lundi, 19 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


ministere de transport 29 07 19 bell

Dans un communiqué daté du 18 décembre et portant la signature de son secrétaire générale, Attaoulahi Zakaouanou, le ministère des Transports a annoncé la reprise, à partir du lundi 23 septembre, des activités de traitement et d’édition du permis de conduire biométrique au Centre national de Niamey, ainsi que dans les directions régionales des Transports. Selon le communiqué, les frais d’édition du nouveau permis de conduire sont fixés à dix mille cinq cents (10.500) francs CFA. Toutefois, les candidats à l’obtention d’un nouveau permis de conduire doivent s’acquitter, en plus des frais d’édition, des impôts et taxes prévues par la législation.

Zeyna transfert argent bis

Avec cette relance de l’opération, qui a été suspendue fin juillet dernier,  tout laisse donc à croire que l’affaire, ou plutôt le scandale du nouveau permis biométrique, est en train d’être enterré. L’affaire avait pourtant bien défrayé la chronique, ces derniers mois,  suite au tollé soulevé par l’annonce de l’édition d’un nouveau permis au prix de 19.000 FCFA. Un coût jugé exorbitant par les usagers et la société civile, ce qui a conduit le ministère des Transports a revoir à la baisse  le tarif, qui a été ramené à 12.000 FCFA. Malgré cette décision, la polémique ne s’est pas atténuée puisque des doutes ont commencé à émerger sur la régularité des conditions dans lesquelles s’est déroulée, la procédure de passation du marché, qui a été attribué à Haroun Printing, une filiale nigérienne d’un groupe internationale libanais. Des inquiétudes qui se sont avérées par la suite légitimes car malgré les explications du cabinet du ministre Karidjio Mahamadou, ainsi que des responsables en charge de la passation des marchés publics, les soupçons d’irrégularités ont apparu au grand jour. D’abord dénoncé par les médias dont Actuniger, ensuite par le Syndicat du personnel du ministère (SYNPAT), avant que la Halcia ne se saisisse du dossier. C’est du reste sur la base des irrégularités et des soupçons de délit d’initié et autres griefs, que les plus hautes autorités, la présidence et la primature, ont pris la décision de stopper la délivrance du nouveau permis, le 26 juillet, soit quelques jours après le début du processus. Le premier ministre a d’ailleurs annulé à la dernière minute, la cérémonie d’inauguration du Centre national de traitement et d’édition du permis biométrique, situé au quartier Issa Béri (Plateau) de Niamey.

Quid des investigations de la HALCIA ?

Dans cette affaire qui a vite tournée au scandale au gré des révélations, la Haute autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA), s’est saisie du dossier et dans un point de presse, le vendredi 16 Août à Niamey, son président, Gousmane Abdourahamane, a enfoncé le clou, en confirmant les soupçons d’irrégularités rapportés par les médias. « Des proches de certains hauts responsables du ministère concerné seraient impliqués dans le processus d’exécution de cette convention ; des sociétés ont été créées, apparemment pour la circonstance ;  la procédure de passation du marché semble elle-même entachée d’irrégularités », avait alors annoncé Gousmane Abdourahamane, alors que les investigations n’étaient qu’au stade préliminaire. Les premières constatations ont également permis de relever que « des agents de l’Etat ont été mis à la disposition de la société délégataire en violation des dispositions de l’article 165 du décret portant modalités d’application de loi sur le statut général de la Fonction publique de l’Etat ». La HALCIA avait alors fait savoir que les investigations vont se poursuivre pour rassembler les preuves et procéder à « l’identification formelle des auteurs, co-auteurs et complices de cette entreprise ». Par la suite, nous avons appris qu’effectivement,  plusieurs responsables du ministère ainsi que des proches du ministre Karidjio, ont été auditionnés dans le cadre de l’enquête.

Circulez, il n y a rien à voir !

