jeudi 11 août 2022

3659 lecteurs en ligne -

fraren

Lutte contre le Covid-19 : réouverture des lieux de culte à partir du mercredi 13 mai, le couvre-feu levé à Niamey (gouvernement)

fideles musulmans grande mosquee

Dans un communiqué ce mardi 12 mai 2020, le gouvernement a annoncé qu’après concertation avec les organisations religieuses, il a été décidé de la réouverture des lieux de culte à partir du mercredi 13 mai. Par ailleurs, le couvre-feu instauré à Niamey est également levé à partir de la même date.

COMMUNIQUÉ DU GOUVERNEMENT

Le Gouvernement sur proposition des chefs religieux, après consultation du Comité dExperts COVID-19 et au vu de la tendance favorable de lévolution de la maladie à COVID-19 décide de la réouverture des lieux de cultes à compter du mercredi 13 mai 2020 sur toute létendue du Territoire National.

En conséquence, le Gouvernement demande aux Gouverneurs, aux Préfets et aux maires de veiller à ce que les chefs religieux exigent des fidèles le respect des mesures barrières minimum ci-après :

-lavage des mains au savon ou au gel hydro-alcoolique ;

-désinfection des lieux de culte avant chaque prière ;

-aération des locaux pendant les prières ;

-port du masque ou de tout autre dispositif en tenant lieu ;

-utilisation des tapis individuels pour les fidèles musulmans ;

-observation de la distanciation dau moins un mètre ;

-éviter de se serrer les mains lors des salutations ;

-abstention de se rendre au lieu de culte pour toute personne qui présente des symptômes tels que la fièvre, la toux, le mal de gorge, les douleurs articulaires ou musculaires et les difficultés respiratoires ;

-libération des lieux de culte aussitôt la prière terminée.

Les Gouverneurs, les préfets et les maires sont invités à porter assistance aux chefs religieux dans la mise en œuvre des mesures qui requièrent leurs concours.

Il reste entendu que le Gouvernement poursuivra ses efforts pour assurer la disponibilité et laccessibilité des masques pour lensemble de la population Nigérienne.

Par ailleurs, le Gouvernement décide de la levée du couvre-feu à Niamey à compter du 13 mai 2020.

Toutefois, en cas de détérioration de la situation en lien avec la réouverture des lieux de cultes, le Gouvernement se réserve le droit de reconsidérer cette décision.

Fait à Niamey, le 12 mai 2020

Le Ministre Porte-Parole du Gouvernement

Zakaria Abdourahaman

 



Commentaires  

+4 #1 Ismael Ayouba Kamaye 12-05-2020 20:29
Quand il pleut à Paris, c'est Niamey qui est mouillée.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 François Nourédine 12-05-2020 20:42
Svp soyons patriotes,laissons de coté l'esprit politique dan Allah
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Soupiyanou Moussa 12-05-2020 20:42
Ça c'est une trés bonne nouvelle, k Dieu nous protége contre cette maladie, ainsi k les autres musulmans du monde entier.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Abdoulahi Sahabi Abdoulahi Sahabi 12-05-2020 20:43
Merci là bas !!quand il pleut à Paris, c'est Niamey qui est mouillé.
Dé-confinement en France !!!
Dé-confinement au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Abdoul Aziz Lihida 12-05-2020 21:23
Macha allah. Qu'Allah nous donne la force d'accomplir ces prières, et nous protège contre cette pandémie.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 Issa Naroua 12-05-2020 21:31
France a dé-confiné les [mot censuré]s du maître aussi sont dé-confiné
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 TOTO A DIT 13-05-2020 00:24
:-) leur maman de France dit je deconfine .....les sous préfectures de valets de oui oui papa... Maman france ...lui emboité les pas ..... pour dire l'on va aussi ouvrir et lever le couvre .....

Quand leur maman de france dit , les écoles peuvent réouvrir ..... Les chatons miaulent .... Oui oui ..... Les élèves peuvent reprendre les cours .....

Décidément que veulent ces bêtes d'état ....s'ils ne peuvent réfléchir d'eux même .... toujours hésitants et attendre que leur amie la France leur montre la voie ....
Si tout ça pour arriver à ça pourquoi ne pas suivre le Ghana quand il avait levé le confinement plutôt ....?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Bonne santé à tous 13-05-2020 08:20
Le gouvernement doit prendre des mesures de prudence au deconfinement.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Gamatche 13-05-2020 08:26
Citation en provenance du commentaire précédent de Bonne santé à tous :
Le gouvernement doit prendre des mesures de prudence au deconfinement.


Tu as vu gouvernement ou? cette bande d'imposteurs reunis autour d'un nain raciste et hypocrite ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 kelly 13-05-2020 08:38
c est rapide 3 mois encore
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Niger Oye 13-05-2020 10:43
Cette Décition aura des reperxutions graves car la courbe Epidémiologique du COVID-19 au Niger n´est pas en baisse . le copie-coller du colon continue.
Voilà Méka qui suit Bwana Kitoko
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Dan kassa 13-05-2020 13:09
Ils y a des gens tellement hante et aigris de haine qui ne voit toujours que de négativité en lieu et place des chose positives
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Djipson 13-05-2020 18:57
Cela s'appelle de laisse-guidon. On est sûr qu'il n'est pas temps de deconfiner et nous n'en sommes pas prêts. Mais comme apparement le prince ne peut contenir les remous d'une minorité qui s'accapare de l'opinion publique, il opte pour une solution risquée: On y va, si Dieu nous protège tant mieux; sinon on attend qu'il y ait plusieurs dizaines de cas (tout en diminuant la prise en charge) et en ce moment ce sera la population même qui réclamera le reconfinement. Cette deuxième hypothèse si elle se confirme, elle nous mènera vers un suicide collectif.. Ressaisis-toi gouvernement, tu as la responsabilité de nous protéger tant la minorité insoumise que la majorité qui subit!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 lamici balleykoira 15-05-2020 16:59
c est prematurè
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com