jeudi 11 août 2022

3696 lecteurs en ligne -

fraren

Le Gouvernement japonais soutient l'UNICEF pour accélérer la réponse humanitaire dans les régions du Niger affectées par les conflits (COMMUNIQUE DE PRESSE)

habitants de Anzourou

L'UNICEF a reçu une nouvelle contribution de 830 000 dollars du Gouvernement japonais pour soutenir la réponse humanitaire dans les régions touchées par les conflits armés au Niger.

Cette généreuse contribution permettra à l'UNICEF de renforcer son soutien au gouvernement du Niger pour fournir des services et des fournitures vitales d'eau, d'assainissement et d'hygiène aux enfants et à leurs familles - touchés par les conflits dans les régions de Tillabery, Tahoua et Maradi, et vise à atteindre environ 18 000 personnes dont plus de la moitié d’entre eux sont des enfants.

"Dans les communautés d'accueil déjà fragiles, le fardeau des déplacements forcés augmente la vulnérabilité des enfants et des communautés et affecte considérablement leur santé, leur protection, leur nutrition et leur éducation. Un accès accru à l'eau potable ainsi qu'aux services d'hygiène et d'assainissement est essentiel pour prévenir les épidémies, y compris celles d'origine hydrique ou la COVID-19 parmi les personnes déplacées et les communautés d'accueil" explique le représentant par intérim de l'UNICEF au Niger, Aboubacry Tall.

Le financement fourni aidera également l'UNICEF et ses partenaires à renforcer les systèmes existants de collecte et d'analyse de données en temps réel dans la région de Tillabery. L'UNICEF a mis en place une plate-forme de collecte de données appelée RapidPro pour aider le gouvernement et ses partenaires à fournir une réponse humanitaire rapide, coordonnée et multisectorielle dans les régions confrontées à des déplacements de population récurrents et à d'autres crises humanitaires.

"En tant qu'outil de programmation de technologie mobile, RapidPro permet aux partenaires de recueillir des informations précises en temps réel sur des domaines vitaux tels que l'éducation, l'eau, l'hygiène et l'assainissement et la protection de l'enfance - même dans des endroits éloignés et difficiles d'accès - et d'utiliser ces données pour atteindre ceux qui en ont le plus besoin", dit-il.

Le Niger continue de faire face à une combinaison de crises humanitaires à déclenchement rapide et prolongées qui ont été exacerbées par les impacts de la pandémie de coronavirus 2019 (COVID-19). Quelque 3,8 millions de personnes, dont 2,1 millions d'enfants, auront besoin d'une aide humanitaire en 2021.

"Nous sommes profondément reconnaissants de ce soutien supplémentaire du Japon, qui est venu à un moment critique pour la survie, le développement et la protection des enfants au Niger", conclut Aboubacry Tall.

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action au Niger, veuillez consulter le site: www.unicef.org/niger

 



Commentaires  

+1 #1 Karl Marx 26-05-2021 20:51
Si on enleve les achats de 4x4 climatises, les couts des experts internationaux, les frais de mission des equipes de l'Unicef, les perdiemes des points focaux des ministeres, les locations de salle et pause dejeuner des reunions de concertation, les frais de publicite a commencer cet article, etc..., on peut aisement imaginer ce qui restera pour les beneficiaires ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 TOTO A DIT 26-05-2021 23:38
:o :-? :-? SOUTENIR ..... AIDER .... FINANCER ....
Avez vous un brin de dignité et d'honneur sous ces boubous craquant que vous portiez ....

Pourquoi le Japon va vous soutenir .. êtes vous des mendiants ....?
Si les responsables japonais faisaient des caisses publics nippons leurs caisses familiales privées , volaient dans les caisses de l'Etat, il n'y aurait pas de surplus jusqu'à aider .... Qu'est ce qui fait la force du Japon ... À la croyance en. Ses capacités endogènes allant par l'amour du travail , le patriotisme, le chauvisme , l'honnêteté , la promotion de l'excellence, de la créativité , l'originalité, la productivité et non sillonner le monde avec leitmotiv ......donnez noud donnez noud , aides nous aidez nous ....
Comment peut on ériger la mendicité internationale comme critère de développement ....
Vous! vous donnez QUOI aux autres ?
Comment voulez vous être respecté ..
Chaque la main tendue

Les richesses naturelles dont vous disposez , certains n'ont même le tiers ,mais ont su tirer l'épingle du jeu ...
C'est KOUMAGNATOIRE , HAWATOIRE ...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Gony 27-05-2021 07:50
Nous africains, nous es des éternels affamés et ceux qui représentent la communauté internationale l'ont compris depuis. Les africains raffolent d'assistance humanitaire qui est le versant contraire du développement. Les occidentaux ne lésinent pas sur les moyens pour nous assister. C'est cela qui justifie leur présence dans nos pays. Où avez-vous vu sur le terrain en Europe, aux États-Unis, au Japon, au Canada... des experts de l'Unicef, de l'OMS en un mot onusiens venir en cascade pour assister qui même dans le cadre du covid-19. Nous dépendons des milliards dans le ciment pour faire des ponts des échangeurs, des hôtels de luxe sans valeur ajoutée pour l'amélioration des conditions de vie des populations et nous somme incapables de débloquer même 50 millions de fonds propres pour prendre en charge comme il se doit 11000 déplacés 100% nigeriens. N'avons-nous pas les ressources humaines civiles et militaires pour gérer nos problèmes ?Nous exultons, jubilons chaque fois de tendre la main pour des miettes. Sommes-nous sans dignité ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Gony 27-05-2021 07:54
Lire, nous sommes des éternels...; nous depensons des milliards...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Mindo 27-05-2021 08:18
Dès qu'on parle d'humanitaire, il n'y a point de développement. Nous ne serons jamais des peuples dignes si nous nous laissons endormir par l'humanitaire.
Quand est-ce que le leadership nigerien va changer de paradigme.
Notre solidarité de venir d'abord de nous-même. Nous avons les infrastructures comme les magasins OPVN, pour stocker des vivres et du matériel pour riposter aux catastrophes. Les camions nous les avions il y'a plus de 30 ans mais on peut contractualiser.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Mindo 27-05-2021 08:20
Si l'Etat achetedes vivres auprès des populations en fin de saison pour les stocker dans les magasins, cela fait circuler l'argent et contribue à une sécurité alimentaire. L'Etat peut acheter tout autre matériel et équipement pour se préparer aux catastrophes. Créer un fonds pour la gestion des catastrophes ce ce que les États souverains font au lieu de jeter de l'argent par la fenêtre lors des cérémonies dans un pays pauvre. Former civils comme militaires de différents départements ministériels qui sont impliqués dans la gestion des catastrophes.
Mobilisons nous-même nos propres stratégies et moyens nous permet de manifester notre souveraineté, notre dignité. Laissons la politique politicienne et agissons pour le bonheur du peuple et non celui des individus. Là où l'Etat se manifeste promptement en situation de précarité, les populations se sentent sécurisées et tire une fierté patriotique.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Tayla 07-08-2022 10:43
ABD Gıda ve İlaç İdaresi (FDA), Amerikalı ilaç firması Pfizer'ın Covid-19'a karşı geliştirdiği ağızdan alınan ilaca, 12 yaş ve üzerindeki riskli kişiler için kullanım onayı verdi.

Pfizer'ın klinik.

Here is my website - Kaliteyle
İlgili Olayların Analizi Raporu: http://hillsdaleonlinecourses.com/__media__/js/netsoltrademark.php?d=flonase4pro.top%2Fen%2Fpi6hxa34
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com