mercredi 17 août 2022

3382 lecteurs en ligne -

fraren

Covid-19 : le couvre-feu à Niamey ramené de 21H à 5H00

Issoufou assis salle reunion

Le gouvernement a décidé d’assouplir les horaires du couvre feu à Niamey, la capitale,  qui sont désormais fixés de 21 heures à 05 heures du matin contre de 19 heures à 06 heures du matin auparavant. La décision a été prise à l’issue du Conseil des ministres qui s’est réuni ce mercredi 22 avril 2020 sous la présidence du chef de l’Etat, Mahamadou Issoufou. Le gouvernement a également décidé de renforcer les mesures de contrôle en ce qui concerne l’isolement de la ville de Niamey, qui reste maintenu.  

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Cette décision du gouvernement intervient à la veille du Ramadan et alors que des manifestations violentes ont été enregistrées ces derniers jours dans plusieurs localités du pays et principalement à Niamey où une partie de la population s’insurgent contre les mesures édictées par les autorités notamment le couvre-feu et l’interdiction des prières collectives. Plus de 200 personnes ont été interpellées par la police pour, entre autre, « trouble à l’ordre public », « dégradation des biens publics et privés » et « violation du couvre-feu ».

Le Conseil des ministres a fait la situation de la mise en œuvre des mesures prises dans le cadre de la riposte à la Pandémie de COVID-19 et selon le communiqué publié à l’issue de la réunion, il ressort que 5281 personnes ont été confinées ou isolées dont 4053 sorties du confinement et 1228 en cours de suivi. En ce qui concerne le laboratoire, il est relevé 2568 personnes testées parmi lesquelles 657 personnes confinées positives au COVID-19 ;  510 personnes positives sous traitement ; 127 personnes déclarées guéries et, 20 personnes décédées.

Vigilance

Selon le gouvernement, l’évolution de la pandémie est caractérisée par une augmentation progressive allant d’un (01) à 40 cas confirmés positifs du 19 mars au 1er avril 2020, ainsi qu’une relative baisse à 22 cas le 04 avril 2020 puis une remontée du nombre de cas atteignant un maximum de 68 cas enregistrés le 11 avril 2020. « Depuis le 11 avril 2020, le nombre de cas a connu une nouvelle chute pour se situer à 2 cas à la date du 21 avril 2020 », a annoncé le gouvernement qui ajoute que cependant, « cela ne doit pas faire baisser la vigilance ».

Ikali (actuniger.com)



Commentaires  

+3 #1 Boubacar 22-04-2020 21:48
Qu'Allah nous protèges
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #2 Nigerien 23-04-2020 08:24
Les deux manifestations de rue les ont fait paniquer et ils reculent. Preuve qu'ils ne sonyt plus surs d'eux meme et de leur police pour les proteger eux et leur regime quand ils voudront profiter de Corona pour prolonger leur reigne conquis par des moyens frauduleux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Oncle S 23-04-2020 10:15
Vaut rien tu t entêtes seulement à la politique, tu ne comprends rien
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Oncle S 23-04-2020 10:18
Pense plutôt aux vies en danger
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com