samedi, 26 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


BoubacarSouley1

Souley Boubacar

Dans une déclaration publiée le mercredi 18 mars, la Commission nationale des droits humains (CNDH) a reproché  au Directeur général de la Police nationale (DGPN), le Commissaire général Souley Boubacar,  des faits qui « s’analysent en une entrave grave à l’accomplissement des missions de la Commission », et en « une menace proférée, un outrage fait aux membres assermentés de la Commission dans l’exercice de leur fonction ».


Cette sortie médiatique de la CNDH fait suite à la mission qu’elle a diligentée au marché de Tagabati et à la Police judiciaire (PJ) de Niamey, suite aux tragiques évènements qui ont suivi la manifestation de la société civile du dimanche 15 mars.

Après le marché de Tagabati où l’incendie provoqué lors des heurts entre la police et des groupes de manifestants a provoqué la mort de 4 personnes, des blessés et d’importants dégâts matériels, la délégation de la CNDH s’est rendue dans les locaux de la police judiciaire (PJ) de Niamey. Ainsi, la délégation a pu s’entretenir avec les membres de la société civile et les étudiants qui ont été interpellés suite aux évènements. « C’est au moment où s’achevait l’entretien avec les leaders de la Société Civile et que la délégation allait entamer la rencontre avec les autres gardés-à-vue (les étudiants et les autres) que, contre toute attente, le Directeur de la PJ recevait un appel téléphonique du Directeur Général de la Police Nationale (DGPN). Après quelques échanges entre eux, le Directeur de la PJ a tendu le téléphone au Président de la CNDH », rapporte le communiqué de la CNDH, le Professeur Khalid Ikhiri. Selon la même source, le Directeur Général de la Police Nationale s’est adressé littéralement au Président de la CNDH en ces termes : « on m’a informé que vous êtes venu avec une horde de journalistes. Je vous demande de quitter les lieux sinon je vous fais sortir manu militari ». En réponse, poursuit la Commission, le Président de la CNDH lui a dit ceci : « En dehors du Directeur de la Communication de la CNDH, il n’y a pas de journaliste ici ». Selon la CNDH, « Optant pour la sagesse, dans l’intérêt du pays, la CNDH avait préféré se retirer, en lieu et place d’un bras de fer ».


« Cet acte grave posé à l’encontre d’une des Institutions Constitutionnelles, qu’on voudrait pourtant fortes, constitue un précédent dangereux pour le renforcement de l’État de droit et de la démocratie. C’est pourquoi, la CNDH lance un appel au Président de la République, Chef de l’État, garant du respect de la Constitution et du fonctionnement régulier des pouvoirs publics, afin qu’il tire les conséquences de tels agissements que rien ne saurait justifier. Le respect et la promotion des droits humains doivent être effectifs dans l’intérêt de tous. Chacun pouvant se retrouver un jour dans la situation de victime nécessitant une assistance ».

La CNH qui a rappelé qu’elle tire sa légitimité de la Constitution ainsi que des principaux accords et traités internationaux auxquels le Niger a souscrit, a également rappelé les sanctions prévues par le législateur à l’encontre de tous ceux qui entravent sa mission ainsi que les mesures destinées à assurer la protection de ses membres dans l’exercice de leur fonction. « Au regard de tout ce qui précède, la CNDH se réserve opportunément le droit de porter plainte avec constitution de partie civile devant l’autorité judiciaire compétente » a assuré la Commission.

Il convient de noter que dans sa déclaration et suite aux évènements tragiques survenus le dimanche 15 mars à Niamey, la CNDH a recommandé au « gouvernement la mise en place d’une Commission d’enquête indépendante pour faire toute la lumière et situer les responsabilités ».

Ikali (actuniger.com)

 

