dimanche 2 octobre 2022

4479 lecteurs en ligne -

fraren

Affaire « MDN » : le journaliste Moussa Aksar condamné pour diffamation

Aksar Moussa table atelier

Le verdict du procès en première instance du journaliste Moussa Aksar est tombé ce vendredi 7 mai 2021. Le Directeur de publication du journal « l’Evénement » a été reconnu coupable de « diffamation » dans l’affaire dite du ministère de la Défense nationale (MDN). Il a été condamné à payer 200.000 fcfa (environ $367) d'amende et 1.000.000 fcfa (environ $1.835) de dommages intérêts au plaignant. Ses avocats ont interjeté appel.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est le tribunal de l’arrondissement communal 3 de Niamey qui a reconnu  le journaliste Moussa Aksar, coupable des faits qui lui sont reprochés. Poursuivi pour diffamation, le directeur de publication de l’Événement Moussa Aksar vient d'être condamné à une amende de 200 000 Francs CFA (305€) et un millions de francs CFA (1525€) de dommages et intérêts à verser au plaignant.

Aussitôt après le prononcé du verdict, son avocat Me Ahmed Mamane a indiqué aux médias que « cette décision ne sert pas le droit ». C’est pourquoi d’ailleurs, la défense de l’accusé a déjà fait appel du jugement.

L’organisation Reporters Sans Frontières (RSF) a aussi  dénoncé «  une condamnation scandaleuse et incompréhensible ».

Pour rappel, Moussa Aksar qui est également président de la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d'investigation en Afrique de l'Ouest (CENOZO), a été accusé de « diffamation » par un opérateur économique nigérien résident en Belgique, dont le nom a été cité dans une enquête publiée en septembre dernier sur les malversations relevées par un audit au ministre de la Défense nationale.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

+11 #1 Kader 07-05-2021 13:26
C'est issoufou mahamadou qui devait etre a la barre pour repondre de ce detournement de fonds au MDN et non un journaliste qui ne fait que son boulot.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #2 Desespoir totale 07-05-2021 13:54
Les 18 Milliards dont ils veulent pas qu'on parle peuvent acheter deux hélicoptères d'attaques. Ces helicopteres permettraient de venir en renfort au troupes au sol en cas d'attaque très rapidement et leur puissance de feu peut neutraliser rapidement l'ennemi. Ensuite certainement des soldat blessés meurent parce que ils n’ont pas eu les soins d'urgences appropriés. Un blesse grave ne peut pas survivre a deux heures de route en voiture. Donc avec des helicopteres des vies seront certainement sauvées car on peut évacuer rapidement les blessés. Je pense que le mal au Niger est plus grave qu'on ne le pense car même des juges deviennent hypocrites en acceptant d’être de connivence avec les dirigeants incompétents pour refuser la vérité. On a également un pays très en retard sur le plan culturel et éducatif et les gouvernant profitent de ca pour continuer a mal gerer le pays sans rendre compte. Ils pensent etre toujours a lere coloniale ou on travaille pour les gouvernants mais pas dans l'interet des gouvernés. Pour eux le plus important au Niger cest que la machine gouvernementale continue a tourner mais l'amélioration des conditions de la population n'est aucunement une priorité.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Benben 07-05-2021 14:20
Le PNDS s'est toujours remonté contre les acteurs qu'il a utilisé un moment pour jouer le sale boulot.
Suivez mon regard les exemples sont légion.
C'est aussi le sort de ceux qui s'y aventure dans de pratiques malsaines et asociales.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #4 Benben 07-05-2021 14:21
Lire aventurent
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Sani Ali 07-05-2021 15:14
Citation en provenance du commentaire précédent de Desespoir totale :
Les 18 Milliards dont ils veulent pas qu'on parle peuvent acheter deux hélicoptères d'attaques. Ces helicopteres permettraient de venir en renfort au troupes au sol en cas d'attaque très rapidement et leur puissance de es helicopteres des vies seront certainement sauvées car on peut évacuer rapidement les blessés. Je pense que le mal au Niger est plus grave qu'on ne le pense car même des juges deviennent hypocrites en acceptant d’être de connivence avec les dirigeants incompétents pour refuser la vérité. On a également un pays très en retard sur le plan culturel et éducatif et les gouvernant profitent de ca pour continuer a mal gerer le pays sans rendre compte. Ils pensent etre toujours a lere coloniale ou on travaille pour les gouvernants mais pas dans l'interet des gouvernés. Pour eux le plus important au Niger cest que la machine gouvernementale continue a tourner mais l'amélioration des conditions de la population n'est aucunement une priorité.

La vie des Nigeriens est le dernier de leurs soucis. Ce qui les intresse c'est s'enrichir et servir la France
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Abdul 07-05-2021 16:54
Courage cher journaliste
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Maximus 08-05-2021 08:19
Condamner un chasseur pour avoir debusquer un gibier est tout simplement insensé et excessif. Bazoum a interet a poser le fusil a terre et a desarmer son esprit et aider les nigeriens a desarmer leurs esprits. Il doit regarder la realite en face et ne pas avoir peur des mots tels que la reconciliation qui a tout sens au Niger apres le reigne odieux et detestatble de issoufou mahamadou. Les nigeriens sont fatigues des attitudes haineuses et revanchardes, A bon entendeur salut
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 doudouram 08-05-2021 08:58
moussa aksar aime trop la victimisation beaucoup de publicité personnelle pour une affaire entre 2 individus
dommage
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com