jeudi 18 août 2022

2969 lecteurs en ligne -

fraren

Tillabéri : un notable du village de Boni enlevé par des individus armés

AnzourouMap mitchell

Le chef  du village de Boni, situé à 25 km d’Ayorou dans la commune d’Anzourou (Région de Tillabéri), a été enlevé, lundi 11 novembre dans la nuit, par des individus armés. Selon des parents de la victime, les assaillants ont d’abord incendié la maison du notable, ensuite celle de son fils, avant de piller le commerce appartenant à ce dernier, et de s’enfuir par la suite avec leur otage. Plus de 24h après, les proches du chef du village affirment être sans nouvelles de lui, et suite à la psychose engendrée par cette attaque, les habitants ont commencé à vider les lieux.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

D’après les mêmes sources locales, les assaillants sont membres des groupes qui sèment, depuis quelques temps,  la terreur dans la zone d’Anzourou et ses environs, imposant aux villageois des impôts sur leurs bétails, sous peine de représailles.

Les enlèvements et assassinats de notables locaux par des individus armés sont devenus monnaie courante, ces derniers temps, dans cette zone située pas très loin des frontières malienne et burkinabé, et où plusieurs groupes se réclamant « Djihadistes », sont très actifs. La région de Tillabéri est en proie à une insécurité grandissante depuis des années, et pour contenir les menaces, plusieurs départements ont été placés sous état d’urgence depuis 2017 par le gouvernement. Ce qui n’a pas empêché la multiplication des attaques terroristes contre des cibles militaires ainsi que les assassinats et enlèvements de civils, principalement les notables des villages de la zone.

Ikali (actuniger.com)



Commentaires  

0 #1 Arouna Maïga 12-11-2019 19:36
Donnons nous la main pour vaincre l'ennemi ,notre ennemi c'est les terroristes ,c'est Main dans la main que nous pouvons sauvé notre pay. Notre division est la victoire de notre ennemi. Que Dieu sauve le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Abdoul Aziz Soumana Hamey 12-11-2019 19:47
très triste pour mon pays qui a vécu un bon moment de paix .que Dieu sauve les nigériens. Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Omarou Manomi 12-11-2019 21:52
Pour une fois il faut que le gouvernement arrête ces foutaises à multiples manière en se faisant de l'argent tout en exposant ces problème au monde.
Trop c'est trop ces gens là ne sont pas sous terre pour échapper à nos forces et comment expliquer l'appui des force étrangère.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Abou Bassaam 12-11-2019 23:37
Il a été assassiné par ce même bandit dans les environs de 16h
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 mahmoudan 14-11-2019 14:07
Quelle startegie! Celle de tuer d'innocents etres humains au nom d'une lutte insensée qui salit la religion et n'atteint pas les dirigents qu'on semble vouloir viser à travers ces assassinats gratuits.
Il est temps d'arreter ces massacres barbares et de se reunir pour aller de l'avant et developper ce pauvre sahel au lieu de supprimer la population.
Cet idéal n'en est pas Un.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com