vendredi, 24 mai 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

uam

Une affaire de plagiat défraie aujourd’hui les chroniques dans les universités publiques du Niger, principalement à Niamey et Zinder où se trouvent les principaux protagonistes.

Saisi de l’affaire, ce lundi 06 mai s’est réuni à Zinder le Conseil Scientifique pour établir la vérité autour de cette affaire. Il transmettra ensuite les conclusions de ses travaux au CAMES qui décidera des sanctions à prendre contre les contrevenants, apprend des sources proches des milieux universitaires.

Deux «enseignants – chercheurs» du département de Géographie, l’un de l’université Abdou Moumouni de Niamey et l’autre de l’université de Zinder, dans le cadre d’une publication scientifique auraient «copié et collé» les passages de l’article d’un de leur collègue de Zinder, sans citer leur source. Dans les milieux universitaires où la contrefaçon est rigoureusement proscrite, cela s’appelle du plagiat, un acte perçu comme du «banditisme intellectuel et scientifique ».

En attendant les conclusions du conseil scientifique et la décision du CAMES, l’affaire fait grand bruit à Zinder ou résident deux des principaux protagonistes et dans laquelle un «haut gradé» du SNECS serait impliqué.

El Kaougé Mahamane Lawaly

 

Commentaires   

+8 #1 Haha 09-05-2019 09:36
Pardon supprimé le mot chercheur la. Il faut cherche pour triuve klk chose. Enseignant universitaire ca vous convient mieux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #2 Blackmarket 09-05-2019 10:57
Rien d’étonnant quand on sait que beaucoup d'enseignants "chercheurs" du Niger ne font pas le poids intellectuel de leurs diplômes. Dans le cas de certains, dont je connais les capacités et limites intellectuelles, il y a lieu de se demander comment est-ce qu'ils ont pu obtenir leurs Doctorats ou autres. Malhonnêteté et méchanceté intellectuelles sont deux vilaines choses qui caractérisent profondément certains de nos enseignants...
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Karap Katchap 09-05-2019 12:32
Bonjour, kay ca c'est des choses qui font honte pour des Enseignants qui se disent chercheurs du Supérieur, comme si y a des chercheurs au niveau inférieur
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Barou 09-05-2019 14:07
C'est bien dommage pour ce pays où lon cherche vainement la qualité!
Dire que j'ai pris de sérieux risques a combattre les faux diplômes et autres manigances des individus pour accéder à des emplois de l'état!!
Qu'ALLAH BÉNISSE LE NIGER!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Kirker 09-05-2019 18:56
Citation en provenance du commentaire précédent de Blackmarket :
Rien d’étonnant quand on sait que beaucoup d'enseignants "chercheurs" du Niger ne font pas le poids intellectuel de leurs diplômes. Dans le cas de certains, dont je connais les capacités et limites intellectuelles, il y a lieu de se demander comment est-ce qu'ils ont pu obtenir leurs Doctorats ou autres. Malhonnêteté et méchanceté intellectuelles sont deux vilaines choses qui caractérisent profondément certains de nos enseignants...

La jalousie vous tueraCitation en provenance du commentaire précédent de Haha :
Pardon supprimé le mot chercheur la. Il faut cherche pour triuve klk chose. Enseignant universitaire ca vous convient mieux.

