vendredi, 27 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Tchangari Nouhou et cie OSC 

Les principaux acteurs de la société civile qui ont appelé à manifester dimanche 15 mars, malgré l’interdiction du gouvernement, ont été interpellés par la Police judiciaire (Pj) quelques heures après les heurts entre manifestants et les forces de l’ordre. Il s’agit notamment et selon des sources proches de la société civile de Nouhou Arzika du MPCR, Moussa Tchangari d’Alternative Espaces Citoyens (AEC) et de Mounkaila Halidou du Collectif Tournons La page (TLP Niger). Ils sont tous membres du Cadre de concertation et d’action de la société civile indépendante du Niger (CCAC/SCIN), et ont passé leurs premières nuits dans les locaux de la Pj de Niamey. Deux autres membres du cadre sont également entre les mains de la police selon nos sources, dont Maikoul Zodi  et  Moussa Moudi de TLP Niger,  ce qui porte à au moins cinq  (5), les responsables de la manifestation interdite qui ont été actuellement interpellés.

Zeyna transfert argent bis

La manifestation, c’est un rappel, a été violement réprimée par les forces de l’ordre et durant une bonne partie de la matinée du dimanche, des heurts ont opposé des groupes de manifestants à des éléments de la police. Les échauffourées ont eu comme dommages collatéraux, un incendie au marché Tagabati de Niamey qui a coûté la vie à trois (3) personnes selon le ministre de l’Intérieur et (4) selon le syndicat des commerçants. En guise de protestation, le syndicat a d’ailleurs lancé une opération « journée ville morte » pour ces lundi 16 et mardi 17 mars.

L’origine du feu continue toujours à alimenter la polémique en l’absence encore des résultats d’une véritable enquête qui déterminera les circonstances de ce drame.

Marche interdite contre la corruption

Les organisations de la société civile ont appelé à manifester afin d’exiger du gouvernement, la publication du rapport de l'audit des dépenses militaires et son traitement judiciaire. L’audit du ministère de la défense nationale avait, en effet, révélé des surfacturations et des irrégularités. Le gouvernement avait promis de faire rembourser les montants indus et de sanctionner les agents publics mis en cause. La fronde la société civile a été soutenue par des organisations syndicales, des acteurs de la justice dont les magistrats et des partis politiques de l’opposition. Cependant la manifestation a été interdite par les autorités municipales suite à la décision du gouvernement d’interdire tous les regroupements à caractère politique, sportif et culturel susceptibles de mettre ensemble au moins 1.000 personnes, dans le cadre des mesures préventives contre la pandémie du coronavirus (COVID619). Malgré cette interdiction, les organisateurs ont décidé, samedi 14 mars, de maintenir la manifestation, estimant que la décision du gouvernement, alors qu’aucun cas n’a été découvert au Niger, n’est  « qu’un stratagème visant comme d’habitude, à justifier l’interdiction des manifestations publiques prévues dans le cadre de la journée d’action citoyenne du 15 mars 2020, des manifestations qui s’annoncent massives et qui ont reçu le soutien ferme de toutes les forces sociales et politiques significatives du pays ».

Les forces de l’ordre ont été massivement déployées tôt dans la matinée du dimanche et le lieu du meeting  a été barricadé par la police. Les groupes de jeunes qui ont tenté de braver cette interdiction se sont par la suite affrontés à divers endroits de la capitale.

Il faut noter qu’à Maradi et à Zinder aussi, un imposant dispositif sécuritaire a été déployé pour empêcher la tenue de manifestations prévues dans le même cadre.

manifestation Niamey 15 03 2020 BIS

manifestation Niamey 15 03 2020 BIS2

manifestation Niamey 15 03 2020 BIS3

Ikali (actuniger.com)

 

