mardi, 19 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


FANbarkane

Du 3 au 23 mars, la force Barkhane, conjointement avec les forces armées nigériennes (FAN) et maliennes (FAMa), a conduit l’opération « MONCLAR » dans la région des trois frontières. Cet engagement, inédit par le volume de forces engagées, a permis d’obtenir des résultats très significatifs concrétisés par la neutralisation d’un grand nombre de terroristes, et la destruction ou la saisie de très nombreuses ressources militaires, a annoncé l’ état-major de l’armée française dans son dernier point de situation des opérations extérieures.

Zeyna transfert argent bis

Selon l’armée française, cette opération dans laquelle Barkhane a engagé ses moyens terrestres et aériens, s’intégrait dans une action plus vaste menée avec la force conjointe du G5-Sahel (FC-G5S) et les forces armées nigériennes (FAN), et a permit d’atteindre un niveau de coordination remarquable entre ces différents acteurs de la sécurisation au Sahel. « Cette concentration des efforts sans précédent, impliquant près de 5000 soldats, fait suite aux nombreuses opérations conduites depuis plusieurs mois en zone des trois frontières et traduit directement la volonté de la force Barkhane, de la FC-G5S et des armées partenaires d’exercer une pression forte contre les groupes armés terroristes, notamment l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS) », a indiqué l’Etat-major de l’armée française dans son dernier point de situation sur les activités de la force Barkhane au Sahel, particulièrement dans le Liptako-Gourma.

Selon la même source, « ces opérations ont ainsi concrétisé les efforts de synchronisation des plans souhaités depuis le sommet de Pau, permettant l’atteinte d’un niveau de coordination inédit entre les forces qui opèrent dans la région ».

« Cet engagement conjoint sans précédent illustre la montée en puissance des forces partenaires opéré ces derniers mois. En effet, dans des conditions climatiques particulièrement éprouvantes, 1700 soldats de la force Barkhane, 1500 soldats et aviateurs de la FC-G5S et 1500 soldats des forces armées nigériennes ont ainsi été engagés conjointement dans des opérations aux objectifs coordonnés, à partir de leurs emprises ou déployés sur le terrain, concourant toutes à l’affaiblissement des groupes armés terroristes (GAT) en zone des trois frontières ».

Les FAN en première ligne aux cotés de Barkhane et des FAMAs

Par ailleurs, précise l’Etat-major de l’armée française, les Forces armées nigériennes (FAN) et leurs homologues maliennes ont opéré conjointement avec la force Barkhane dans le cadre de l’opération « MONCLAR », notamment dans le Liptako nigérien et le Gourma malien, tandis que la force Barkhane déployait près de 400 véhicules blindés sur le terrain, au cours de cette opération. Parallèlement, « les FAN ont également conduit une opération majeure sur leur territoire, coordonnée avec la force Barkhane et la FC-G5S. Enfin, la force conjointe a procédé à une vaste opération à la frontière malo-burkinabè ».

Au total, ajoute la note, ces opérations d’ampleur inédite ont ainsi mobilisé près de 5000 soldats dans la zone des trois frontières à travers, notamment, une coordination efficace grâce au mécanisme de commandement conjoint. « La mise en place du mécanisme de commandement conjoint (MCC), structure inédite constituée du détachement de liaison de la FC-G5S, déployé au sein du poste de commandement interarmées de théâtre (PCIAT) de Barkhane à N’Djamena, d’une cellule de partage du renseignement et d’un poste de commandement conjoint (PCC), a rendu possible le bon déroulement d’une telle opération », poursuit le communiqué qui ajoute que, « le PCC, pleinement opérationnel, a en effet permis de coordonner sur le terrain l’ensemble des actions des unités d’appartenance diverses, afin de maximiser les effets de l’opération ». La cellule de partage de renseignement a pour sa part permis de délivrer du renseignement à fin d’actions, qui, exploité dans un cycle particulièrement rapide, a permis de conduire plusieurs opérations contre les GAT. Ainsi, « du 4 au 5 mars,  une action, conjointement menée par Barkhane et les FAN, combinant moyens aériens et déploiement de commandos au sol, a pu être réalisée sur la base de renseignement des forces armées nigériennes (FAN) ». Selon la note, il en a été de même des opérations aériennes menées les 5 et 21 mars dans le nord du Burkina Faso sur la base de renseignement malien. Ces trois engagements ont conduit à la neutralisation de plusieurs terroristes.

Des résultats « particulièrement notables »

Au bilan, rapporte l’Etat-major de l’Armée française,  « en près de trois semaines d’opération, la force Barkhane et les forces maliennes et nigériennes qui opéraient conjointement dans l’opération MONCLAR ont neutralisé un grand nombre de terroristes ». Egalement, de très nombreuses ressources ont été saisies ou détruites, parmi lesquelles près de 80 motos, un pickup technical armé d’une mitrailleuse lourde, une très grande quantité d’armements, de munitions, de matériel nécessaire à la confection d’engins explosifs, et de matériel de guerre en tout genre. De leur côté, la FC-G5S et les forces armées des pays partenaires qui opéraient en totale autonomie, et de manière coordonnée avec Barkhane, ont également porté des coups aux terroristes.

« Ces nombreux succès tactiques ont dégradé les capacités logistiques et combattantes des groupes armés terroristes en zone des trois frontières, au bénéfice des populations locales. Bien au-delà des succès tactiques obtenus, c’est davantage le niveau atteint, et démontré, de coordination et de synchronisation des opérations entre les deux forces sahéliennes que sont la FCG5S et Barkhane lors de cette phase qui augure d’un progrès opératif notable en zone des trois frontières ».

Ikali (actuniger.com)

Commentaires  

+3 #1 Nigerien 28-03-2020 08:45
BRAVO, Excellent travail. VIVE la COOPÉRATION entre les FAN , la Force BARKHANE, la FC-G5S,les FAMa.
c'est très bien de détruire la capacité logistique des terroristes, mais c'est encore mieux si nous cherchons et tuons leurs officiers pour anéantir leurs capacité de conception et de conduite d'opérations contre nos pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Bouba2 28-03-2020 19:58
Djaffa, tu nous emmerdes avec ta publicite mensongere. Vas te faire voir ailleurs
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Zoom 30-03-2020 07:53
La guerre au Sahel est un complot contre les pauvres et leurs fils sinon comment comprendre malgré toute la bouchérie qu'on a vécu ces dernières années il n'y a aucun responsable pire encore ceux qui ont détourné l'argent sont intouchable et protège par le président parce qu'il est prenant. Il n'y aura jamais la paix au Sahel tant que ceux qui ont organisé la mort de nos père et frère sans sanction.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...Lire plus...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...

Dans la même Rubrique

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...