lundi, 18 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


FANDiffa BIS

Des assaillants armés ont attaqué ce samedi 9 mai en milieu de journée, le pont de Doutchi situé à quelques kilomètres de Diffa. C’est la seconde fois en moins d’une semaine que cette position qui fait office de poste frontalier avec le Nigeria est prise pour cible par des assaillants présumés membres de la secte Boko Haram.

Zeyna transfert argent bis

Aucun bilan de l’attaque n’est encore disponible mais d’après des habitants proches de l’endroit, les tirs qui ont été entendus jusqu’à Diffa, située à moins de 7 kilomètres, ont duré plusieurs dizaines de minutes. Des renforts de l’armée ont été envoyés sur place et en début d’après-midi, les tirs ont cessé.

C’est la seconde fois que cette position stratégique qui relie Diffa (sud-est du Niger) à Doutchi (nord-est du Nigeria), est la cible d’une attaque des assaillants de Boko Haram. Le dimanche 3 mai dernier, aux environs de 17h45, le poste frontalier a été attaqué par des éléments de Boko Haram à bord de véhicules lourdement armés, a confirmé le gouvernement qui a déploré deux (2) morts, trois (3) blessés et du matériel militaire calciné. Le gouvernement a également annoncé la « neutralisation » d’une cinquantaine de terroristes dans une localité nigériane, peu de temps après ce raid.

Une vidéo de propagande diffusée par la suite par l'organisation État islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap), la faction de Boko Haram affiliée à l'organisation État islamique (EI), montre des assaillants armés en action et qui se sont rendus maitres du poste frontalier, mettant la main sur des véhicules et des stocks d'armements aux cris de « Allahou Akbar ».

Selon des informations exclusives d’actuniger, cette seconde attaque est intervenue alors qu’une mission conduite par le chef d’Etat-major de l’armée (CEMA) se trouve à Diffa où des opérations de grande envergure sont en train d’être déployées à la suite de la recrudescence des incursions de Boko Haram dans la zone. Ces derniers jours, les habitants de plusieurs villages de la région ont fait cas de la présence des individus armés dans plusieurs localités de la zone. La population se trouvant sur les îles du Lac Tchad a d’ailleurs été invitée à quitter les lieux.

A.Y.B (actuniger.com)

Commentaires  

+1 #1 Oumarou Sanda 09-05-2020 15:00
Et j'imagine cette fois avec les armes prises à la dernière acte
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Harouna Idrissa 09-05-2020 15:01
Soubahanallah qu'Allah protège notre soldats Amine souma Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Abdoulwahabou Sadou 09-05-2020 15:03
Ils n ont pas peur de nos soldats car ils savent a chaque poste se sont des jeunes de 20 25 qu ils croisent. Sinon si tu regardes dans les image des soldats des pays comme mali tchad cameroun ou nigeria tu trouves les soldats nigeriens plus jeune .et comment un simple jeune peut combatre avec quelqun sur l effet de la drogue et du tramodole ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Abdoullay Youssouf Tagabo Sarack 09-05-2020 15:04
Désolé pour le terme mais mes frères nigériens boko haram attaque plusieurs reprises l’armée nigérienne parce que ils savent que l’armée nigérienne fuient au lieu de s’offenser.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #5 Soumaila Zazi Moussa 09-05-2020 15:05
Maintenant c'est chez nous qu'ils s'approvisionnent en armes.c'est trop facile tout ça
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Dan BARWA 09-05-2020 15:14
Ces genres d'attaque multiples de BH ne cesseront que par des offensives comme celle la colère de Boma,traquer les ennemis sans les laisser de repos
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Alfari Mohamed Aghali 09-05-2020 15:24
Apparemment on est entrain devenir le maillon faible de cette lutte contre Boko haram. Sinon comment comprendre qu'ils attaquent deux fois la même localité en l'espace dune semaine. C'est comme si l'adversaire estime qu'on est prenable et que dès qu'il insiste un peu on va céder. Pendant ce temps on est là à attendre que l'adversaire nous attaque sans envisager une large opération de ratissage. Faisons ce que les Tchadiens ont aussi
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Mousson Beri 09-05-2020 15:28
Cet état d'urgence dans la région n'a rien donné comme résultats tangibles. Changer de tactiques. On ne peut pas avoir les renseignements en bloquant la population. Je ne sais pas qui est têtu dans cette affaire ou le PR ou ses généraux
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 Kirja 09-05-2020 15:41
Tout cela est de notre faute. Lorsque le tchad les a chasses , le président Deby a bien dit aux Nigeriens et Nigerians d'achever les reliquats de BH qui ont fuit vers le Niger et le Nigeria, Mais nos politiciens ont fait la sourde oreille et voila le résultat.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 LA CASA DE PAPEL 09-05-2020 16:01
Nous avons des avions F16 et des drones de reconnaissances. C'est inconcevable qu'avec tout ce dispositif que les terroristes nous massacrent toujours. Il y a des personnes qui se retrouvent dans ces guerres interminables
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 Aīcha Yahaya Tambari 09-05-2020 16:02
Je n'ai rien à dire seulement je suis restée faible
Notre armée est compétente je sais pas pourquoi on va pas faire comme Tchad chercher l'ennemi au lieu de nous chercher
Il faut que ça soit discrète la recherche et de ne plus capturer pour la prison mais tuer sur place
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #12 Hamadou Idrissa 09-05-2020 16:06
Ce sont les dirigeants qui se moquent de l, armée Nigerienne qui leurs donnent pas les armes de la nouvelle génération wallahi, mais Allah ya Issa mouna
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 Anaroua Guida 09-05-2020 16:22
La question qui reste posée est a quand l'attaque de l'armée Nigérienne contre les positions de boko haram ??par ce que le Niger doit agir a la tchadienne pour se débarrasser de cette nébuleuse secte.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #14 Mousbaou 09-05-2020 16:34
L'Etat Nigérien doit équipé la Garde Nationale pour multiplier la chance de son armée
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 Nigérien 09-05-2020 17:26
Citation en provenance du commentaire précédent de Hamadou Idrissa :
Ce sont les dirigeants qui se moquent de l, armée Nigerienne qui leurs donnent pas les armes de la nouvelle génération wallahi, mais Allah ya Issa mouna

