samedi, 28 mai 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


CNDH 16 08 2020

La Commission Nationale des Droits Humains (CNDH)  a rendu public une déclaration de presse ce dimanche 16 août 2020 à son siège relativement à l’attaque terroriste de Kouré du dimanche 9 août dernier. Tout en condamnant cet « ignoble acte des forces du mal », la commission a déploré et condamné l’attitude du gouvernement français de classer le Niger en zone « Rouge ». La CNDH a par conséquent  recommandé  au gouvernement d’exiger du gouvernement français de reconsidérer « cette classification émotionnelle préjudiciable pour le Niger et son peuple », et le cas échéant, « le gouvernement doit user de tous les moyens légaux afin d’obtenir réparation ». 

Zeyna transfert argent bis

DECLARATIONDE LA CNDH SUR L’ATTAQUE DE KOURE:
La Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) a appris avec consternation l’assassinat lâche et barbare de 8 personnes par des individus armés, le dimanche 9 août 2020 aux environs de Kouré zone déjà classée à vigilance renforcée, donc nécessitant une escorte.
Face à cet acte ignoble des forces du mal, la CNDH indignée et attristée, condamne avec la dernière énergie cette attaque criminelle. 
Elle présente ses condoléances les plus émues à la communauté humanitaire du Niger et aux familles endeuillées des disparus. 
Elle apporte son soutien, aux Forces de Défense et de Sécurité engagées sur le front de la lutte contre le terrorisme au Niger et dans l’espace Sahélo-Saharien.
La CNDH fonde l’espoir que les auteurs et complices de cet acte odieux soient rapidement retrouvés et jugés conformément à la loi en vigueur. 
Elle invite en outre les populations civiles des régions affectées par l’insécurité à une plus grande collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité (FDS), afin de faire échec à toute tentative de déstabilisation de notre pays et de la sous-région.
Sur tout un autre plan, la CNDH déplore et condamne l’attitude du Gouvernement Français classant le Niger tout entier parmi les pays les plus dangereux de la planète.
La Commission Nationale des Droits Humains se demande selon quels critères, en quelle qualité et à quel titre, le Gouvernement Français s’autorise d’étiqueter le Niger tout entier de « zone formellement déconseillée ».
Ce qualificatif de « zone rouge », dénué de tout fondement, isole le Niger du reste de la communauté internationale, ternit son image, maisa également un impact négatif sur la jouissance et l’effectivité des Droits Humains, notamment le droit d’aller et venir, les Droits économiques sociaux et culturels, les Droits de Solidarité etc.
Par la même occasion, la CNDH rappelle au Gouvernement Français, tout comme les pays en développement, les grandes nations ne sontégalement pas épargnées par le terrorisme comme nous l’enseigne l’histoire. 
C’est pour toutes ces raisons et d’autres encore que la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) recommande au Gouvernement d’exiger du Gouvernement Français de reconsidérer cette classification émotionnelle préjudiciable pour le Niger et son peuple. Le cas échéant, le Gouvernement doit user de tous les moyens légaux afin d’obtenir réparation. 
Par ailleurs, la CNDH lance un appel aux humanitaires pour le respect scrupuleuxdes itinéraires initialement convenus avec les FDS et de la réglementation régissant les déplacements des personnes dans les zones à risque. 
En effet, il n’est pas rare de constater que des humanitaires prennent un itinéraire autre que celui initialement et officiellement convenu avec les autorités administratives et militaires. 
Enfin, la CNDH a une pensée particulière pour l’ensemble des personnes civiles, humanitaires et administratives victimes d’enlèvement et souhaite qu’elles soient toutes retrouvées saines et sauves.

