samedi 13 août 2022

3756 lecteurs en ligne -

fraren

Déclaration du comité régional de paix (CRP) de la région d’Agadez sur la situation sécuritaire au niveau de la région

CRP Agadez

Réunis en réunion extraordinaire, ce jour, vingt-neuf janvier deux mil vingt dans la salle  de réunion de la Maison de la Culture Layya d’Agadez, afin d’examiner la situation  socioéconomiques et sécuritaire du pays en général et celle de la région d’Agadez en  particulier, les membres du Comité Régional de Paix d’Agadez, font la déclaration dont  la teneur suit :

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

- Considérant la situation sécuritaire de plus en plus préoccupante et précaire dans l’espace sahélo-saharien en général et le Niger en particulier ;

- Considérant que la région d’Agadez a connu par le passé, deux périodes  d’instabilité qui ont affecté sérieusement le tissu socioéconomique de la région ;

- Considérant les menaces potentielles ou latentes qui guettent la région  d’Agadez de part ses frontières poreuses avec certains pays limitrophes en  proie à l’insécurité ;

- Considérant les conséquences des flux de la migration mixte sur la stabilité et  l’économie de la région ;

- Considérant l’amenuisement des opportunités socioéconomiques en faveur des  jeunes et des femmes du fait de certaines mesures ayant entrainé l’arrêt des  activités économiques en lien avec l’économie migratoire, la fermeture de  certains sites d’orpaillage et de certaines sociétés minières ;

- Considérant que malgré toutes ces conjectures, les populations de la région  d’Agadez, toutes tendances confondues, ont développé des mesures de  résilience pour maintenir la stabilité de la région et ce, en relation avec les  autorités administratives, coutumières et les Forces de Défense et de sécurité ;

- Considérant que les acquis de la stabilité durable demandent un prix et des  actions de politique de développement et de sécurité durables.

Les membres du Comité Régional de Paix (CRP) de la région d’Agadez :

- Adressent leurs sincères condoléances au Chef de l’Etat, Chef suprême des armées, son Excellence Mahamadou Issoufou, aux forces de défense et de sécurité et aux familles endeuillées, suite aux récents évènements tragiques  d’Inatès, Tchinagodrar, Sanam etc…, où plusieurs vaillants fils du Niger ont  perdu la vie dans l’accomplissement de leur noble mission de sécurisation du  territoire national ;

- Saluent l’esprit de collaboration des autorités administratives régionales, locales et les FDS dans la préservation d’un climat de quiétude sociale ;

- Réaffirment leur entière disponibilité et engagement à apporter leur contribution  dans les efforts des autorités nationales, locales et des amis du Niger, dans la stabilisation de la paix et la lutte contre toute forme d’insécurité ;

- Invitent les plus hautes autorités du pays à prendre des mesures tendant à la création des opportunités d’emploi aux jeunes nigériens en général et ceux de  la région d’Agadez en particulier à travers la réouverture progressive du site  aurifère de Djado, le renforcement du Plan de reconversion des ex-prestataires  de l’économie migratoire ainsi que des véritables actions de réinsertion des  jeunes dans le tissu économique ;

- Sollicitent des plus hautes autorités du pays la mise en œuvre de certaines  dispositions pertinentes et d’actualité des accords de paix du 24 avril 1995 de  Ouagadougou, et ceux additionnels d’Alger et Ndjamena de 1997 entre l’ex résistance armée et le Gouvernement du Niger, à savoir :

  1. La réhabilitation des Unités Sahariennes de Sécurité (USS) ;
  2. Le recrutement périodique des jeunes de la région dans les corps militaires et paramilitaires.

- Invitent les partenaires techniques et financiers intervenants sur cette thématique Paix à s’aligner aux priorités et besoins des communautés locales, et à créer plus de synergie/complémentarité dans leurs interventions ;

- Invitent enfin tous les citoyens à plus de vigilance tout en évitant tout amalgame  ou stigmatisation à l’endroit de certaines communautés dans ce contexte sensible, en vue de préserver notre unité nationale et la cohésion sociale de  toutes ses couches.

