samedi, 28 mai 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


societe civile Tillaberi 22 05 2021

Réunies ce samedi 22 mai 2021 à l’effet d’examiner la situation sécuritaire du Niger en général et celle de la région de Tillabéri en particulier font la déclaration dont la teneur suit :

-Considérant la situation sécuritaire très précaire du pays ;

-Considérant l’insécurité grandissante qui prévaut dans la région de Tillabéri ;

-Considérant l’incapacité du gouvernement à assurer la paix et la sécurité des vaillantes populations du Niger, en particulier celle de la région de Tillabéri ;

-Considérant le déplacement massif des populations de l’Anzourou quittant leurs villages de crainte d’être prises pour cibles par les groupes armés qui dictent leur loi dans toute la zone, exerçant d’énormes pressions sur ces civils sans défense qu’ils rançonnent et tuent.

 

Zeyna transfert argent bis

Nous, population de Tillabéri, regroupée au sein des structures de la société civile de Tillabéri sommes profondément préoccupés et attristés par la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire ainsi que la déliquescence de l’Etat qui ne parvient pas à assurer pleinement la protection des personnes et de leurs biens et la préservation de l’intégrité du territoire.

Mesdames et messieurs,

-Nous constatons avec consternation, la paupérisation planifiée des populations de la région de Tillabéri  par les forces du mal et leurs complices sous l’œil bienveillant des commanditaires. En effet depuis un certain temps, nous avons relevé et dénoncé des actes somme toutes liberticides tels que la perception illégale d’impôts, les brigandages, les vols d’animaux, les incendies volontaires d’écoles, de boutiques et de greniers ; les assassinats ciblés et ces derniers temps la spoliation pure et simple des terres ;

-Déplorons de manière générale l’abandon des populations civiles des zones d’insécurités à leur triste sort et les conditions lamentables d’accueil et d’installation des déplacés internes de l’Anzourou ;

-Condamnons les exactions et meurtres perpétrés sur les paisibles populations de la région occasionnant des nombreux déplacés dans plusieurs départements tels que Banibangou, Téra, Abala, Ouallam, Ayorou, tillabéri ;

-Fustigeons l’insouciance voire la démission des autorités quant à la gestion de la sécurité des personnes et de leurs biens dans la région ;

-Condamnons la sous-traitance de la sécurité des nigériens par les princes au pourvoir à des forces étrangères qui ont leur propre agenda pour le sahel ;

-Relevons le manque d’empathie manifeste des autorités pour les populations déplacées, victimes des exactions des GANEs. Sinon comment comprendre la volonté des autorités de faire retourner ces déplacés venus d’Anzourou, dans leurs villages dès les premières heures de leurs arrivées au moment où aucune mesure plausible n’a été prise au préalable.

-Regrettons qu’après plus d’une semaine de leur arrivée, ces populations soient toujours dépourvues d’abris malgré la chaleur et les vents de poussière ;

-Déplorons le retour hâtif et forcé de ces populations profondément meurtries et affligés par l’insécurité et les conditions d’installation, exposées aux intempéries de toutes sortes ;

-Tenons pour seuls et uniques responsables les autorités si d’aventure ces populations feraient face à des nouvelles représailles ;

-Exigeons le départ des forces étrangères dont la présence sur notre sol n’a rien de sécuritaire ;

-Exigeons la levée immédiate de toutes les mesures d’exception ayant une incidence grave sur la situation socioéconomique des populations;

-Exigeons la nomination à la tête de la région d’un gouverneur militaire, homme de terrain et non un officier de parade.

Mesdames et messieurs,

C’est le lieu, d’interpeller le président de la république, chef suprême des armées, garant de l’intégrité du territoire à renforcer les capacités des forces de défense et de sécurité, à assurer la protection et la sécurité des populations civiles, à préserver l’intégrité du territoire et à mettre fin à la présence au Niger des forces étrangères, dont l’inefficacité n’est plus à démonter ;

-Interpellons les pouvoirs publics nigériens face à leurs obligations à assurer la sécurité et la protection des populations civiles contre les exactions de tout genre et d’assister les personnes déplacées où qu’ils se trouvent ;