Jaloux va mourir
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Ambouka 09-05-2019 19:08
Que l'on cherche à savoir dans quelles conditions sont délivrés les masters en.tout a esimad école des cadres, escarpins, iat...etc
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 Ali YACOUBA 10-05-2019 14:27
Cette à faire là, est inquiétante si vraiment les enseignants soit disant chercheur se trichent. On veut me dire que c'est ne pas seulement les étudiants qui trichent ou qui ne pas le niveau.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 JANDODO 10-05-2019 18:31
Nos enseignants chercheurs pensent que tout le monde est jaloux d'eux.
Ils ne voient pas la médiocrité dans laquelle ils naviguent.
Ils sont devenus un danger pour notre pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 haba kouma 10-05-2019 18:35
Que nos enseignants chercheurs regardent ce que font leurs collègues des autres pays.
Que nos enseignants chercheurs cessent leur arrogance. Qu'ils soient humbles car l'humilité est la première qualité d'un intellectuel.
Que certains d'entre eux cessent de se conduire comme des badauds.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Dan Barto 11-05-2019 07:53
Cette histoire me rappelle un vieux enseignant francais qui a servi à la fac des sciences jusqu'en 1982. Tixier il s'appelle. Une fois il faisait cours en 2eme année agro-CBG, quand les bruits des chaussures d'un enseignant qui passait l'ont perturbé. Il a jeté un coup d'œil dehors pour voir cet enseignant. Lorsqu'il est revenu en salle il a haussé la tête. Pour le provoquer un étudiant lui disait "c'est un enseignant chercheur". Au prof de répliquer " chercheur de quoi" et d'ajouter "chercheur de femmes". Voilà malheureusement depuis près de 40 ans ce que pensent d'autres de cette notion " d'enseignant chercheur" apparemment qui n'est propre qu'au Niger ou tout au plus c'est au Niger qu'on en fait un usage excessif. C'est aussi au Niger où les enseignants chercheurs se font appeler docteur. Ailleurs seuls les professeurs se font appeler par leur titre. Il y a nécessité de décomplexer ce milieu.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Pauvre Niger 11-05-2019 08:43
Partout ailleurs les enseignants chercheurs son solution. Au Niger les enseignants chercheurs sont problèmes. Ils sont devenus une menace permanentes sur la paix et la stabilité
Ils méprisent ce peuple qui a financer leurs études et se conduisent comme des super citoyens..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Soumana 11-05-2019 11:43
J'étais très content de suivre les délibérations du conseil des ministres du 10 mai. J'accueille très favorablement la création d'un office du bac. Ces enseignants chercheurs d'argent ont confisqué l'organisation du bac aux enseignants du secondaire. Dans tout l'espace uemoa et même en France le bac est organisé par les cadres du secondaire sous la supervision d'un enseignant d'université. Au Niger sous prétexte que le bac est le premier diplôme universitaire les enseignants chercheurs d'argent en ont fait leur affaire. Certains reportent même leur examen a l'Université pour aller au bac. C'est la période de rente . dommage pour un tel comportement indigne d'un intellectuel.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Beidari 11-05-2019 16:55
Soumana a parfaitement raison de qualifier les enseignants chercheurs de chercheurs d'argent. Certains d'entre eux ont montré leur cupidité en 2009 en allant présider des CENI communales. Quelle honte pour un enseignant chercheur. Je pourrais comprendre que vous présidiez la CENI nationale mais aller dans commune rurale!.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Sos 11-05-2019 17:36
Citation en provenance du commentaire précédent de JANDODO :
Nos enseignants chercheurs pensent que tout le monde est jaloux d'eux.
Ils ne voient pas la médiocrité dans laquelle ils naviguent.
Ils sont devenus un danger pour notre pays.

Comme vous êtes contre l'école,voudriez-vous en vous en prenant à tous les enseignants chercheurs que les universités soient fermées?Je disais toujours à mes élèves que c'est l'école qui fait prospérer une nation,ce ne sont pas les taxes qui font entrer des milliards de francs.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Ismaïl moussa fadoul Sawa 11-05-2019 21:22
Quand les enseignants chercheurs se livrent au plagiat et s'attendent naturellement à ce que cela se passe à à l'inaperçu, c'est plus qu'un acte de malhonnêteté intellectuelle car ils considèrent les autres y compris l'auteur de l'article plagié pour des gens dépourvus de la cervelle à tel point qu'ils seront incapables de se rendre compte d'une chose aussi évidente que leur plagiat. C'est aussi un signe d'une décadence intellectuelle de haut niveau pour ne pas dire que ceci est le passage du catastrophique au cataclysmique. Où va l'Afrique ?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Education : malgré les défis, le Niger mise sur la promotion du préscolaire

24 mai 2019
Education : malgré les défis, le Niger mise sur la promotion du préscolaire

Dans le cadre du dialogue politique national sur la promotion de l’éducation préscolaire, s’est tenue une conférence nationale sur la promotion de l’enseignement préscolaire, les 15 et 16 mai 2019...

Barrage de Kandadji : la BAD débloque près de 76 milliards de FCFA pour les travaux

24 mai 2019
Barrage de Kandadji : la BAD débloque près de 76 milliards de FCFA pour les travaux

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi 22 mai 2019 à Abidjan, une aide financière de 128,8 millions de dollars américains soit 75, 8...

Crise universitaire : le gouvernement et le SNECS signent la paix des braves (Officiel)

23 mai 2019
Crise universitaire : le gouvernement et le SNECS signent la paix des braves (Officiel)

Le gouvernement à travers le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) et le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS), ont signé ce...

Le maintien en prison de l’activiste Sadat Illiya Dan Malam après plus d’un an de détention arbitraire est une nouvelle injustice

23 mai 2019
Le maintien en prison de l’activiste Sadat Illiya Dan Malam après plus d’un an de détention arbitraire est une nouvelle injustice

La décision de maintien en détention arbitraire de Sadat Illiya Dan Malam après appel du procureur est une nouvelle injustice pour cet activiste emprisonné depuis plus d’un an, ont déclaré aujourd’hui, Amnesty...

Journée internationale des casques bleus de l’ONU : l’Organisation rend hommage au nigérien Souley Souley Ibrahim décédé au service de la paix

22 mai 2019
Journée internationale des casques bleus de l’ONU : l’Organisation rend hommage au nigérien Souley Souley Ibrahim décédé au service de la paix

La Journée internationale des Casques bleus de l’ONU sera commémorée au siège des Nations Unies, à New-York, le 24 Mai 2019. A cette occasion, 111 Casques Bleus dont un du...

Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

21 mai 2019
Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

Après près de 4 mois de grèves en série, le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS), s’est vu acculé par décision de justice, de suspendre provisoirement son...