Fait à Agadez, le 29 janvier 2020

La réunion du CRP

CRP Agadez BIS



Commentaires  

+2 #1 Malick 30-01-2020 18:38
Nous demandons:
La réhabilitation des Unités Sahariennes de Sécurité (USS) ;
Le recrutement périodique des jeunes de la région dans les corps militaires et paramilitaires.

C'est parti. Ils veulent la creation de milices armees ethniques qui se transformeront en force armee qui servira a la guerre separatiste a venir avec la complicite de issoufou et de brigi rafini. Apres tout, ce ne sera pas leur premiere ni leur derniere trahison.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Abdoulaye 30-01-2020 22:06
ALLAH SOUHANA WATALLAH ya kiyayé. AMEEN.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 tabrok 31-01-2020 08:21
les milices existent avant l'arrivée de brigi et issoufou, si tu fais la politique ou tu es fristré par le régime actuel, évite de simplifier les choses sans avoir des preuves, ce ne point l'apanage d'un intellectuel si tu l'es?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Zoom 31-01-2020 11:04
Top c'est parti dans tout le cas on connait la fin car on est au courant qu'une rébellion commence dans cette région suite à un touarègue qui s'immolera dans une place publique
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 ADAM 01-02-2020 15:43
Hum! On a refusé l’accès à la maison des Jeunes DS de Niamey à d'autres pour faire une déclaration.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 TOTO A DIT 01-02-2020 19:55
Citation en provenance du commentaire précédent de tabrok :
les milices existent avant l'arrivée de brigi et issoufou, si tu fais la politique ou tu es fristré par le régime actuel, évite de simplifier les choses sans avoir des preuves, ce ne point l'apanage d'un intellectuel si tu l'es?

Et toi qui te crois Zintellectuel ..... Ce n'est pas frIstré :eek: mais frUstré..... avec U....U...... U.... et non I....I...I.
Encore moins ce NE pas ..... mais plutôt ce N'EST pas.....
mais dis donc !!!!! :P

Ou bien tu as tabac écrasé dans la bouche..... Couz ....

Seulement ....TOTO A DIT s'amuse.... Ooo ;-) :-)
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 TOTO A DIT 01-02-2020 20:00
Citation en provenance du commentaire précédent de TOTO A DIT :
Citation en provenance du commentaire précédent de tabrok :
les milices existent avant l'arrivée de brigi et issoufou, si tu fais la politique ou tu es fristré par le régime actuel, évite de simplifier les choses sans avoir des preuves, ce ne point l'apanage d'un intellectuel si tu l'es?

Et toi qui te crois Zintellectuel ..... Ce n'est pas frIstré :eek: mais frUstré..... avec U....U...... U.... et non I....I...I.
Encore moins ce NE pas ..... mais plutôt ce N'EST pas.....
mais dis donc !!!!! :P

Ou bien tu as tabac écrasé dans la bouche..... Couz ....

Seulement ....TOTO A DIT s'amuse.... Ooo ;-) :-)

Et que dire de EviteS ....et non évite....sans S...
HABA intellectuel tabrok....
Si tu fais un livre tu allais donner Crise cardiaque au lectorat .....Ou bien ?'
Mais de quoi se mêle TOTO A DIT ....karambani
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 maestro 05-02-2020 15:12
respectons svp chacun a droit de revendiquer ses droits je suis Djerma Sorai mais je prefere le citoyen du monde comme le philosophe
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 maestro 05-02-2020 15:12
respectons svp chacun a droit de revendiquer ses droits je suis Djerma Sorai mais je prefere le citoyen du monde comme le philosophe
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 maestro 05-02-2020 15:15
rappeller que nous n avons que notre Niger et que tout les peuples ont droit au bonheur ceux qui insule le President ou le Premier Ministre avez vous oublies vos Parents moi je suis partisant des jeunes et je pense que certains commentaires n ont pas leur places Ici
salut à tous et bonne comprehension
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com