mercredi, 27 octobre 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


atelier cadre cooperation Niger SNU

Du 15 au 17 juin 2021 se tient à Niamey, l’atelier de formation de l’équipe conjointe Gouvernement du Niger-Système des Nations Unies (SNU) sur l’élaboration du nouveau Plan Cadre de Coopération (PCC) pour la période 2023-2027. Durant les trois (3) jours de travaux, les participants vont réfléchir sur les défis du pays en matière d’atteinte des Objectifs du Développement Durables (ODD) et poser les jalons de la définition d’une nouvelle feuille de route pour accompagner les efforts de développement du Niger à travers une nouvelle approche pour plus d’impacts au bénéfice des populations.

C’est le ministre du plan, Dr Abdou Rabiou, qui a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier à l’hôtel Radissou Blu de Niamey, en présence de Mme Louise Aubin, coordinatrice du Système des Nations Unies au Niger, des cadres du ministère du Plan et des départements ministériels  et services sectoriels, des responsables des agences du Système des Nations Unies au Niger (SNU Niger), des représentants des organisations de coopération internationale ainsi que ceux du secteur privé et de la société civile.

Une nouvelle approche pour un véritable développement durable

Dans l’allocution introductive qu’elle a prononcée à cette occasion, Mme Louise Aubin, Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies au Niger, a d’abord rappelé le contexte dans lequel intervient cet évènement, « une année charnière marquée par la pandémie de la Covid-19 dont on commence à espérer la fin avec les campagnes de vaccination en cours ». Une année charnière aussi et plus particulièrement pour le Niger, a ajouté Mme Louise Aubin, avec la fin du cycle électorale et l’installation des nouvelles autorités qui ont décliné de nouvelles priorités en matière de développement. Selon la Coordinatrice résidente, le Plan Cadre de Coopération Niger-Nations Unies actuellement en cours de mise en œuvre, devrait en principe arriver à échéance en 2022. « Cependant, a-t-elle indiquée, sachant que le gouvernement a entamé cette année la reconceptualisation d'un plan quinquennal, les Nations unies ont prolongé l’échéance afin de réadapter leur propre planification dans l’objectif de venir en soutien aux efforts des autorités mais aussi en écho de l'analyse que fera le gouvernement du Niger quant aux éléments constitutifs de leurs programmations pour les cinq (5) prochaines années ». 

Le nouveau  Cadre de Coopération des Nations Unies, a souligné Mme Louise Aubin,  « se veut un outil et un cadre autant pour les Nations Unies et un outil de soutien en écho à la planification du gouvernement du Niger ». D’où l’importance de cet atelier de formation qui va se baser sur la nouvelle approche des Nations Unies, laquelle se traduit par l’introduction de nouveaux éléments, de nouvelles normes ainsi que de nouveaux standards de planification programmatique en soutiens aux pays dans lesquels les Nations Unies opèrent. La Coordinatrice résidente du SNU au Niger a expliqué quelques grandes lignes de cette nouvelle approche ainsi que des nouveaux standards qui cherchent, «  à soutenir et instaurer la confiance en investissant pour l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) ». Par rapport justement à cet agenda majeur pour les Nations Unies, Mme Louise Aubin a reconnu le retard accusé pour l’atteinte des objectifs selon l’échéance fixé de 2030. « Nous sommes largement en retard, pas seulement au Niger, mais le monde entier est en retard sur plusieurs objectifs de développement durable ».  Afin de corriger le tir, « il nous faut vraiment avoir des analyses communes, une lecture conjointe de la situation », a-t-elle ajouté tout en assurant que, « c’est ce qui sera le plus transformateur pour le Niger ».