Que Dieu Bénisse le Niger Libre et Indépendant ! Amin

Fait à Niamey, le 16 Août 2020

LE PRESIDENT

Professeur Emérite KHALID IKHIRI

Commentaires  

+1 #1 Mandano 16-08-2020 20:54
Vous prechez dans le désert. Se soucier des conséquences socioéconomiques est le cadet des soucis de ce régime adeptes du machevialisme. Cela ne leur fait ni chaud ni froid. La France n'y est pour rien. l'État d'urgence instaurée par le gouvernementdans plusieurs parties du pays ce est pas un acte pris par la France. Cela illustre bien que ya problème d'insécurité dans ce pays. Les consequences liées à l'État d'urgence ce n'est pas la faute de la France. Beaucoup d'activités s'arrête du fait de l'État d'urgence. Les taxi motos, les réparateurs motos au chômage, la vaccination et autres activités de santé à moto au calende grecque.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 King 17-08-2020 08:41
Ces rats de la CNDH pour ne pas dire le vuvuzela du régime, quand il faut parler ils se taisent honteusement et quand il faut se taire ils ouvrent leurs grandes gueules comme d'habitude pour brouiller la situation et cacher la vérité dans le seul but de dédouaner issoufou et ses camarades qui sont seuls responsables du mal qui arrive au Niger. Qu'a dit la CNDH dans l'affaire de détournement des fonds du MDN qui sont sensés renforcer les capacités d'action et de réaction de nos FDS pour eviter au pays une attaque comme celle de Koure? Quel ridicule que de reprocher a la France de faire ce qui est nécessaire pour protéger ses ressortissants partout dans le monde, chose que issoufou n'a pas été capable de faire ici même au Niger? la CNDH a une fois de plus manque une occasion de se taire comme elle l'avait fait dans la terrible affaire des fonds MDN qui est ni plus ni moins un crime contre le Niger et son peuple et une violation des droits des nigériens a la vérité et a la justice.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Gueguede 17-08-2020 09:13
Les mercenaires du régime. Le courage que le gouvernement n'a pas eu pour protester contre la décision de la France classant le Niger en zone rouge c'est cette commission qui sous-traite la réaction. Ya plein de nigériens en prison pour un oui ou non qu'il faille dénoncer au quotidien pour montrer aux yeux du monde que le droit est muselé. Hum! Droit de l'homme.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Top de la semaine

Publier le 28/05/2022, 22:30
assemblee-nationale-trois-membres-du-gouvernement-interpelles-sur-les-questions-de-securite-sante-et-de-l-affaire-de-tera Les députés réunis en séance plénière ont auditionné, ce samedi 28 mai 2022, trois membres du...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 18:40
burkina-une-cinquantaine-de-civils-tues-par-des-hommes-armes-dans-l-est-du-pays  Une cinquantaine d’habitants de plusieurs villages de la commune de Madjoari ont été tués hier...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 17:57
criminalite-transfrontaliere-2-policiers-tues-et-plusieurs-autres-blesses-par-des-bandits-armes-a-bangui-pres-de-la-frontiere-nigeriane-region-de-tahoua Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 15:13
burkina-saisie-record-de-115kg-de-cocaine-d-une-valeur-de-plus-de-7-milliards-de-cfa Dans une annonce faite hier mercredi, les douanes burkinabé ont annoncé avoir opéré une saisie record...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 11:19
viols-meurtres-et-complicite-avec-les-rebelles-ce-que-fait-l-onu-en-rca Le déploiement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en...Lire plus...
Publier le 22/05/2022, 21:17
insecurite-un-presume-terroriste-tue-et-un-autre-interpelle-par-la-population-vers-kouro-beri-dosso Un présumé terroriste a été tué et un autre interpellé et remis aux forces de sécurité par les...
Publier le 23/05/2022, 14:31
insecurite-braquage-en-plein-jour-au-quartier-boukoki-de-niamey Des individus armés ont pris pour cible la boutique d'un négociant d'or au quartier Boukoki de Niamey,...
Publier le 24/05/2022, 20:54
barrage-de-kandadji-le-president-bazoum-instruit-d-accelerer-la-mise-en-oeuvre Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a présidé mardi matin 24 mai 2022,...
Publier le 24/05/2022, 21:13
defense-communique-du-ministere-de-la-defense-nationale Les différentes offensives menées par les Forces Armées Nigériennes (FAN) dans l’Ouest du territoire...
Publier le 23/05/2022, 14:55
mali-a-hombori-vivre-la-peur-au-ventre-par-omar-sylla  À Hombori, la population craignait le retour des terroristes aux alentours, mais c’est un autre...
Publier le 23/05/2022, 14:31
insecurite-braquage-en-plein-jour-au-quartier-boukoki-de-niamey Des individus armés ont pris pour cible la boutique d'un négociant d'or au quartier Boukoki de Niamey,...
Publier le 22/05/2022, 21:17
insecurite-un-presume-terroriste-tue-et-un-autre-interpelle-par-la-population-vers-kouro-beri-dosso Un présumé terroriste a été tué et un autre interpellé et remis aux forces de sécurité par les...
Publier le 24/05/2022, 21:13
defense-communique-du-ministere-de-la-defense-nationale Les différentes offensives menées par les Forces Armées Nigériennes (FAN) dans l’Ouest du territoire...
Publier le 22/05/2022, 19:32
lutte-contre-le-terrorisme-l-aviation-militaire-nigerienne-a-prete-main-forte-a-l-armee-burkinabe-lors-de-l-attaque-de-bourzanga L'armée de l'air du Niger a apporté un appui aérien aux soldats burkinabés qui ont vigoureusement...
Publier le 26/05/2022, 17:57
criminalite-transfrontaliere-2-policiers-tues-et-plusieurs-autres-blesses-par-des-bandits-armes-a-bangui-pres-de-la-frontiere-nigeriane-region-de-tahoua Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un...