C’est dans l’attente des conclusions de cette enquête, que le communiqué du ministère des Transports sur la reprise de l’édition du nouveau permis est tombé. Des conclusions de l’enquête, aucune information n’a encore été rendue publique.  Cependant, s’il a été décidé officiellement, de la reprise du marché, c’est que l’enquête n’a finalement aboutit à rien, ou du moins aucune suite ne sera donnée au rapport que la HALCIA soumet au Président de la République et au procureur. Avec toutes les révélations qui ont été confirmées par une institution de l’Etat, qui plus est habilité à le faire, c’est que nous sommes en train d’assister à l’étouffement du scandale.

Ce n’est certes pas la première fois que cela arrive, mais au regard des soupçons et des accusations, l’opinion ainsi les usagers méritent bien des explications, afin que chacun se fasse une idée de la réalité des choses.  Autrement, c’est promouvoir le sentiment d’impunité accordé à certains barons du régime. D’autant que dans cette affaire,  le ministre Karidjio Mahamadou a été le principal accusé. Beaucoup avait en effet pronostiqué son départ du gouvernement ainsi qu’un passage devant la justice, au regard des accusations portées contre le ministre. Le scandale a connu une grande médiatisation et provoqué des débats houleux dans l’opinion, et à chaque fois, le nom du ministre Karidjio a été cité comme l’acteur principal de l’affaire. Une affaire qui est en train de s’estomper, sans aucune explication publique ou officielle sur les tenants et les aboutissements, et sans même qu’on sache ce qu’il en est des irrégularités déjà constatées par la HALCIA, dans son enquête préliminaire. A elles seules, ces irrégularités relevées constituent la preuve d’un scandale qui aurait méritée une autre issue, dans un véritable état de droit.

Ikali (Actuniger.com)

 

Commentaires  

+15 #1 Oumou Mamoudou 19-09-2019 18:20
Un peu de respect pour nous le peuple. Que tout la population refuse de faire ce ..... . Nous verrons bien si à la même date, ils nous empêcheront de circuler si la population n a pas ce soit disant permis... Non sérieux. Il est temps de laisser de trop parler et d'agir.
Trop c est trop.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #2 Abdoul Aziz Moussa 19-09-2019 18:21
Moi, je dis plutôt que la Halcia est juste un instrument juridique de la PRN, qu'elle utilise pour régler les comptes de ses adversaires. Concernant ce PCB, je ne vois aucun changement, juste un tour de passe passe. Le premier ministre l'a suspendu pour faire passer l'orage, mais c'est sans compter que les nigériens sont désormais éveillés et s'intéressent d'avantage à la gestion de la vie publique.
On veut la tête du ministre.
Vive la génération consciente !
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #3 Reflexion 19-09-2019 19:06
Entre la carte d'identite et le permis de conduire, lequel est utile a ameliorer et securiser?
La fierte d'avoir une carte d'identite et etre fier de le montre a tout le monde ou un joilie permis qui va rester dans le coffre du vehicule!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 ALARBA 20-09-2019 10:19
si réellement la halcia existe pourqoui ne pas fourrer son nez sur les fonctionnaires indelicats de l etat et des hautes autoritès qui ont un train de vie insolent que de continuer a suspecter des paisibles citoyens qui vivent du jour au jour :EXEMPLE j ai vu un agent de la DGI en moins de rien il a batti un immeuble d une valeur 30 millions et y sont nombreux ces agents de l etat;je peux dire que la halcia c est pour les pauvres ;je suis totalement navrè;decourager;bouleverser ;c est indescent
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Chaibou Ali Boubou 20-09-2019 10:22
Pourquoi ne pas commencer avec la carte identité nationale
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Yataga 20-09-2019 10:49
Citation en provenance du commentaire précédent de Reflexion :
Entre la carte d'identite et le permis de conduire, lequel est utile a ameliorer et securiser?
La fierte d'avoir une carte d'identite et etre fier de le montre a tout le monde ou un joilie permis qui va rester dans le coffre du vehicule!!!

Oui en effet mais pour le permis c'est plus facile de se faire de l'argent avec les conducteurs de véhicules que les propriétaires de carte nationales d'identité. Sinon honnêtement 10500 c'est cher pour les citoyens. Pauvre de nous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Yataga 20-09-2019 10:49
Citation en provenance du commentaire précédent de Reflexion :
Entre la carte d'identite et le permis de conduire, lequel est utile a ameliorer et securiser?
La fierte d'avoir une carte d'identite et etre fier de le montre a tout le monde ou un joilie permis qui va rester dans le coffre du vehicule!!!