Commentaires  

+7 #1 Gaya Gaskin 19-03-2020 00:53
Bonjour,
Le comportement du DG de la police nous interpelle sur les nominations aux différents postes de l'état. Il faut nommer aux postes selon les merites sans considération de collaboration. J'aurais souhaité voir le militaire Ide SEINI à la tête de la Mairie Centrale pour le travail réalisé. J'aurais souhaité que l'assemblée nationale et le gouvernement puissent profiter du capital d'expérience de Hama AMADOU etc. La qualité d'un homme se juge par son travail collectif. par le respect des textes et son impartialité. Ce comportement doit interpeller tous les responsables a ne pas faire des abus de pouvoir er ou de ne pas appliquer des ordres qui sont contraires aux procédures et à ses missions.
Je félicite tous les responsables ayant à u moment5de leur fonction refuser d'exécuter des ordres illégaux..
Je souhaite que ce comportement soit sanctionné selon la loi et que cela serve de leçon à tous qui abusent du pouvoir ou de leurs fonctions
Concernant
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Gaya Gaskin 19-03-2020 00:56
Bonjour,
Le comportement du DG de la police nous interpelle sur les nominations aux différents postes de l'état. Il faut nommer aux postes selon les merites sans considération de coloration. J'aurais souhaité voir le militaire Ide SEINI à la tête de la Mairie Centrale pour le travail réalisé. J'aurais souhaité que l'assemblée nationale et le gouvernement puissent profiter du capital d'expérience de Hama AMADOU etc. La qualité d'un homme se juge par son travail collectif. par le respect des textes et son impartialité. Ce comportement doit interpeller tous les responsables a ne pas faire des abus de pouvoir er ou de ne pas appliquer des ordres qui sont contraires aux procédures et à ses missions.
Je félicite tous les responsables ayant à u moment5de leur fonction refuser d'exécuter des ordres illégaux..
Je souhaite que ce comportement soit sanctionné selon la loi et que cela serve de leçon à tous qui abusent du pouvoir ou de leurs fonctions
Cordialement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Black Mamba 19-03-2020 08:18
Ce gouja n'a meme pas conscience que la police est un service publique et qu'il est un agent de l'etat au service de l'etat. Il est covaincu qu'il sert un individu, un parti politique et sa cause. De tels energumenes sont legion dans tous les demembrements de l'appareil d'etat et ce avec la benediction de responsable malfaisants. La demande de la CNDH au president issoufou est claire: Sanctionner le DG de la Police pour avoir viole la constitution. Mais que faut il vraiment attendre d'un Issoufou qui n'a jamais eu le moindre respect pour cette meme constitution qu'il a passe 10 ans a viole allegrement? La CNDH est temoin des multiples violations de la constitution par issoufou et Bazoum et elle ne s'en est jamais offusque. La CNDH sait tres bien que pour issoufou, la constitution nigerienne dont il est garant ne vaut pas plus qu'un papier toilette que n'importe lequel des membres de son gang peut se torchonner avec. Alors que cette CNDH arrete de rever car rien ne se passera et aucune mesure ni sanction ne sera prise contre le DG de la police qui n'a fait que son devoir, servir issoufou et son systeme malfaisant et rien d'autre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 On est où, là? 19-03-2020 08:23
Citation en provenance du commentaire précédent de Gaya Gaskin :
Bonjour,
Le comportement du DG de la police nous interpelle sur les nominations aux différents postes de l'état. Il faut nommer aux postes selon les merites sans considération de collaboration. J'aurais souhaité voir le militaire Ide SEINI à la tête de la Mairie Centrale pour le travail réalisé. J'aurais souhaité que l'assemblée nationale et le gouvernement puissent profiter du capital d'expérience de Hama AMADOU etc. La qualité d'un homme se juge par son travail collectif. par le respect des textes et son impartialité. Concernant

Le DG de la police a certainement fait du zèle en éconduisant le Pdt de la CNDH. Mais le reste, je ne vois pas la raison des lauriers que tu tisses à Hama+ et Idé Seyni, deux individus de sinistre mémoire. Entre le 1er dont l'insolence légendaire est connue de tous les nigériens et le second qui, pendant la transition de Salou, s'est octroyé les terrains qu'il a voulus dans la CUN sur lesquels il a édifié des villas cossues (sans doute avec de l'argent public volé), je n'en vois aucun qui mérite tant de louanges.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 TomSank 19-03-2020 08:56
Martin Niemöller, un eminent Pasteur Protestant tres critique de Adolf Hitler et qui passa 7 ans dans les camps de concentration Nazi disait ceci des Nazi:

D'abord ils vinrent pour les Socialistes, je n'avais rien dit car je n'etais pas socialiste.
Ensuite ils vinrent pour les syndicalistes, je n'avais rien dit car je n'etais pas syndicaliste.
Puis ils vinrent pour les Juifs et la aussi je n'avais rien dit car je ne suis pas Juif.
Enfin ils vinrent pour moi, mais helas il ne restait plus personne pour parler en ma faveur.

