mercredi 10 août 2022

4060 lecteurs en ligne -

fraren

Niamey: succès monstre de Kemi Seba pour le « procès contre la Françafrique »

Kemi Seba Niamey 23 02 2019

Ce devait être un grand rassemblement et force est de constater que le peuple a répondu présent à l’événement.

3500 personnes amassées à la Place AB sous 33 degrés. Plus une place de disponible dans les tribunes, d’autres se trouvant perchés sur les toits. Assez admirable pour le souligner tant dans ce pays il peut être difficile de mobiliser des individus pour un événement politique sans avoir à débourser le moindre argent.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Preuve s’il en fallait de la maturité politique de toute une frange de la jeunesse vis à vis du panafricanisme et de ses enjeux.

Se sont ainsi succéder à la barre des témoins, près d’une vingtaine de personnes, toutes honorées de pouvoir prendre la parole. Un peu comme si en cette occasion le peuple reprenait enfin une parole qui lui a trop longtemps été confisquée par une certaine dite « élite » africaine, passant son temps à squatter les plateaux tv et radio de France24 à Rfi en passant par JeuneAfrique. Le public ne s’y est d’ailleurs pas trompé en brûlant des affiches de ces médias.

L’autre fait significatif à retenir demeure cette main tendu de Kemi Seba au président de la République lui rappelant qu’il était à la croisée des chemins et à un moment historique important de son Histoire: accepter de défendre les intérêts du peuple et d’être soutenu par ce dernier en cas de tentative de déstabilisations par la France ou alors continuer à se soumettre et risquer d’être débarqué par la colère populaire.

Au final ce fut plus de deux heures de débat fort instructif où chacun a pu faire valoir ses positions. Il faut à ce titre saluer Amadou Arifa Hassan, secrétaire général de l’UENUN, l'Honorable député Oumarou Abdourahamane ainsi que Sirajo Issa Mahamadou President du MOJEN et Coordinateur local de l'ONG Urgences Panafricanistes. 

Tous à leur niveau ont pu permettre la tenue d’un débat politique de haute volée. Dans ces circonstances c’est toute l’Afrique qui gagne.

Kemi Seba Niamey 23 02 2019 BIS

Kemi Seba Niamey 23 02 2019 BIS1

Kemi Seba Niamey 23 02 2019 BIS2

Kemi Seba Niamey 23 02 2019 BIS3

Actuniger



Commentaires  

+5 #1 Anti-fcfa 24-02-2019 23:03
La lutte ne fait que commencer, la patrie ou la mort nous vaincrons !
Afrique libre ou la mort !
La valise ou le cercueil !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Hamissou Ousmane Abdoul Rachid 25-02-2019 00:53
La lutte contre le fcfa est obligatoire pour tout un peuple Africain.Et je pense que nos dirigeants Africains vont se réveiller pour la dite lutte que nous menons afin que nous aidons notre chère Maman Afrique qui souffre depuis longtemps.Non à la FCFA et trop c'est trop la France quitter nos territoires,le mal même le cacao vous ne nous laisse pas.Vous aviez ramassé tous nos biens moraux et matériaux sans crainte ni honte.Nous exigeons la monnaie unique de notre Maman Afrique. merci !!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Ireneabdoulrazak@gmail.com 25-02-2019 01:43
Non à la FCFA une vache morte n'a pas peur de couteau que la lutte continue.
LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAIRONS
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Mohamed Mahamed obaz 25-02-2019 03:07
Non au CFa seul la lutte libère
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 gourdaytoudja@gmail.com 25-02-2019 08:38
La lutte contre cette monnaie diapolisue est une condition sine qua non. Même si nos dirigeants sont quelques part attaché comme nous les avons élu nous pouvons aussi leur imposer le comportement que nous voulons. La seule chose est de s'unir et défendre corps aame l'intérêt de l'Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 wsb 25-02-2019 10:12
C'est à la jeune génération de libérer l'Afrique,les Anciens ont montré leurs limites
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 midou 25-02-2019 10:29
mais Monsieur Seba renoncez d abord à votre nationalité Francaise pour garder celle du Benin c est plus logique
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Giap Mamoudou Pascal 25-02-2019 10:31
Nous somme, tous Nigeriens contre cette minable qui profite plus aux Français qu'au Nigeriens abas le cfa abas la recolonisation tous unis nous vaincrons la lutte continue
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Mahamadou All IS BIG 25-02-2019 10:48
l'Afrique doit se libérer des griffes de l'Occident , sinon l'Afrique noir sombra dans l'obscurité.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 way 25-02-2019 11:22
Soutien total à Monsieur Kemi, bonne chance et bon courage. Qu'Allah soit avec Nous...
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Moi Nigerien 25-02-2019 12:11
La gloire à nos combattant...
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #12 Moussa Hamissou 25-02-2019 14:38
Je vois un grand prebandier mais il faut lui dire que dans ce genre de combat ya pas de prebande
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 Mengue Marie 25-02-2019 14:51
Citation en provenance du commentaire précédent de midou :
mais Monsieur Seba renoncez d abord à votre nationalité Francaise pour garder celle du Benin c est plus logique

Ce serait idoot de renoncer à la nationalité française!... Il faut aussi quelque part utiliser et profiter un peu des avantages que cela donne. La france profite de l'afrique depuis des siècles et Kemi que depuis des années seulement avec le passeport français. Alors Monsieur, il faut regarder plus loin que le bout de son nez!!!...Réagir contre Kemi Seba, c'est contribuer à la continuité du pillage de l'afrique par la france !!! Merci de me lire !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Mack bolan 25-02-2019 18:21
Comme dit le respectable kako c'est une servitude volontaire de nos "directionnants".expliquer davantage à la jeunesse la force destructrice de cette monaie de s...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Innati Noma 28-02-2019 08:40
La vrai cloche à sonner est le jour J à la page, ou sont les acteurs de la société civil sortons pour la lutte contre le fr CFA si votre ambitions est pour la société!!!?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Bahajah Abdou mahaman 01-03-2019 03:25
Le Franc CFA doit être suprimer ...
On doit mettre fin à cette françafrique...
Et que le combat continu...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Sadissou Abdoul Rachidou 01-03-2019 20:59
Non a la France,non au fcfa et non la colonisation économique,politique et idéologique.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com