Oui en effet mais pour le permis c'est plus facile de se faire de l'argent avec les conducteurs de véhicules que les propriétaires de carte nationales d'identité. Sinon honnêtement 10500 c'est cher pour les citoyens. Pauvre de nous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 omega 20-09-2019 15:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Oumou Mamoudou :
Un peu de respect pour nous le peuple. Que tout la population refuse de faire ce ..... . Nous verrons bien si à la même date, ils nous empêcheront de circuler si la population n a pas ce soit disant permis... Non sérieux. Il est temps de laisser de trop parler et d'agir.
Trop c est trop.
bien dit malheureusement , on ne voit pas l'interêt general et faire entrave à cette mesure. D'autres compatriotes suivent les politiciens à l'aveuglette pour du bon comme du mauvais! Puisse Allah nous proteger contre ses tenants du pouvoir
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Boubacar 20-09-2019 22:18
Il et renouvelable aussi a chaque 5ans
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Boubacar 20-09-2019 22:18
Il et renouvelable aussi a chaque 5ans
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 banda reni 24-09-2019 18:42
A bas les fossoyeurs du peuple.A bas le passe-droit.A bas l' impunité.A bas la HALCIA.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Citoyen 25-09-2019 10:37
Le peuple Nigérien dans son ensemble doit rejeter le nouveau mode opératoire du permis"GEOMETRIQUE" car nous sommes pauvres et la majeure partie des citoyens tirent le diable par la queue et on nous demande d'aider karidjo et sa horde à s'enrichir au détriment des pauvres que nous sommes. Tous les Nigériens épris de justice et de paix doivent se lever d'un coup et rejeter en bloc ce permis.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...Lire plus...
Publier le 18/10/2020, 05:56
appel-de-save-the-children-une-rentree-scolaire-securisee-pour-tous-les-enfants-au-niger Au cours de cette année 2020, Save the Children a lancé à travers le monde une campagne globale...Lire plus...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 14/10/2020, 13:50
defense-et-securite-lancement-officiel-de-la-construction-d-un-memorial-en-hommage-aux-soldats-tombes-sur-le-front Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14...
Publier le 13/10/2020, 08:29
le-parlement-approuve-la-2eme-rectification-a-la-loi-de-finances-2020 Les parlementaires nigériens ont approuvé, ce lundi 12 octobre, la deuxième rectification de la...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 13/10/2020, 08:40
paludisme-le-niger-enregistre-2449-deces-a-la-date-du-07-octobre-2020-gouvernement Le Niger a enregistré, du 1er Janvier au 07 octobre 2020, au total 2.449.858 cas de paludisme...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 13/10/2020, 08:40
paludisme-le-niger-enregistre-2449-deces-a-la-date-du-07-octobre-2020-gouvernement Le Niger a enregistré, du 1er Janvier au 07 octobre 2020, au total 2.449.858 cas de paludisme...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 13/10/2020, 08:29
le-parlement-approuve-la-2eme-rectification-a-la-loi-de-finances-2020 Les parlementaires nigériens ont approuvé, ce lundi 12 octobre, la deuxième rectification de la...

Dans la même Rubrique

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...

Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

16 octobre 2020
Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement (DGA/MHA) M. Moussa Dandobi a présidé ce Jeudi 15 octobre 2020 la cérémonie d’ouverture de la conférence...

Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

14 octobre 2020
Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré le 11 octobre dernier, la Journée Internationale de la Fille (JIF). Pour l’édition 2020, la célébration de la JIF  a...

Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

14 octobre 2020
Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

A quelques mois de la fin du projet « La voix des jeunes du Sahel », les représentants de la jeunesse nigérienne se sont engagés à poursuivre et maintenir la dynamique pour...

Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

14 octobre 2020
Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14 octobre 2020, la cérémonie officielle de lancement des travaux de construction du Mémorial des...