Commentaires  

+11 #1 Black Mamba 16-03-2020 11:56
A issoufou mahamdou et son systeme malfaisant et honni: vous pouvez arreter et guillotinner les leaders de la societe civile nigerienne, ca ne va pas empecher d'autres leaders tout aussi charismatiques et determines d'emmerger pour continuer le combat contre l'immoralite de votre regime, vos crimes de sang et vos crimes economiques, vos trafiques de drogue, etc...Il est temps pour vous de vous ressaisir et faire preuve de sagesse et de lucidite car la lutte des nigeriens epris de justice et du bien etre pour tous est une course de fond et non de vitesse. Jamais vous ne gagnerez aucune bataille mais vous perdrez tout dans ce combat car Dieu est justice et humanite. A bon entendeur salut
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Lecteur Actuniger 16-03-2020 12:23
Que Dieu protège le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #3 Zoro 16-03-2020 14:39
quelle honte vraiment...maintenant, on va conclure que cette tragédie est la faute des organisateurs de cette manifestation...si vous ne jouer pas le double jeu, à savoir laisser jusqu'aux dernières minutes pour laisser entendre que la manifestation est interdite à cause d'un problème qui n'existe pas au Niger, cette tragédie n'allait pas arriver....au lieu d'interdire des manifestations qui finissent toujours par se faire mais occasionnent des événements tragiques...vous le pouvoir soucieux pour le bien du peuple, soyez plus malin et afin d’éviter encore des tragédies pour le pays car à chaque interdiction de marche, c'est toujours des problèmes que personne n'arrive à maitriser....vous devait laisser faire cette marche tout en responsabilisant les deux camps, les organisateurs de la manifestation et ces policiers sans civisme qui ne pensent qu'à bastonner les manifestants...partout ou monde les gens manifestent tous les jours...
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #4 Zoro 16-03-2020 14:39
suite....dans les pays civilisés et démocratiques, cela se passe sans incidents graves et encore moins des morts....n'est on pas en démocratie au Niger???vous criez partout que le Niger est un exemple de bonne gouvernance, blablabla...la bonne gouvernance pour vous serait de tuer vos concitoyens lorsque ceux ci revendiquent juste la justice pour les responsables de détournements de plusieurs milliards de Fcfa ayant conduit à la morts de plusieurs centaines de militaires et de civiles......c'est le monde à l'envers vraiment au Niger, on ne peut même plus ne pas être d'accord avec quelque chose dont pourtant il n'y a aucune la logique dedans...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 JMJ 16-03-2020 14:41
You can fool some people sometimes, but you cannot fool all the people all the time ! Tout a une fin !
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #6 JMJ 16-03-2020 14:44
Citation en provenance du commentaire précédent de Zoro :
suite....dans les pays civilisés et démocratiques, cela se passe sans incidents graves et encore moins des morts....n'est on pas en démocratie au Niger???vous criez partout que le Niger est un exemple de bonne gouvernance, blablabla...la bonne gouvernance pour vous serait de tuer vos concitoyens lorsque ceux ci revendiquent juste la justice pour les responsables de détournements de plusieurs milliards de Fcfa ayant conduit à la morts de plusieurs centaines de militaires et de civiles......c'est le monde à l'envers vraiment au Niger, on ne peut même plus ne pas être d'accord avec quelque chose dont pourtant il n'y a aucune la logique dedans...

Il Veulent que nous soyons comme des moutons q'on se taise, qu'on rumine notre misère et qu'on les observe eux et leur familles se nourrir de notre chair et s'abreuver de notre sang !je n'aurais jamais cru que le PNDS allait tomber ci-bas.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 DIYANFO 16-03-2020 15:12
On ne fera jamais baisser la température en cassant le thermomètre. Tellement on est rassuré du soutien de l'armée et de la justice, qu'on ose dire aux gens, pour être écouté de créer un rapport de force. Hors ces mêmes gens évitent toujours ce rapport. sinon pourquoi ne pas laisser le peuple se manifester. La POLICE a t-elle peur de la minorité. Car une minorité même si ils s'attroupent, il plus est facile de les disperser. Il est vrai "le bon [mot censuré] chasse de race"
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #8 Neutre 16-03-2020 16:25
Depuis que j'ai compris que ce régime profite de l'ignorance de la population en général et les FDS en particulier je décide de ne plus soutenir les FDS car vous sortez pour les soutenir ils vous mattraquent violement comme si vous êtes leurs ennemis ou ces terrioristes cahés qui donnent leur position à une autre bande d'ignorant qui travaille pour quelques billets sous couvert de la réligion.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #9 sidi 16-03-2020 16:37
le début de la fin
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #10 tank 17-03-2020 00:22
MI, le Pnds et acolytes ont tué plus que le coronavirus au Niger et le Sida au Niger.
Ils concurrencent le paludisme. Quels maudits!

Ils seront jugés soit à la cour martiale, soit à la haute cour justice, soit à la CPI, ou *neutralisés* par les soldats Niégériens..
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 Espoir deçu 17-03-2020 05:48
Espoir totalement déçu. Je pouvais jamais imaginer que la corruption, l'impunité, le favoritisme, la mal gouvernance, la nomination des milliers conseillers inutiles et foraces, la dilapidation des maigres ressources du pays, le culte de personnalité... allaient caractériser le gestion du PNDS et particulièrement de Issoufou. La classe politique actuelle toutes tendances confondues a failli. Puisse ALLAH SOUBHANA WA TA-ALA sauver notre pays. Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Bawan Allah 18-03-2020 05:50
C'est bien vrai. Les détournements, l'injustice, l'impunité et l'indifférence des gouvernants au cri de coeur du peuple souffrant n'ont jamais connu une telle ampleur.
Le régime actuel a plus tué que les famines que le Niger a connues, la méningite , le sida et même la rébellion réunis.
Allah est là. Faisons LUI confiance
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 14:14
burkina-le-president-roch-marc-christian-kabore-reelu-des-le-premier-tour-avec-57-87-des-voix-ceniLe président sortant Roch Kaboré, candidat du MPP, a été réélu dès le premier tour de l’élection...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 13:29
solidarite-nationale-orano-niger-et-ses-filiales-font-un-don-d-equipements-d-une-valeur-de-125-millions-fcfa-aux-victimes-des-inondations Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...

Dans la même Rubrique

Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

26 novembre 2020
Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

La série des ateliers d’informations et de consultations des membres de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), des Organisations de la société civile (OSC) et des professionnels des médias,...

Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

26 novembre 2020
Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville natale. Décédé le mardi 24 novembre dernier à Niamey, les obsèques officielles de l’ex...

Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

26 novembre 2020
Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité nationale, la société Orano Mining Niger et ses deux filiales locales (COMINAK et...

Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

26 novembre 2020
Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26 novembre 2020, dans la cour du Palais de la Présidence, à la cérémonie officielle...

Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26 novembre au Palais de la Présidence de Niamey où un hommage national lui sera...

Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

25 novembre 2020
Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation à l’endroit des journalistes, du parquet et des...