mercredi 10 août 2022

4518 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : l’américain enlevé à Massalata a été libéré

Fds Niger vehicule chasse terroriste

Les autorités nigériennes et américaines ont annoncé ce samedi, la libération de Philip Walton, enlevé lundi dernier par des hommes armés à Massalata près de Konni. Selon les premières informations, cette libération est intervenue suite à une opération d’une unité des commandos des forces spéciales américaines au Nigeria voisin où l’otage a été emmené par ses ravisseurs.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est d’abord à travers un communiqué que le Département américain de la Défense a confirmé l’information qui avait déjà été annoncée par plusieurs médias américains. « Les forces américaines ont mené une opération de libération d’un otage tôt samedi dans le nord du Nigeria pour récupérer un citoyen américain retenu en otage par un groupe d’hommes armés », a indiqué dans le communiqué, Jonathan Hoffman,le porte-parole du Pentagone. Par la suite, le ministre nigérien de la Défense, Pr Issoufou Katambé, a aussi confirmé la libération de l’otage américain. « Je confirme que l’otage américain a été libéré hier », a déclaré le ministre sans plus de précision.

Selon les informations rapportées par les médias américains, c’est une unité des commandos des forces spéciales, les fameux « Seal », qui ont mené l’opération au cours de laquelle tous les ravisseurs ont été neutralisés sauf un seul. Les mêmes sources font état de « collaboration » avec les autorités du Niger et du Nigeria pour cette opération de sauvetage qui, à priori, n’a rien avoir avec le terrorisme. Cependant, la décision d’accélérer l’intervention a été prise avant que l’otage ne soit revendu à des groupes terroristes comme l’ISIS ou Al Qaeda.

Pour rappel, Philip Nathan Wolton, 27 ans,  avait été capturé dans la nuit de lundi à mardi dernier par des hommes armés qui cherchaient de l’argent, selon le témoignage de son père Bruce Walton, installé au Niger depuis près de 30 ans. Le rapt a eu lieu à Massalata, un village situé près de Konni (400 km de Niamey), et pas très loin de la frontière avec le Nigeria, où ses ravisseurs l’ont amené après avoir ligoté les autres membres de sa famille notamment son frère et sa femme. Ils ont ensuite contacté son père qui vivait à Konni pour demander le paiement d’une rançon contre la libération de son fils.

Ikali (actuniger.com)



Commentaires  

-6 #1 Bastos 31-10-2020 17:46
Cette arrestation liberation a tout l'air d'une operation de communication. Quelqu'un essaie de s'attirer les faveurs du pays de l'oncle Sam.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Moussa idé 01-11-2020 17:09
Excellent travail aux forces de défense et de sécurité. En bravo
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Dépolitisons! 02-11-2020 08:31
Citation en provenance du commentaire précédent de Bastos :
Cette arrestation liberation a tout l'air d'une operation de communication. Quelqu'un essaie de s'attirer les faveurs du pays de l'oncle Sam.

Si j'ai bien compris, ce sont des forces américaines qui ont procédé à cette libération. Le Niger ne semble qu'y avoir "collaboré", et ça c'est la moindre des choses, vu que le rapt y a eu lieu. De ce fait, je ne vois pas quel "dividende" quelqu'un de chez nous peut en attendre de la part des Etats-Unis.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Blackmarket 02-11-2020 09:02
C'est comme dans leurs films, les Ricains ne badinent pas. Surtout pas avec des petits bandits amateurs nés de la dernière pluie. Ca a été comme une partie de 8 américaine. :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Mansour Mamoudou 03-11-2020 00:51
Bravo à nos FDS
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com