L'armée est équipé de blindés des 14,5mm (communément appelé bitubes) des 12,7mm, des LRM pour ne citer que ce qu'on a pu voir sur la vidéo de propagande diffusée la semaine dernière lors de la dernière attaque de la même position.
Nous estimons plus tôt qu'il faut non seulement adapter la formation de nos hommes mais surtout distinguer quels sont les hommes à affecter des genres de positons, il faut également réduire les protocoles en cas de demande de renfort et surtout ne pas plus s'encombrer de prisonniers de guerre.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Nigérien 09-05-2020 17:26
Citation en provenance du commentaire précédent de Hamadou Idrissa :
Ce sont les dirigeants qui se moquent de l, armée Nigerienne qui leurs donnent pas les armes de la nouvelle génération wallahi, mais Allah ya Issa mouna

L'armée est équipé de blindés des 14,5mm (communément appelé bitubes) des 12,7mm, des LRM pour ne citer que ce qu'on a pu voir sur la vidéo de propagande diffusée la semaine dernière lors de la dernière attaque de la même position.
Nous estimons plus tôt qu'il faut non seulement adapter la formation de nos hommes mais surtout distinguer quels sont les hommes à affecter des genres de positons, il faut également réduire les protocoles en cas de demande de renfort et surtout ne pas plus s'encombrer de prisonniers de guerre.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Big biss 09-05-2020 17:32
Ces voyous se moquent des gens . ils étaient où quand Idriss deby les pourchassaient ? Bande des voyous kurum.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Carlos 09-05-2020 19:08
Que fait le Chef d'état major à Niamey. C'est d'aller à Diffa s'installer et laisser les autres zones sensibles à son second. De grâce les officiers supérieurs on a assez de voir vos tenues bien repassées. Remonter au front
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Carlos 09-05-2020 19:08
Que fait le Chef d'état major à Niamey. C'est d'aller à Diffa s'installer et laisser les autres zones sensibles à son second. De grâce les officiers supérieurs on a assez de voir vos tenues bien repassées. Remonter au front
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 infinix hot 8 09-05-2020 23:00
Yaghara mayalla !
Réduisez les protocoles, les chaînes de commandement trop longues et surtout recruté des soldats légitimement c'est-à-dire ceux qui méritent vraiment pas ceux qui payent pour être recruter . réduisez aussi le PAC (parent ,amis et connaissance) . Dieu est Juste et ne dors jamais. Dieu ne change pas l'etat d'un peuple avant que ce dernier ne change pas lui même. On sait très bien comment ça marche le recrutement ,comment tu peux fausser une fondation et t'attendre un résultat fiable ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 MMOCTARBO 09-05-2020 23:02
On a vu des équipes de patrouilles où le chef est copieusement installé dans son lit avec un verre de thé, les petits jouant à la belote. Ils sont efficaces pour les rackets et autres. En tant que Nigérien,même pour un carnet de famille, le même Nigérien va te demander des sous. Allah ya kare.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 infinix hot 8 09-05-2020 23:15
Aussi les officiers bien sapés là ,sortez et allez guider les pauvres soldats qu'on utilise malheureusement comme "canon à chair" , vous mangez du haram si vous ne faites pas vos devoir alors qu'a chaque fin du mois vous touchez votre dû .le problème c n pas ces satané des terroristes mais plutôt ça viens de l'interne, de l'organisation sans oublier ces satanés bases militaires étrangers qui nous font croire qu'ils sont là pour nous aider et malheureusement on compte trop sur eux qu'on oublie notre propre potentiel.
Malheureusement des individus lambda comme nous on s'en balec de c qu'on pense , mais nous ne cesserons jamais de dire c qu'on pense parce-que le Niger c aussi pour nous et c'est à nous la jeunesse qui revient de droit de la relève .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 komadougou 10-05-2020 07:08
Citation en provenance du commentaire précédent de Abdoulwahabou Sadou :
Ils n ont pas peur de nos soldats car i.......... plus jeune .et comment un simple jeune peut combatre avec quelqun sur l effet de la drogue et du tramodole ?