-Rappelons aux forces de défense et de sécurité leur rôle de défense de la patrie, la protection des personnes et de leurs biens en tout lieu et en toute circonstance et d’éviter les bavures ou toutes exactions contre leurs concitoyens ;

-Nous, population de Tillabéri, regroupée au sein des structures de la société civile de Tillabéri;

    

-Demandons aux populations éprouvées de rester vigilantes, unies et solidaires tout en développant des stratégies de luttes en collaboration avec les forces régulières pour venir à bout des groupes armés et autres narcotrafiquants dont les actions conjuguées ont conduit à l’hybridation de cette crise sécuritaire qui devient de plus en plus pernicieuse et insoutenable ;

-Lançons un appel à la mobilisation générale à l’endroit de tous les citoyens pour barrer la route aux ennemis du Niger et de son peuple dans leurs funestes dessins de déstabilisation du pays portant gravement atteinte à son intégrité territoriale.

Mesdames et messieurs,

Les organisations de la société civile de Tillabéri entendent continuer la lutte pour le retour définitif de la paix dans la région de Tillabéri et tout le Niger entier. A cet effet elles invitent l’ensemble de la population à se tenir prête et mobilisée pour répondre massivement à la marche qu’elle organisera très prochainement. 

En fin, prions Dieu, le tout puissant, le clément, le miséricordieux pour un retour définitif de la paix partout au Niger.

Vive le Niger !

Vive la région de Tillabéri !

A bas les ennemis du Niger !

Qu’Allah sauve le Niger et son peuple !! Amine.

Fait à Tillabéri, le samedi 22 mai 2021.

 

Commentaires  

+1 #1 Youssoufa 22-05-2021 22:21
Franchement leurs revendications de gouverneur militaire doit être accepté.
Les populations sont marquées a jamais psychologiquement.
Un député de tillabery qui ne veut pas rencontré une association de tillabery au mjc de Niamey parce que son titre ne le permet pas. Bon sang le monsieur ne s’est même pas la définition du député, donc il faut expliquer aux députés vraiment leurs rôles. S’ils sont besoin d’un gouverneur le gouvernement doit leurs essuyer les larmes.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Top de la semaine

Publier le 26/05/2022, 18:40
burkina-une-cinquantaine-de-civils-tues-par-des-hommes-armes-dans-l-est-du-pays  Une cinquantaine d’habitants de plusieurs villages de la commune de Madjoari ont été tués hier...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 17:57
criminalite-transfrontaliere-2-policiers-tues-et-plusieurs-autres-blesses-par-des-bandits-armes-a-bangui-pres-de-la-frontiere-nigeriane-region-de-tahoua Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 15:13
burkina-saisie-record-de-115kg-de-cocaine-d-une-valeur-de-plus-de-7-milliards-de-cfa Dans une annonce faite hier mercredi, les douanes burkinabé ont annoncé avoir opéré une saisie record...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 11:19
viols-meurtres-et-complicite-avec-les-rebelles-ce-que-fait-l-onu-en-rca Le déploiement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 11:07
rafpro-la-problematique-de-la-formation-professionnelle-et-de-l-apprentissage-en-afrique-au-coeur-de-la-13e-ag-qui-se-deroule-du-25-au-27-mai-a-niamey La capitale nigérienne abrite du 25 au 27 mai 2022, la 13e édition de l'Assemblée générale ordinaire...Lire plus...
Publier le 22/05/2022, 21:17
insecurite-un-presume-terroriste-tue-et-un-autre-interpelle-par-la-population-vers-kouro-beri-dosso Un présumé terroriste a été tué et un autre interpellé et remis aux forces de sécurité par les...
Publier le 23/05/2022, 14:31
insecurite-braquage-en-plein-jour-au-quartier-boukoki-de-niamey Des individus armés ont pris pour cible la boutique d'un négociant d'or au quartier Boukoki de Niamey,...
Publier le 24/05/2022, 21:13
defense-communique-du-ministere-de-la-defense-nationale Les différentes offensives menées par les Forces Armées Nigériennes (FAN) dans l’Ouest du territoire...
Publier le 24/05/2022, 20:54
barrage-de-kandadji-le-president-bazoum-instruit-d-accelerer-la-mise-en-oeuvre Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a présidé mardi matin 24 mai 2022,...
Publier le 23/05/2022, 14:55
mali-a-hombori-vivre-la-peur-au-ventre-par-omar-sylla  À Hombori, la population craignait le retour des terroristes aux alentours, mais c’est un autre...
Publier le 23/05/2022, 14:31
insecurite-braquage-en-plein-jour-au-quartier-boukoki-de-niamey Des individus armés ont pris pour cible la boutique d'un négociant d'or au quartier Boukoki de Niamey,...
Publier le 22/05/2022, 21:17
insecurite-un-presume-terroriste-tue-et-un-autre-interpelle-par-la-population-vers-kouro-beri-dosso Un présumé terroriste a été tué et un autre interpellé et remis aux forces de sécurité par les...
Publier le 24/05/2022, 21:13
defense-communique-du-ministere-de-la-defense-nationale Les différentes offensives menées par les Forces Armées Nigériennes (FAN) dans l’Ouest du territoire...
Publier le 22/05/2022, 19:32
lutte-contre-le-terrorisme-l-aviation-militaire-nigerienne-a-prete-main-forte-a-l-armee-burkinabe-lors-de-l-attaque-de-bourzanga L'armée de l'air du Niger a apporté un appui aérien aux soldats burkinabés qui ont vigoureusement...
Publier le 26/05/2022, 17:57
criminalite-transfrontaliere-2-policiers-tues-et-plusieurs-autres-blesses-par-des-bandits-armes-a-bangui-pres-de-la-frontiere-nigeriane-region-de-tahoua Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un...

