian Army

Selon l’Etat-major du Secteur 4 de  la Force mixte multinationale (FMN) basée à Diffa, les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont encore une fois mis en déroute, ce mardi 22 juin en fin d’après-midi, une attaque des éléments de Boko Haram. Plusieurs terroristes ont été neutralisés, un véhicule détruit et de l’armement récupéré selon la même source.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 

D’après le communiqué que vient de publié l’Etat-major du secteur 4 de la FMM, ce mardi 22 juin 2021 aux environs de 18h40 mn locales, les éléments des Forces de Défense et de sécurité (FDS) ont vaillamment repoussé une nouvelle attaque de Boko Haram à Bosso, situé à environ 100 km au nord-est de Diffa. « La combinaison d’actions menées en souplesse par les éléments de la position militaire et de la garde nationale a permis d’infliger de lourdes pertes à l’ennemi », a annoncé la même source.

Selon le bilan on ne déplore aucune victime coté ami. Côté ennemi : trois (03) assaillants ont été neutralisés ; un (01) véhicule détruit ; une (01) 12,7 mm récupérée ;  et trois (03) fusils AK47 récupérés. « Le restant de l'ennemi mis en déroute s'est échappé à bord de quatre véhicules vers le sud-est de la frontière en direction des îles du Lac Tchad », a ajouté la même source qui précise que « le ratissage se poursuit avec nos forces terrestres et aériennes ».

Il convient de noter qu'il s'agit de la deuxième attaque repoussée à Bosso après celle du 18 mai dernier. Le commandant du secteur 4 de la FMM a saisit cette opportunité pour féliciter les vaillantes FDS pour « ce résultat combien positif ». Enfin, il a appelé  « la population à rester calme et continuer d'apporter son soutien inlassable aux Forces de Défense et de Sécurité ».

Actuniger.com

 



Commentaires  

+5 #1 DIYANFO 23-06-2021 09:07
Voilà le genre d'information que nous voudrons savoir.Qu4Allah protège nos FDS partout où ils se trouvent et qu'Il continue à leur accorder la victoire sur ces ennemis à la fois de nous et de Lui. Amen.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Nigérien 23-06-2021 10:59
C'est vraiment bizar. Depuis que Mahamadou Issoufou a quitté notre armée arrive à faire face aux agressions des ennemis. Nous implorons Dieu de leur donner plus de chance encore.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 paf 23-06-2021 12:22
le terme "neutraliser" est franchement énervant. Soit abattus ou capturés car ils sont pire que les prédateurs sauvages.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Blackmarket 23-06-2021 12:55
Citation en provenance du commentaire précédent de paf :
le terme "neutraliser" est franchement énervant. Soit abattus ou capturés car ils sont pire que les prédateurs sauvages.

c'est le terme utilisé dans l'armée pour dire "tuer".
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 ibrahim 23-06-2021 14:17
bravo aux FDS.
la victoire finale est proche.
mais ne subissez plus il faut attaquer et harceler l enemi.
la meuilleure defense c'est l attaque.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 ibrahim 23-06-2021 14:18
bravo aux FDS.
la victoire finale est proche.
mais ne subissez plus il faut attaquer et harceler l enemi.
la meilleure defense c'est l attaque.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Lanterne du Sahel, 24-06-2021 17:33
Sachez qu'il y a des termes techniques et des bilans indicatifs qui sont utilisés dans ce genre de situation,
Savez vous qu'il y a des [mot censuré]s qui peuvent vous accuser de crime de guerre et vous faire tout le bruit possible au monde et même vous trainer devant la CPI.
Si c'est ça que votre ancien président beau discoureur a craint dans la lutte contre le terrorisme, il a failli vraiment
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Abdoulahi 02-07-2021 00:31
Tous nos encouragements Aux FDs
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com