mercredi, 22 mai 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

atelier texte etat civil

Jeudi 29 Novembre 2018, la salle de réunion du stade général Seyni Kountché a servi de cadre pour valider les travaux du comité chargé de réviser les textes sur l’état civil. La cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence du Secrétaire Général du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, du Secrétaire Général du Gouvernorat de Niamey, d’un représentant de la délégation de l’Union Européenne, de la représentante adjointe de l’Unicef et plusieurs autres invités.

 

Les deux dernières révisions des textes régissant l’état civil, remontent respectivement aux années 1950 et les dernières réformes datent respectivement des années 1985 et 2016.

C’est conscient des insuffisances qu’il comporte, que les autorités nigériennes en partenariat avec l’Unicef et sur financement de l’Union Européenne ont décidé de réviser profondément l’état civil nigérien.

Entre autres insuffisances qui caractérisent ce dernier, figurent :

-L’absence de la prise en compte de l’informatisation ;

-L’absence du Mécanisme de coordination entre les parties prenantes ;

Et le manque d’une politique nationale de l’Etat civil.

Compte tenu du développement accéléré des Nouvelles Technologie de l’Information et de la Communication, le Niger est appelé à être au diapason de l’évolution du monde moderne.

Une fois les travaux de  l’atelier validés leur mise en œuvre va  permettre au pays de disposer des textes de base qui aboutiront à  l’élaboration et l’adoption d’un plan stratégique 2017-2021 sur le renforcement de l’état civil.

Selon l’Etude Démographique à Indicateurs multiples (EDSN-MICS  2012),  une convention de financement de près de 3 millions d’euros avait permis de donner un bon élan au système d’état civil nigérien avec une amélioration significative de l’offre de services passant, de 2700 centres de déclaration à plus de 10.000.

Aujourd’hui, des parents sont de plus en plus conscients de l’importance de déclarer les faits d’état civil, ce qui a permis de doubler le taux de déclaration des enfants à la naissance de 32% en 2006 à 64% en 2012.

‘’Les enfants sont au cœur des actions de l’Unicef. Un enfant est défini comme tel à partir de son âge.

Pour connaitre l’âge d’un enfant, il faut bien qu’il dispose d’un acte de naissance. Ainsi, l’enregistrement d’un enfant aussitôt sa naissance prend alors tout son sens. C’est un droit fondamental qui constitue le point de départ de tous les droits », a déclaré Mme Illaria Carneveli, représentante adjointe de l’Unicef au Niger.

Mamane Adamou

Actuniger.com

 

 

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

21 mai 2019
Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

Après près de 4 mois de grèves en série, le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS), s’est vu acculé par décision de justice, de suspendre provisoirement son...

Attaque terroriste à Tillaberi : l'Ambassade des États-Unis condamne l'attaque du 14 mai

21 mai 2019
Attaque terroriste à Tillaberi : l'Ambassade des États-Unis condamne l'attaque du 14 mai

COMMUNIQUÉ DE PRESSE L’Ambassade des États-Unis à Niamey a fermement condamné l’attaque terroriste du 14 mai à Tillaberi, qui a coûté la vie à 28 soldats Nigériens. Nous présentons nos...

« La Nation n’oubliera jamais ses fils », assure le Chef de l’Etat aux veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d’honneur

21 mai 2019
« La Nation n’oubliera jamais ses fils », assure le Chef de l’Etat aux veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d’honneur

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a offert le lundi 20 mai 2019,  l'iftar aux veuves et orphelins des soldats tombés sur le champ  d'honneur en présence du Ministre...

Les parents des soldats tués dans l’attaque près de Tongo Tongo reçus par Issoufou Mahamadou

20 mai 2019
Les parents des soldats tués dans l’attaque près de Tongo Tongo reçus par Issoufou Mahamadou

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a reçu en audience les parents des soldats nigériens  tués dans une attaque terroriste le 14 mai dernier dans la région de Tillabery,...

Agadez : le Groupe scolaire Akomili honore ses talents

19 mai 2019
Agadez : le Groupe scolaire Akomili honore ses talents

Le fondateur et président directeur général du Groupe scolaire Akomili, Mohamed Akomili, multiplie les initiatives pour faire rayonner l’institution et surtout agrémenter les conditions d’études des étudiants et élèves des...

Insécurité : enlèvement par des individus armés du chef du groupement peul de Didiga (Tillabéri)

19 mai 2019
Insécurité : enlèvement par des individus armés du chef du groupement peul de Didiga (Tillabéri)

Le chef de groupement peul du village de Didiga, dans le département d’Abala (région de Tillabéri), a été enlevé par des individus armés, aux premières heures de cette journée du...