Dans son allocution, la Coordinatrice-résidente du SNU au Niger a assuré que le Cadre de Coopération des Nations Unies  dans sa nouvelle construction ne mise pas seulement sur les Objectifs de Développement Durable(ODD), mais  va aussi accorder une attention particulière à la situation humanitaire du pays. Il se traduira donc, a annoncé Mme Louise Aubin, par l’élaboration des réponses humanitaires qui viseront à consolider parfois et à renforcer souvent la résilience des populations, toujours dans la logique d’un développement durable. En ce sens, il intégrera également les défis de la sécurité et de la paix auxquels le Niger est confronté surtout au niveau de ses frontières, a assuré la Coordinatrice résidente qui a précisé, à juste titre, que « le cadre de coopération des Nations Unies n'est plus un cadre de planification et de développement mais intègre toutes ses dimensions,  les réalités du Niger ». C’est pour cette raison d’ailleurs, a-t-elle indiqué, que «l'éventail de nos partenariats s'étend aux appuis innovants qui va se traduire par un dialogue avec le secteur privé, les petites et moyennes entreprises nigériennes et aussi celles qui auront intérêt à investir ou à installer leurs sièges ici au Niger ».  Dans le même cadre, la nouvelle programmation va prendre en compte l'importance de la jeunesse nigérienne. « L’objectif, c’est de voir se développer tout le potentiel de la jeunesse nigérienne, les jeunes filles comme les jeunes hommes, mais aussi d’apporter les réponses adaptées à tout ce qui leur manque afin d’accompagner l’élan socio-économique du pays et c’est ce qui sera la pierre angulaire de notre programmation avec comme but,  l'atteinte d'un plus grand nombre d'objectifs de développement », a déclaré Louise Aubin, qui n’a pas manqué d’évoquer le rôle des femmes qui sera également primordial avec, déjà, « l'exemple que donne le Niger sur le plan politique avec plus de femmes élues à l'Assemblée nationale ». Enfin, la Coordinatrice résidente du SNU au Niger, a souligné le rôle déterminant, « et de plus en plus constructif et moderne », que jouent les leaders traditionnels et religieux, et qui constitue, « un atout considérable pour le Niger ». Il sera pris en compte dans le cadre de coopération afin d’appuyer ces leaders à poursuivre leur rôle notamment en matière de prise de position et de parole pour encourager le potentiel de la jeunesse et particulièrement de la jeune fille mais aussi pour la  promotion de l’éducation et la protection des enfants.

atelier cadre cooperation Niger SNU BIS

« Je tiens à vous réaffirmer que l'accompagnement du Système des Nations Unies va se traduire par un repositionnement afin de vraiment répondre aux objectifs qui seront déclinés dans le plan de programmation. En d'autres termes et pour des actions plus concrètes, les Agences du Système des Nations Unies qui ont pour vocation de promouvoir des programmes d'actions sur le terrain en promotion des Objectifs de Développement Durable (ODD) vont être plus actives sur le terrain. C'est donc un ajustement des Nations Unies qui sera en toute proximité avec les populations pour les cinq (5) prochaines années à venir avec la mise en place de ce programme aux côtés du gouvernement et des institutions nigériennes. C'est un plan assez ambitieux, mais c'est réalisable puisque c'est nécessaire. Nous allons accompagner les autorités du Niger, nous sommes à l’écoute et nous allons mettre à disposition les ressources dont on dispose surtout en termes d’expertise pour la collecte des données, l’analyse des situations et faire en sorte que nos programmes soient novateurs, soient dynamiques et prennent en compte et fassent participer tout le potentiel nigérien ». Louise Aubin, Coordinatrice résidente du Système des Nations au Niger (SNU Niger)

Un nouveau cadre de coopération aligné sur les priorités du gouvernement

En procédant à l’ouverture officielle de l’atelier, le ministre du Plan, M. Abdou Rabiou, a rappelé, de prime à bord, que suite à la réforme initiée en 2018 par le Secrétaire général des Nations unies, M. Antonio Guterres, et approuvée, par les Etats membres, le Plan Cadre de Coopération (PCC) remplace le Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement(UNDAF). « Le plan-cadre de coopération régit l'ensemble du cycle de programmation, organisant la planification, l'exécution, le suivi, le contrôle et l'évaluation de l'action collective conduite par le système des Nations Unis à l’appui du Programme 2030 », a indiqué le ministre du Plan qui a estimé nécessaire de souligner ce que le plan-cadre entend formuler. Il s’agit, notamment, de ce que les acteurs nationaux attendent du système des Nations Unies pour le développement et l'appui qu’ils souhaitent le voir apporter au développement national ;  la vision commune et les priorités stratégiques arrêtées par le système des Nations Unies, compte tenu de ses avantages comparatifs  ainsi que les partenaires stratégiques avec lesquels le système des Nations Unies entend collaborer dans la contribution à la recherche de solutions de développement de notre pays. Il s’agit aussi, de la façon dont l'appui apporté par le système des Nations Unies et ses partenaires permettra d’avancer rapidement dans la réalisation du Programme de développement durable 2030 et de nos objectifs de développement  ainsi que les engagements financiers et autres pris par le système des Nations Unies et ses partenaires, dans la perspective plus large du financement des activités devant permettre à notre pays d’atteindre les objectifs de développement durable. « Le Plan Cadre de Coopération s'inspire des mesures adoptées par le gouvernement pour mettre en œuvre le Programme 2030 en ce qui concerne, notamment, la définition des priorités, la planification et l’exécution des activités ainsi que la communication de l'information », a indiqué le ministre Abdou Rabiou qui a ajouté par la même occasion que deux (2) principales étapes sont prévues dans le cadre de la préparation du Plan Cadre de Coopération, à savoir, l'Analyse Commune Pays (ACP), et l’élaboration du document du Plan Cadre de Coopération. « Le gouvernement se réjouit que le Plan cadre de coopération du Niger qui sera élaboré, s‘alignera sur le Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2022-2026 », a poursuivi le ministre du Plan avant de préciser que ce PDES, qui sera la deuxième déclinaison quinquennale de la SDDCI Niger 2035, intégrera l'Agenda 2063 de l’Union Africaine et le programme développement durable 2030 et opérationnalisera la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement (DPG).