Dans la même Rubrique

Criminalité transfrontalière: 2 policiers tués et plusieurs autres blessés par des bandits armés à Bangui, près de la frontière nigériane (Région de Tahoua)

26 mai 2022
Criminalité transfrontalière: 2 policiers tués et plusieurs autres blessés par des bandits armés à Bangui, près de la frontière nigériane (Région de Tahoua)

Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un échange de tirs, hier mercredi 25 mai 2022 dans la commune...

RAFPRO: la problématique de la formation professionnelle et de l'Apprentissage en Afrique au cœur de la 13e AG qui se déroule du 25 au 27 mai à Niamey

26 mai 2022
RAFPRO: la problématique de la formation professionnelle et de l'Apprentissage en Afrique au cœur de la 13e AG qui se déroule du 25 au 27 mai à Niamey

La capitale nigérienne abrite du 25 au 27 mai 2022, la 13e édition de l'Assemblée générale ordinaire du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO) qui a...

Direction générale des Douanes (DGD): l'administration lance une vaste campagne de vulgarisation du droit douanier pour une meilleure gestion des contentieux

26 mai 2022
Direction générale des Douanes (DGD): l'administration lance une vaste campagne de vulgarisation du droit douanier pour une meilleure gestion des contentieux

L'hôtel Bravia de Niamey a servi de cadre, mercredi 25 mai 2022, à une journée d'échanges sur le contentieux douanier. Il s'agit pour la Direction Générale des Douanes (DGD) à...

Justice: lancement officiel du Programme d'innovation de la justice au Niger (PIJN), pour une justice accessible, efficace et équitable à tous les citoyens

26 mai 2022
Justice: lancement officiel du Programme d'innovation de la justice au Niger (PIJN), pour une justice accessible, efficace et équitable à tous les citoyens

L'hôtel Radisson Blu de Niamey a servi de cadre, ce mercredi 25 mai 2022, à l'atelier de restitution de l'enquête sur les besoins et la satisfaction des citoyens en matière...

Santé et résilience communautaire: l'Unicef appuie le ministère de la Santé publique pour ses activités sur le terrain

25 mai 2022
Santé et résilience communautaire: l'Unicef appuie le ministère de la Santé publique pour ses activités sur le terrain

Les locaux du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, ont abrité ce mardi 24 mai 2022, la cérémonie de remise par l’UNICEF de trois...

Au Sahel central, l'avenir de centaines de milliers de filles est menacé en raison d'une crise alimentaire négligée (communiqué de presse)

25 mai 2022
Au Sahel central, l'avenir de centaines de milliers de filles est menacé en raison d'une crise alimentaire négligée (communiqué de presse)

Si la crise alimentaire dans le Sahel central n'est pas résolue, elle pourrait saper tous les autres efforts humanitaires et faire reculer le développement humain global et les progrès en...