lundi, 18 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


orangegrèveprofil.jpg

Les agents d’Orange Niger ont repris le travail ce jeudi 29 Août, au second jour de la nouvelle grève de 96h qu’ils ont entamé la veille. Cette suspension de la grève fait suite à une décision de justice, intervenue en référé le mercredi 28 Août dans l’après-midi, après l’assignation des représentants du personnel par la direction générale d’Orange Niger. Lors de la comparution des deux partis, au Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, le juge  a débouté les agents d’Orange Niger pour entre autres « vice de procédure » et « irrecevabilités » de certains arguments de la défense. Suite au procès en référé qui a tourné en leur défaveur, le représentant du personnel d’Orange Niger,  Hachimou Tinao Ali, a dénoncé «  ce recours à la justice par la direction d’Orange Niger, qui refuse ainsi le dialogue ». Il a ajouté qu’ils ont pris acte de la décision de la justice en mais a indiqué que le personnel d’Orange Niger reste mobilisé pour faire aboutir ses «  légitimes revendications ».

Bras de fer

Les salariés d’Orange Niger ont entamé, mercredi 28 Août, une nouvelle grève de 96 heures. Avec ce nouveau débrayage qui devrait normalement se poursuivre jusqu'au samedi 31 août, les salariés exigent le respect des engagements pris par la partie employeur c'est-à-dire la direction générale d’Orange Niger. Il s’agit, entres autres, du versement des primes de départ ainsi qu’un plan de sauvegarde des emplois, dans le cadre de la reprise annoncée de la filiale de l’opérateur français au Niger.

Selon un délégué du personnel, la direction générale d’Orange Niger avait convenu du versement de certaines primes pour les salariés qui ont accumulé plusieurs années au sein de la boite. Cependant, à la veille de son départ tumultueux du Niger, la direction commerciale a fait volte-face, invoquant « des difficultés financières ». Malgré les tentatives de conciliation au niveau de l’Inspection de l’emploi à Niamey, les deux parties se sont séparées sur un désaccord. Orange Niger refuse tout simplement  d’accéder aux revendications de ses salariés qui n’entendent pas, de leur coté, laisser ce qu’ils considèrent comme acquis, être remis en cause pour des considérations qui ne les concernent pas.

C’est le deuxième mot d’ordre de grève qu’observent les agents d’Orange Niger, après les 48H de la semaine passée. Les employés assurent qu’ils iront jusqu’au bout malgré le refus de la direction d’Orange Niger, qui est plus préoccupée actuellement par les conditions de son départ du Niger ; et les négociations avec le futur repreneur des ses actifs dont un colossal endettement de plus de 70 milliards de FCFA.

Ikali (actuniger.com)

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...

Dans la même Rubrique

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...

Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

4 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

Le premier ministre s’est rendu dimanche 3 janvier à Tchombangou et Zaroumdarèye, dans la commune de Tondikiwindi, où une centaine de civils ont été massacrés par des présumés djihadistes le...

Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

3 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

Plus de 24 h après le raid meurtrier d’individus armés contre les villages de Tchombangou et de Zaroumdarèye, dans la région de Tillabéri et près de la frontière malienne, aucun...