Poursuivant son allocution, le ministre du Plan a souligné que le présent atelier contribuera à la formulation d’un Plan Cadre de Coopération de qualité. « Il s’agit de façon spécifique, au cours de ces 3 jours de travaux, de partager et de s’approprier la nouvelle approche et les outils d’analyse des principaux problèmes de développement et des Objectifs de Développement Durable dans le cadre de I ’élaboration du bilan de (ACP et le Plan Cadre de Coopération du SNU du Niger pour la période 2023-2027), a indiqué le ministre. C’est pourquoi, il a invité les participants à suivre avec attention, toutes les présentations qui leur seront faites et à participer activement aux échanges. « Les attentes du gouvernement sont très fortes à votre égard. Il s'agit de mieux s'approprier de la démarche en vue de nous permettre de disposer du nouveau Plan Cadre de Coopération aligné au PDES 2022-2026. Pour ce faire, il est essentiel d'articuler et d’harmoniser la démarche d'élaboration du Plan Cadre de Coopération avec la feuille de route pour la formulation du PDES 2022-2026 », a conclu le ministre du Plan.

Le ministre Abdou Rabiou a, enfin, tenu à exprimer toute la gratitude des autorités et des populations nigériennes aux Nations unies et à tous les partenaires au développement pour l’accompagnement du Niger.

Il convient de noter que durant les trois (3) jours de travaux, les participants vont suivre et échanger sur des présentations qui porteront sur la réforme des Nations, les feuilles de route pour l‘élaboration du Plan Cadre de Coopération et le PDES 2022-2026, les Objectifs de Développement Durable, les leçons apprises de l'UNDAF 2019-2021 et le PDES 2017-2021.Ces présentations porteront également sur les principes clé ci-après : Ne laisser personne de côté ;  Approche basée sur les droits humains ; Egalité du Genre et autonomisation des femmes ;  Habilitation des jeunes ;  Nexus humanitaire, développement et paix, et Analyse de risque.

atelier cadre cooperation Niger SNU BIS3atelier cadre cooperation Niger SNU BIS6 atelier cadre cooperation Niger SNU BIS2 A.K.Moumouni (actuniger.com)