Cette annecdote de Martin Niemoller s'applique parfaitement a la CNDH qui a ferme les yeux sur tous les cas de violation des droits des citoyens ainsi que de la constitution par issoufou et ses sbires et qui aujourd'hui se retrouve seule face au systeme dont elle a tolere tous les abus juste pour s'assurer des faveurs du gouri system. La CNDH et la Mediature de la Republique ont lamentablement echoue en raison de leur collusion flagrante avec un systeme qui a pietine la constitution ainsi que les droits des citoyens. Ces deux institutions n'ont certe pas souffert de problemes budgetaires mais elles ont perdu notre respect.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 DIYANFO 19-03-2020 09:12
On a beau chassé le naturel, il revient au galop. Cet acte grave vient confirmer qu'aucune institution n'est indépendante comme on l'a toujours chanté. Une institution comme la CNDH, dans un Etat de droit est l'une des plus importantes. Si elle même se voit ses droits obstrués, quelle autre institution ose jouer son rôle. Si la CNDH est menacée, aucun nigérien n'est à l'abri de l'arbitraire. Ou bien selon eux suffit -il d'avoir la puisse publique pour tout régler ? Qu'ils n'oublient pas l'Etat est une continuité. Autrement dit, les individus passent mais l'Etat demeure. Et je pense qu'ils le savent mieux que moi, eux qui par la grâce d'ALLAH, exercent le pouvoir après que d'autres l'ont déjà fait.Je pense qu'ils ne gouvernent pas pour qu'on puisse seulement parler de leur gestion aujourd'hui. Ils doivent faire en sorte que même les enfants qui naîtrons, soient fiers en entendant raconter les conditions dans lesquelles, le PNDS a géré le Pays. ça nous permettra au moins d'oublier un peu la gestion de Seyni.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Niger Oye 19-03-2020 10:13
Bonjour
Cet Acte est un Ecart car le DGPN doit savoir que la CNDH est une institution de la République. Ace titre, il n´aurai pas dùs se comporter de la sorte
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Niger Guida 19-03-2020 13:28
Un commissaire général qui par comme un voyou à un président d'une institution de la république !!! Nous sommes où là ? Les policiers sont sensés être les agents avec le plus de recul et de bon sens. Mais des fois je me demande si la police nigérienne a connaissance de la grandeur de leur corps et de la noblesse de leur travail. Allah wadan na ka shi lalatché.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Da Gaské 19-03-2020 13:32
Esk la CNDH a écrit au DGPN avant d'entrer dans ses locaux?
Si c'est une visite inopinée, les flics eux, travaillent avec des instructions, c'est là leur défaut.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Da Gaské 19-03-2020 13:33
:lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Gaya Gaskin 19-03-2020 21:12
Bonjour,
cher monsieur, j'espère que vous savez ce qu'est l'écho ? Donc évitons des mots comme insolence ou d'invectiver
Car le traitement que vous portez à quelqu'un vous sera également envoyé en retour. Je ne suis pas en train de juger les personnes en ce qui concerne leur vie privée mais je les juge par rapport aux actes qu'ils posent ou aux efforts qu'ils ont faits pour leur pays.
Je ne suis pas éduquer à insulter les gens mais j'essaie de dire que quelque soit sa coloration il faut nommer les gens qu'il faut à la place qu'il faut ou prendre des conseils avec des personnes dont le leadership et les charismes sont reconnus à l'échelle Nationale et internationale.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Gaya Gaskin 19-03-2020 21:21
Concernant
Le DG de la police a certainement fait du zèle en éconduisant le Pdt de la CNDH. Mais le reste, je ne vois pas la raison des lauriers que tu tisses à Hama+ et Idé Seyni, deux individus de sinistre mémoire. Entre le 1er dont l'insolence légendaire est connue de tous les nigériens et le second qui, pendant la transition de Salou, s'est octroyé les terrains qu'il a voulus dans la CUN sur lesquels il a édifié des villas cossues (sans doute avec de l'argent public volé), je n'en vois aucun qui mérite tant de louanges.
Bonjour,
je n'insulte et je ne juge pas les personnes mais les actes qu'ils posent. Le DG a fait du zèle comme vous le dites mais je pense ce que j'ai expliqué dans mon poste. L'écho nous apprend que quand tu insulte ou traité injustement quelqu'un attends toit de recevoir en retour les même mots.
Donc évitons d'invectiver si nous ne pouvons pas argumenter.
Merci.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Almoustapha 20-03-2020 21:12
C''est plutôt les terroristes qu'on veux que vous dégagiez manu militari et non des civils qui ne parle que de droits de droit de l'homme
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 13:49
assemblee-nationale-discours-du-pan-a-l-ouverture-de-la-2e-session-ordinaire-au-titre-de-l-annee-2020 La 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2020, dite Session...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 13:36
elections-2020-2021-l-union-europeenne-lance-son-programme-de-soutien-pour-un-processus-electoral-credible-inclusif-et-transparent Dans le cadre de sa coopération avec le Niger, l'Union européenne (UE) a signé une convention de...Lire plus...
Publier le 24/09/2020, 11:53
lutte-contre-la-covid-19-le-groupe-orano-renforce-les-capacites-operationnelles-du-cermes Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...

Dans la même Rubrique

Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

24 septembre 2020
Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano Mines Niger vient d’offrir un important don au centre de Recherche Médicale...

Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

23 septembre 2020
Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes du Programme Anti-corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) de l’Organisation Mondiale des...

L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

23 septembre 2020
L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont formulé la nécessité de créer un mécanisme formel de collaboration entre eux pour...

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...

Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

18 septembre 2020
Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au cours d’une cérémonie solennelle d’au revoir, son témoignage de satisfaction à Dr....

« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

17 septembre 2020
« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

Communiqué de presse du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi relatif à l'évolution de l'enquête sur l'affaire de présomption d’exécutions sommaires de 102 personnes...