Dans la même Rubrique

Criminalité transfrontalière: 2 policiers tués et plusieurs autres blessés par des bandits armés à Bangui, près de la frontière nigériane (Région de Tahoua)

26 mai 2022
Criminalité transfrontalière: 2 policiers tués et plusieurs autres blessés par des bandits armés à Bangui, près de la frontière nigériane (Région de Tahoua)

Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un échange de tirs, hier mercredi 25 mai 2022 dans la commune...

RAFPRO: la problématique de la formation professionnelle et de l'Apprentissage en Afrique au cœur de la 13e AG qui se déroule du 25 au 27 mai à Niamey

26 mai 2022
RAFPRO: la problématique de la formation professionnelle et de l'Apprentissage en Afrique au cœur de la 13e AG qui se déroule du 25 au 27 mai à Niamey

La capitale nigérienne abrite du 25 au 27 mai 2022, la 13e édition de l'Assemblée générale ordinaire du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO) qui a...

Direction générale des Douanes (DGD): l'administration lance une vaste campagne de vulgarisation du droit douanier pour une meilleure gestion des contentieux

26 mai 2022
Direction générale des Douanes (DGD): l'administration lance une vaste campagne de vulgarisation du droit douanier pour une meilleure gestion des contentieux

L'hôtel Bravia de Niamey a servi de cadre, mercredi 25 mai 2022, à une journée d'échanges sur le contentieux douanier. Il s'agit pour la Direction Générale des Douanes (DGD) à...

Justice: lancement officiel du Programme d'innovation de la justice au Niger (PIJN), pour une justice accessible, efficace et équitable à tous les citoyens

26 mai 2022
Justice: lancement officiel du Programme d'innovation de la justice au Niger (PIJN), pour une justice accessible, efficace et équitable à tous les citoyens

L'hôtel Radisson Blu de Niamey a servi de cadre, ce mercredi 25 mai 2022, à l'atelier de restitution de l'enquête sur les besoins et la satisfaction des citoyens en matière...

Santé et résilience communautaire: l'Unicef appuie le ministère de la Santé publique pour ses activités sur le terrain

25 mai 2022
Santé et résilience communautaire: l'Unicef appuie le ministère de la Santé publique pour ses activités sur le terrain

Les locaux du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, ont abrité ce mardi 24 mai 2022, la cérémonie de remise par l’UNICEF de trois...

Au Sahel central, l'avenir de centaines de milliers de filles est menacé en raison d'une crise alimentaire négligée (communiqué de presse)

25 mai 2022
Au Sahel central, l'avenir de centaines de milliers de filles est menacé en raison d'une crise alimentaire négligée (communiqué de presse)

Si la crise alimentaire dans le Sahel central n'est pas résolue, elle pourrait saper tous les autres efforts humanitaires et faire reculer le développement humain global et les progrès en...