Ajouter un Commentaire

BOOSTER SEPT 2021 ACTU NIGER 800 800 pixels Plan de travail 1

Top de la semaine

Publier le 26/10/2021, 22:33
diplomatie-le-niger-est-un-exemple-de-democratie-selon-l-ambassadrice-des-etats-unis-aupres-des-nations-unies En visite de travail au Niger, l’Ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies, Mme Linda...Lire plus...
Publier le 26/10/2021, 22:18
en-visite-au-niger-le-conseil-de-securite-a-discute-avec-les-autorites-des-defis-securitaires-et-humanitaires Lors d’une visite au Niger qui s’est achevée lundi soir, une délégation du Conseil de sécurité des...Lire plus...
Publier le 26/10/2021, 18:44
session-budgetaire-de-l-assemblee-nationale-l-opposition-parlementaire-deboutee-par-la-cour-constitutionnelle La Cour constitutionnelle a, par arrêt 03/CC/MC du 25 octobre 2021, débouté les députés de...Lire plus...
Publier le 26/10/2021, 12:52
droit-a-l-alimentation-la-proposition-de-loi-cadre-d-ibrahim-yacouba-sur-la-table-du-gouvernement-conseil-des-ministres En application de l'article 73 de la Constitution, le Premier ministre a reçu du Président de la...Lire plus...
Publier le 25/10/2021, 17:54
des-produits-locaux-fortifies-dans-une-alimentation-equilibree-et-variee-pour-notre-sante-et-celle-de-nos-familles-consommons-ce-que-nous-produisons Au Niger, la prévalence de la malnutrition aigüe chez les enfants de 6 à 59 mois [1] se situe...Lire plus...
Publier le 26/10/2021, 22:33
diplomatie-le-niger-est-un-exemple-de-democratie-selon-l-ambassadrice-des-etats-unis-aupres-des-nations-unies En visite de travail au Niger, l’Ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies, Mme Linda...
Publier le 21/10/2021, 18:45
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-21-octobre-2021        Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 21...
Publier le 22/10/2021, 20:34
niger-guinee-une-delegation-de-l-ancienne-opposition-du-fndc-chez-les-presidents-bazoum-et-issoufou En tournée sous-régionale, une délégation de la société civile guinéenne du Front National pour la...
Publier le 23/10/2021, 12:26
attaque-de-koure-11-suspects-en-detention-afp Onze (11) personnes soupçonnées d'avoir participé à l'assassinat de six humanitaires français des ONG...
Publier le 21/10/2021, 19:49
defense-une-quarantaine-de-terroristes-tues-par-les-soldats-nigeriens-apres-l-attaque-d-un-village-pres-de-banibangou-tillaberi Une quarantaine de présumés terroristes ont été mis hors d’état de nuire par une patrouille des Forces...
Publier le 21/10/2021, 19:49
defense-une-quarantaine-de-terroristes-tues-par-les-soldats-nigeriens-apres-l-attaque-d-un-village-pres-de-banibangou-tillaberi Une quarantaine de présumés terroristes ont été mis hors d’état de nuire par une patrouille des Forces...
Publier le 21/10/2021, 18:45
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-21-octobre-2021        Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 21...
Publier le 21/10/2021, 15:20
insecurite-11-soldats-tues-suite-a-l-attaque-du-convoi-du-prefet-de-bankilare-nouveau-bilan Le bilan de l'attaque ayant visée, hier mercredi dans l’après-midi, le convoi du Préfet de Bankilaré...
Publier le 22/10/2021, 20:23
declaration-de-l-opposition-politique-du-22-octobre-2021 Déclaration du 22 octobre 2021 de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP 20-21), l’Alliance...
Publier le 23/10/2021, 12:26
attaque-de-koure-11-suspects-en-detention-afp Onze (11) personnes soupçonnées d'avoir participé à l'assassinat de six humanitaires français des ONG...

Dans la même Rubrique

Fermeture de la COMINAK : déclaration de la coordination de la société civile d’Arlit

24 octobre 2021
Fermeture de la COMINAK : déclaration de la coordination de la société civile d’Arlit

La coordination de la société civile d’Arlit réunie le samedi 23 octobre 2021 à Arlit, fait la déclaration suivante : Le 31 mars 2021, la COMINAK filiale d’ORANO (ex AREVA)...

Attaque de Kouré : 11 suspects en détention (AFP)

23 octobre 2021
Attaque de Kouré : 11 suspects en détention (AFP)

Onze (11) personnes soupçonnées d'avoir participé à l'assassinat de six humanitaires français des ONG Acted et Impact, leur guide et leur chauffeur nigériens, le 09 août 2020 à Kouré, près...

Sécurité nutritionnelle : le Niger peaufine sa stratégie d’amélioration des régimes alimentaires des jeunes enfants

22 octobre 2021
Sécurité nutritionnelle : le Niger peaufine sa stratégie d’amélioration des régimes alimentaires des jeunes enfants

Du 21 au 22 octobre 2021, Niamey abrite un atelier national sur l’amélioration des régimes alimentaires du jeune enfant entre 6 et 23 mois. Cette rencontre organisée conjointement par le...

Séminaire scientifique de l’ANDC : des débats et des échanges de haut niveau à Niamey  sur  le thème « Droit, pouvoir et politique » 

21 octobre 2021
Séminaire scientifique de l’ANDC : des débats et des échanges de haut niveau à Niamey  sur  le thème « Droit, pouvoir et politique » 

Du 20 au 22 octobre 2021 se tient dans la capitale nigérienne, un séminaire scientifique organisé par l’Association Nigérienne de Droit Constitutionnelle (ANDC) en collaboration avec  la Faculté des sciences...

Défense : une quarantaine de terroristes tués par les soldats nigériens après l’attaque d’un village près de Banibangou (Tillabéri)

21 octobre 2021
Défense : une quarantaine de terroristes tués par les soldats nigériens après l’attaque d’un village près de Banibangou (Tillabéri)

Une quarantaine de présumés terroristes ont été mis hors d’état de nuire par une patrouille des Forces Armées Nigériennes (FAN), ce jeudi 21 octobre 2021 dans la zone de Chinagoder,...

Insécurité : 11 soldats tués suite à l’attaque du convoi du Préfet de Bankilaré (nouveau bilan)

21 octobre 2021
Insécurité : 11 soldats tués suite à l’attaque du convoi du Préfet de Bankilaré (nouveau bilan)

Le bilan de l'attaque ayant visée, hier mercredi dans l’après-midi, le convoi du Préfet de Bankilaré s’est alourdi à onze (11) soldats tombés au front parmi lesquels neuf (9) éléments...