Ceux d'en-face sont autant jeunes.
Leur force est l'embrigadement réligieux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #24 komadougou 10-05-2020 07:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Kirja :
Tout cela est de notre faute. Lorsque le tchad les a .........................Mais nos politiciens ont fait la sourde oreille et voila le résultat.

Et oui. Le Tchad n'est pas dirigé par un parti rose, des gens sapées et bien parfumées, assises au salon, expertes en discours kilométriques, mangeuses de nos maigres ressources.

Idriss Débi Itno n'est pas l'égal du chauffeur de Hollande. Quand il faut combattre, il combat sur le terrain, lui-même, sans peur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #25 komadougou 10-05-2020 07:15
Nous devons 8000 milliards de fcfa à Eximbanque, plus les intérêts.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #26 Maman 10-05-2020 15:59
L"appellation appropriée c'est Doutsi et non Doutchi.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #27 Maman 10-05-2020 16:38
Citation en provenance du commentaire précédent de infinix hot 8 :
Yaghara mayalla !
Réduisez les protocoles, les chaînes de commandement trop longues et surtout recruté des soldats légitimement c'est-à-dire ceux qui méritent vraiment pas ceux qui payent pour être recruter . réduisez aussi le PAC (parent ,amis et connaissance) . Dieu est Juste et ne dors jamais. Dieu ne change pas l'etat d'un peuple avant que ce dernier ne change pas lui même. On sait très bien comment ça marche le recrutement ,comment tu peux fausser une fondation et t'attendre un résultat fiable ?

Merci mon frère. C'est comme si vous avez lu dans mes pensées. C'est ça le véritable problème du Niger. Ce qui se passe dans les rouages de notre Administration est tout simplement grave et inquiétant. Le détournement, le favoritisme, la discrimination, l'impunité caractérisent son fonctionnement. Cela tout le monde le sait. Notre système sécuritaire est tout aussi défaillant que les systèmes éducatif, sanitaire, développement rural etc. Dépourvus de patriotisme, les commis sont incapables du moindre sacrifice. Et c'est à tout les niveaux. Surtout au sommet de l’État.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 bachir 12-05-2020 03:56
c'est vraiment desolant, que c'est toujours niger le point de vengeance pour bh montrant a quel point nos soldats sont vraisemblablement faible devant celui de tchad.
le gouvernement est toujour responsable le fait de ne pas prendre des mesures sur ceux qui reffusent aux combats.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...

Dans la même Rubrique

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...

Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

4 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

Le premier ministre s’est rendu dimanche 3 janvier à Tchombangou et Zaroumdarèye, dans la commune de Tondikiwindi, où une centaine de civils ont été massacrés par des présumés djihadistes le...

Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

3 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

Plus de 24 h après le raid meurtrier d’individus armés contre les villages de Tchombangou et de Zaroumdarèye, dans la région de Tillabéri et près de la frontière malienne, aucun...